AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846264635
Éditeur : Au Diable Vauvert (04/10/2012)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Au Diable, Vauvert, A 20 ans - 09/2012)


COMMENT NORMA JEANE EST DEVENUE MARILYN MONROE Pour qu'ils deviennent des classiques, il fallait d'abord qu'ils soient des originaux.


Collection «à 20 ans» : l'aventure de leur jeunesse.
Dirigée par Louis-Paul Astraud

---------------------------------------------

Être une star à tout prix
<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bazart
  05 février 2013
La collection " à 20 ans" publié aux éditions le Diable Vauvert , qui existe depuis 2010, avait jusqu'à présent seulement concerné les écrivains majeurs de la littérature française (parmi eux, notons ceux de Boris Vian, Flaubert et Proust, que j'avais d'ailleurs eu l'occasion de parcourir lors de sa parution en 2010...), et à l'occasion du cinquantenaire de la mort de Marylin, a donc décidé d'élargir son champs d'interventions au acteurs du 7ème art.
Ces portraits « à 20 ans » sont rédigés sous forme de récit vivant mais avec une constante, à savoir une grande rigueur sur les faits, afin de répondre aux attentes du plus grand nombre de lecteurs possibles.
Cette collection donne à découvrir un artiste sous un angle inédit, celui de sa jeunesse et de l'époque qu'il a vu se former.
Concernant Marylin Monroe, ce livre donne ainsi à voir les débuts d'une personnalité complexe, souvent caricaturée en sex symbol démoniaque ou en femme-enfant un peu fêlée.
À 20 ans, Norma Jeane est une starlette telle qu'il en pullule dans le Hollywood des années 1940, une belle fille brune aux formes affirmées très tôt. Trop tôt sans doute pour elle qui a été violée par un voisin à 13 ans, et qui bientôt ne va vivre que pour et par le regard des autres, des hommes surtout. C'est qu'elle est désespérément en quête d'amour pour en avoir manqué, violentée par sa grand-mère, abandonnée par sa mère enfermée dans un hôpital psychiatrique, recueillie par des familles d'adoption pour 5 dollars la semaine. Si elle se marie à 16 ans, c'est pour échapper à l'orphelinat. Baker, Mortenson, et maintenant Dougherty, le nom de son mari est le troisième que le destin lui donne, et aucun n'est vraiment le sien. de quoi perdre la tête comme sa mère ! de quoi tout faire aussi pour devenir quelqu'un ! Bientôt, c'est elle qui décidera, acceptant celui qui sera célèbre dans le monde entier : Marilyn Monroe.
Fondé sur des confessions intimes, des fragments d'oeuvres peu connues de la femme et de l'actrice, des grandes interviews qui prennent avec le recul une résonance singulière, ce court récit, écrit par Jannick Alimi, journaliste à Aujourd'hui en France, décrit les moments-clés des années de formation.
Cette biographie permet de comprendre comment une jeune femme à l'avenir incertain est parvenue à prendre les commandes de sa vie, tant bien que mal. Une aventure à l'américaine, terriblement contemporaine.
Certes, le style de l'ouvrage est purement factuel et journaliste, mais cela ne m'a pas -vraiment- dérangé. En effet, comme je vous l'ai dit en début de chronique, ne connaissant donc pas tout sur la jeunesse de Marylin sur le bout des ongles, j'ai appris pas mal de choses sur elle, et même le cinéphile plus aggueri sur la vie de la diva pourra y trouver un intérêt particulier dans l'effet loupe opéré sur la vie de son auteur et les moments clés qui ont présidé à la formation de son caractère.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LiliGalipetteLiliGalipette   04 octobre 2012
Divorcée, blonde, actrice, Norma Jeane en cette année 1946, brouille les pistes et pour parfaire sa mue, change de nom. Une nouvelle fois ! A sa naissance comment s'appelait-elle déjà ? Norma Baker, du nom du premier mari de sa mère Gladys, ou Mortensen, le second ? "Mon nom est Norma Jeane Baker. C'est celui que portent tous mes carnets scolaires", dira Marilyn qui devra toute sa vie justifier jusqu'à son identité. Jeune épousée, elle a eu pour état civil celui de Dougherty. Modèle pour magazine, elle multiplie encore les signatures et utilise parfois le pseudo de Jean Norman. En 1954, elle fuira Hollywood pour gagner New York sous une perruque brune et avec des papiers au nom de Zelda (Fitzgerald...) Zonk. Les nombreuses lettres qu'elle enverra à ses amis jusqu'à sa mort, elle les signera de Nouille, Sam, Max, sucre, Candy, chatte... Brouillage d'identité, difficulté d'être. A l'orphelinat, Norma Jeane n'a plus été qu'un numéro, le 3463, déchéance d'une infante, funeste augure d'un matin sombre d'août 1962, d'une fin de vie dans un tiroir de la morgue de Los Angeles où les membres de Marilyn Monroe seront numérotés après autopsie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
BazartBazart   23 janvier 2013
Dédoublement d'une personnalité à jamais destructurée sous les regard extasiés d'un public en manque et d'une foule d'amis indignes de ce nom.
Commenter  J’apprécie          40
BazartBazart   21 janvier 2013
A 20 ans, Norma Jeane est sans repères ni attaches.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5298 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre