AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782013228534
281 pages
Éditeur : Hachette Jeunesse (13/01/2010)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 34 notes)
Résumé :

A quatorze ans, Ariane est apprentie couturière. Elle donnerait tout pour habiller les grandes dames de la Cour ! Mais elle doit se faire une raison : jamais elle ne sera de ce monde. Un jour pourtant, elle est remarquée par Madeleine Béjart, la comédienne de Molière. La voilà enfin libre de créer des robes extraordinaires, de se rendre au Louvre et à Versailles et même de tomber amoureuse. Mais autour de la tr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Takalirsa
  30 décembre 2014
Si j'ai choisi ce roman, c'est parce que son angle d'approche (le point de vue d'une jeune couturière) me semblait original. Et il l'est ! C'est un bonheur de plonger dans le monde de la confection, j'ai notamment appris qu'à l'époque le métier était essentiellement masculin et que la corporation des tailleurs menait la vie dure aux femmes qui voulaient devenir couturières. D'ailleurs en réalité c'était un certain Jean Baraillon le tailleur de la troupe de Molière.

Rien n'est simple non plus pour celui-ci et son équipe du Palais-Royal ! J'ai beaucoup aimé l'immersion dans l'écriture et les répétitions des comédies, ainsi que toute la polémique régnant autour des satires que l'auteur fait de la société. Nous sommes à l'époque de Tartuffe, et la pièce n'est pas encore jouée qu'elle fait déjà scandale ! Il faut dire que Molière s'attaque à un sujet très sensible : les (faux) dévots, ces imposteurs qui sous couvert de la religion imposent leur pouvoir abusif... On découvre un Molière charismatique et énergique, dont l'objectif est "d'instruire par le rire", autrement dit d'utiliser la comédie pour ouvrir les yeux des gens. Un Molière épuisé également, passant nuits et jours à travailler, et las des attaques - verbales comme physiques ! Dans son sillage, un jeune poète encore inconnu, Racine, qui deviendra bientôt le grand tragédien que l'on connaît.

Quant à notre jeune héroïne, elle se révèle déterminée et courageuse, n'hésitant pas à braver sa patronne de tante et à défendre le talent des comédiens au péril de sa réputation et même de sa vie ! On la voit recoudre le visage ensanglanté de Molière, se défendre dans la rue avec une paire de ciseaux, enquêter sur son mystérieux agresseur à partir d'un fil de laine, et tomber amoureuse d'un jeune comte ténébreux. Des actions pas toujours très réalistes et des rebondissements souvent prévisibles, il faut bien l'avouer, mais l'ensemble se lit bien et nous fait passer un agréable moment !
Lien : http://www.takalirsa.fr/une-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
VirgieL
  21 janvier 2012
Une histoire à la cour de Louis XIV où le roi et ses courtisans ne sont que des figurants. En avant scène Ariane, la jeune et vive couturière et Molière et ses comédiens. Un jeune homme mystérieux, une tante colérique, des désillusions, mais déjà à l'époque, pour tous et Molière ... "the show must go on"!
Commenter  J’apprécie          10
Matildou
  22 janvier 2017
Ce livre a été pour moi un très bon moment de lecture.
Dès le début, on est plonger dans l'histoire et sur ceux jusqu'à la fin du livre.
Les personnages sont assez attachants et on se met de suite dans la peau d'Ariane, le personnage principal et on dirait que nous aussi, nous sommes dans l'action, et que nous sommes à côté d'elle.
Très bon livre pour ma part.
Commenter  J’apprécie          00
ninon16
  05 avril 2013
Un roman amusant et passionnant sur la période Louis XIV, pour adolescents principalement.
Commenter  J’apprécie          20
camille2850
  16 juin 2015
Une couturière est repérée par une comédienne, qui ne se trouve être autre que Madeleine Béjart, vedette de la troupe de Molière.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MadezMadez   15 juin 2014
- Le plus grave, c'est que, petit à petit, vous me poussiez à douter de la Compagnie. J'avais toujours justifié ses actions les moins reluisantes en me disant qu'elles prenaient pour cible des athées, des mécréants, mais tout à coup, vous étiez la victime, et je ne pouvais pas le supporter. Peu à peu, j'ai réalisé à quel point je m'étais leurré, à quel point la Compagnie était dangereuse. Et puis, quand j'ai compris que j'étais amoureux de vous, j'ai essayé de lutter. Je ne voulais pas vous avouer mes sentiments, je ne voulais pas commettre un péché.
Ariane baissa les yeux, fixant sa jupe dorée qui étincelait sous le soleil de Versailles. La confusion s'était emparée d'elle ; elle ne savais que penser. Le comte poursuivit, plus rapidement :
- L'autre soir, j'ai eu tellement envie de vous embrasser. Mais encore une fois, l'éducation que m'avait donnée mon parrain m'a arrêté. Céder à la tentation, c'est se damner. Pourtant, une fois que vous êtes partie, tout est devenu très clair pour moi. Je ne peux pas vivre sans vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ninon16ninon16   03 février 2013
Antonin regardait Arianne qui s'éloignait doucement, et son cœur se serra. Pourquoi l'avait-il suivie ? Il se morigéna : il devait cesser de penser à la jeune fille. Il n'avait tout simplement pas le droit de tomber amoureux -encore moins amoureux d'une couturière. Et de la couturière de Molière, pour ne rien arranger. Il ne pouvait pas se le permettre.
Commenter  J’apprécie          60
AbigailSilkaAbigailSilka   07 mars 2015
Ce roman est absolument magique! Ariane n'est pas une protagoniste comme les autres et en plus ce livre est justement mon genre! Un livre avec 2 thèmes, le premier : une histoire passionnante et pleins d'intrigues et puis, en deuxième thème : l'histoire d'amour. J'ais adoré! Il y a même Versailles et le théâtre! Je n'ai pas beaucoup aimé la fin. Enfin, oui, j'ai aimé, mais je crois que le livre est finit trop vite :s juste ça, sinon j'adore. Tout finit bien ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
VirgieLVirgieL   21 janvier 2012
Et à présent, elle parlait avec ce poète sans le sou, ce Racine! Furieux, il suivait des yeux la conversation animée, scrutant les joues légèrement rougies d'Ariane... Il se mit à maudire intérieurement Racine.
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : louis xivVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2107 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre