AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Pandora Box tome 1 sur 8
EAN : 9782800136271
48 pages
Dupuis (05/01/2005)
3.57/5   40 notes
Résumé :
De l'orgueil, tel Narcisse, tu payeras le lourd tribut. De la paresse, tel Paris, tu succomberas au lent venin. De la gourmandise, tel Thésée, tu subiras les immondes tourments. De la luxure, tel Orphée, tu goûteras le fruit amer. De l'avarice, tel Midas, tu apprendras la dure loi. De l'envie, tel Prométhée, tu connaîtras le châtiment éternel. De la colère, telle Pandore, tu seras l'instrument fatal. Enfin, à la toute fin, à ton âme par sept fois anéantie, l'espéran... >Voir plus
Que lire après Pandora Box, tome 1 : L'orgueilVoir plus
Pandora Box, tome 1 : L'orgueil par Pagot

Pandora Box

Didier Pagot

3.50★ (514)

8 tomes

Le Gardien de la lance, tome 1 : Les Frères par Ferry

Le Gardien de la lance

Ferry

2.75★ (139)

5 tomes

Kwaïdan, tome 1 : L'esprit du lac par Jee-Yun

Kwaïdan

Jee-Yun

3.89★ (141)

3 tomes

Le Cercle de Minsk, Tome 1 : Le maillon perdu par Giroud

Le Cercle de Minsk

Frank Giroud

2.50★ (169)

5 tomes

Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,57

sur 40 notes
5
1 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis
Avis portant sur la série:
Les mythes anciens (les 7 pêchés capitaux et l'espérance) à travers la dénonciation de notre monde technologique et ses dangers : quel concept original ! Des dessinateurs différents mais un seul scénariste très ambitieux et talentueux : Alcante qu'on suivra d'ailleurs avec attention. Les derniers tomes sont cependant un peu moins bons que les premiers qui avaient placés la barre assez haute. En huit albums mis en images par sept dessinateurs différents, Pandora Box nous montre comment le progrès dévoyé peut avilir l'homme et nuire à l'humanité.
- Tome 1 (l'orgueil) : En pleine campagne présidentielle, un détective est chargé de trouver des détails gênant dans la vie du président des Etats-Unis sortant. Un premier récit intelligent et magistralement construit.
- Tome 2 (la paresse) : Paris Troy, un sprinter blessé lors d'un entraînement, songe au dopage pour revenir sur le devant de la scène. Un savant mélange de thèmes et références !
- Tome 3 (la gourmandise): La gourmandise, 3e pêché capital de la série, vue à travers une peinture alarmante de notre société de consommation. Une intrigue politico écologique didactique et palpitante.
- Tome 4 (la luxure): Concepteur d'un procédé virtuel révolutionnaire, un réalisateur étend son invention au cybersex. Illustration du 4e pêché capital, dans un nouveau récit frissonnant...
- Tome 5 (l'avarice): Un requin de la finance s'aperçoit trop tard que l'amas de richesses n'est rien comparé à son amour paternel. Une critique savante d'un des pires maux de nos économies de marché, sur fond de légende mythologique...
- Tome 6 (l'envie): Tibor et sa femme apprennent soudain qu'ils sont des androïdes à qui on a implanté des existences artificielles. Au delà de l'« envie », Alcante déborde sur un thème classique de SF...
- Tome 7 (la colère) : de l'usage des armes bactériologiques pour illustrer la colère et le mythe de Pandore. Un dernier péché pertinemment illustré par Alcante, pour clore ces chroniques d'un monde en crise...
- Tome 8 (l'espérance) : Sous des averses infernales, alors qu'un barrage menace de céder, un journaliste enquête sur le clone du président Shimmer. Conclusion d'une série magistrale, sur une note d'espoir.
C'est une BD qui va s'imposer avec le temps … Assurément ! J'ai beaucoup aimé ce nouveau concept. de même que le dessin qui reste très correct et cohérent malgré la succession de différents dessinateurs (rien à voir avec le Triangle Secret par exemple). Une lecture qui se recommande très chaudement !
Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 4.5/5 – Note Globale : 4.25/5
Commenter  J’apprécie          50
J'ai commencé cette BD sans vraiment savoir à quoi je devais m'attendre et je suis agréablement surprise. Cette serie se divise en Huit tomes qui reprennent chacun une histoire différente avec des intervenants différents. Les sept premiers tomes portent pour titre un des sept péchés capitaux. Ce premier tome nous conduit sur la route de l'orgueil par le biais d'un président des Etats Unis imbu de lui meme à quelques jours seulement des élections qui pourraient le reconduire dans le bureau ovale pour un second mandat. Pendant ce temps, un enfant naît dans une petite clinique et sa mère est assassinée... Quels sont les liens qui les unissent?
J'ai beaucoup aimé ce premier tome qui me donne envie de découvrir le second péché. J'ai trouvé que l'histoire était bien menée, de façon subtile et intelligente avec des personnages tout en nuances, ni tout blancs ni tous noirs contrairement à ce que les premières pages pouvaient laisser craindre.
Je trouve le dessin assez moyen mais il semble que le dessinateur soit différent pour chaque tome...
À suivre
Commenter  J’apprécie          60
Série en 8 albums - un pour chaque péché capital et un qui achève la série - Pandora Box explore différentes dérives de nos sociétés occidentales actuelles. L'Orgueil nous présente un homme politique tellement imbu de lui-même et obsédé par sa carrière que des rumeurs font état qu'il a ordonné qu'on le clone. La Paresse nous permet de suivre la descente aux enfers d'un sportif qui, craignant de perdre ses capacités, succombe aux sirènes du dopage... ce qui lui coûtera bien plus qu'il ne le pense. La Gourmandise s'appuie sur l'affaire de la vache folle, en en faisant un véritable tableau de cauchemar. La Luxure évoque les mondes virtuels à travers un site bien particulier, permettant de nouer liaison avec la créature parfaite... mais virtuelle. L'avarice nous montre John Midas, un magnat des affaires avide d'accroître sa fortune. L'envie évoque l'éthique robotique avec des androïdes que l'on ne peut discerner des humains et la Colère une scientifique travaillant sur un virus créé à partir de souches mortelles. Enfin, l'ultime tome reprend le bébé présenté dans L'orgueil et, sur fond de catastrophe naturelle, clôt la série.
Exploration des dérives d'aujourd'hui, au travers des fameux péchés capitaux, Pandora Box s'attache également - comme son titre l'indique - à se baser sur la mythologie grecque (le mythe de Pandore, les noms des personnages, comme Midas) pour faire de toutes ces histoires individuelles des tragédies.
Une série intéressante, prenante, qui invite à la réflexion et qui peut se lire dans le désordre - seuls les tomes 1 et 8 sont indissociables. Mon seul reproche serait que la série ne permet pas au lecteur de ressentir davantage que de l'intérêt. Je suis restée plutôt de marbre, n'arrivant pas à m'attacher aux personnages. Ce qui fait que le souvenir que je garde de mes lectures reste flou, je n'en ai conservé que la thématique principale.
Commenter  J’apprécie          10
Il ne reste plus que 5 jours avant le vote pour les élections présidentielles américaines et le Président démocrate sortant est au coude à coude avec le candidat républicain. Mais le Président cache un secret inavouable qui pourrait bien lui barrer le chemin pour la Maison Blanche... et le candidat républicain ne manquera aucune occasion de faire chuter son adversaire...
Une BD plutôt efficace avec un récit maîtrisé où l'intrigue et le suspense sont bien entretenus. On retrouve un médecin amoral et un Président bien sous tout rapport mais qui cache un lourd secret dans une campagne présidentielle où un agent, à la solde des républicains, va essayer de trouver le fin mot de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          20
Premier album d'une série de huit albums, qui prévoit de réunir dans chaque album un des péchés capitaux, un personnage de la mythologie grecque et un des maux de notre époque. Pour ce premier tome il s'agit respectivement de l'orgueil, de Narcisse et du clonage.

Didier Pagot qui illustre admirablement ce premier tome dessinera également le dernier tome de la série, alors que les autres tomes seront laissés chaque fois à un dessinateur différent, selon le principe d'autres séries comme le "Décalogue" ou le "Triangle secret". le but principal étant de sortir les huit tomes en 12 mois.

Le scénario est à chaque fois d'Alcante et pour ce premier tome il nous livre un scénario bien construit sur fond d'élections présidentielles aux Etats Unis. L'approche du résultat des élections rythme excellemment l'histoire.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
...Sur quel ton allons nous communiquer ? sérieux, didactique, décontracté, agressif...? Quand porter les attaques : au début du débat, au milieu ou à la fin ? Sur le programme de Gostner ou sur la vie personnelle.
Commenter  J’apprécie          30
Faites en sorte que tout se passe bien, docteur. Le reste ne m'intéresse pas...
Commenter  J’apprécie          50
On peut haïr le péché et aimer le pécheur.
Commenter  J’apprécie          40
Pars président, roule... Cours vers ton destin. Ta perte te sauvera.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Alcante (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Alcante
Dans le 171e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Whisky san, que l’on doit au scénario conjoint de Fabien Rodhain et Didier Alcante ainsi qu’au dessin d’Alicia Grande et qui est édité chez Grand angle. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l’album L’honorable partie de campagne que l’on doit au scénario de Jean-David Morvan qui adapte l’ouvrage de Thomas Raucat, mis en dessin par Roberto Melis et édité chez Sarbacane - La sortie de l’album Jusqu’ici tout va bien, adaptation d’un roman de Gary D. Schmidt par Nicolas Pitz et que publient les éditions Re de Sèvres - La sortie de Sous la surface, le deuxième tome de la série Le lait paternel que nous devons à Uli Oesterle et aux éditions Dargaud - La sortie de l’album Les 100 derniers jours d’Hitler, adaptation d’un ouvrage de Jean Lopez par Jean-Pierre Pécau au scénario, le duo Senad Mavric et Filip Andronik au dessin et c’est édité chez Delcourt - La sortie du premier album sur deux de Quand la nuit tombe, un titre baptisé Lisou que l’on doit au scénario de Marion Achard, au dessin de Toni Galmès et c’est édité chez Delcourt - La réédition en couleurs de l’album Orignal que l’on doit à Max de Radiguès et qui est sorti chez Casterman
+ Lire la suite
autres livres classés : clonageVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (94) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4857 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *}