AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266243117
288 pages
Éditeur : Pocket (20/03/2014)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 117 notes)
Résumé :
Le premier homme qui a mesuré le temps ! Et qui s’est attiré les foudres des Dieux. Cet homme - « le père du temps » - a été condamné et banni dans une grotte pendant des siècles.

Les Dieux décident de le libérer, avec une mission : enseigner aux hommes la vraie valeur du temps. Il va devoir commencer par s'occuper d’une adolescente sur le point de renoncer à la vie et d'un riche homme d’affaires qui veut vivre éternellement.

Pour se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  05 mai 2014
Faut-il donner du temps au temps? Faut-il passer du temps à parcourir le passeur de temps? Pas sûr...
En des temps si reculés que le temps ne se comptait même pas, où les hommes vivaient dans l'instant présent, Dor cherche sans relâche un moyen de domestiquer le temps qui passe, inventer la fréquence et le rythme, comparer les durées. La quête est obsessionnelle au risque de négliger sa famille, et de se faire exclure du groupe. La tour de Babel est presque achevée et Dor veut des réponses à ses questions. Se trouvent-elles au sommet de de cet édifice qui symbolise la morgue des hommes?
De nos jours, Sarah et Victor, l'une à l'aube et l'autre au crépuscule de leur vie, tentent aussi de contrôler le temps. Sarah attend avec impatience un rendez-vous galant, Victor cherche un moyen pour reculer l'échéance d'une issue fatale. Comme on le pressent, c'est Dor qui les réunira .....
L'auteur revisite les mythes et en applique les règles à des situations très actuelles. Avec un ton naïf et répétitif qui pourrait froisser le lecteur : on est au- delà de la mythologie pour les nuls. Beaucoup de redites et d'explications de ce qui est évident. Cela finit par être un peu lassant.
Je classerai donc le Passeur de temps dans la catégorie "bluette pseudo-philosophique". Ne pas se laisser piéger par les chouettes couleurs de la couverture.

Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
marlene50
  12 avril 2019
Nous disons tous : "Vivement demain".
Pourquoi ne dirions-nous pas : "Je voudrais être à hier".
Il m'est arrivée de vouloir être à hier .
Hier ma fille a réalisé un de mes rêves d'enfant elle m'a fait le bonheur immense de m'emmener assister à un ballet "Le Lac des Cygnes" Ballet et Orchestre National de Russie et j'ai passé là, l'un des moments le plus merveilleux de ma vie, mes yeux et mes oreilles ont été comblés au-delà de tout, c'était Sublissime !
Mais, revenons à ce livre de Mitch Albom,
Ici il s'agit de la vie de Dor et Alli qui s'aiment et vivent sans tenir compte du temps qui s'écoule.
Mais la passion de Dor, celui de compter le temps va le condamner à vivre exilé dans une caverne.
Il va inventer cadran solaire, clepsydre, sablier, pendules...... va devenir le plus vieil horloger du monde.
Il sera le Père Temps et vivra des siècles.
Il va devoir pour se sauver et pour nous sauver apprendre la vraie valeur du temps.
Ce livre est dédié à sa femme dont il dit qu'elle donne du sens à chaque minute de sa vie. (quelle belle dédicace)
* J'ai déniché ce livre dans une bourse aux livres, la couverture m'a tout particulièrement attirée, je la trouve vraiment très jolie.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          133
mickaela
  15 avril 2016
Un superbe livre, une écriture juste et touchante, un personnage central qui nous mène dans ses profondes réflexions sur le temps et son contrôle.
Cela amène à réfléchir à notre propre existence mais aussi sur le temps qui passe inexorablement.
Commenter  J’apprécie          181
lutinielle
  26 mai 2014
"How to profiter du temps car Dieu à eu raison de nous donner une fin (et de pas l'expliquer)"
Dieu, un mec barbu qui vous enferme pour des millénaires dans une caverne (et pas le soleil et la lune déifiés car ça c'est pour les barbares des âges anciens "sic") avait une bonne raison de ne pas donner d'explications (la science c'est le mal absolu) et va punir ici le premier type à avoir voulu s'expliquer le monde. Au moment où le barbu demande au héros pourquoi il à voulut tout mesurer et si c'était pour le pouvoir, et que Dor (le héros) répond que c'était juste pour comprendre, on aurait pu s'attendre à des excuses du dieu en question sur sa méprise et un relâchement sous conditionnelle de ce vilain libre penseur... Mais non.
Donc voilà que la science est le péché originel (tour de Babel effondrée comprise), que la seule chose que trouve à faire Dieu (god bless américa) est de laisser un pauvre type devenir fou dans une caverne où il subit les voix de milliards d'êtres humains souffrant de leur rapport au temps... Ce qui est de sa faute à Dor, car il est le premier à avoir voulu comprendre la mécanique divine. Hem !
Saupoudrée de petites phrases simplettes et bien pensantes, construite sur une vision du monde à la limite des créationnistes, avec des archétypes plus qu'usés (le bon berger trop curieux, l'homme d'affaire pressé qui ne croit qu'en l'argent, et l'adolescente ingrate déçue par l'amour), ce roman est une bouse cosmique tout droit venue de l'Amérique profonde. (je suis un peu en colère, il est vrai).
Passons sur le côté "how to", évacuons pour un temps Dieu, le péché de science et tout ce qui en fait un objet de pure propagande... Reste que l'histoire en elle-même est simpliste et que la fin n'est pas à la hauteur des choses mises en place; non vieillissement du héros, pouvoir d'arrêter le temps, compréhension universelle des langues humaines... Tout ceci aurait pu mener bien plus loin et sur des chemins intéressants, mais non, Dor en restera à son rôle de brebis égarée cherchant son enclos. Aucune discussion avec Dieu, aucune colère d'avoir été enfermé et rendu quasi fou (catatonique du moins), aucun questionnement sur la conscience du temps propre aux humains à mettre en rapport (peut-être) avec le libre arbitre, notion pourtant si chère aux lecteurs du Deutéronome...
Loin de moi l'idée de critiquer ceux et celles qui ont apprécié ce roman; la morale de l'histoire, pour simple qu'elle est, à bien évidemment pu reconnecter certains avec une notion du temps plus humaine et dans le vécu que dans l'efficience. Je comprends que ce petit roman ait pu en aider certains. Je regrette néanmoins que, par son existence, ces lecteurs soient passés potentiellement à côté d'ouvrages bien plus nutritifs et contenant néanmoins le même message de base sans les adjuvants white protestants.
(la suite sur mon blog)
Lien : http://unlivresurmeslevres.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Caroetseslivres
  17 juillet 2014
le temps passe trop vite, avec le passeur du temps de Mitch Albom.

Dor fut le premier homme à mesurer et à vouloir arrêter le temps. Pour cet affront, il fut condamné à vivre éternellement dans une caverne, où il entend les suppliques de personnes souhaitant accélérer, ralentir ou voire même arrêter le temps. Un jour, on propose à Dor, l'occasion de se racheter : il doit apprendre la valeur du temps à Victor (homme malade rêvant de vivre éternellement) et Sarah (jeune femme souhaitant mettre fin à ses jours). Si Dor, réussit sa mission, il aura enfin purger sa peine.
Je trouve l'objet livre très beau . La couverture( édition Pocket) est juste magnifique. le livre est divisé en plusieurs parties et en petits chapitres, ce qui la lecture très agréable.
le passeur du temps, est une histoire qui nous faits réfléchir sur le temps, sa valeur et sur ce que nous espérons de lui. Cette histoire nous permet de faire un peu le point sur ce qui est vraiment essentielle, sur les vraies valeurs des choses. Elle nous rappelle aussi que tout vient à temps et que l'on ne peut pas refaire le passé ou arrêter le temps , qu'il faut donc profiter de l'instant présent.
J'ai bien aimé l'histoire, les aller-retours « passé-présent-futur » permettent de comprendre plein de choses et j'ai été très surprise par la fin .
La plume de l'auteur est très agréable, elle permet une lecture fluide et on ne s'ennuie absolument pas au contraire on en redemande.

C' était la première fois que je lisais du Mitch Albom et ce fut une très belle découverte. Ce livre est un petit bijou, c'est gros coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   16 juillet 2015
Essayez d'imaginer une vie sans mesure du temps.
Vous n'y arrivez sans doute pas. Vous connaissez le mois, l'année, le jour de la semaine. Il y a une pendule sur votre mur ou sur le tableau de bord de votre voiture. Vous avez un emploi du temps, un calendrier, une heure pour le dîner ou pour aller au cinéma.
Pourtant, tout autour de vous, la mesure du temps n'existe pas. Les oiseaux ne sont pas en retard. Un chien ne consulte pas sa montre. Le cerf ne s'inquiète pas pour les anniversaires qui passent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sakura230sakura230   17 mai 2014
Dor examina la larme et repensa à la caverne. Et il sut enfin pourquoi il avait été choisi pour ce voyage. Il avait vécu une éternité. Victor voulait une éternité de vie. Il avait fallu a Dor tous ses siècles pour comprendre la dernière chose que le vieil homme lui avait dite, celle qu'il partageait à présent avec Victor.
" Il y a une raison pour laquelle Dieu limite nos jours.
- laquelle ?
- pour que chacun d'eux soit précieux."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
bibliobleuebibliobleue   02 juin 2014
Seul l'homme mesure le temps.
Seul l'homme sonne l'heure.
Et, à cause de cela, l'homme est seul à souffrir d'une crainte paralysante qu'aucune autre créature ne connaît.
La peur de manquer de temps.
Commenter  J’apprécie          60
marlene50marlene50   12 avril 2019
Nous ne percevons pas le bruit que fait le monde
-- sauf, bien sûr, quand il s'arrête.
Alors, quand il repart, il résonne comme un orchestre.
Commenter  J’apprécie          70
ETOILEEETOILEE   31 décembre 2012
Nous désirons tous ce que nous avons perdu. Mais parfois, nous oublions ce que nous avons.
Commenter  J’apprécie          111

Videos de Mitch Albom (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mitch Albom
Chanteurs, compositeurs, producteurs - ils l?ont tous rencontré, et ils s?en souviennent : Paul Stanley (KISS), Tony Bennett, Ingrid Michaelson, Burt Bacharach, Wynton Marsalis, Roger McGuinn, Darlene Love, Phredley Brown, Jon Avnet et Mike Binder parlent de Frankie Presto, le plus grand guitariste de tous les temps, et personnage fictif du roman "La guitare magique de Frankie Presto" de Mitch Albom.
autres livres classés : réflexions sur la vieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut - Mitch Albom

Dans quel pays se passe l'action ?

Canada
Etats-Unis
Australie
Angleterre

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut de Mitch AlbomCréer un quiz sur ce livre

.. ..