AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
LNGLD - (Livre Numérique Gratuit Libre de Droit)

Dans ces «Meilleures Chroniques», ne vous attendez pas à ce qu’Alphonse Allais respecte quelque tabou que ce soit. Handicapés ou chauves, français, belges ou anglais, hommes politiques, curés ou militaires, garçons de cafés ou artistes branchés, noirs ou colonialistes, hommes ou femmes, féministes ou machistes (encore qu’il les aime bien) : aucun n’échappe à son humour, sa dérision et ses blagues flegma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Nausicaah
  21 avril 2019
Un livre drôle, cynique et bien construit que propose l'Album primo avrilesque!
Plusieurs nouvelles y sont racontées, elles sont assez drôles pour la plupart, intéressantes, même si l'écriture n'est pas toujours le point le plus réussi. le but de ce livre est de se moquer gentiment de plusieurs catégories sociaux-professionnelles et l'effet est réussi.
A découvrir si vous aimez les livres cyniques!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
genougenou   25 juin 2015
— Pardon, monsieur, glapissait le voyageur d’en face, on ne fume pas ici ! Voyez plutôt : Niet rooken ! Vous ne fumerez pas, monsieur !
Notre ami, par bonheur, est loti du plus grand sang-froid.
Devant cette explosion, il ne bronche pas.
— Qu’est-ce qui vous prend ? se contente-t-il d’opposer au furibard.
— Il me prend, monsieur, que vous ne fumerez pas !… Niet rooken !
— Niet rooken vous-même, espèce d’insolent !… À quoi voyez-vous que je fume ?
— Monsieur, le seul fait de tirer de sa poche un étui à cigares indique nettement qu’on se dispose à fumer.
Dans son tort évident, et peu friand d’histoires, notre ami n’insiste pas.
Tout fier de son triomphe, l’autre exulte, prend des poses de justicier repu, et sort de sa poche un journal.
Alors, ce fut du propre !
Un bond de jaguar !
Un rugissement d’hyène !
Un œil de panthère noire !
Une serre de gypaète !
— Pardon, monsieur, glapissait à son tour notre ami, on ne . . . . pas ici !
(À la fin du récit, ce sera, chers lecteurs, un jeu d’enfant pour vous de remplacer ces quatre points par quatre lettres, dont chacune séparément n’offre rien de trivial, mais qui, réunies, exigeraient la grande autorité du regretté Rabelais pour être typographiées dans les colonnes d’un périodique qui se respecte.)
Et notre ami, continuant à simuler la plus grande fureur et saisissant le journal de l’autre :
— Non, monsieur, on ne . . . . pas ici !
— Qu’est-ce qui vous prend ? ripostait l’autre, ahuri.
— Il me prend que vous ne . . . . . . . pas ici ! C’est dégoutant !
— Mais, monsieur, à quoi voyez-vous ?…
— Monsieur, le seul fait de sortir du papier de votre poche indique nettement votre ignoble intention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
genougenou   25 juin 2015
PROPOSITION FOLICHONNE D’UN PEINTRE UN PEU LOUFOC QUI VOULAIT ENTRAÎNER UNE JEUNE FEMME DANS DES CRYPTES, À SEULE FIN DE LUI PEINDRE LE DOS AVEC DE LA COULEUR VERTE.
Je dis, mettons, vers mes passages souterrains,
Jeudi, mes tons verts, mais pas sages, sous tes reins.
Commenter  J’apprécie          20
genougenou   25 juin 2015
— Ah ! ne m’en parlez pas, répondit-il, je sors de mon catéchisme. Ces petits bougres-là finiront par me faire tourner en bourrique !
— Ils ne veulent rien apprendre ?
— Rien, c’est désolant.
— Ça leur évitera la peine d’oublier plus tard.
Commenter  J’apprécie          20
genougenou   25 juin 2015
“L'avantage des médecins, c'est que lorsqu'ils commettent une erreur, ils l'enterrent tout de suite...”
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Alphonse Allais (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alphonse Allais
Alphonse ALLAIS – Le Bec en l’air-Sélection
autres livres classés : numériqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Fonce Alphonse !

Je m'appelle Alphonse, j'en suis sûr, aussi sûr que deux et deux font .............?...........

trois
quatre
cinq
six

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Alphonse AllaisCréer un quiz sur ce livre