AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Mathilde Tamae-Bouhon (Traducteur)
EAN : 9782016286029
432 pages
Hachette (26/08/2020)
3.72/5   20 notes
Résumé :
D’un côté : Jamie Goldberg, dix-sept ans, une maladresse maladive. Il s’est retrouvé embarqué dans la campagne d’un candidat aux élections locales.
De l’autre : Maya Rehman, dix-sept ans, un caractère bien affirrmé. Ses vacances en famille ont été annulées, mais sa meilleure amie est trop occupée pour traîner avec elle.
Ensemble, et surtout malgré eux, ils sont recrutés pour faire du porte-à-porte.
Ça n’a rien de très sexy, mais ce n’est pas la... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,72

sur 20 notes
5
5 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis

Eva_r
  19 juillet 2021
J'ai gagné ce livre dans le cadre d'un concours et je dois avouer que je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant , mais l'organisatrice du concours m'avait dit que c'était un très beau roman et qu'elle l'avait adoré . Et puis cette semaine je me suis enfin décidée à le lire .

Et bien ce fut une excellente lecture à deux doigts du coup de coeur ! D'habitude je n'aime pas trop le côté politique dans les livres surtout quand il est très présent et pourtant même si dans ce livre le côté politique est au centre du roman je n'ai pas trouvé ça dérangeant , au contraire ! La manière dont il est abordé et sa place dans l'histoire est juste parfaite .
J'ai adoré les deux personnages principaux : Jamie et Maya . Ils sont juste géniaux et je valide à 100% que les auteures aient pris la décision d'alterner les chapitres avec une fois le point de vu de Maya et l'autre celui de Jamie et je dois avouer que sans les différents points de vues l'histoire me paraitrait fade .
J'ai beaucoup aimé la personnalité de ces deux personnages mais ce que j'ai préféré , c'est leur détermination sans faille , ils sont engagés , prêts à tout pour faire changer les choses et c'est vraiment beau à voir ( ou plutôt lire dans ce cas ) .
On pourrait croire que suivre des personnages faire du porte à porte dans un livre c'est ennuyeux mais c'est totalement le contraire , tout au long du livre on suit la formation d'une relation incroyable qui se crée entre Jamie et Maya .
Et puis à côté de ça il faut aussi souligné que ce livre est un livre engagé , on y aborde l'islamophobie , l'antisémite et encore plein d'autres sujet qui mériteraient d'être pris beaucoup plus au sérieux car ce sont des sujets d'actualités , toujours présents dans notre société imparfaite . Je pense aussi que le fait que les auteures se sont inspirés d'une situation vécue , qu'elles ont elles vécu , apporte quelque chose en plus dans ce livre .
L'histoire est bien construite même si à certains moment je trouvais que le blabla était un peu trop présent mais ce n'est pas pour autant que cela me fessait décrocher de l'histoire .
Et pour finir , parlons de la fin , elle était géniale je pense que c'était la fin parfaite pour ce livre mais cette fin est aussi très belle pour le message qu'elle fait passer .
Donc voilà vous l'aurez compris j'ai adoré ce roman et je ne peux que vous le recommander .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MademoiselleMaeve
  21 janvier 2021
J'ai pioché Un peu malgré eux dans le carton de livres à lire pour le travail, sans en avoir entendu parler et sans connaître Aisha Saeed. Becky Albertalli, en revanche, me disait quelque chose – en effet j'ai eu l'occasion de lire un autre de ses romans, Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série. Souvent dans les romans pour ados, le résumé ne dit pas grand chose et si on ne les lit pas où que quelqu'un n'est pas là pour nous en parler, on peut passer à côté de thèmes qui pourraient pourtant intéresser. C'est frustrant !
Dans Un peu malgré eux, on suit deux personnages ultra attachants. Jamie Goldberg, dix-sept ans, maladroit, peu sûr de lui, embarqué dans une campagne électorale et dans la préparation de la bat-mitsvah de sa petite soeur. Maya Rehman, dix-sept ans, dont les parents viennent de se séparer et qui doit dire adieu à sa complicité avec sa meilleure amie qui part à l'université. Jamie et Maya vont faire ensemble du porte à porte pour le candidat local et cette mission va prendre une importance inattendur pour eux.
Un peu malgré eux est un très chouette roman. Comme je vous le disais les personnages sont vraiment attachants et l'histoire bien plus complexe que la petite romance que l'on pouvait imaginer au départ. Jamie manque d'assurance et meurt de peur à l'idée de faire un discours à la bat-mitsvah de sa soeur – il se rappelle avec honte avoir invité une fille à danser « le slove » lors d'un bal, d'ailleurs tout le lycée continue à se moquer de lui. Lorsqu'il recroise Maya après des années sans l'avoir vue il est en train de ramasser une pyramide de fruits qu'il a dégommée sans le faire exprès chez Target. Il se pense irrécupérable. Maya, elle, se sent très seule, sa meilleure amie se prépare à partir à l'université et n'a plus de temps à lui accorder. Elle ne sait plus à qui se confier alors que ses parents viennent de se séparer et qu'elle déteste le changement. Jamie et Maya vont faire du porte à porte ensemble et s'investir plus que prévu dans la campagne politique d'un candidat local. Entre les trolls antisémites qui s'en prennent à Jamie et une proposition de loi visant à interdire le voile – que porte la maman de Maya – ils se sentent tous les deux investis d'une mission plus importante que leurs petits tracas.
C'est un roman vraiment intéressant et bienveillant qui aborde de nombreux sujets comme la religion, la politique, l'orientation sexuelle avec en plus une petite romance vraiment chouette et une grand-mère star d'Instagram. Franchement, moi, je suis contente de ne pas être passée à côté de cette histoire. Je vous invite à vous laisser tenter.
Lien : https://mademoisellemaeve.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lupiotte
  01 septembre 2020
Je tiens tout d'abord à remercier Hachette Romans et NetGalley France pour l'envoi de ce roman. J'ai déjà lu plusieurs romans de Becky Albertalli (Love Simon, Leah à Contretemps, Pourquoi pas nous?) et c'est vrai qu'ils sont tous militants et qu'il essaye de montrer les travers de la société envers des sujets importants. C'est le cas ici avec Un peu malgré eux. C'est l'histoire de Jamie et Maya, ils se sont connus il y a plusieurs années et se sont perdus de vue avant de se retrouver de nouveau. Jamie est très timide en présence d'autres personnes et sa mère espère qu'il portera le toast à la Bar mistva de sa soeur donc elle essaye de le motiver à faire du porte à porte pour la campagne d'un homme politique qui pourrait tout changer pour le pays et les communautés qui y vivent. Maya, elle, voit son monde s'effondrer, ses parents se séparent et sa meilleure amie est sur le point de changer de ville. Sa mère veut aussi lui faire faire autre chose, et elle lui propose de faire aussi ce fameux porte à porte avec à la clé une voiture ! Bien entendu il est prévu qu'il le fasse tous les deux vu que ce sont de vieux amis et que ça les aidera tous les deux. Ils se rapprochent alors dans cette quête. Il faut dire que leur communauté est plutôt bousculé depuis que le Président Trump est au pouvoir et certains états prennent des décisions compliquées pour, entre autres les musulmans et les juifs. Entre cette histoire d'amitié (et vite d'amour) naissante il y a sa relation avec sa meilleure amie qui se détériore jusqu'à y mettre un terme à cause d'un manque de communication. Et puis, il y a aussi les réseaux sociaux qui ne sont pas toujours ce que l'on croit comme Jamie qui l'invite en tant qu'amie alors qu'il est sous le compte de sa grand-mère ou encore des photos volées et postées sans aucun consentement. Ca les met tous les deux à mal et ça aurait pu tout détruire. le roman montre surtout leur volonté de se battre malgré leur âge ne leur permettant pas de voter. Il montre surtout l'importance de voter pour les personnes pouvant le faire et surtout de réfléchir aux conséquences que peuvent donner un mauvais choix. C'est plutôt intérressant de voir aborder la politique dans un roman young adult. Ce n'est pas un thème très abordé et j'ai plutôt apprécié. Les deux personnages principaux ont leur conviction et vont au bout de leurs idées. Et puis c'est assez mignon comment ils se rapprochent tous les deux et même si Maya a des parents qui espèrent qu'elle n'ait pas de petit ami, elle va au delà de ça et prend ses propres décisions.
En résumé, Un peu malgré eux est un romanà 4 mains sur le thème de la politique, du racisme et deux communautés juive et musulmane mais aussi une histoire d'amitié. C'est aussi l'histoire d'amour naissante de deux adolescents pendant toute une campagne visant à essayer de changer les choses aux USA. C'est plutôt intéressant cette histoire de fond avec les travers des réseaux sociaux pour arriver à leur fin. Bref pas mal de sujets abordés qui sont tous pertinents et qui montrent la détresse des communautés habitant aux USA depuis le passage de Trump à la présidence. Un bon roman militant qui fait réfléchir et espère ouvrir les yeux à certaines personnes.

Lien : https://antredeluciole.fr/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire-une-passion
  13 septembre 2020
Depuis que j'ai découvert Love Simon, je ne passe plus à côté d'une sortie de Becky Albertalli. Alors, forcément, celui-ci allait y passer un jour ou l'autre. Et wooh, je l'ai trouvé encore meilleur que les précédents !

Je ne vous cache pas que j'avais peur que la politique soit trop mise en avant et devienne donc le sujet principal du roman. Eh bien vous savez quoi ? C'est effectivement le cas, mais ça ne m'a absolument pas dérangée. Parce qu'au-delà de la politique, les auteurs abordent des sujets intéressants et surtout importants. À travers leurs mots, on ressent toutes ces difficultés que vivent les minorités, ces gens pourtant humains qui se voient contraints d'être mis sur la touche parce qu'ils ne sont pas blancs et de "vrais américains".

Mais ce roman, ce n'est pas que ça. C'est également une belle histoire d'amitié entre deux personnes différentes qui apprennent à se connaître, à s'apprécier, à s'appréhender. C'est aussi un roman qui fait sourire, qui touche et qui en devient addictif.

J'ai adoré la relation qui nait entre Jamie et Maya. D'abord sur la defensive, le manque de confiance, puis peu à peu ça évolue sur quelque chose de plus tangible, de plus doux, de plus beau. de plus vrai, en somme. Et à travers ce côté politique, on découvre un monde qu'on ne connaît pas forcément. On apprend aussi des choses, on est outrés par certains comportements, pendant que d'autres rendent nos coeurs tout shamalow.
​En résumé, c'est avant tout un roman d'amitié. Mais également un roman politique, qui aborde des sujets importants, d'actualité qu'il ne faut pas oublier. Qu'on ne peut pas oublier. Jamie et Maya nous emportent dans leurs aventures avec bonheur, parfois un peu d'irritation face à ce qu'ils vivent mais aussi beaucoup d'amour et de tendresse. Bref, un roman qui m'a percutée et dont je ressors touchée.
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
leslecturesdemy
  21 octobre 2020
L'amour et la politique. Deux thèmes bien différents. Et pourtant, les deux auteures ont su les intégrer dans une merveilleuse histoire.
J'ai fait la rencontre de deux protagonistes : Maya et Jamie.
Maya est une lycéenne, musulmane. Elle est attachée à sa religion et à son mode de vie.
Jamie, lui, est un lycéen de confession juive. Lui aussi est attaché à ses traditions et prépare la bat-mitsva de sa soeur avec sa maman et sa grand-mère.
Rien n'était fait pour qu'ils se rencontrent. Mais le destin est plus fort que tout. Il suffit d'un rien. Il suffit… d'une campagne électorale ! Et oui, ces deux jeunes se retrouvent à faire du porte-à-porte ensemble. Au début, Jamie n'aimait pas le porte-à-porte de part sa timidité. Maya, elle, ne le faisait que dans un seul but : obtenir de ses parents une voiture.
Mais voilà, les convictions sont plus fortes que tout et quand l'adversaire de leur chouchou veut faire voter une loi sur l'interdiction du port du hijab, ces deux jeunes se battent à 100 % contre lui. Ils n'ont qu'une seule envie, gagner les élections.
De plus, l'amour va tout doucement pointer le bout de son nez…
J'ai adoré cette histoire. Les auteures ont su écrire une romance légère alors qu'elles abordent des thèmes lourds tels que le racisme, l'amour interracial, la politique, le militantisme.
Un des thèmes que j'ai retenus est l'amour interracial. Comme aimer quand on ne partage pas la même religion ? Surtout quand le poids parental est énorme. Ce n'est pas évident, surtout pour Maya, d'outrepasser son éducation pour pouvoir vivre le bonheur qui lui tend les mains.
Les plumes des auteures sont très belles et se marient bien l'une avec l'autre. Ce roman à 4 mains et à 2 voix est très bien ficelé, addictif.
Je pensais lire une romance légère et à ma grande surprise, j'ai lu un roman intéressant et qui amène à pas mal de réflexion.
Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre, vous ne serez pas déçu.
Lien : https://leslecturesdemy.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
junepepitojunepepito   08 janvier 2021
Soyons lucides : certaines personnes sont faites pour changer l'histoire. D'autres, pour changer de tenue après un entretien vomitif.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Becky Albertalli (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Becky Albertalli
Être heureux ne devrait pas être aussi difficile Par l'auteur du best-seller Et ils meurent tous les deux à la fin De mauvais souvenirs vous poursuivent ? Appelez l'Institut Leteo au 1-800-J-OUBLIE pour en savoir plus sur notre procédure révolutionnaire de soulagement de la mémoire !
Lorsque Aaron Soto découvre la technique d'ablation de la mémoire développée par l'Institut Leteo, il n'en croit pas ses yeux (les miracles arrivent rarement au fin fond du Bronx)… Entre le suicide de son père, sa propre tentative, l'infinie tristesse de sa mère et leur vie dans un petit appartement misérable, le jeune homme est tenté par la procédure. Bientôt, plusieurs gouttes d'eau successives font déborder le vase et finissent de le convaincre : s'il veut enfin être heureux, il doit se faire reformater à l'Institut Leteo… Mais le bonheur peut-il vraiment naître de l'oubli ?
« Inoubliable ! » Becky Albertalli, autrice de Love, Simon Élu parmi les « cent meilleurs livres YA de tous les temps » par Time Magazine
+ Lire la suite
autres livres classés : électionsVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens

Qui est la première personne à savoir que Simon est gay?

Nick
Leah
Martin
Abby

11 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens de Becky AlbertalliCréer un quiz sur ce livre