AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MissAlfie


MissAlfie
  26 juillet 2010
Par de nombreux points, ce roman m'a rappelé ceux de Jean-François Parot du fait de leur qualité descriptive et historique. En effet, on y retrouve l'usage d'un vocabulaire et des tournures de phrases recherchées et rappelant le langage d'alors. On y découvre aussi une ville de Londres bien loin de celle d'aujourd'hui, une ville où la criminalité fait des ravages, où les tenanciers de maisons de jeux côtoient des actrices jouant Shakespeare, où les rues grouillent d'une vie aujourd'hui disparue. Cette précision descriptive n'est pas non plus sans renvoyer aux romans d'Anne Perry dont je n'ai pas eu l'occasion de parler sur ce blog, mais qui présentent des intrigues policières à Londres également, mais dans la seconde moitié du XIXe siècle. Ces trois auteurs, s'ils me plaisent et me procurent beaucoup de plaisir, ont également la faculté de mettre en scène des personnages réels, des anecdotes historiques et vérifiées, avec des hommes et des femmes issus de leur seule imagination, rendant le récit on ne peut plus réaliste.

L'intrigue, quant à elle, est rondement menée et même si quelques soupçons sont venus se loger dans mon esprit au fil de la lecture, j'ai aimé le dénouement avec cette scène où l'ensemble des protagonistes sont rassemblés et au cours de laquelle les masques tombent peu à peu... Jeremy comme Fielding sont attachants, on sent une réelle complicité naître entre eux, au point que l'on en oublie que si le second a réellement existé, le premier est né dans l'imagination de l'auteur et n'a jamais exercé aux côtés du magistrat.
Lien : http://croqlivres.canalblog...
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus