AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Olnapac


Olnapac
  26 septembre 2012
L'or perdu de la joie est un livre qui raconte la rencontre de deux personnes, Rilke et Camille Claudel, qui sont perdu dans leurs sentiments et dans leurs créations.
Rilke est un écrivain qui a perdu l'inspiration. Camille est au contraire une sculptrice qui ne manque pas d'inspiration mais qui a l'impression d'être incomprise.
C'est grâce à leurs échanges que chacun de leur côtés vont retrouver le goût de créer et d'écrire.
C'est un livre que je qualifierais d'épistolaire, écrit en plusieurs façons, en carnet de poche, en lettres de correspondances et part petits chapitres où Olympia nous raconte les faits et gestes de Rilke ou de Camille.
Le style de l'auteure est très travaillé, un peu trop même parfois, où on se perd dans des phrases qui deviennent parfois ennuyantes.
Les chapitres sont très courts. le livre est divisé en 3 parties.
Cette lecture n'a pas été pour moi très simple, J'ai mis beaucoup de temps pour terminer le livre. Je pense que cela n'a rien à voir avec l'écriture même du livre, je pense que ce n'est tout simplement pas mon style de lecture.
Pour des personnes qui s'intéressent à la recherche de soi, c'est un livre qu'ils devraient lire, car Olympia Alberti essaie de nous faire passer un message au travers de ces personnages.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus