AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844553745
Éditeur : Elan Vert (08/10/2015)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Autrefois, tous les animaux étaient blancs mais un jour, les oiseaux se rendent chez l'âne Boronali, à Montmartre qui, grâce à ses pinceaux, offre le jaune au canari, le gris à la tourterelle, le bleu au colibri, etc. Seule la colombe reste blanche. A la fin de l'album, l'histoire véritable de l'âne Boronali et du tableau Et le soleil s'endormit sur l'Adriatique.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Paradisier
  13 octobre 2015
Le tout dernier album de Cécile Alix et de Xavière Devos, un duo que nous aimons bien ! (Elles ont déjà fait ensemble "Miss Petipotin et le renard charmant)
L'album est magnifique, tant au niveau des illustrations remplies d'humour, de poésie et de finesse, qu'au niveau du texte, vivant, rimant et plein d'idées et de drôlerie.
L'histoire : Les oiseaux sont blancs, parce que le jour de leur création, ils se sont envolés trop vite et les couleurs ont glissé de leur plumage.
Tout va bien pour commencer, mais rapidement les premières tensions surgissent : la pigeonne en a marre qu'on l'accuse des vols commis par sa voisine la pie, l'aigle en a assez qu'on le confonde avec la perruche trop bavarde, etc. Au bout d'un moment, c'est la cacophonie, les grèves de chant, tous les oiseaux réclament le droit d'être différents.
Le sage hibou va alors avoir l'idée de les emmener chez un artiste renommé, l'âne Boronali qui se chargera de donner sa (ou ses) couleur(s) à chacun...
Nous sera expliqué avec humour pourquoi le corbeau est noir, la cigogne noire et blanche, etc.
A la fin de l'histoire, sur la dernière page de garde, on apprend que le héros de l'histoire, l'âne Boronali, peintre de son état a véritablement existé ! L'auteur nous dit aussi ce qu'est un aliboron.
L'histoire nous ouvre aussi sur l'importance des différences, le droit à une identité propre et le respect dû aux autres. La texte très poétique et rythmé, comme toujours dans les livres de Cécile Alix, est très agréable à entendre lu à haute voix.
Xavière Devos nous peint là des oiseaux de toute beauté, chacun, même encore blanc, est identifiable. Maître hibou est à croquer, de même que l'âne Boronali. Le paon est sublime.
Une mention spéciale aussi au très beau décor du Lapin Agile à Paris.
Une très jolie fable poétique et finement philosophique, magnifiquement illustrée avec un clin d'oeil culturel, cet album a tout pour plaire, je recommande pour lecteur de 4 à 184 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Livresetmerveilles
  13 novembre 2015
J'ai eu la chance de découvrir ce superbe album grâce à la dernière Masse Critique spéciale jeunesse organisée par Babelio, que je remercie ainsi que les éditions l'élan vert.

C'est un coup de coeur, indéniablement, d'une part parce qu'il est magnifiquement illustré par Xavière Devos, d'autre part, parce que l'histoire proposée par Cécile Alix est ingénieuse et poétique. En plus, il évoque délicatement et avec beaucoup d'humour, plusieurs thèmes qui me sont chers comme la différence, l'acceptation de soi et le monde de l'Art.

Il fut un temps où les oiseaux étaient tous blancs. Alors que le monde était coloré, les oiseaux vivaient ainsi, tous semblables. Mais cette harmonie les lassa très vite et certains ne pouvaient plus supporter qu'on les confonde. L'aigle ne voulait plus ressembler à la perruche cancanière, le coq jalousait le merle, la pigeonne ne voulait plus qu'on la prenne pour cette voleuse de pie,... Seule la colombe était contente de son sort.

Elle alla trouver maître Hibou qui, après maintes réflexions, décida d'emmener tout ce beau monde à Paris, chez l'âne Boronali ! le célèbre peintre, à la moustache fine et au béret, se mit à l'oeuvre. Chaque plumage passa sous son habile pinceau qui para les oiseaux des couleurs que nous leurs connaissons aujourd'hui. Seule la blanche colombe, qui n'avait pas été assez rapide, en fut privée car tous les pots étaient vides. Mais elle s'en fichait puisqu'elle s'aimait telle qu'elle était.

L'histoire est joliment contée, avec des rimes, des jeux de mots et beaucoup de noms d'oiseaux. Les amateurs seront conquis et ravis de faire découvrir ces belles espèces à leurs enfants.

Les illustrations sont délicates, colorées et drôles. On distingue le trait de crayon de l'artiste. J'aime beaucoup quand le dessin apparaît sous l'illustration terminée. Les plumages sont tous plus beaux les uns que les autres. Et, on sourit aussi de voir l'âne paré de moustaches qui ressemblent fort à celles de Salvador Dali.

Quant-à cet âne "Boronali", les explications sont données en dernière page. C'est instructif, passionnant et en même temps rigolo. Il a vraiment existé au début du XXème sicèle. Bien sûr, il ne peignait pas les oiseaux, mais il a quand-même réalisé une oeuvre "Et le soleil s'endormit sur l'Adriatique", aujourd'hui exposée à l'espace culturel Paul Bédu de Milly-la-Forêt.
Nul doute que les enfants apprécieront fortement cette lecture.
Lien : http://www.livres-et-merveil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
chapitre
  29 octobre 2015
C'est un très bel album que nous avons là. Les illustrations sont délicates et le texte plein de poésie.
L'histoire des oiseaux et de la naissance de leur couleur, voici le sujet évoqué dans ce beau livre qui ravira petits et grands. L'illustrateur a magnifiquement réussi à reproduire les sentiments qu'il prête aux oiseaux. Et le texte est parsemé de couleurs et de mots tantôt en gras tantôt en italique qui donne une touche supplémentaire d'originalité à cet album.
Une belle réussite.
Commenter  J’apprécie          50
malecturotheque
  05 novembre 2015
Une lecture très agréable, destinée pour les plus jeunes, à partir de 4-5 ans.
Les dessins sont vraiment très beaux, mélangeant le crayonné et l'aquarelle ; l'histoire, quant à elle, est vraiment sympa, et drôle ! Sans oublier la touche de poésie.
Les enfants seront ravis !
Lien : https://malecturotheque.word..
Commenter  J’apprécie          42

critiques presse (1)
Ricochet   07 avril 2016
Chacune des deux histoires - le joli conte avec les oiseaux d’un côté, l’aventure de l’âne à Montmartre de l’autre – est captivante, mais le lien entre elles, n’est pas du tout évident.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Videos de Cécile Alix (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cécile Alix
Payot - Marque Page - Cécile Alix - Tarzan poney méchant
autres livres classés : roland dorgelèsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Six contre un

Qui est le premier personnage du livre ?

Julien
Alice
La mère de ludo
Ludo

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Six contre un de Cécile AlixCréer un quiz sur ce livre