AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211204477
138 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (07/05/2012)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Avec ses grands yeux clairs et ses longs cheveux blonds, Irina incarne à la perfection Irina, petite princesse créée de toutes pièces par son écrivain de père. Mais à force, cette Irina de roman est devenue encombrante…Depuis que ses parents sont morts et qu’il vit seul avec son frère aîné, Bernard a cessé de fréquenter l’école. La nuit, il danse comme une rock star. Le jour, il cultive son côté mystérieux, d’où les lunettes de soleil qu’il ne quitte pas. Alors, qua... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Jumax
  07 juin 2012
Un livre assez facile à lire, drôle et émouvant.
Irina vit avec son père un auteur-illustrateur qui la prend pour modèle. Elle est l'héroïne de ses livres si bien qu'elle ne se reconnaît plus, des cheveux trop longs, des chaussures trop petites, où est sa place ? Peut être que son drôle de voisin est son seul espoir pour s'échapper ! Un garçon qu'elle voit par sa fenêtre gesticuler avec des habits de femme trop grands et des lunettes de soleil à toute heure du jour et de la nuit.
Sauvons Irina d'Irina !
Commenter  J’apprécie          100
Asil
  21 décembre 2012
Ce roman est le récit croisé de deux enfants du même âge qui habitent juste en face l'un de l'autre et que pourtant un monde sépare. Chacun, tour à tour, nous raconte sa vie, son histoire… et son regard sur ce voisin si différent.
Irina, petite fille vive et intelligente, a un problème d'identité par rapport à Irina, le personnage des livres de son père. Cette Irina, inspirée d'elle même, fini par être un carcan bien trop rigide pour la véritable Irina, qui grandi et change. Bernard a lui des difficultés à trouver sa place, à se sentir exister depuis que ses parents sont décédés.
Au fil du roman, les deux enfants vont se croiser, se découvrir et apprendre peu à peu à compter l'un sur l'autre pour se soutenir et trouver leur juste place. Il leur faudra du temps pour réussir à retrouver ce qu'est l'enfance.
Ce récit offre une réflexion sur la différence entre fiction et réalité, sur la difficulté pour un enfant de répondre aux attentes des adultes. Cette image que le parent projette forcément sur son enfant n'est pas sans conséquence pour Irina comme pour Bernard.
J'ai beaucoup aimé ce texte, les deux personnages sont attachants et leur portrait même si il est parfois farfelu nous pousse à nous identifier à eux.
Lien : http://calokilit.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
Ricochet   28 septembre 2012
Le déroulé de l'intrigue prend son temps, composé de menues actions loufoques ou dramatiques, qui s'additionnent et culminent dans un final étonnant, excessif sous sa drôlerie. Le ton original de Jakuta Alikavazovic convenait tout à fait à cette situation hors-normes !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JumaxJumax   04 juin 2012
"Etre joignable, c'est une erreur à ne pas faire. Je ne me laisse pas faire. Je veux être un loup, pas un chien. Je caresse même l'espoir, quand l'adolescence aura pleinement pris possession de mon corps, de devenir un loup garou."
Commenter  J’apprécie          140
JumaxJumax   04 juin 2012
" Après le divorce ma mère m'a laissée avec mon père par ce qu'elle avait mille raisons de vivre quand lui n'a que moi."
Commenter  J’apprécie          150
JumaxJumax   04 juin 2012
"Avant de mourir, mes parents ont osé m'appeler Bernard."
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Jakuta Alikavazovic (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jakuta Alikavazovic
Le jeudi 25 octobre 2018, la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris - www.charybde.fr) recevait Hélène Gaudy en qualité de libraire invité.
Elle nous présentait sept livres qui lui tiennent particulièrement à c?ur :
1. Georges-Arthur Goldschmidt, La traversée des fleuves (02:05) 2. Andrzej Stasiuk, Un vague sentiment de perte (12:15) 3. Jakuta Alikavazovic, L'avancée de la nuit (20:40) 4. Sylvain Prudhomme, Là, avait dit Bahi (32:26) 5. Jean-Christophe Bailly, Description d'Olonne (42:16) 6. Georges Perec, W ou le souvenir d'enfance (48:10) 7. Gwenaëlle Aubry, Personne (54:40)
En fin de rencontre, Charybde 7 évoquait chaleureusement plusieurs ouvrages d'Hélène Gaudy (1:00:30)
+ Lire la suite
autres livres classés : réalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1164 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre