AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9780195019193
1216 pages
Éditeur : Oxford University Press (25/08/1977)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
After a ten-year silence, Christopher Alexander and his colleagues at the Center for Environmental Structure are now publishing a major statement in the form of three books which will, in their words, "lay the basis for an entirely new approach to architecture, building and planning, which will we hope replace existing ideas and practices entirely." The three books are The Timeless Way of Building, The Oregon Experiment, and this book, A Pattern Language.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Marcc
  30 juin 2020
Dans ce gros pavé encore non traduit en français, l'architecte Christopher Alexander fait un inventaire de formes architecturales et urbaines, mais pas n'importe lesquelles. Il ne parle que des "bonnes formes" celles qui fonctionnent qui permettent de bien y vivre, travailler, circuler. En illustrant par des photographies et des schémas (magnifiques petits croquis gribouillés un peu partout) il nous parle de la bonne disposition des toits d'un bâtiments, de la position des fenêtres dans une pièce, de l'arrangement du lit dans la chambre à coucher etc.
Bref un délire.
Un texte qui en rebutera un paquet, on sait depuis longtemps que les architectes ne peuvent pas résoudre tous nos problèmes par des solutions trouvées sur plan. Et puis. Alexander c'est un peu le grand oncle qui nous expliquerait doctement ce qu'est l'architecture. En plus il est hyper spécifique, est ce que vous avez envie de lire un bouquin de 1200 pages pour savoir comment choisir la hauteur d'un plafond?
Le problème c'est qu'il fait mouche coup sur coup. Nous ne sommes pas dans une monographie ennuyeuse à mourir (du style les 110 idées déco pour votre maison), ni dans un ouvrage conceptuel prétentieux (hello « la production de l'espace » de toute manière l'auteur se réserve pour d'autres livres beaucoup plus perchés). Ce qui est proposé est une réflexion profonde sur des formes architecturales simples, on part en visite pour le banal. Il nous parle de ce que doit être un palier, une cuisine, une chambre et on re découvre tous ces espaces qui se révèlent à nous une deuxième fois, nous qui croyons connaître ces endroits dans lesquels nous vivons. Ce sont les “Patterns” listés en entonnoir, de la morphologie d'une région (n°1) aux objets personnels (n°253).
Deux idées sont au coeur du bouquin : la vie qui se dégage d'un certain type d'architecture et l'émotion rendue possible par elle. Plus possible de ne pas les voir une fois le livre un peu parcouru et ça fait un bien fou, la vision est augmentée.
Pour couronner le tout, quelques incursions poétiques offrent un peu de fraîcheur (chapitres sur le jardin caché, sur la tanière des enfants, sur l'endroit secret) car le style est lourdingue, mais justement ça ne se lit pas comme un essai, mais comme un dictionnaire.
Bref autant dire que je suis enthousiaste enthousiaste, je fais l'effort d'écrire cette critique qui n'en est pas une pour un chouïa augmenter la visibilité d'Alexander. Je ne peux que recommander cette lecture pour qui apprécie un peu l'archi mais pas seulement. Et puis si vous êtes architecte, ingénieur, urbaniste, directeur de travaux, pire promoteur immobilier achetez ce livre, vous pourrez parsemer vos appels à projet des magnifiques idées du livre (sans les appliquer), nan sans rire ça pourrait vous changer la vie et sortir de l'ornière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

I ou Y ❓❓

Cochez la bonne orthographe

symphonie
symphonye
simphonie
simphonye

15 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , orthographeCréer un quiz sur ce livre