AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Je n'irai pas chez le psy pour ce con ! (13)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Aethel_Lataniereauxlivres
  24 août 2015
Voila un titre de chick-lit que j'ai déjà lu il y a plusieurs années, que j'avais bien apprécié, et que j'avais mis sur ma liste des livres à relire un jour, et c'était une connerie ! Je me demande vraiment ce que j'avais aimé dans ce livre lors de ma première lecture...

Juliette est une fille un peu paumée, elle vit avec son copain possessif, macho, violent, qui l'humilie 30 fois par jour et qui deale de la drogue (en bref, c'est un gros pignouf qui mérite des coups de pelle dans la tronche), et elle galère à trouver un travail jusqu'à ce qu'on lui propose un entretien pour un poste à la télévision. Loren au contraire mène la carrière qu'elle souhaite, elle vient de boucler son troisième livre et est sur le point de passer dans une émission pour en faire la promo. L'entretien de la première et l'interview de la seconde se déroulent au même moment, les deux femmes se croisent et par erreur l'une se retrouve à la place de l'autre... Après ce moment gênant elles finissent par nouer une amitié ambiguë et quand Juliette finit son taré de mec en lui fracassant le crâne, elle appelle Loren à l'aide pour se débarrasser du corps.

Je suis un peu de mauvaise foi dans mon intro, on croirait que je n'ai rien aimé et ce n'est pas tout à fait vrai, le début du bouquin est plutôt potable le quiproquo qui lance l'histoire de Loren et Juliette est plutôt amusant, même s'il n'est pas franchement original, au moins cela passe et cela a le mérite de faire sourire même si on comprend vite que Juliette est une belle cruche.
Après par contre cela devient le boxon, autant pour les réactions des personnages que pour l'histoire.

Que Loren et Juliette passe l'éponge sur leur mésaventure, d'accord, qu'elles aillent boire un café et s'entendent bien, ok, que Juliette s'incruste chez Loren, squatte sa baignoire et finisse dans son plumard (et pas seulement pour faire un petit somme alors que Loren n'a de toute évidence aucun penchant lesbien), là cela commence à devenir n'importe quoi mais passons, que Juliette après avoir dézingué son petit-ami et pour se sortir de cette mouise en planquant le corps de son cher et tendre fasse appel à Loren qui accepte, euh... nan ?! Enfin personnellement quand je viens de me faire une nouvelle copine, je ne lui propose pas d'aller jouer avec un macchabée ! (Et puis si une nana que je connaissais depuis une demie heure me demandait un truc pareil je l'enverrai bouler) (A la rigueur j'accepterai pour ma meilleure amie) (Enfin si elle pouvait éviter ce serait aussi bien !) (Quoi que, des deux c'est moi la plus tarée donc ce serait plus à elle de se méfier !) Bref à moins d'être un brin psychopathe, la réaction de Loren n'est pas du tout crédible, Juliette était une parfaite étrangère la veille, rien ne dit qu'elle ne va pas désosser quelqu'un d'autre et Loren a une vie bien installée qu'elle pourrait démolir en étant complice (parce qu'à moins que je me trompe, aider quelqu'un à enterrer la victime d'un meurtre n'est pas très légal !), à moins que Loren ne soit vraiment très serviable, son comportement me laisse perplexe.

Mais même si les personnages sont très mal foutus et que leurs réactions ne sont pas franchement réalistes, l'intrigue n'est pas mieux construite, une fois que les héroïnes ont accompli leur besogne dans la forêt, elles essaient de continuer leurs vies mais découvrent très vite que quelqu'un les a vu faire du jardinage avec de l'engrais humain (c'est marrant de constater qu'à chaque fois qu'un personnage de série, de film, ou de bouquin enterre un corps dans une forêt il se fait tout le temps remarquer, soit c'est un cliché usé jusqu'à la corde, soit certains sont adeptes du jogging en pleine nuit, je ne sais pas !), bref un corbeau les fait chanter et en plus une enquête est lancée quant à la disparition du petit-ami de Juliette, théoriquement on devrait sentir l'étau se resserrer peu à peu mais c'est tellement mou que je n'ai adhéré à aucun moment, les rebondissements sont visibles des plombes avant qu'ils ne se produisent, les deux filles sont tellement peu attachantes que je me fichais de savoir si elles allaient atterrir en prison, l'identité du corbeau ne m'intriguait aucunement, et il y a des longueurs à s'en arracher les cheveux et je dois dire qu'au bout d'un moment j'en avais assez, autant de l'histoire que des personnages, et je voulais juste arriver à la fin pour passer à autre chose donc j'ai finis par ne lire qu'une phrase par page et j'ai remarqué que je n'étais pas du tout larguée, ce qui prouve bien qu'on s'attarde sur des détails qui ne servent à rien, que l'histoire s'étire à l'extrême et que tout cela ne fait office que de remplissage !
Et le pompon c'est que la fin est d'une facilité grotesque, tout s'arrange comme par magie, et on peut dire que le hasard fait bien les choses (ou que l'auteure manque cruellement d'imagination), l'enquête policière et le mystère de l'identité du corbeau ne cassent pas des briques mais alors leur résolution est vraiment bâclée et simpliste, c'est balancé vite fait mal fait et puis voila fin de l'histoire, il fallait trouver une conclusion donc on a foutu ça comme ça et basta ! Je n'attendais pas de miracle mais là c'est vraiment la solution pour ne pas se casser les nénettes et pour dire que le livre a une fin, si le livre m'avait plu ce dénouement me serait resté en travers de la gorge, là je n'ai pas aimé et j'ai eu un petit rictus en voyant ce foutage de pomme final !

Je n'en ai pas encore parlé mais j'ai aussi trouvé la relation liant Loren et Juliette très mal exploitée, rien ne dit que les deux soient lesbiennes ou bisexuelles mais elles couchent ensemble, autant pour Juliette cela ne m'a pas posé problème parce que c'est elle qui démarre cette histoire donc cela ne doit pas être sa première expérience mais Loren n'a l'air d'avoir eu des liaisons qu'avec des hommes et pourtant elle ne s'interroge jamais quant à leur relation ou à sa sexualité, si c'était "naturel" chez elle d'avoir envie de cela je comprendrai et il n'y aurait pas besoin de le justifier mais on ressent surtout de la réticence venant d'elle et du coup cela m'a mise mal à l'aise.
Après sa méfiance du début, Loren finit par appeler Juliette "ma chérie", elles se tiennent la main et agissent comme si elles s'aimaient (pas sure que ce soit vraiment le cas...), puis trois pages après elles se comportent comme deux amies et rien plus, puis cinq pages après Loren parle de Juliette comme de son boulet, puis elles agissent de nouveau en amoureuses, bref c'est à n'y rien comprendre et leur instabilité m'a très vite fatiguée.

A par les premières pages je ne vois rien à sauver dans ce livre, ce n'est ni drôle, ni prenant ni rien, c'est vide, lassant, énervant même et je ne comprends définitivement pas ce qui m'avait convaincue lors de ma première lecture !
Lien : http://au-fil--des-pages.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
stef74
  12 septembre 2014
Alors je ne vais pas reprendre la 4ème de couv'... Je me suis distraite même si le "scénario" est un peu exagéré, je suis rentrée dans cette histoire abc un sourire au coin des lèvres. Distrayant !
Commenter  J’apprécie          40
marielitenpyjama
  03 octobre 2013
Bof.

De la chick lit à la française et pas très réussie.

L'histoire : Juliette et Loren font connaissance alors que Juliette se retrouve interviewée à la place de Loren, écrivain célèbre, sur un plateau de télévision. Puis sans faire exprès, Juliette tue son petit ami et demande l'aide de Loren.

Le style est rigolo, ça se lit vite et quelques blagues m'ont fait sourire. En dehors de ça, j'ai l'impression que l'auteur a voulu construire une intrigue originale, dont je ne parlerai pas pour éviter les spoilers, mais qui donne en fin de compte une histoire tirée par les cheveux, voire sans aucun sens à certains moments.

Personnages plats, ni attachants ni crédibles dans leur rôle respectif de meurtrière et complice.

Vraiment pas indispensable.
Lien : http://fan-de-chicklit.com/2..
Commenter  J’apprécie          20
Celine_72
  29 mars 2012
C'est le récit d'une rencontre entre deux femmes, venant chacun es d'un milieu différent : l'une de la bourgeoisie et l'autre chômeuse; ayant comme point commun une relation conflictuelle avec leur amoureux. L'arrivée de Juliette dans la vie de Loren, va bouleverser cette dernière, changeant ainsi son train-train quotidien.
Notamment, j'ai apprécié le style déjanté de l'auteur par lequel on se laisse embarquer avec plaisir dans cette histoire carrément absurde à humour noir, le tout avec des filles libérées.
Quant à l'intrigue, elle est bien ficelée dont les situations sont amusantes, nous tenant ainsi en haleine jusqu'à la fin dont cette question nous revenant jusqu'au dénouement : Qui peut bien être ce corbeau ?
Au niveau de l'écriture, elle est simple et rythmée avec des dialogues déterminant, et donc à aucun moment on s'ennuie.
En conclusion, c'est un très bon livre divertissant, ne demandant pas de réflexion, se lisant très vite, idéal pour un moment de simple détente. Et moi, débutant avec celui-ci dans le genre Chick lit, je ne suis pas déçue.
Lien : http://univers-des-livres.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Carmendb
  30 septembre 2018
Elles n'auraient jamais dû se rencontrer et pourtant leurs destins vont se lier inextricablement! A cause d'une assistante non latéralisée, Juliette, chômeuse et plutôt débrouillarde, se voit projetée sur un plateau de télévision à la place de l'écrivaine invitée pour commenter « son » livre dont elle n'a pas lu une seule ligne et Loren (du genre plutôt stressée), se voit conduite vers un entretien d'embauche pour une émission sportive !
Elles se rencontrent, se revoient, sympathisent (c'est le moins que l'on puisse dire pour qualifier leurs relations nouvelles), et de rebondissements en rebondissements, le lecteur ne voit pas le temps passer !
C'est plein d'humour, pas toujours léger, mais j'ai l'impression que l'auteure s'est bien amusée avec cette histoire rocambolesque, ce polar très particulier et qu'elle a cherché à faire partager ce plaisir. J'ai joué le jeu et j'ai passé un bon moment.
Commenter  J’apprécie          10
Genevievell
  26 juin 2016
Easy reading... on pourrait s'en passer ou le réserver à la plage pour un lendemain de la veille.
Commenter  J’apprécie          10
luciolerouge
  16 février 2010
Ce roman est assez déconcertant...
Le titre m'avait hautement alléchée...
Je lis les premières pages et me régale.
L'histoire de ces deux femmes, l'une la presque trentaine, style écolo baba-cool, l'autre la presque quarantaine, séduisante écrivaine, capte toute mon attention. Leur rencontre est plutôt atypique: on prend la première par erreur pour faire l'interview de la seconde lors d'une émission littéraire pendant que l'auteure en question se retrouve à postuler pour le poste d'assistante d'une émission sportive!!!
Passé cet évènement amusant et cocasse, les évènements s'enchaînent à grande vitesse... à trop grande vitesse.
Le roman se lit, très vite parce que le style n'oppose aucune résistance et que oui, on a envie de savoir comment tout cet imbroglio va se terminer.
Il ne nous est pas laissé le temps de faire connaissance avec l'une ou l'autre des héroïnes, de s'imprégner du milieu dans lequel elles évoluent...
On reste sur notre faim...
Retrouvez mes autres lectures de poulettes sur le blog "caquetages".
Lien : http://caquetages.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sayv
  27 janvier 2019
c'est un livre assez marrant mais c'est un autre style que le style "Bridget". En fait on s'attend pas du tout à ça par rapport au titre. Mais c'est sur que je lirais ces autres livres...
Commenter  J’apprécie          00
Mamzelpix
  06 mars 2016
Les aventures de Loren & Juliette m'ont fait rire, bien que je vous l'accorde le fond de l'histoire est assez farfelue et improbable mais pour le coup, ça ne m'a pas perturbé plus que ça bien au contraire.. Chaque passage m'a décroché un petit sourire ou tout simplement des rires


Un roman léger et drôle qui fait du bien à lire
Commenter  J’apprécie          00
Ciella
  03 mai 2013
Un titre TRÈS prometteur pour.. une histoire banale.
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Chick lit vous a-t-elle séduit?

Que signifie le terme de "chick lit" ?

littérature de jeunettes
littérature de femmelettes
littérature de poulettes
littérature de belettes

12 questions
135 lecteurs ont répondu
Thèmes : chick litCréer un quiz sur ce livre