AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012353640
332 pages
Hachette Littératures (14/10/1998)
4.8/5   5 notes
Résumé :
Quelle conception de la mort avaient les hommes du Moyen Age ? Comment s'y préparait-on ? Quels rites et dévotions l'accompagnaient ? Quels métiers lui étaient associés ? Comment le cimetière s'inscrivait-il dans la vie sociale ? Comment envisageait-on la vie dans l'au-delà ? Pour répondre à ces questions, Danièle Alexandre-Bidon s'intéresse aux sépultures, examine les testaments et inventaires après décès, analyse les textes littéraires, donne la parole aux prêtres... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mdhennin
  29 octobre 2012
Un ouvrage essentiel qui balaie tous les aspects de la mort au Moyen-Âge : sa conception dans la société médiévale, la préparation, les rituels, les métiers, l'au-delà. On y apprend une foule d'anecdotes et de renseignements très précis, tirés des recherches les plus sérieuses et les plus actuelles sur le sujet.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MalachiteMalachite   25 septembre 2018
L'Église revendique la plupart du temps leur présence [les tombes d'enfants] en son sein lorsqu'ils n'ont pas atteint l'âge de discrétion. Elle se juge responsable de leur âme et s'occupe par conséquent de leur corps.
Elle leur propose de préférence les meilleurs emplacements du cimetière : le long du mur sud des églises, sous la gouttière qui les arrose pour l'éternité d'eau bénie au contact du toit, sur le parvis dont l'étymologie signifie paradis, dans le chœur [...] dans le conduit d'eau du baptistère ou dans une pierre de fondation creusée dans la circonstance, quand il s'agit d'un minuscule fœtus.
Sur ce modèle, nombreux sont les adultes qui, pour mieux se protéger contre les dangers de l'au-delà, souhaitent également reposer au sein des églises.

p.153.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MalachiteMalachite   25 septembre 2018
En temps de peste, les cimetières sont saturés, les fossoyeurs meurent parmi les premiers et chacun est conscient du risque de la contagion. Il faut faire appel, à un prix d'or, à une main-d'oeuvre non spécialisée : en Provence ce sont "de solides campagnards, pauvres et misérables, de fort tempérament", descendus des montagnes et qui, "moyennant une grosse rémunération", sans doute en guise de prime de risque, font office de fossoyeurs : on les appelle "gavots". À Montpellier, les condamnés à mort sont commis à ce travail. Partout, les laïcs qui acceptent de se charger de cette tâche au risque de leur vie sont grassement payés.

p.230
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Danièle Alexandre-Bidon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Danièle Alexandre-Bidon
Vin au Moyen Age (par Danièle Alexandre-Bidon)
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
1222 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre