AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849991244
Éditeur : Vertige Graphic (23/11/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
La vida, La Vie. Ainsi s'intitule le tableau le plus énigmatique de la période bleue de Picasso dont le personnage masculin a les traits de Caries Casagemas, ami intime de Picasso. Compagnons inséparables, de Barcelone à Paris, les deux amis s'entraident, se soutiennent, se motivent, se copient, se critiquent. Mais la folle existence de la bohème parisienne produit des effets très différents sur chacun d'eux.
Différents jusqu'à l'opposé, jusqu'à l'extrême, ju... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alzie
  12 janvier 2018
Picasso et Casagemas ont vingt ans à l'aube du XXe siècle. Les deux peintres se sont rencontrés à Barcelone où ils partagent, en 1900, un petit atelier. Ils sont doués et se cherchent. Piliers d'Els Quatre Gats qui est aussi lieu d'exposition (l'équivalent du "Chat Noir") ils appartiennent à ce cercle artistique barcelonais totalement aimanté par le tropisme parisien de l'époque et n'aspirent qu'à rejoindre la bande des artistes espagnols déjà installés en France. L'exposition universelle va leur fournir l'occasion de rejoindre leurs pairs lors d'une première escapade financée par le père de Casagemas. Barcelone, Malaga, Madrid et Paris, tel est l'itinéraire de cette bohême, en forme d'allers-retours, qui sera la leur et qu'emprunte ce roman graphique de quatre-vingt quinze pages, très inspirées, auxquelles le désespoir amoureux de Carles Casagemas, repoussé par la belle Germaine Gargallo connue à Paris, confère sa tonalité funeste et son intensité. La vie, le sexe, la mort. Le fil narratif suit celui de la brève et tragique amitié entre Carles (Casagemas) et Pablo (Picasso), du cimetière de Sant Crist à celui de Saint-Ouen, sur fond d'années d'apprentissage à la peinture et à la vie d'artiste. « Feliz año 1901 », oui mais pas pour tout le monde, contrairement au voeu formulé par cette banderole au détour d'un dessin illustrant la soirée de nouvel an à Malaga, ville natale de Picasso où il a réussi à entraîner Casagemas au plus profond de son désarroi…
Ce que l'album offre au-delà de cette rencontre décisive et des événements qui y sont liés, en une manière à la fois poétique et réaliste, c'est l'écho de la période bleue de Picasso et la genèse d'un tableau moins connu très emblématique de son oeuvre « La Vida » ("La Vie"), réalisé à Paris en mai 1903 (conservé aujourd'hui à Cleveland)… Les amateurs de BD retrouveront avec un plaisir certain une partie des éléments biographiques évoqués également dans le tome 1 de « Pablo » (Julie Birmant et Clément Oubrerie, 2012), qu'il est intéressant de croiser avec cet opus, mais ils auront surtout ici sous les yeux une version graphique dont la vision espagnole restitue la dimension tragique de la période à travers le beau travail d'un dessinateur talentueux, Tyto Alba. Le style est beaucoup plus elliptique. Couleurs et subtil rendu aquarellé avec quelques touches plus outrées sont là aussi pour suggérer. Le contour légèrement tremblé des vignettes et l'expressionnisme des figures rendent magnifiquement la part du malheur et de l'insupportable ironie du destin, sources d'inspiration inséparables du geste créateur de Picasso. « La Vida » est peinte sur l'envers d'une autre toile, au sujet tout aussi dramatique, « Les derniers moments », présentée dans le pavillon espagnol de l'Exposition universelle de 1900. Au tournant d'un siècle un peintre disparaît et un autre survient tout cela bel et bien raconté grâce à une oeuvre dessinée.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
jovidalens
  23 février 2019
Lecture peut-être dé-éclairée par de vagues souvenirs d'un Picasso infidèle tant envers les femmes qu'envers ses amitiés...
Alors,là ... son "ami" Casagemas...peut-être l'est-il resté dans le souvenir de Picasso parce qu'il s'est suicidé pendant la jeunesse de celui-ci ?
La palette de Tyto Alba est, même pas sombre, juste délavée mais de belles "lucarnes" pleines de poèsie.
Beaucoup de difficultés à entrer dans l'histoire, juste le dernier tiers a retenu mon attention.
Au fond, la lecture de cette BD me conforte dans ma façon de ressentir le grand Pablo ; contente de ne pas l'avoir rencontré.
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (1)
BDGest   19 décembre 2017
S'il peut être admis que c'est dans le malheur que certains êtres produisent leurs plus belles œuvres, La vida, en instantané tragique dans l'existence de Picasso, exprime cette vérité de belle et douloureuse manière.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AlzieAlzie   14 janvier 2018
Vous ne pouvez imaginer à quel point la vie dans ce Paris est géniale. Je me sens mille fois mieux que je ne le pensais. Pallarés est arrivé et Nonell nous a laissé un appartement et trois modèles avec qui sans même nous en apercevoir nous nous sommes liés au point de finir par vivre tous les six ensemble. Ce sont Odette, Antoinette et Germaine. (p. 28)
Commenter  J’apprécie          60
jovidalensjovidalens   23 février 2019
La vie quotidienne est un paradis. Nous avons, récemment, eu un débat très sérieux avec ces dames où nous avons dit que cela suffisait de se lever tard et de manger à n'importe quelle heure. Nous avons décidé de réduire l'alcool et la fête, et de respecter des horaires pour manger et dormir. Et de peindre, pendant qu'elles auront des occupations féminines : nettoyer, coudre, nous embrasser et se laisser peloter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jovidalensjovidalens   23 février 2019
L'espace est si réduit qu'une seule personne peut tenir debout. Pendant que l'un peint, l'autre dort.
Dans cet horrible endroit il y a un groupe de catalans puants qui me rendent la vie impossible. Avec cette mode d'artistes bohèmes, on tombe sur beaucoup de voyous qui jouent à l'artiste peintre.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : peintureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
535 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre