AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Martine Devillers-Argouarc'h (Traducteur)
EAN : 9782081213111
654 pages
Flammarion (28/02/2008)
4.35/5   17 notes
Résumé :

Lieues, toises, aunes, pouces et pieds : autant de mesures avec lesquelles jonglent quotidiennement les Français sous l'Ancien Régime. Poids et mesures font alors l'objet de quelque huit cents appellations et varient en fonction des usages locaux: à Saint-Denis, une pinte de bière est un tiers moins remplie qu'à Paris ; de même, la livre des boulangers est souvent plus légère que celle des quincaillers. Or, en 1792,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Lucrax
  21 avril 2017
Un livre d'une richesse époustouflante, aussi bien scientifique que historique. Première lecture de ce genre pour moi, je me suis mis assez rapidement à ce rythme de roman, parsemé de détails et en même temps d'une clarté qui permet de suivre le déroulement de l'expédition de façon aisée. Je noterais tout de même, que bien que les notions élémentaires de géodésie soit abordés, il est préférable pour une entière compréhension de s'intéresser au mécanisme du positionnement astronomique (notamment pour saisir les détails des observations de Montjuïc ).
Pour approfondir une telle lecture, je conseillerais Mesurer la terre - 300 ans de géodésie française de Jean-Jacques LEVALLOIS, qui sans passer autant de temps à l'étude de la mesure du dix-millionième de quart du méridien terrestre, évoque un autre point de vue et une vulgarisation intéressante. Cet ouvrage permettra aussi de s'intéresser à d'autres moments forts de l'histoire de la géodésie.
Il existe un documentaire réalisé par Arte qui traite de l'épopée du mètre (Un mètre pour mesurer le monde), même si je trouve qu'il passe trop vite sur beaucoup de points intéressants. Cependant on pourra y entendre des commentaires de Ken Alder, auteur de Mesurer le monde: 1792-1799: l'incroyable histoire de l'invention du mètre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nanouche
  20 juillet 2021
En 1790, au début de la Révolution française, l'Assemblée nationale a autorisé l'académie des sciences à uniformiser les poids et mesures. En effet, on estime qu'à l'époque, derrière quelques 800 appellations différentes, la France comptait 250 000 unités de poids et mesures. La toise, par exemple, a une longueur différente selon les régions. A certains endroits elle a aussi une longueur différente selon qu'on vend ou qu'on achète, ce qui permet de faire du bénéfice sans modifier le prix. Les cahiers de doléances demandaient cette uniformisation.
Inspirés par les idées des Lumières, les révolutionnaires ont proclamé l'universalité des droits pour tous les peuples, ils veulent maintenant proclamer l'universalité des poids et mesures. Ce projet n'autorise donc pas d'étendre à toute la France les mesures de Paris, comme certains le proposent. Il faut une base de calcul qui puisse convenir à la terre entière. Ce sera la terre elle-même : un mètre représente (à peu près) le dix millionième de la distance qui sépare le pôle nord de l'Equateur. La tâche de mesurer le méridien de Paris de Dunkerque à Barcelone est revenue à deux astronomes, Delambre et Méchain. Leur mission a duré sept ans.
Ken Alder, professeur d'histoire américain, nous présente ici cette aventure. Je découvre avec cet ouvrage la collection Libres champs de Flammarion qui se propose de présenter des événements historiques à la manière d'un roman. le résultat ici est passionnant. On suit les péripéties du travail de Delambre et Méchain en pleine Révolution. Ils ont parfois été soupçonnés d'être des espions à la solde de monarchies étrangères et menacés. On découvre les difficultés et le temps qu'il a fallu, une fois les calculs terminés, pour imposer un système métrique qui n'était pas seulement une nouvelle façon de mesurer mais parfois une nouvelle façon de penser. Il y a aussi des explications sur la méthode de triangulation utilisée pour mesurer le méridien.
Ken Alder s'est appuyé sur de nombreuses sources. Aux archives de l'observatoire de Paris il a découvert l'existence d'une erreur de calcul au début du projet. En 2000 il a suivi, à bicyclette, l'itinéraire de Delambre et Méchain à travers la France.
Lien : http://monbiblioblog.revolub..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lecteur84
  19 mars 2014
Passionnant, l'histoire du mètre étalon, des investigations et des difficulté de cette mission scientifique, pour faire adopter au monde entier un système de mesure unique!!! L'aventure de deux hommes assez différent, et cette révélation...le mètre étalon est en réalité de moins d'un mètre, suite à une erreur de mesure par...ah non je vous laisse découvrir le responsable!!!! Ce livre se lit comme un roman tout en étant un livre scientifique et d'histoire....a découvrir absolument!
Commenter  J’apprécie          20
JulienCoiffard
  03 juin 2020
Professeur de physique au lycée, c'est donc avec à la fois le plaisir de la culture et l'intérêt pédagogique que je me suis plongé dans ce livre, extrêmement bien documenté (parfois à l'excès).
On y découvre le parcours de deux hommes de grands mérites, dont le travail fut troublé par la nature et par les hommes. C'est aussi une très bonne réflexion sur l'erreur et sur l'incertitude des mesures. Mesures qu'on utilise tout les jours sans vraiment savoir ce qui se cache derrière.
Ce livre répare l'erreur, on pourra cependant regretter certaines redondance (probablement le désir d'être aussi pointilleux que ne le serait un scientifique face à l'ampleur de la tâche).
Commenter  J’apprécie          00
CSTFC
  24 mars 2014
Sujet passionnant car reliant les interrogations sur la physique et celles très concrètes d'une société en révolution. fait pendant avec les divers ouvrages de Denis Guedj sur le même sujet (l'invention du mètre, la méridienne...)que l'on pourra lire avec le même bonheur. où l'on voit les incroyables péripéties des voyages de Méchain de Delambre chargé de mesurer , grandeur nature une portion d'arc de méridien...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
SebastienCreoSebastienCreo   25 mars 2020
En 1999, alors que je sillonnais les routes de France à bicyclette, suivant l'itinéraire de Delambre et de Méchain, la NASA révéla que la sonde américaine Mars Climate Orbiter avait disparu à l'approche de la planète rouge. La raison de ce crash était que l'une des deux équipes d'ingénieurs avait utilisé le système métrique tandis que l'autre s'était servie des unités de mesures anglo-saxonnes.
Commenter  J’apprécie          10
SebastienCreoSebastienCreo   25 mars 2020
Les États-Unis, le Liberia et l'Union du Myanmar (ex-Birmanie) sont à l'heure actuelle les trois seuls pays au monde à n'avoir pas adopté le mètre comme étalon officiel, et pourtant des millions d'Américains l'utilisent pour les besoins de leur travail, dans le milieu médical ou scientifique comme dans celui des grandes industries mondiales, telles l'automobile ou Coca-Cola.
Commenter  J’apprécie          10
SebastienCreoSebastienCreo   25 mars 2020
Au XVIII siècle, les mesures ne variaient pas seulement d'un pays à l'autre, elle différaient également au sein même des nations. Cette diversité entravait la communication et le commerce et constituait un obstacle à l'administration rationnelle de l'État.
Commenter  J’apprécie          10
NikozNikoz   12 mai 2015
La réalisation des œuvres scientifiques, comme l'élaboration des lois et la fabrication des saucisses, est une chose qu'il vaut mieux garder à l'insu du public.
Commenter  J’apprécie          20
SebastienCreoSebastienCreo   25 mars 2020
La géodésie est une science naturelle. Elle a pour objet la détermination de la forme du globe terrestre et la mesure de ses dimensions.
Commenter  J’apprécie          10

>Physique>Physique>Unités, dimensions, constantes physiques (6)
autres livres classés : MesuresVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
366 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre