AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782377353552
456 pages
Éditeur : Archipoche (06/11/2019)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 136 notes)
Résumé :
Avril 1912. Tess Collins, une jeune servante anglaise, est venue à Cherbourg vivre de sa passion, la couture. Hélas, la maison qui l’emploie la traite comme une domestique.
Lorsqu’elle apprend qu’un paquebot se dirigeant vers les Etats-Unis va faire escale à Cherbourg, elle décide d’embarquer pour tenter l’aventure.
À bord du Titanic, elle fait connaissance de Lucy Duff Gordon, célébrité de la haute couture anglaise, qui s’apprête à présenter sa nouvel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (68) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  01 janvier 2020
Tess Collins, jeune fille modeste qui travaille à Cherbourg comme domestique alors qu'elle espérait épanouir ses talents de couturière, décide de se faire engager sur le "Titanic" qui part vers l'Amérique.
Le 12 avril 1912, elle embarque sous les ordres d'une couturière très connue Lucy Duff Gordon.
A bord, elle peut loger dans l'étage réservé aux premières classes pour mieux servir sa patronne et sympathise avec un marin, Jim, et un homme d'affaires, Jack.
Le 15 avril pendant la nuit, survient la catastrophe. Le paquebot heurte un iceberg.
Manque de chaloupes, seules les femmes, les enfants, quelques marins pour les amener à bon port, quelques hommes privilégiés pourront en réchapper.
Ils sont secourus par un autre paquebot.
A Washington, au bâtiment du Sénat, le procès sera vite bouclé mais pas bâclé. Des mesures de sécurité seront prises pour qu'une telle catastrophe ne se reproduise plus.
Des règlements de compte contre des voyageurs qui ne pensaient qu'à eux éclateront au grand jour.
C'est ainsi qu'encouragée par Pinky, une journaliste au New York Times et suffragette, Tess ne se laissera pas corrompre. Elle sera animée du désir de rester elle-même, de dire la vérité.
Je lis à la fin que le roman s'appuie sur des faits réels relevés après le naufrage, des personnages ayant existé même s'il fallait bien pimenter l'oeuvre par des faits imaginés.
Un très bon roman historique, pas commun sur cet événement du Titanic.
Je remercie Mylène des éditions Archipel pour m'avoir permis de le découvrir en édition Collector, très décorative.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          650
cicou45
  17 août 2017
Que s'est-il réellement passé durant la nuit du 14 au 15 avril 1912 ? Pourquoi et comment un tel paquebot tel le Titanic et que l'on décrivait comme étant insubmersible a-t-il pu couler ? Sur les pas de Tess Collins, une jeune femme à qui l'avenir ne promet rien de souriant du fait de sa pauvreté et de son engagement en tant que servante auprès des autres, l'auteure nous invite à nous replonger, de manière romancée, dans cette fatidique nuit ainsi que dans les jours qui ont suivi. Tess Collins n'aurait jamais dû embarquer à bord du Titanic, seulement en tant que jeune fille ambitieuse désireuse de changer de vie, le destin en a décidé autrement. Engagée par la célèbre styliste Lucile Duff Gordon en tant que femme de chambre, Tess est aux anges. Certes, elle préférerait travailler dans le monde de la mode, elle qui est si bonne couturière mais en attendant, cela vaut toujours mieux que rien et de surcroît, elle va aller en Amérique. le reste, elle verra plus tard...N'étant pas dépourvue de charme et surtout étant une jeune femme vive et intelligente, elle sera notamment courtisée par deux hommes au cours de la traversée : Jack Bremerton, un homme riche travaillant dans les affaires pour Henri Ford et Jim, un simple marin. Elle est loin de se douter que non seulement ces deux rencontres vont bouleverser sa vie, tout comme celle qu'elle doit au hasard, celle avec la très renommée créatrice de mode.
Une histoire que nous connaissons tous par coeur, certes, celle d'un paquebot construit avec un nombre insuffisant de canots de sauvetage, celle d'une tragique histoire où les classes sociales n'ont jamais été aussi importantes pour sauver sa peau, celle où l'instinct de survie pousse parfois l'homme à accomplir des atrocités pour sauver sa propre peau mais ici, Kate Alcott réussit à merveille à le tourner d'une toute autre manière. Il ne s'agit pas seulement ici du récit d'une tragédie mais de ce qui s'est ensuivi et des conséquences que cela a eu sur ceux qui ont survécu à la catastrophe. L'histoire de Tess est on ne peut plus touchante et grâce à une écriture fluide et légère, le lecteur ne peut que se laisser charmer par cette histoire dans laquelle des témoignages véridiques s'entremêlent à travers la fiction. Là où l'on se rend compte que l'homme ne reste qu'un homme aux instincts primitifs, malgré (et heureusement) l'existence parmi lui de véritables héros. A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
manU17
  19 juin 2019
"Elle prit une longue inspiration afin de museler dans sa tête la voix de son père. "Ne joue donc pas les grandes dames, lui rappelait-il toujours. Tu as été élevée à la ferme, contente-toi d'accomplir ton devoir et de garder la tête baissée. La paie n'est pas si mauvaise, tu pourrais bien tout gâcher à vouloir forcer le destin."
- Je ne gâcherai rien du tout, murmura-t-elle dans le silence de sa chambre. Et je saurai m'inventer une vie meilleure."
Après avoir beaucoup aimé Si près des étoiles de Kate Alcott, j'ai eu très envie de découvrir son premier roman publié en français, La Petite couturière du Titanic. Non en raison d'un fol intérêt pour la mode et la couture mais parce que la catastrophe du Titanic m'intéresse depuis fort longtemps. Sans doute vers 1985 quand l'épave fut découverte par l'équipe du professeur Ballard. La vision de ce vaisseau fantôme reposant à jamais au fond de l'océan me fascina…

Tess Collins est une jeune servante qui n'en peut plus que ses talents de couturière ne soient pas reconnus à leur juste valeur. Elle décide donc de quitter brusquement son travail afin de tracer sa propre route. Forçant un peu le destin, son culot va la conduire au service d'une riche anglaise, la créatrice de mode Lucy Duff Gordon, en partance de Cherbourg pour New York à bord du Titanic.
Durand la traversée, elle découvre la vie de rêve des passagers de premières classes et fait connaissance de deux hommes aussi différents qu'attirants. La chance semble définitivement lui sourire mais l'embellie va être de courte durée. Elle ne le sait pas encore mais un iceberg va venir jeter un froid…
"La secousse fut à peine perceptible. A peine un léger soubresaut. Rien d'inquiétant. Les machines continuèrent de ronronner normalement dans un premier temps, avant de céder la place au silence."
Le récit de la catastrophe sera finalement assez bref. Ici l'intérêt est ailleurs. C'est surtout la façon dont se sont comportés certains survivants qui est au coeur du roman.
Mêlant une fois de plus réalité et fiction, Kate Alcott réussit une histoire qui ravira les amateurs de romance mais qui interroge aussi sur la question du choix quand on est confronté à un drame. Si les personnages principaux sont fictifs, Lucy Duff Gordon a réellement existé. Elle occupa le canot N°1 qui s'éloigna avec 12 personnes à son bord quand il aurait pu en sauver 40…
Tess, qui n'occupait pas ce canot la nuit du drame, va être partagée entre l'opportunité d'avenir qui s'offre à elle et l'envie, mêlé de craintes, de découvrir ce qui s'est réellement passé cette nuit-là. Une commission d'enquête va s'attacher à mettre à jour la vérité, le tout couvert par une jeune journaliste pleine de promesse.
Si j'ai redouté un moment de me perdre entre les froufrous et les falbalas, je dois bien reconnaître que j'ai passé un agréable moment. Encore une fois, Kate Alcott nous offre un roman peuplé de beaux personnages de femmes, indépendantes et déterminées.
La toile de fond que fut la tragédie du Titanic leur offre un écrin de première classe…

Lien : https://bouquins-de-poches-e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          393
book-en-stock
  07 février 2018
Plus que tout, un roman sur la commission d'enquête américaine suite au naufrage du plus grand paquebot du monde.
Le titre et le choix de narration portent sur Tess, jeune couturière qui tente sa chance pour partir en Amérique et se fait embaucher au dernier moment par une styliste renommée, cependant ces éléments sont fictifs et permettent de retranscrire l'histoire des suites du naufrage, les réactions notamment de la presse, et la commission d'enquête américaine.
J'avoue que j'ai trouvé le style d'écriture assez plat, commun, et que l'histoire romancée de Tess ne m'a pas vraiment convaincue. le personnage manque cruellement de corps, n'est qu'une simple esquisse et tourne souvent à la mièvrerie.
En revanche je me suis passionnée pour tout le reste du récit, à savoir tout ce qui porte sur les éléments réels et vécus suite au naufrage. Qui ne connaît l'histoire de cette nuit de l'horreur à bord du célèbre paquebot ? D'ailleurs je sais gré à l'auteur de ne pas s'être étendue sur ce passage déjà largement épuisé par d'autres. Mais qui connaît (à moins de se passionner pour l'évènement et lire sur le sujet) ce qui se déroula ensuite après que les canots de sauvetage aient été remontés à bord du Carpathia ? L'encre a pourtant énormément coulé à cette époque, surtout dans la Presse. Ce récit de la commission d'enquête et des articles de Presse virulents est fort intéressant et c'est ce qui m'a convaincue dans ce roman. J'ai par ailleurs aimé la comparaison des mentalités anglaise et américaine : l'ancien et le nouveau monde. Puis la partie du récit autour de la Haute-Couture est également intéressante, à un tournant de la mode féminine.
Un roman qui se lit bien et permet de passer un agréable moment de lecture tout en se posant bien des questions sur la condition humaine…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
kateginger63
  05 février 2018
Romance et scandale autour du Titanic - Mais que s'est -il passé dans le canot n°1 ?
*
Le naufrage si tristement connu du Titanic m'a toujours intrigué et bouleversé. J'ai lu (et vu) quantité de documents, essais, films, romans....
Un énième? Pourquoi pas?
Ici, le roman se concentre surtout sur la période post-naufrage. (d'ailleurs un peu déçue par le peu de pages consacrées à la tragédie proprement dite).
C'est bien d'une intrigue dont il s'agit. Des scandales qui agitent la sphère new-yorkaise. Que s'est-il réellement passé lors de cette nuit, dans l'un des canots de sauvetage? Presque vide paraît-il...
*
Des faits réels, vécus par quelques survivants qui ont essayé chacun de donner leur vérité. Mais quelle vérité finalement? Dans une période de stress, chaque protagoniste vit un fait/moment difficile qui peut-être différent pour chacun.
Et de la romance. Ben tiens! Je n'ai pas du tout adhéré à cette partie, qui pour moi est d'une narration trop facile (la jeune héroïne , sans le sou mais déterminée, rencontre deux princes charmants, elle y gagne le métier de son rêve sans passer par la case départ....)
*
Des personnages secondaires très stéréotypés, manichéens. Les riches méchants et les gentils pauvres.....
Les descriptions sont par contre très riches et étoffées. Une écriture fluide.
Des actions et situations qui se répètent trop fréquemment (par moments, j'ai lu en diagonale).
Bon, vous l'aurez vu, une lecture à peine plaisante pour moi et certainement vite oubliée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   19 juillet 2016
La jeune fille s'avança sur les dalles du quai, rendues glissantes par les algues. Le cœur battant, elle se faufila au milieu de la cohue en respirant l'air de la mer à pleins poumons. S'étonnant de ne voir aucune affichette d'offre d'emploi, elle aborda un personnage à l'uniforme constellé de boutons dorés. Dans un français hésitant, qu'elle oublia très vite au profit de l'anglais, elle lui demanda à qui elle devait s'adresser pour un emploi de femme de chambre ou de cuisinière à bord du nouveau paquebot.

- Tu arrives trop tard, ma belle. Les places ont toutes été attribuées, les passagers ne devraient pas tarder à embarquer. Tu tombes de malchance.

Sur ces mots, il lui tourna le dos.

Les rêves de Tess s'écroulaient. Quelle idiote elle était ! Elle aurait dû se décider plus tôt. Que faire ? Elle ravala le sentiment de vide qui l'envahissait et tenta de reprendre ses esprits. Vite, chercher dans la foule de passagers des familles avec des jeunes enfants. Elle n'avait pas été l'aînée de sept frères et sœurs pour rien, elle ferait une excellente nounou. Le tout était de croiser la bonne personne, de prononcer les bonnes paroles. Pas question de rester piégée là. Tess s'y refusait obstinément.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
jeunejanejeunejane   01 janvier 2020
Le sénateur William Alden Smith a livré son rapport final sur la tragédie du Titanic dans une salle du Sénat bondée, le 18 mai 1912. Au moment de la catastrophe, déclarait-il d'une voix émue, les officiers ont fait preuve d'un total "mépris du danger" sur bien des points.
Il en a dressé la liste : le Titanic allait trop vite lorsqu'il a traversé le champ d'icebergs ; l'équipage était inexpérimenté; il n'y avait pas de jumelles à bord; le système de transmission radio était insuffisant ; aucun exercice d'évacuation n'avait été organisé ; enfin le paquebot n'emportait pas assez de canots de sauvetage eu égard au nombre de personnes embarquées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
cicou45cicou45   15 août 2017
"_[...] Les gens n'aiment jamais qu'on leur assène la vérité, ils en auraient pourtant souvent besoin. Vous vous êtes exprimée au nom de tout le monde, en quoi pourrait-on vous le reprocher ? Je préfère de loin entendre quelqu'un se battre pour la vérité que d'écouter toutes les rumeurs et autre ragots qui circulent en ce moment.3
Commenter  J’apprécie          180
Isanne14Isanne14   22 septembre 2016
A droite de l'iceberg, une immense tache brunâtre dessinait un cercle au milieu du bleu de l'océan. Il fallut quelques instants aux passagers pour comprendre de quoi il s'agissait.
C'était là qu'avait coulé le Titanic, son lourd tribut humain tragiquement décliné en objets intimes. Un bonnet de nouveau-né accroché à un long gant d femme. Des débris mal identifiables agglomérés les uns aux autre. Des chaises, des tabourets, des tables magnifiquement sculptées qui flottaient de guingois ou les pieds en l'air, des cartons, de nombreux vêtements parmi lesquels une écharpe de soie rouge qui ondulait à la surface de l'eau à la façon d'un serpent de mer, autant de souvenirs arrachés à la carcasse du Titanic. P. 88
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LipetteLipette   06 octobre 2018
- Je crois savoir que vous avez aidé à l'embarquement des passagers sur les canots de sauvetage, se lança Smith.
Lowe hocha résolument la tête.
- Connaissiez-vous les hommes d'équipage qui vous ont assisté dans cette tâche ?
- Non, monsieur le sénateur, pas par leur nom.
Il hésita brièvement avant de poursuivre :
- Mais je vois dans cette salle quelqu'un à qui j'ai demandé d'évacuer l'un des canots. Je n'aurais pas su qu'il s'agissait de M. Ismay s'il n'avait pas été auditionné par cette commission.
La phrase fit l'effet d'une bombe.
- Vous voulez dire que vous avez demandé à M. Ismay de descendre de l'un des canots de sauvetage ? demanda Smith, au comble de l'étonnement.
- Absolument, parce que M. Ismay se montrait anormalement anxieux et s'énervait un peu trop. Il n'arrêtait pas de répéter : "Mettez le canot à l'eau ! Mettez le canot à l'eau ! " Alors je lui ai dit...
Voyant qu'il hésitait, Smith insista :
- Dites-nous ce que vous lui avez dit.
Lowe se passa la main dans les cheveux d'un air indécis. Il se demandait manifestement si la discrétion devait prévaloir, eu égard des circonstances. Son naturel direct l'emporta.
- Je lui ai dit : "Si vous descendez tout de suite de ce fichu canot, je pourrai peut-être diriger la manœuvre. Il serait ridicule de mettre le canot à l'eau aussi rapidement. Je risquerais de noyer tous ces gens."
[...]
- Ils n'avaient donc reçu aucune formation dans ce domaine avant la traversée ? s'enquit Smith, incrédule.
- Nous avons eu droit à un seul exercice, avec deux canots seulement, précisa Lowe. Nous étions tous des néophytes sur ce paquebot.
[...]
- Revenons aux canots de sauvetage, reprit Smith. Vous avez donc aidé à l'embarquement des passagers. Dites-nous ce qui s'est passé une fois votre chaloupe mise à l'eau.
- Je l'ai poussée en direction de quatre autres canots de sauvetage et nous sommes restés tous les cinq ensemble. Je les ai reliés à l'aide de cordage, pensant qu'on avait davantage de chance d'être vus par les navires qui se porteraient à notre secours si nous restions groupés. Ensuite, j'ai transféré les passagers de ma chaloupe dans les quatre autres.
- Pour quelle raison ?
- De façon à pouvoir retourner sauver d'autres naufragés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Kate Alcott (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kate Alcott
Kate Alcott "Si près des étoiles"
En librairie le 13 mars 2019 336 pages ? 22 ?
Les lumières dangereuses d'Hollywood
1938. Julie Crawford n?a qu?une idée en tête : devenir scénariste. Aussi quitte-t-elle sa ville natale de l?Indiana pour gagner Hollywood. Sur place, ses illusions se heurtent à la réalité des studios : réalisateurs irascibles, vedettes capricieuse?Par chance, la jeune femme croise la route d?une star : Carole Lombard, dont la liaison avec Clark Gable défraie la chronique. Devenue l?assistante de Carole, Julie est aux premières loges de ce scandale qui pourrait nuire au film à succès que promet d?être Autant en emporte le vent, en cours de tournage. Prise dans un tourbillon qui la dépasse, Julie réussira-t-elle à prendre son envol, ou verra-t-elle ses espoirs balayés par la prestigieuse usine à rêves ?
« Si vous pouviez vivre l?âge d?or d?Hollywood, vous rêveriez d?assister au tournage d?Autant en emporte le vent. Ce roman réalise ce prodige. » The New York Times Book Review
?Une intrigue habilement menée, rivalisant d?intelligence et de subtilité. » Kirkus Reviews
http://www.editionsarchipel.com/livre/si-pres-des-etoiles/ _______________
Journaliste et romancière, Kate Alcott vit à Washington. "La Petite couturière du Titanic" (L?Archipel, 2016 ; Archipoche, 2017), roman lui aussi fondé sur des faits historiques, a connu un vif succès.
+ Lire la suite
autres livres classés : titanicVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Kate Alcott (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2022 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..