AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur Guerrière (41)

- Vous ne ressentez plus la peur, alors ?
- Si, bien sur, c'est une émotion légitime, humaine et parfois nécessaire. Mais en prenant de la hauteur, nous parvenons à la maîtriser. Ainsi, nous conservons notre énergie pour agir, non pour subir.
Commenter  J’apprécie          20
Au fond, le président et les rebelles ont raison, nous sommes tous des broussards. Ceux qui tuent et ceux qui meurent. Tous les mêmes : des victimes impuissantes de ces fous furieux qui ne portent ni le peuple ni la patrie en eux. Parce qu'ils n'ont pas de cœur. (p.102)
Commenter  J’apprécie          10
La violence, on s'y habitue quand on vit avec, on finit par en avoir besoin. Elle nous colle à la peau et s'infiltre comme un poison dans nos cerveaux.
Commenter  J’apprécie          10
Le rire de Soulaï éclate. Éblouissant. Une rafale de soleils sortie de sa gorge pour m’aveugler, me ravir et m’étourdir.
Commenter  J’apprécie          10
L’aube et le ciel s’épousaient,
la rivière miroitait d’ombres et de reflets.
Je piétinais son chant riant
de clapotis.
Une main retenait ma robe,
l’autre
cueillait des cauris.

« Toi, même que moi. »
Mon frère a glissé ses pas dans les miens.
« Moi, même que toi », j’ai répondu tout bas.
Le vent a posé
ses frissons sur nos peaux.
Un vent léger, un vent
d’été,
et l’eau cuivrée.
Les coquillages tintaient au fond de mes poches,
« Regarde ! »
a dit Soulaï.
Entre ses doigts,
un galet rose d’une forme singulière,
deux minuscules poissons de pierre
collés
incrustés.
Deux poissons
jumeaux.
Commenter  J’apprécie          10
Je regarde l’arme entre mes mains, j’espère qu’elle va disparaître, qu’elle n’est qu’un cauchemar égaré là et qu’il suffit de le vouloir très fort pour le dégager. Je n’en peux plus de la guerre, je suis laminée en poudre. J’ai les tempes cognantes, la poitrine béante, je demande que ça s’arrête, j’ai plus la force déjà, je veux voir ma mama et mon papa, câliner ma Lulu et embrasser ma grand-ma’.
Commenter  J’apprécie          10
C’était il y a longtemps,
dans notre village loin de tout.
Tellement loin de tout
qu’on aurait dit parfois
que le reste du monde nous avait oubliés.
Commenter  J’apprécie          10
Je m’appelle Nekeli.
Mon histoire est la même que celle de Noumou. La même que celle de Koffi, la même que celle de Kofala. Et Nyele. Et Zey. Et Edoh. Et Bakari. Et Chacha. Et Kadi. Les enfants de mon village. La même que celle de Temona. La même que celle de mon frère Soulaï.
C’est important que tu connaisses leurs prénoms et que tu les gardes dans ta mémoire. Comme ça, je ne serai plus la seule à me souvenir d’eux.
Un jour, tu vas me poser des questions, tu voudras savoir ce qui est arrivé à notre clan, c’est sûr. Alors il faut que je t’explique comment je suis devenue soldat.
Écoute bien ce que je dis, parce que je ne sais pas si j’aurai la force de te le raconter une seconde fois.
Commenter  J’apprécie          10
Je lui ai donné mes yeux, il m’a donné sa bouche, je lui ai donné mon nez, il m’a donné son front, nous sommes les deux visages d’une même âme.
Commenter  J’apprécie          10
Leur âme a quitté leur corps et s'est réfugiée tout entière dans leur yeux ouverts pour m'examiner et me faire suer de honte.
Commenter  J’apprécie          00






    Lecteurs (189) Voir plus



    Quiz Voir plus

    Six contre un

    Qui est le premier personnage du livre ?

    Julien
    Alice
    La mère de ludo
    Ludo

    10 questions
    53 lecteurs ont répondu
    Thème : Six contre un de Cécile AlixCréer un quiz sur ce livre

    {* *}