AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1519643578
Éditeur : CreateSpace Independent Publishing Platform (02/12/2015)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Né à Paris et issu d’un milieu très modeste, Gabriel Alexander a connu une enfance difficile. D’une nature sensible et timide, il a traversé des moments existentiels douloureux, pour enfin trouver sa voie, créer sa propre entreprise, et surtout commencer à vivre pleinement sa vie avec joie et enthousiasme. L’environnement et la condition animale, causes primordiales pour lui, l’ont poussé à inventer et breveter un système antipollution pour pétroliers naufragés. Il ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
GBGE5555
  08 avril 2018

Cher Gabriel,
     J'ose vous déranger avec quelques mots pour vous féliciter et vous dire toute mon admiration. Votre livre m'a touché profondément par la sincérité et l'honnête narrative, une tranche de vie bouleversante et fascinante. Félicitations pour la clarté avec laquelle vous avez exposé vos sentiments, expériences, souffrances et victoires. 
     C'était tellement riche en sentiments et en diversité émotionnelle que j'ai fini de le lire en quelques heures. Plus que captivant, on pleure, on rigole, on est triste et heureux avec vous. 
     Vous possédez un art particulier par la façon de mettre vos idées et pensés sur le papier.
Certainement ça restera un livre repère dans ma vie.
     Je ne veux pas divaguer dans toutes les directions, je voulais juste dire que grâce à des gens comme vous notre monde est plus beau et plus lumineux. Évidemment vous êtes unique comme toutes les étoiles dans l'espace infinie.
     N'arrêtez pas l'écriture, vous êtes un auteur valeureux et précieux.
En attendant votre prochain ouvrage. 
Avec beaucoup d'amitié et de chaleur humaine,
Csaba Kincses (aussi un citoyen du monde )
Ps.
1. Je m'identifie sur beaucoup aspects avec votre première vie (milieu familial très modeste, un mal-être constant dans mon adolescence, ultra sensibilité, un rêveur sans cesse, un manque de compréhension..et pareil j'ai attendu des années pour un vélo etc.)
Et également avec votre 2ème existence : je fait parti de l'immigration...vers une vie ou on peut penser et aimer librement. Ma seconde vie aujourd'hui est une existence équilibré, confortable et riche en valeurs humaines.
2. La photo était prise pendant mon voyage à Cuba. Symboliquement vis à vis d'un tank, car votre livre c'est une antithèse à la guerre, la destruction, la haine. Vous mettez à l'honneur l'amour fraternel des êtres humains et des animaux, un coup de motivation et de positivisme vers une évolution spirituelle éternelle.
3. Depuis pas très longtemps mon bonheur est Filou (du bonheur car il s' appelle ainsi, photo 2) aussi, voilà un point commun très fort.
4. Vous m'excusez pour mes fautes d'orthographe, le français n'est pas ma langue maternelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
frimoussette
  09 avril 2019
Un livre posé sur une table en évidence à la médiathèque
Je l'ai pris , au hasard
Que dire ? ni agréable ni désagréable
Les vicissitudes d'un jeune homme plongé dans l'alcool et les médocs , ultra sensible et pas adapté à ce monde
Malgré le sujet je trouve que l'auteur a un humour décapant
Je partage avec lui la plupart de ses idées sur la religion , le racisme , l'humanité , la télévision, la nature et les animaux
Aaaaaah ça fait beaucoup hein
Donc cher Gabriel vous m'êtes diablement sympathique et votre parcours est remarquable
Bon votre livre se lit bien , sans déplaisir mais sans transe non plus hein ....
Et puis en fait ce n'est pas du tout mon genre de lecture d'habitude ....not my cup of tea quoi
Commenter  J’apprécie          50
Pang1959
  08 avril 2018
Je viens de lire Seconde Chance et ce fût un moment pour moi très surprenant et enivrant. Une grande décision s'est imposée comme une évidence, j ai arrêté de fumer et je vais reprendre mes études à 36 ans! en fac! ça fait bizarre de se projeter mais je me sens enfin libre, c est magique. Ce livre est magique... Un grand merci à son auteur et je lui souhaite beaucoup de bonheur. Séverine
Commenter  J’apprécie          70
Octave55
  13 avril 2018
Que dire sinon que je suis bouleversée par ce livre que je vais relire et offrir à ma famille. Je crois qu'on a tous le droit à une seconde chance, les différents passages sur les animaux m'ont bouleversée car j'y ai retrouvé des moments de ma vie vécus avec amour... en fait on se retrouve et on se reconnaît dans ce livre... L'essentiel de la vie.. Vous avez tout dit sur l'essentiel de la vie!
Commenter  J’apprécie          60
Zire
  13 avril 2018
quelle chance pour moi d'avoir lu ce livre!il est bien écrit,très intéressant.Gabriel Alexander est cash! il se raconte sans détour.pas de chichis ni de tralala.ce livre a le mérite d'être "vrai" et de nous faire réfléchir sur beaucoup de choses.il vaut vraiment la peine qu'on s'attarde à le lire de façon sérieuse.un ouvrage qui fera réfléchir et aidera beaucoup de gens,j'en suis certaine.bravo à ce grand Monsieur.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ratdebibliotheque93ratdebibliotheque93   20 juillet 2017
Tout le monde pense que c'était mieux avant. Qui a raison? Ceux qui étaient avant, ou ceux qui étaient avant ceux d'avant?...
Foutaises.
Ils me fatiguent ceux qui veulent toujours avoir raison et qui pensent éternellement qu'hier était mieux qu'aujourd'hui. Bande d'inconscients. Aujourd'hui, cest le plus beau jour de votre vie, c'est le seul qui existe réellement.
Commenter  J’apprécie          60
ratdebibliotheque93ratdebibliotheque93   20 juillet 2017
Tout est dans la sensibilité: elle vous éloigne ou vous approche des êtres. Le reste n'est
qu'enveloppe. L'important, c'est l'invisible, c'est l'âme, c'est l'impalpable.
Commenter  J’apprécie          110
frimoussettefrimoussette   10 avril 2019
J'aimerais tellement que tout le monde comprenne enfin qu'il n'y a pas de races mais uniquement des êtres humains qui s'enrichissent de leurs différences , comme de leurs ressemblances ...
Commenter  J’apprécie          40
frimoussettefrimoussette   09 avril 2019
Pour moi , la religion était " l'opium du peuple " ( Karl Marx ), et Dieu une soupape de sécurité pour les faibles et les peureux .
Commenter  J’apprécie          00
frimoussettefrimoussette   09 avril 2019
Jacques Brel disait: " il n'y a pas de gens méchants , il n'y a que des gens trop stupides pour le comprendre. "
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : bien-êtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1055 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre