AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266221094
Éditeur : Pocket (08/03/2012)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Arno Fugiers mène une existence sans histoire, hors du circuit social classique... Ancien commando de l'armée française et vétéran de la guerre du Golfe, il consacre le plus clair de son temps entre les filles, l'alcool et la coke. Mais une rencontre malencontreuse assortie d'une fusillade va plonger Fugiers au cœur de réseaux mafieux et néo-nazis déterminés à profondément bouleverser l"ordre international.

Plus qu'un thriller, ce récit vif et palpita... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
books2heaven
  12 janvier 2011
Opération Goliath est un livre que j'ai adoré de la première page à la dernière page et lui trouver un point négatif ce serait vraiment chercher la petite bête. J'ai trouvé cette petite bête, LE TOUT PETIT point négatif de ce livre : il s'agit des chapitres un peu long à mon goût. Et encore, j'étais complètement plongée dans l'intrigue que les chapitres se lisaient très vite.
Ainsi Opération Goliath m'a fait passer un excellent moment de lecture et je n'y trouve rien à y redire, j'ai simplement tout adoré !

Tout d'abord, il y a le thème central de l'intrigue : les réseaux néo-nazis. Je n'avais jamais lu de livres traitant de ce thème et cela m'a intrigué. L'histoire se passe dans un futur très proche (2013), ce n'est pas du tout de la science fiction et ce sont des choses qui pourraient très bien arriver.

Dans les romans, j'ai toujours eu une grosse préférence pour les anti-héros avec qui j'arrive plus facilement à m'identifier. Ben oui, si c'est la fin du monde, je ne suis pas du genre à essayer de sauver le monde, chose que ferait un héros. Et donc avec Arno Fugiers, j'ai eu droit à un anti-héros comme je les adore ! Vétéran de la Guerre du Golfe, il est rentré complètement désabusé et cela se ressent sur son caractère. Rancunier et suceptible, gare aux personnes qui vexeront Arno !
Et en prime, Arno a exactement le genre d'humour noir ou cynique que j'adore et qui me fait sourire ou rire lors de ma lecture.

" Je vais être cool avec vous. J'en ai assez pour aujourd'hui, alors tu vas me servir de messager. Tu diras à Henri, ton mercenouille de mes caires, quand il rentrera tout à l'heure, que s'il souhaite continuer la guerre, je suis son homme.
- C'est quoi un mercenouille de mes caires ? me demanda le mononeuronal.
- T'as qu'à contrepéter. Tu sais ce que c'est une contrepèterie, au moins, tête de bite ?
- Euh ... non."

Heureusement ou malheureusement pour nous (ça dépend du point de vue que l'on adopte). Les néo-nazis de ce roman ne sont pas aussi aussi stupide que le mononeuronal.

Outre Arno, il y a deux autres personnages importants :
- Veil, un commissaire qui travaille pour le Ministère de l'Intérieur dans une "branche" où tous les dossiers sont classés "secret défense" ou "très secret défense".
- Sam, un avocat redoutable et le meilleur ami d'Arno.
Ces deux personnages sont très intéressant mais c'est Arno qui reste le véritable (anti-)héros de l'histoire. Toutefois, ce statut lui serait impossible si les deux autres n'étaient pas là car à eux trois, ils forment un trio de choc qui fera trembler les excités du crâne chauve de "La suprématie de la race blanche".
Enfin, le style d'écriture est très bon. Les phrases sont courtes et comme je l'ai dis plus haut, l'humour est très présent. Ajoutez à celà un rythme d'intrigue très rapide (les amateurs de loooongues descriptions risquent d'être déçus), vous avez de quoi lire très rapidement ce livre.
Avec une intrigue parfaitement menée, un rythme d'action rapide, des personnages qu'il est impossible de ne pas adorer et un thème central très intéressant, Opération Goliath est pour moi un coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Liloochat
  19 avril 2011
Tout d'abord, concernant l'histoire, elle est réaliste comme pas possible et puis est tellement proche de nous et tellement éloigné à la fois. Je m'explique ! L'histoire se déroule en France, à Paris plus précisément et en 2013 ! Période assez proche du présent puisque nous allons bientôt entamer l'année 2011 et puis je trouve qu'il est plus facile de se représenter une histoire dans des lieux que l'on connait ! Ici les événements se déroulant dans la capitale, il nous est aisé de bien se représenter les lieux et cela permet une meilleure compréhension du roman ! Néanmoins, cela reste assez éloigné de nous puisque l'on nous parle des groupes néo-nazis qui agissent à Paris même (entre autre), dont je savais très peu de choses avant de lire ce roman, mais qui agissent la plupart du temps envers les autorités. Alors, à moins que vous lecteur, soyez le président de la république ou un ministre, vous n'êtes alors certainement que moyennement concerné par leurs attaques à moins de vous trouver au mauvais endroit au mauvais moment lors d'une de leur attaque !

L'histoire est bien ficelée, du suspens en veut tu en voilas, des événements que l'on ne voit pas du tout venir et nous sommes donc tenus en haleine du début à la fin ! J'ajouterai simplement une chose sur l'histoire, j'ai plusieurs fois du retourner en arrière et relire des passages, car je n'avais pas compris ! Je pense que cela est lié à la complexité et à l'organisation du groupe terroriste puisqu'on nous parle dès le début d'un grand nombre de personnage !
Les personnages, venons en justement !
Il y en a beaucoup, au début ils arrivent progressivement, mais une fois les premières péripéties passées, on nous en sort dans tous les sens ! C'est bien sûr lié à l'histoire et la compréhension de celle-ci est liée aux personnages ! Cependant, j'ai eu beaucoup de mal avec tous ces personnages ! Certaine fois dans le récit, lorsque l'on nous parlait d'une personne par son prénom (ils sont tous appelé par leur prénom uniquement) je ne me rappelais plus de son rôle dans l'histoire ou ce qu'il avait fait avant ! Enfin vraiment pas évident pour progresser dans une lecture !
Par contre, j'ai beaucoup aimé le personnage principal, Arno ! Un homme qui était autrefois commando et qui avait arrêté au bout de quelques années, car il avait été blessé ! On nous présente le personnage et on ne se doute pas du tout ce qui va se passer ! Il a l'air tellement paisible, hors de toute violence ! Les apparences peuvent être tellement trompeuses : d'Bon je ne vais pas tout vous raconter sinon il n'y a plus d'intérêt à lire ce livre ;)
De plus je tenais a vous informer qu'à la fin de cet ouvrage, vous trouverez un petit dossier concernant les groupes néo-nazis, l'évolution de ceux-ci, et et exposé les raisons pour lesquelles aujourd'hui nous devons avoir peur ou non de ces groupes ! Dossier trés intéressant pour ma part puisque je ne connaissais que très peu de choses à ce sujet !
Donc pour conclure ce livre même si j'ai eu beaucoup de mal à assimiler les personnages et que j'ai donc du relire certain passage pour une meilleure compréhension, je reste sur un avis plus que positif !
Je le recommande vivement, car c'est vraiment un roman très très bien écrit !
Lien : http://les-lectures-de-pau.j..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cannibalector
  14 mai 2011

A Paris,un ancien militaire s'allie avec un flic de la dst et un avocat pour empêcher qu'un groupe de néo nazie commette un attentat contre le G8 qui doit se réunir à l'hôtel crillon une semaine plus tard
genre: livre d'action:ca flingue et bastonne dans tous les sens ;tout ca avec beaucoup d'humour, sans se prendre au sérieux
coup de chapeau à l'éditeur "les carnets de l'info" qui ajoute à la fin du livre un cahier documentaire intitulé"reseaux néo nazis,menace réelle ou fantasme" relatant, en une dizaine de pages, l'histoire de ces groupes depuis le kkk jusqu'au skins actuels
Commenter  J’apprécie          40
LeGrandLecteur
  11 juin 2015
Arnaud, ancien commando de l'armée française, se retrouve pris dans une enquête explosive après avoir assisté à une fusillade dans un commissariat où travaille un de ses amis.
Ce court récit me plaisait à première vue par son résumé quelque peu anodin. de l'action annoncée clairement avec un personnage qui est censé être un ancien commando. Ce roman a finit par me plaire mais pas à cause de l'histoire qui flirte entre complot et enquête banale, mais a cause d'Arnaud. Arnaud est juste devenu mon 2ème anti héros préféré après deadpool. Son taux de punchline à la page est diablement haut. Chaque nouvelle phrase est un vaste blague à part entière et me faisait exploser de rire. Les autres personnages en paraissent presque secondaires. L'enquête en elle-même est cohérente.
Un style classique pour une bonne petite pause dans les "grands thrillers" avec un perso déjanté et une petite enquête pépère. Un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10
logistic70
  05 janvier 2013
Alors là, bravo ! un livre qui m'a accroché d'entrée et que j'ai eu du mal à lacher avant d'aller au bout. c'est dynamique, facile à lire, avec un humour qui me fait rire.
Sincèrement cet Arno fugiers est vraiment un type bizarre. Ancien commando de l'armée, revenu traumatisé et désabusé de la guerre du Golfe, il traine son ennui dans Montmartre. Et puis pour qu'il y ait le livre, il rencontre un ancien pote devenu flic. Et tout s'enchaine à une vitesse vertigineuse. J'ai retrouvé un peu la même dynamique qu'avec "L'homme aux papillons" de David MOITET. C'est dans le même style et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman.
Ce n'est pas un must mais il donne ce que j'attends d'un livre : une bonne histoire pour s'évader ou vivre une aventure différente du quotidien
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
cannibalectorcannibalector   14 mai 2011

je pris dans le tiroir de la table de nuit le petit sachet de poudre blanche laissé discrètement par Anne et m'enfilai un bon gramme de coke dans chaque narine afin de m'inventer un ersatz de bonheur.C'était déjà beaucoup dans mon cas, et chaque petit plaisir me permettait de renoncer un peu plus à Dieu
Commenter  J’apprécie          30
domdu84domdu84   21 janvier 2014
Tandis qu’il discutait d’un point juridique avec un procureur ou assimilé, je me levai et regardai les photos accrochées au mur. Gilles appartenait, à cette catégorie d’humains ravis d’exhiber leur vécu aux yeux de tous. Rangés par ordre chronologique, de son premier club de sport à la cérémonie de sa nomination au grade de commissaire, les clichés offraient le parcours de l’homme idéal. Bien évidemment, une photo avec moi plus quelques autres bidasses, barbouillés de noir et de kaki, prêts pour une quelconque mission de choc. Je ne me souvenais pas exactement quand, cette photo avait été prise, sûrement à une époque où je croyais encore en Dieu, il suffisait de voir mon sourire arrogant. Blond très clair, un mètre quatre-vingts pour quatre-vingts kilos de muscles, la coupe réglementaire des commandos, j’étais la caricature même du soldat d’élite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeGrandLecteurLeGrandLecteur   11 juin 2015
(-On a essayé de me tuer...
-hein? qui?)
-Oh mille excuses je n'ai pas pensé à leur demander. J'y retourne, je contrôle leur identité et je vous rappelle?
Commenter  J’apprécie          10
glimousinglimousin   10 juillet 2012
Le fonctionnaire commencait à fonctionner.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : néo-nazisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1634 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre