AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782365381635
356 pages
Éditeur : Rebelle Editions (10/12/2011)
4.14/5   7 notes
Résumé :
Trois ans après le décès de sa mère des suites d’un cancer, c’est au tour de son père de disparaître dans des conditions étranges. Ange touche vraiment le fond lorsque sa fiancée le quitte de manière magistrale pour un autre. Sa tristesse attire alors à lui une inconnue d’une beauté sans égale. Après son accident, elle le suivra jusque dans sa chambre d’hôpital où, plongé dans un coma mortel, elle lui redonnera la vie par son sang. Investi de son nouveau pouvoir, An... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
EloDesigns
  16 février 2012
J'avais beaucoup entendu parler de cette saga sur la blogosphère et j'avais très envie de la lire pour me faire mon propre avis. On disait que c'était une lecture complexe, donc j'appréhendais un petit peu de m'y plonger, mais je peux vous dire que c'est une belle surprise ! La couverture est très représentative de l'histoire et en total accord avec celle-ci même si, personnellement, elle ne m'attirait pas plus que ça.
L'intrigue de ce livre repose sur la vie du personnage principal, Ange, qui va être totalement chamboulé et qui va évoluer vers une toute autre nature. Il va devoir apprendre à respecter de nouvelles règles qui ne sont pas les siennes pour survivre et se retrouvera mêlé à un sombre complot. le récit est original dans le sens où c'est une lecture adulte. En effet, l'auteur mélange le thriller avec la bit-lit en y ajoutant une touche de romance et une histoire d'amitié. le tout donne un cocktail détonnant tout à fait passionnant et crédible.
Ange est un jeune homme pour qui la vie est plutôt difficile puisqu'après la mort de sa mère, sa fiancée le quitte de façon absolument odieuse, son père disparaît et il est victime d'un accident. A sa sortie du coma, il doit affronter une toute nouvelle vie avec de nouvelles règles, de nouvelles personnes et malgré tout, il a su garder la tête froide et affronter tout ce qui lui arrive de façon vraiment posée. J'ai beaucoup aimé son caractère un peu naïf par rapport à sa fiancée et je me suis prise d'affection pour cette homme blessé par la vie qui ne lui a rien épargné. Je l'ai trouvé très courageux et j'ai eu beaucoup d'admiration pour lui face à sa détermination.
Elina est un autre personnage principal. Elle est celle qui redonnera le goût de la vie à Ange, mais malgré leur relation, je n'ai pas réussi à la cerner au cours de l'histoire, je l'ai trouvée très mystérieuse. Yann est un autre personnage principal. Il est le meilleur ami d'Ange et c'est un jeune homme qui ne lâche rien quand il a décidé quelque chose. Il a toujours été aux côtés d'Ange au fil du récit même quand ils n'étaient pas ensemble. Yann a un côté très protecteur que j'ai grandement apprécié et il ira jusqu'au bout de ses investigations pour découvrir le secret de son ami.
D'autres personnages gravitent autour d'eux : des amis d'Ange, son ex fiancée ou encore les Maîtres du sang. On rencontre au fil des pages de nombreuses créatures surnaturelles fascinantes et très bien représentées. Les personnages secondaires sont nombreux mais utiles à l'histoire puisque chacun a son rôle à jouer dans le roman. Ce sont des personnages hauts en couleurs, aux caractères et natures différents et variés qui ne laissent pas indifférent.
Le narrateur est l'auteur et il nous raconte son histoire de façon passionnante et documentée à la fois. L'histoire se déroule de nos jours en région parisienne. le vocabulaire utilisé est très riche mais il reste accessible et les définitions de certains mots sont expliqués en bas de pages. La plume de l'auteur est captivante, il nous entraîne dans son histoire à tel point qu'il est bien difficile de reposer le livre sans en avoir lu la fin. Il nous offre ici une histoire à la fois complexe et captivante avec un univers sombre et haletant mais aussi des créatures fantastiques livrées avec une histoire et des hiérarchies bien travaillées. le rythme du récit est soutenu du fait de nombreux rebondissements. Les temps morts sont quasiment inexistants et donc, pas de place pour l'ennui !
Pour conclure, j'ai passé un excellent moment de lecture avec ce premier tome et j'ai hâte de lire la suite de cette saga pour savoir ce que nous réserve l'auteur. Je vous recommande vivement ce livre où se mêlent bit-lit, thriller, les deux genres agrémentés d'une touche de romance qui séduira un large public.
Lien : http://momentprecieux.fr/Des..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lanacroft123
  18 août 2011
Mon avis concernant ce premier volet :
J'ai beaucoup apprécié le style de l'auteur : riche et travaillé tout en restant très accessible. Sa vision personnelle du vampire est plutôt intéressante, bien pensée et originale : quelle bonne idée d'avoir créé différentes castes vampiriques avec chacune ses particularités ! Par exemple : certains peuvent se promener en plein jour sans craindre la lumière du soleil, d'autres non. Les vampires d'Alick ne craignent ni les crucifix, ni l'ail. Ils sont de terribles combattants et n'hésitent pas à sortir leurs sabres pour défendre leur cause. D'ailleurs, ces vampires ne s'appellent pas "vampires". Alick a choisi de les désigner sous le terme "d'éveillés". Ceci aura une très grande importance pour l'histoire.
Le personnage d'Ange m'a paru un peu fade au début mais, au fil des pages, il a su gagner mon intérêt. Ce qui m'a particulièrement plu a été l'histoire d'amour impossible entre Ange et Elina. Un hommage certain aux célèbres amants de Vérone que rien ne pouvaient séparer...
Je ne ferais qu'un seul reproche à ce premier tome : la trop grande richesse des informations concernant l'organisation des castes d'Eveillés. On sent que l'auteur a écrit ce roman avec passion et qu'il se faisait un plaisir de nous raconter les moindres petits détails mais, trop d'informations et de noms à retenir d'un seul coup peut provoquer une sorte d'indigestion culturelle. A mon avis, il aurait été préférable de distiller un peu plus les informations. Mais, peut-être cela était-il impossible à faire ?
Malgré ce tout petit bémol, ce fut un premier volet très agréable à découvrir qui m'a tout de suite donné l'envie de lire la suite. Par chance, je possédais le tome 2 ! Je me suis donc empressée d'en commencer la lecture.
Lien : http://ursuladubois.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
aureliestrega
  03 juillet 2015
Ce livre est très intéressant. Il reprend des aspects traditionnels du vampire tout en y ajoutant toute une histoire, une hiérarchie complexe et un complot quasi gouvernemental. Il y a du fantastique, du policier, du drame dans ce roman.
Commenter  J’apprécie          20
platinegirl
  17 janvier 2012
[Extrait]
J'ai un peu hésité avant de tenter l'aventure de la saga de "L'Evangile des Damnés". Avec sa couverture qui fait très SF et son résumé qui fait bit lit mais sans l'avouer, j'étais un peu perplexe et, surtout, j'avais peur de tomber sur une saga sombre et grise, bref déprimante. Et bien non, gros "ouf" de soulagement! Mais reprenons tout depuis le début.
Je vous disais avoir trouvé la couverture du chapitre 1 de "L'Evangile des Damnés" très adaptée au genre SF. Pourquoi? A cause de son gris, de ses buildings (alors que j'adore ça, moi, les gratte-ciels, mais quand il fit beau!), du précipice que l'on distingue à peine... Genre "La Guerre des Mondes" mais sans le feu. Pourtant, l'illustration est vraiment très jolie, mais pas vraiment de mon style, tout simplement. Les autres détails techniques du livre sont quasiment tous aussi bien maitrisés: le format est pratique (mi-chemin entre le poche et le broché), le livre est relativement léger malgré ses presque 350 pages, la taille de police n'est ni trop petite ni trop grande. J'ai repéré par contre quelques détails d'écriture qui m'ont gênés, notamment l'absence de virgules quand on interpelle quelqu'un (genre: "Ange, dis-moi, tu sais si..." qui devient "Ange dis-moi, tu sais si..."). Mais ce ne sont que des détails, justement.
Lien : http://apologie-d-une-shoppi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lireoumourir
  08 septembre 2013
EXTRAIT DE LA CHRONIQUE :
Je vous disais avoir trouvé la couverture du chapitre 1 de "L'Evangile des Damnés" très adaptée au genre SF. Pourquoi? A cause de son gris, de ses buildings (alors que j'adore ça, moi, les gratte-ciels, mais quand il fit beau!), du précipice que l'on distingue à peine... Genre "La Guerre des Mondes" mais sans le feu. Pourtant, l'illustration est vraiment très jolie, mais pas vraiment de mon style, tout simplement. Les autres détails techniques du livre sont quasiment tous aussi bien maitrisés: le format est pratique (mi-chemin entre le poche et le broché), le livre est relativement léger malgré ses presque 350 pages, la taille de police n'est ni trop petite ni trop grande. J'ai repéré par contre quelques détails d'écriture qui m'ont gênés, notamment l'absence de virgules quand on interpelle quelqu'un (genre: "Ange, dis-moi, tu sais si..." qui devient "Ange dis-moi, tu sais si..."). Mais ce ne sont que des détails, justement.
Lien : http://www.lireoumourir.com/..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   11 avril 2018
Elle se laissait caresser les seins en fermant les yeux, lorsqu’elle sentit des doigts agiles s’insinuer dans son soutien-gorge. Jade se laissait faire, tout en sentant son corps réagir. Ses mamelons durcirent sous les caresses et les pincements délicieux, puis la main fit sortir ses seins de leur prison de dentelle. Une poignée de secondes plus tard, le soutien-gorge rejoignit la jupe sur la moquette.
Alors, le contournant pour avoir la poitrine collée sur son dos, Jade déshabilla Ange en le caressant. Sous ses mains expertes, les vêtements de son compagnon disparurent au profit d’une excitation attisée par la vue de leurs corps nus et enfiévrés. Se faisant face, ils se regardaient sans parler lorsque la jeune fille s’accroupit à la bonne hauteur. Puis, le désir l’emporta sur la pudibonderie. De ses lèvres assoiffées, elle enfourna la pièce de chair fraîche sans retenue, enserrant le membre dans des bruits de gloutonnerie à chaque allée et venue qui astiquait la hampe veinée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 avril 2018
Le cœur serré par un étau invisible, il luttait contre l’angoisse, mais c’était plus fort que lui et il se remit à pleurer. Cette fois, il se sentait seul, désespérément seul.
Les mêmes questions revenaient sans cesse le hanter. Il s’en voulait d’avoir été aussi vulnérable. Pourquoi n’avoir rien fait ? Et dire qu’hier soir il avait envisagé de lui faire sa demande en mariage !
Quelle ironie !
Péniblement, il revécut la scène jusqu’à ce qu’elle soit parfaite selon lui. Il comblait mentalement ses lacunes et ses faiblesses, trouvant la force d’agir comme l’aurait fait n’importe qui d’autre à sa place, c’est-à-dire en homme responsable et non en lâche qui se réfugie derrière des jeux d’esprit inutiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 avril 2018
Les chairs se télescopaient dans un va-et-vient tendre, puis le transport devint bestial. Hurlante, transpirante et échevelée, Jade gémissait de volupté sous les assauts répétés. Les saccades redoublèrent de vigueur, la plongeant alors dans un océan de délices inavouables. Dans la moiteur de la chambre, leur duo s’harmonisait dans un canon de soupirs annonçant l’imminence de la jouissance suprême.
Alors, au seuil de l’orgasme et poussant des ahans sortis du gosier, Ange offrit ses derniers coups de reins, puissants, vigoureux et profonds qui transformèrent leurs soupirs aigus en râles incœrcibles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 avril 2018
Ange était un être merveilleux et sensible. Beau garçon, bien bâti, généreux et jovial, il possédait toutes les qualités du parfait gentilhomme et, en dépit de son caractère facétieux, c’était un inconditionnel romantique.
Un peu naïf selon certains, il possédait la candeur de l’Amoureux, rayonnant ainsi de cette aura qui nimbait les idéalistes.
Fils unique, ses parents lui avaient donné tout leur amour et il le leur avait bien rendu. Sa scolarité s’était déroulée normalement et, bien qu’il ne fût pas un élève brillant, il avait achevé ses études en marketing et communication.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 avril 2018
Leur amour leur avait permis de surmonter toutes les épreuves qui s’étaient dressées devant eux, mais cette fois, il scellait l’union de leurs deux âmes pour l’éternité. Pas celle offerte par Manivel, mais celle promise par Jésus à l’Humanité lors de sa résurrection.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Alick (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Alick
L'évangile des damnés-Bande Annonce officielle [HD]
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Lucie" de Alick.

Sur quel objet est gravé le X que Lucie porte sur elle ?

un bout de bois
une pierre
un feuille

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : AlickCréer un quiz sur ce livre