AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Claraz68


Claraz68
  29 septembre 2017
Lecture initiée grâce à mon amie italienne, qui me l'a prêtée; on peut dire que l'immersion qu'Eva Luna m'a procurée a fait table rase de mes appréhensions.

En effet, le début est assez déroutant sur plusieurs points: les 100 premières pages environ se concentrent sur la mère d'Eva, Consuelo. le changement de personnage après cette longue introduction demande une certaine gymnastique des esprits. Mais ce n'est que pour rajouter de la profondeur au personnage d'Eva, et l'on vient à se demander plus tard: à quoi tiendraient la vie et les mystères d'Eva sans passer par ceux de sa mère ?

Un autre point m'ayant perturbée au départ était l'absence d'action dans les 200 premières pages, de ce fait, j'ai mis trois jours à me démener dans ce bourbier de quotidien, oscillant entre l'émerveillement de la découverte et des jolies images projetées dans ma tête et l'ennui de faire du surplace à n'en plus finir.

Une fois passée cette épreuve harassante mais nécessaire à la profondeur d'Eva, dès sa rencontre avec Huberto Naranjo, le mouvement se fait, les sables mouvants s'effacent et nous voilà pris dans une vie mouvementée où la routine n'existera presque plus. Ses rencontres et ses relations, hautes en couleurs et pleines d'humanité, nous émeuvent au delà du raisonnable.

Et j'ajouterais que c'est là un des talent de l'auteure que de retranscrire les ambiances et les sentiments de manière très vivante. On en vient à se demander par quelle magie l'auteur arrive à faire cohabiter ses personnages sur le même plan d'existence. ^^

Au final les seuls points m'ayant fait grimacer sont les quelques longueurs préliminaires et surtout l'histoire d'amour finale, qui même si elle clôt ce spectacle avec bonheur, me paraît trop surfaite. J'aurais aimé voir plus du cheminement émotionnel qui conduit Eva à Rolf et c'est bien dommage.

Mais bon ce ne sont que de menus détails comparés au bonheur et à l'émerveillement en face duquel nous place Isabel Allende. Je recommande vivement aux lecteurs voulant se faire une escapade littéraire en Amérique latine. ;-)
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus