AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012541726
345 pages
Éditeur : Hachette Livre BNF (01/05/2012)
4.25/5   2 notes
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
StephanieIsReading
  23 juin 2019
J'ai particulièrement aimé lire cette biographie de Zola puisqu'à la différence de toutes les autres, elle a été rédigée de son vivant par le biographe et ami du romancier.
Zola a été consulté à plusieurs reprises par son ami Paul Alexis et il faut bien avoir en tête que cette biographie ne peut donc pas être objective. Et c'est là tout son intérêt, à mon sens. Elle permet de comprendre ce que Zola souhaitait porter à connaissance de son lectorat contemporain et pour la postérité.
Une biographie est nécessairement une sélection d'événements et ne peut pas être une transcription exhaustive de la vie d'une personne. Les événements choisis en disent long sur celui qui écrit et sur celui dont on raconte la vie.
Il y a une photographie des deux hommes en grande conversation à Médan et je regrette de ne pas pouvoir la partager ici.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
StephanieIsReadingStephanieIsReading   23 juin 2019
Enfin, pour tout dire, outre ce penchant inné vers les études scientifiques, outre le rêve ancien d’une œuvre générale, outre l’instinct d’une originalité à dégager et le désir de délimiter d’avance sa carrière de romancier, d’en chasser l’imprévu, l’argent lui-même, la question d’argent, le poussa à entreprendre les Rougon-Macquart. Toujours sur le qui-vive, sorti de la misère, mais connaissant encore la gêne, il s’était dit depuis longtemps qu’une rente mensuelle de cinq cents francs, assurée par quelque éditeur, le mettrait à l’abri du souci et de l’incertitude. Pour traiter sur ces bases, il fallait s’engager pour une suite de romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
StephanieIsReadingStephanieIsReading   23 juin 2019
Non seulement l’emploi dans la maison Hachette tira Zola de la misère, l’affranchit des dangers de l’oisiveté et des compromissions funestes de la bohème ; mais sa véritable éducation littéraire et parisienne fut faite là. Il dut à ses fonctions mêmes de chef de la publicité, toute une initiation. En rapports quotidiens avec les écrivains et avec les journaux, avant d’être du bâtiment, il acquit une connaissance précoce et bien utile de tout le personnel du monde littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
StephanieIsReadingStephanieIsReading   23 juin 2019
En huitième, Zola fut d’abord à la queue de la classe. Mais, intelligent et réfléchi, plein d’une précoce prudence, il sentit qu’il était d’une famille moins aisée de jour en jour, que rien n’était plus incertain que l’avenir, qu’il ne serait jamais quelqu’un ou quelque chose que par son travail.
Commenter  J’apprécie          10
StephanieIsReadingStephanieIsReading   23 juin 2019
Vivre de sa plume, remplacer les deux cents francs de son emploi, qui lui tombaient régulièrement chaque fin de mois : tel était tout d’abord le problème.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1162 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre