AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 236812179X
Éditeur : Charleston (08/11/2017)

Note moyenne : 3.22/5 (sur 109 notes)
Résumé :
12 nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique !
C'est le soir du réveillon. Catherine a oublié le brie aux truffes, Valentine est coincée dans la cabine d'essayage d'un grand magasin, déguisée en mère Noël. Pauline déprime en Toscane, seule et célibataire. À New York, le Dr Sam Miller se rend à un énième rencard de Noël organisé par sa sœur Imogene. Nina se retrouve enfermée chez elle, sous les toits de Montmartre, avec un inconnu et Audrey est en g... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (67) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  24 février 2018
Au départ l'idée était bonne :
six comédies romantiques , six nouvelles écrites par six auteures différentes , seul impératif, que ça se déroule le soir du réveillon de Noël .
Mais les histoires se succèdent sans que je m'amuse ou qu'il y est du suspens . Je suis même choquée par la première ou le mari se barre avec la soeur de sa femme .. Ou Isabelle Alexis voit que c'est romantique ce genre de plan ?
Les personnages se suivent et se ressemblent: caricaturaux. Histoires improbables, qui ne font pas rêver , humour trop rare ...
Et surpriiise , au milieu du bouquin, on prend les mêmes et on imagine une suite un an après. Sauf que je m'ennuie toujours autant . Et je suis tellement déçue par ces écrivaines que j'adore en temps normal ..
Allez , si je dois, en sauver une , je prend l'histoire de Tonie Behar avec son couple black, et son dealer corse... au moins ses personnages sont originaux dans le paysage de la chick-lit.
Commenter  J’apprécie          385
Pois0n
  20 décembre 2018
Si vous pensez encore que la Saint-Valentin est la fête la plus romantique de l'année, c'est que vous vivez dans une grotte. Ou tout du moins sans la télé puisque, dès fin Novembre, les feuilletons mielleux s'enchaînent les uns après les autres, tous les après-midi. La saison se prête donc particulièrement bien à la lecture de romances légères et dégoulinantes de guimauve. Et donc tout naturellement au pendant littéraire des téléfilms précités, à savoir : de la romance de Noël.
Plus « light » que ce recueil, ça va être compliqué, puisque ce sont pas moins de six histoires, coupées en deux parties situées à un an d'intervalle, qui s'étalent sur 271 pages. Douze micro-nouvelles donc, s'étalant au maximum sur un vingtaine de pages chacune... On pouvait craindre un côté ultra-expédié mais heureusement, toutes les auteures s'en sont très bien sorties, et comme le livre est imprimé relativement petit, les textes ne sont pas aussi courts qu'on pourrait le penser. Ceci dit, il a quand même fallu aller à l'essentiel...
(Pour des raisons pratiques, cette critique regroupera les deux parties de chaque histoire ensemble.)
La première histoire du recueil fait, en toute franchise, sacrément peur avec ses personnages tous plus caricaturaux les uns que les autres. Entre la militante extrémiste au trait forcé à outrance, le mec suicidaire, le père blasé, la mère catho-coincée et le couple à la dérive, ça ressemble à de la parodie pas drôle de Nicole du Buron et on n'a qu'une envie, refermer le truc aussi sec. Quant à la conclusion, tellement rapide qu'elle semble sortir de nulle part, no comment. Heureusement qu'il y a les noms complètement porte-nawakesques des assoces pour faire sourire... Et pourtant, la seconde partie, centrée sur la soeur de l'héroïne de la première, fait carrément partie des pépites du livre, comme quoi... On retrouve donc tous les protagonistes un an après pour un second dîner de famille, mais cette fois, l'auteure a laissé la surenchère au placard et en résultent de savoureux échanges ainsi qu'une assez grosse dose de bonne humeur. Bref, du rattrapage de main de maître. (Crush et crash – 4/10 ; Une partie de plaisir – 7/10)
La première moitié de la seconde histoire est un véritable coup de coeur. Imaginez plutôt, une jeune avocate psychorigide se retrouvant coincée dans son appart en compagnie... d'un dealer. La situation autant que les dialogues sont savoureusement drôles, et croyez-moi, je n'éclate pas souvent de rire en lisant. Mais c'est aussi tout tendre et mignon, empreint d'un côté magique et féerique beaucoup trop rare. Bref, une réussite totale. … Sauf que... sauf que la seconde partie de l'histoire casse totalement la magie en question T_T. Vous n'imaginez pas ma déception en découvrant où en étaient les protagonistes un an après... Alors certes, il y a quand même du bon dans cette partie, notamment la famille de Nina, et les allusions très bien intégrées au racisme ordinaire. Mais du coup, toute légèreté s'est envolée du récit, on parle de boulot, de réussite, d'intégration, la romance est plus qu'au second plan et l'histoire perd son goût léger et sucré pour devenir plus douce-amère. Au final, les nouvelles de Tonie Behar restent de loin mes préférées de tout le recueil, malgré la différence d'ambiance entre ses deux parties. (Y aura-t-il trop de neige à Noël ? – 9/10 ; le réveillon était presque parfait – 5/10)
Le Marché de Noël est la nouvelle la plus courte du livre, où une célibataire endurcie craque sur un beau fromager et finit aussitôt dans son lit. Ni plus, ni moins, pas de sentiments ici, juste une histoire de cul, à l'ambiance plutôt pessimiste vu l'état d'esprit de Catherine. Bref, c'est trop peu développé pour pouvoir en dire quoi que ce soit... le début de la seconde partie est donc plutôt une bonne surprise, du moins pendant quelques pages... car là encore, l'ambiance ne tarde pas à sacrément s'alourdir, jusqu'à la conclusion, un peu WTF. Pourquoi, comment, qu'est-ce que ça vient faire là, l'idée tombe comme un cheveu sur la soupe et peine à convaincre. Rien à faire, malgré un début prometteur. (Le Marché de Noël – 5/10 ; le brie de Noël – 4/10)
La première partie de l'histoire suivante, fait, à l'instar de la seconde, partie de mes préférées. Impossible de ne pas s'attacher à Pauline, cette fille fraîchement larguée, qui se retrouve déracinée du jour au lendemain après avoir un tout petit peu exagéré ses compétences en italien sur son CV (pas de bol). La voilà à partager un appartement miteux et ses céréales avec des souris pour lesquelles elle se prend d'affection, tout en s'épanchant de ses déboires par e-mail ou téléphone interposé auprès du collègue chargé de l'aider à réussir sa mission. Si on se doute assez rapidement du dénouement, cette histoire est juste trop mignonne. … Malheureusement, là encore, la seconde partie n'est pas à la hauteur. Engueulades et déprime, dans le genre ambiance de m***, ça se pose là et ça ne fait pas du tout, mais alors pas du tout rêver. Mais pourquoiiiiiiiii, miss Henrionnet, pourquoiiiiiiii avoir torpillé cette histoire toute douce et qui donnait le sourire ? T_T (La Théorie du pingouin – 8/10 ; Tu bluffes, Martoni – 4/10)
Le cinquième duo d'histoires est... bizarre. Avec en guise de personnage principal un psy complètement névrosé et obsédé par les comédies musicales (et tant pis si le lectorat, lui, n'y connaît absolument rien et est complètement largué), son héroïne un peu loufoque et les dialogues hautement perchés entre les deux, pas loin de rappeler ceux d'Alice au Pays des Merveilles, le résultat est plus proche de l'absurde qu'autre chose, pas toujours facile à suivre, on arrive à la fin et on a toujours rien compris. La deuxième moitié est nettement moins chaotique, un peu plus drôle, mais les personnages sont toujours aussi peu attachants (hormis la voisine). Bref, c'est... spécial. (Keep calm & love Christmas – 3/10 ; Christmas thérapie – 4/10)
Enfin, la première moitié de la dernière histoire figure elle aussi dans les perles du recueil. L'histoire de cette fille coincée dans un grand magasin habillée en mère Noël sexy et avec pour toute compagnie une bouteille de champagne s'avère franchement drôle, opinion que partage manifestement le... cambrioleur qui la tire de là. Il y a dans cette histoire aussi un petit côté féerique, à voir ces deux adultes vider les rayonnages des Galeries pour s'improviser un réveillon dans cet endroit incongru. On termine la nouvelle le sourire aux lèvres... pour le perdre sitôt la seconde partie entamée. L'auteure ne pouvait pas nous laisser rêver un peu, non, il a fallu qu'elle casse le mythe, ramène son histoire dans le domaine du réaliste. Ô déception ! T_T Néanmoins, impossible de dire que cette suite est mauvaise. Parce que même dépourvue de ce qui en faisait tout le sel, l'histoire de Valentine reste prenante d'un bout à l'autre. On s'inquiète avec elle, on partage son état d'esprit, comme si on la suivait caméra à l'épaule jusqu'au dénouement. Bref, c'est très bon, empreint de la magie de Noël même si ancré dans le quotidien, et on referme ce recueil avec le sourire. (Cap ? – 7/10 ; Christmas latte – 7/10)
Au final, le recueil laisse donc une impression mitigée. La suite des deux meilleures histoires est loin d'être à la hauteur, mais si une autre est « sauvée » par sa seconde partie, les deux bonnes moitiés de la dernière ne parviennent pas à effacer tout le gloom ambiant qu'il y a ailleurs ou l'absurde de la cinquième. C'est sympa, oui, c'est de saison aussi... mais ça ne possède hélas pas assez souvent le côté feel-good qu'on attend dans ce genre de récit. Dommage,même si ça se lit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
scarlett12
  30 décembre 2017
Rédigé par six auteures : Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Brëau, Sophie Hennrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille, ce recueil de six nouvelles raconte d'assez invraisemblables histoires du réveillon de Noël.
Ce que le quatrième de couverture ne nous dit pas, c'est que le livre est divisé en deux parties dont la seconde parle d'un an après ... Ce qui aurait été intéressant à savoir car la première partie,ennuyeuse à périr ne présente absolument pas le "réveillon le plus féerique" mais au contraire, le plus assommant qui soit.
Vient donc par surprise une seconde partie qui reprend chacune des six nouvelles et poursuit leur déroulement.
Encore heureux car je me suis tellement ennuyée durant la première partie que je suis restée une semaine sans lire.
La deuxième partie est un peu meilleure que la première mais pas affriolante pour autant, d'autant plus que les titres des suites changent par rapport à la première partie et qu'il n'y a même pas de table des matières pour s'y retrouver. Alors, après avoir cessé la lecture pendant une semaine, il m'a fallu relire en diagonale la première
pour tenter de me rappeler les différents événements et de relier les deux parties entre elles.
Les deux nouvelles que j'ai, modéremment appréciées sont "Le marché de Noël" et "Cap". enfin leurs deux finales.
Un livre que je ne recommande pas car c'est l'ennui qui prend le pas sur tout autre considération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
stokely
  08 avril 2018
Je connaissais certaines auteurs de ce recueil Adèle Bréau, Marie Vareille, Sophie Henrionnet et Marianne Lévy.
J'avais aimé les livres des trois premières et au contraire pas du tout apprécié le livre de Marianne Lévy et cette lecture confirme mon avis précédent, les trois nouvelles que j'ai aimé sont celles des trois auteurs Adèle Bréau, Marie Vareille et Sophie Henrionnet.
J'ai eu beaucoup de mal à commencer ma lecture car les deux premières nouvelles d'Isabelle Alexis et de Tonie Behar ont été un calvaire à lire la première pour son personnage de vegan mais poussé à l'extrême et pour la seconde avec ses clichés la femme de ménage portugaise, le dealer corse....
En sachant que l'ont retrouve dans ce recueil les personnages un an après, je vous laisse imaginer mes heureuses retrouvailles avec les deux premières un an après....
Une lecture donc très mitigée car au final il y a la moitié qui se lit bien et la seconde qui ne m'a pas convaincue.
Commenter  J’apprécie          170
Lili81
  23 décembre 2017
"12 nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique!
C'est le soir du réveillon. Catherine a oublié le brie aux truffes, Valentine est coincée dans la cabine d'essayage d'un grand magasin, déguisée en mère Noël. Pauline déprime en Toscane, seule et célibataire. À New York, le Dr Sam Miller se rend à un énième rencard de Noël organisé par sa soeur Imogène. Nina se retrouve enfermée chez elle, sous les toits de Montmartre, avec un inconnu et Audrey est en garde à vue pour avoir manifesté contre un abattoir. Tous ces personnages ont un point commun: malgré les apparences, ils vont passer le réveillon le plus féérique de leur vie!
Êtes-vous prêt pour un Noël 100% comédie, 100% romantique, 100% magique?"
En cette période de fêtes, j'avais très envie de vous communiquer ma recette du bonheur...
Prenez six auteures de comédies romantiques bourrées de talent, ajoutez-y un soupçon d'humour, un brin de fantaisie, quelques grammes de tendresse, des tonnes d'amour et une pincée de joie... Mélangez délicatement afin d'obtenir le mets le plus succulent de cette fin d'année: "Y aura-t-il trop de neige à Noël?"
Un livre délicieux à savourer bien au chaud, emmitouflé sous un plaid et à partager avec tous ceux que vous souhaitez rendre heureux... Une vraie petite sucrerie à consommer sans modération...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          144
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
scarlett12scarlett12   30 décembre 2017
Vingt minutes plus tard, nous avions colonisé la table la mieux placée du Café Parisien au dernier étage des Galeries. Nous pouvions admirer d'un côté la vue sur les toits de la capitale et de l'autre, le sapin de Noël illuminé qui se dressait au centre du magasin, seul rescapé , avec les vitrines, de la coupure nocturne d'électricité. J'avais déniché une dizaine de bougies au rayon déco et lui avait dévalisé le rayon gastronomie : foie gras, sauternes, saumon fumé sur blinis, fromages fins, panettone et biscuits à la cannelle recouvraient la nappe blanche. Si je n'avais pas été en compagnie d'un cambrioleur à la santé mentale douteuse, j'aurais presque trouvé le cadre romantique.
(extrait de "Cap ?" de Marie Vareille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
KateLineKateLine   01 décembre 2017
Le 22 décembre, Ida avait explosé.
— Kid, normalement les erreurs de jeunesse, c’est bien. Même indispensable, avait-elle commencé. Mais il existe une considérable différence entre une erreur et une connerie monumentale. Je sais ce que tu penses. Tu penses : « Je suis jeune. J’ai la vie devant moi. Un gars comme lui, il y en aura d’autres. » Moi, je te le dis, kid, il n’y en aura pas. Dans dix ans, tu te demanderas si tu n’aurais pas dû prendre le risque d’aller faire un tour de l’autre côté de l’Atlantique ; dans vingt ans, tu regretteras de ne pas y être allée à la brasse, et quand tu auras mon âge, tu comprendras enfin la différence entre un regret et un remords. Et donc pourquoi Verdi casse encore la baraque avec son opéra !
La tirade avait fait son effet et Lisa sa valise. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
iris29iris29   22 février 2018
Le iCloud, c'est la fin du couple, le Bluetooth, tous ces appareils connectés entre eux, mais ils sont cons chez Apple ou ils sont tous hyper fidèles ?
( Isabelle Alexis)
Commenter  J’apprécie          160
AnalireAnalire   20 décembre 2017
Dans la fourgonnette, avec Armando, Charlotte avait enfin réalisé : quand vous dites "je t'aime" à quelqu'un, est-ce qu'il vous envoie illico presto à Charleville-Mézières en camionnette avec un Portugais qui sent l'ail ?
Force était de constater...
Ce n'était pas le râteau de l'année, non... C'était celui de la décennie. Voire du siècle.
Commenter  J’apprécie          60
AnalireAnalire   18 décembre 2017
Mademoiselle, Noël est une histoire que les gens se racontent pour croire que le bonheur existe au moins une fois par an. L'espérance de vie moyenne d'un homme européen est de soixante-dix-huis ans, si on arrondit. Ça fait soixante-dix-huit occasions de trop de croire que le bonheur existe, justifia Sam.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Isabelle Alexis (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Alexis
A l'occasion de la dédicace de leur recueil "Y aura-t-il trop de neige à Noël?" dans notre boutique de la rue de Rivoli, à Paris, nous avons réalisé une interview diffusée en direct sur notre page Facebook. En voici la captation.
Qu'est-ce que la Team Romcom ? C'est un collectif regroupant 6 auteures : Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille.
autres livres classés : noëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3181 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..