AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2130814476
Éditeur : Presses Universitaires de France (12/06/2019)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Florence, c’est bien sûr le soleil de Toscane, de bonnes spécialités culinaires (la ribollita, les trippa alla fiorentina, le lampredotto...) et les vapeurs du brunello di Montalcino (à consommer avec modération). Mais Florence, c’est surtout la cité du Prince et la princesse des cités. À chaque coin de rue, le beau vous saisit. Dôme de Brunelleschi, galerie des Offices, galerie de l’Académie, basilique Santa Croce... Autant de lieux à l’ombre desquels ont créé les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
diablotin0
  06 juillet 2019
"Les 100 mots de Florence" se lit comme on picore lors d'un apéro dinatoire. C'est un moment de plaisir, on découvre différentes saveurs, différentes textures. Ici, on passe d'informations sur un peintre à une spécialité culinaire toscane, à une spécificité d'un musée, d'une place etc... Notre attention va se poser plus spécifiquement sur une rubrique plutôt qu'une autre selon nos connaissances, nos appétences, notre curiosité. C'est un peu un guide de voyage.
A quelques semaines de mon envol pour la Toscane, il est inutile de dire que ce petit livre me parle et que les "post it marque page" jalonnent ce que sais-je ?
J'ai fait le choix de le lire de la première à la dernière page mais comme il se présente comme un dictionnaire, il peut être lu en piochant les rubriques en fonction de son intérêt.
Bien sûr les données sont succinctes mais c'est une bonne idée d'appréhender une ville de cette façon. A nous lecteurs, d'aller creuser si besoin.
Merci à Babelio, qui par l'intermédiaire de cette masse critique, m'a donnée la possibilité d'être en vacances avant l'heure. J'ai ajouté quelques endroits à visiter en plus et j'ai eu l'eau à la bouche de nombreuses fois !
Merci aussi bien sûr aux Editions Que sais-je ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Alzie
  03 septembre 2019
La collection « Que-Sais-je ? » se fend après Venise d'un inédit sur Florence en cent mots, un pari bien audacieux et dans l'air du temps signé Olympia Alberti à qui son illustre ancêtre, Leon Battista (1404-1472), fournit opportunément la première entrée alphabétique et les Vins toscans, particulièrement de Chianti, l'ultime et dernière. Mais entre la mort de Filippo Bruneslleschi le 15 avril 1946 (sic), “quand le Soleil est en Bélier”, et la naissance d'Amerigo Vespucci le 9 mars 1954 (sic), “Né et mort avec le Soleil en Poissons”, l'opuscule ne déroulerait-il qu'un abécédaire riche en coquilles et sans autres surprises qu'astrologiques (sur une idée de Vasari, semble-t-il) ? A part y perdre son latin le lecteur novice qui voudrait découvrir Florence rencontrerait tout de même ici, à travers de brèves notices biographiques, historiques ou artistiques, la plupart des icônes des Arts et des Lettres de la Renaissance italienne, de leurs oeuvres incontournables et des lieux desquels les yeux des visiteurs de la célèbre cité toscane ne sauraient se détourner. Deux voyages auraient inspiré cet exercice essentiellement admiratif, d'une Florence touristique mille fois contée et remâchée mon principal reproche, présenté comme un ensemble de « coups de coeur » (Aaaah les coups de coeurs) par l'auteure, bonne vivante au demeurant, qui tente dans ces pages d'en restituer l'esprit ou d'en donner son goût sur un mode (faussement ?) décontracté, multipliant les intermèdes culinaires ou gastronomiques attendus, insérant en prime une parenthèse totalement saugrenue à la lettre "P" (Pyjama de Nadine). Ce ton peut séduire, voire même détendre les habitués de publications « austères », sans pour autant convaincre ni sur le fond, ni sur la forme, tant la recette paraît accommodée à la sauce éditoriale du jour. Florence en a vu d'autres et résiste encore à de pareilles facilités auxquelles les PUF ne nous avaient pas habitués.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Sicily
  27 juillet 2019
Petit livre très sympathique. Je pense qu'il faut s'intéresser d'assez près à la ville de Florence pour apprécier ce recueil. Il s'agit d'un dictionnaire, avec donc des rubriques par ordre alphabétique sur les monuments, musées, plats, personnages, etc, en lien avec la ville de Florence. J'ai beaucoup aimé car j'ai visité la ville il y a peu de temps et ça m'a donc rappelé des souvenirs. J'ai aussi appris de nouvelles choses. Ce qui est intéressant c'est que tout est mélangé, on passe d'un article sur une recette typique à un article sur Michel Ange ou Donatello. Les rubriques plus culturelles ne sont pas assomantes mais tout à fait abordables. J'ai bien aimé le petit clin d'oeil à l'amie de voyage de l'auteure (je vous laisse découvrir). Bref, c'est sans prise de tête, frais, une invitation au voyage.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
diablotin0diablotin0   06 juillet 2019
(à propos de douceurs Toscane, Migone)
Ne comptez ni sur un régime mené avec volonté et persévérance ni sur la moindre aide divine pour résister à la tentation car là encore, Oscar Wilde avait raison :" la meilleure façon d'écarter la tentation est d'y céder."
Commenter  J’apprécie          142
diablotin0diablotin0   06 juillet 2019
Je suis sûre que les vibrations d'une foi, d'une belle pensée, d'un amour, laissent des traces dans un lieu, et l'espace en est empli de grâce. Pas de musée pour contenir ces fugitives présences, mais elles sont, pour l'éternité.
Commenter  J’apprécie          70
diablotin0diablotin0   06 juillet 2019
(à propos de Catherine de Meficis)
Elle demeure une grande reine qui n'eut que le défaut banal, et insultant pour elle-même, d'être éprise de cette maladie si ordinaire dans le monde, et surtout politique : le goût du pouvoir.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Olympia Alberti (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olympia Alberti
Le désir de l'ange - Olympia Alberti - Entretien auteur 1/3 : l'intrigue du roman .Olympia Alberti, auteur du "Désir de l'ange" nous raconte l'intrigue de son dernier roman. L'ouvrage "Quand l?amour s?empare de ceux qui n?auraient jamais dû s?aimer? Un roman de l?intimité, de la recherche intérieure et de l?épreuve." Mus, un jeune Marocain, émigre en Nouvelle-Calédonie avec deux amis pour ouvrir un restaurant. L?amour guide sa vie, mais il ne peut être comblé : celui qu?il aime, Ralph, un juif passionné de lecture qui vit à Paris, n?éprouve pour lui qu?une forte amitié. Jour après jour, Mus lui écrit des lettres, déposant sur le papier son amour qui le consume. À Nouméa, il fait la rencontre de Varé, jeune pêcheur canaque, les corps s?embrasent mais le coeur ne suit pas? C?est une grâce que les amours contrariées et difficiles aient beaucoup à nous apprendre sur nous-mêmes, dans un monde où le sentiment suprême se brade dans la facilité, le refus de l?effort et tourne le dos à la somptueuse philosophie de Rilke : « Qu?une chose soit diffi cile doit nous être une raison de plus de nous y tenir. Il est bon aussi d?aimer, car l?amour est difficile. » Ce roman épistolaire est celui de l?intimité et de la recherche intérieure, de l?épreuve et de la profondeur que développe en nous tout amour véritable. L'auteur Olympia Alberti, qui vit à Nice, a publié plus d?une trentaine d?ouvrages (romans, poèmes, nouvelles, essais, biographies...). Elle a reçu un prix de l?Académie française pour l?ensemble de son oeuvre poétique, le prix Thyde Monnier de la SGDL pour Rilke, sans domicile fixe, et le prix Émile Faguet de l?Académie française pour Giono, le grand western. Parmi ses derniers ouvrages, citons Le royaume de sa nuit. Mère Teresa, le récit d?une vie (2010), L?Amour dans l?âme, le journal disparu d?Etty Hillesum (2011), L?Or perdu de la joie (2012) et Les Mots de tous les jours (Le Passeur, 2013). Pour en savoir plus : http://www.le-passeur-editeur.com/les-livres/littérature/le-désir de-de-l-ange/ A savoir : Olympia Alberti est également l'auteur du recueil de poèmes "Divines empreintes" : http://www.le-passeur-editeur.com/les-livres/litt%C3%A9rature/divines-empreintes/
+ Lire la suite
autres livres classés : Toscane (Italie)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
560 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre