AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Descat (Traducteur)
ISBN : 2268061310
Éditeur : Le Serpent à plumes (15/03/2007)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 8 notes)
Résumé :

A la fin de la Première Guerre mondiale, le père de Raif Efendi, producteur de savon, l'envoie à Berlin pour y apprendre le métier. Le jeune Turc s'éprend de l'image d'une femme, celle d'une certaine Maria Puder dont il admire l'autoportrait au cours d'une exposition, un tableau intitulé La Madone au manteau de fourrure en raison de la ressemblance avec la Madonna d'Andrea del Sarto. Fasciné par sa beauté et son por... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
EllenVanDeusen
  23 octobre 2019
J'ai terminé ce livre en me disant « et maintenant ? » le personnage de Raif est tellement déprimant mais en même temps on a tellement de sympathie pour lui, on veut le connaître mais en même temps on est triste pour lui car durant toute sa vie il n'a pas parlé, il n'a pas eu d'amis, même sa famille le prenait de haut et lui aussi n'a pas fait d'effort pour s'adapter. C'est pas ma préférée des histoires d'amour, une relation amoureuse qui n'avait pas de nom finalement car ils parlaient d « amitié » c'est quand même écrit d'une plume simple et pur mais raffiné. On a l'impression de s'immerger dans les débuts du XXe siècle et c'est quand même un classique de la littérature turque, peu connu par les français. J'ai lu le livre en turc et je maintient ma croyance qu'il faut lire les livres dans sa version originale vraiment c'est super compliqué de traduire un livre et d'emprunter et adapter le style de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
silouannesilouanne   07 juillet 2014
Tout ce que je voulais moi, c’est tâcher d’analyser ce qui se passait dans la tête d’un autre, dans la clarté ou la confusion de son esprit. Car l’homme le plus simple, le plus misérable, voire le plus sot du monde possède une âme dont la complexité m’étonnera toujours. Pourquoi refusons nous de l’admettre, et qu’est-ce qui peut nous faire croire que rien n’est plus facile que de comprendre les autres et les juger ? Pourquoi sommes-nous ainsi ? Nous nous gardons bien de nous prononcer sur les qualités d’un fromage que nous goûtons pour la première fois, mais dès la première rencontre , nous portons sur les autres un jugement catégorique dont nous faisons état sans le moindre scrupule
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SBysSBys   17 novembre 2015
Il semblait heureux de notre rencontre. Ou bien il était ravi d'avoir un témoin de sa réussite, ou bien, voyant ma situation, il se réjouissait de n'être pas comme moi.
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
autres livres classés : littérature turqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3636 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre