AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alex Lhermillier (Traducteur)Nelly Lhermillier (Traducteur)
ISBN : 225311989X
Éditeur : Le Livre de Poche (14/03/2008)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Alexander et Nadia accompagnent Kate, journaliste au National Geographic, dans ses expéditions.
Ce qui aurait dû être un reportage paisible sur les safaris à dos d'éléphant en Afrique prend une tout autre tournure quand leur avion fait un atterrissage forcé près d'un village bantou dirigé par un prétendu sorcier... Celui-ci sème la terreur chez les villageois et dans le peuple pygmée des forêts alentour, qu'il a réduit en esclavage.
Kate prisonnière,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
BVIALLET
  26 avril 2012
Deux jeunes gens, Alexander et Nadia accompagnent Kate Cold, la grand-mère d'Alexander, journaliste à « L'International Geographic », lors d'un safari à dos d'éléphants en Afrique de l'Est. Au moment de repartir dans le coucou d'Angie Ninderera, une femme-pilote plutôt casse-cou, ils acceptent de faire un détour par une région perdue pour venir en aide au frère Fernando parti à la recherche de deux de ses frères missionnaires égarés dans la jungle. Après un atterrissage en catastrophe, les affaires se compliquent. Une tribu de pygmées honteusement exploitée et mise en esclavage, un potentat africain ayant usurpé le trône d'une reine légitime, un sadique chef mercenaire accompagné de ses soldats-léopards sans oublier un sorcier aux pouvoirs immenses entrent dans la danse. Autant dire que tout se complique très vite pour nos deux apprentis aventuriers et leurs amis...
Cette « Forêt des Pygmées » dernier tome d'une trilogie de romans d'aventures commencés avec « La Cité des Dieux Sauvages » et « Le Royaume du dragon d'or » se déroule au fin fond d'une Afrique si arriérée qu'elle fait penser à un mélange de « Tarzan » et de « Tintin au Congo ». de plus, l'auteur y a donné la part belle au paranormal (Nadia a le « pouvoir » de se rendre invisible), aux esprits de la forêts, au vaudou, aux amulettes, grigris, magie et autres pouvoirs maléfiques de sorcellerie plus ou moins purs. Heureusement, en dépit de toutes les malversations des méchants, les bons gagnent à la fin grâce à leurs pouvoirs exceptionnels (ils peuvent converser aussi bien avec les esprits des morts qu'avec les éléphants ou avec les crocodiles et obtenir le concours des uns et des autres, excusez du peu !) On comprendra qu'en raison du simplisme de l'intrigue et des situations, ce texte, agréable à lire uniquement à titre de divertissement, fait immanquablement penser à une BD ou à un film de série Z plutôt destinés à des adolescents pas trop difficiles. N'est pas E.R.Burroughs ni Hergé qui veut. Adultes cartésiens et connaisseurs de l'Afrique réelle s'abstenir !
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mimi5751
  25 février 2019
Trouvé à la bb et lu assez vite et avec beaucoup de plaisir je dirais même c'est un livre que les adolescents peuvent lire.
En fait il y a 3 volumes mais moi je n'ai trouvé que le 3ème et je vais essayer de vous le raconter. Les 2 premiers se passent en Amazonie et dans l'Himalaya dans un royaume caché.
Nadia, Alexander et sa grand mère Kate qui est reporter pour le Géographic Reporter partent dans ses pays et là nous les retrouvons en Afrique ou ils font un safari à dos d'éléphant, le séjour se passe bien mais au moment du retour l'avion dans lequel ils étaient embarqués se crashe et ils tombent en pleine forêt vierge tropicale, puis des gens viennent les secourir et les emmène à un embranchement et les voilà marchant dans la jungle et ses pièges et ils rencontrent les pygmées qui les emmènent dans le village d'un affreux roi qui les fait trimer, ils doivent chasser et ramener les défenses d'éléphant que lui vend à des contrebandiers mais aussi cet affreux a une mine de diamant ou il y a des esclaves qui triment. Mais Nadia, Alexander et Kate vont remettre de l'ordre avec l'aide des Pygmées, de leurs femmes et de l'ancienne reine qui elle s'arrangeait avec tout le monde.
Je ne vous raconte pas tout mais moi cela m'a bien plut.
J'espère que si vous le trouvez il en sera de même pour vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pasiondelalectura
  07 avril 2017
Voici le troisième tome d'une trilogie pour adolescents qui se lit très bien, car elle mélange des éléments qui se prêtent à une lecture à deux niveaux : de l'aventure pure dans un style trépidant avec plein de surprises, même si parfois elles sont abracadabrantes et puis une subtile ironie moqueuse que seul un adulte peut capter. C'est le style de cette écrivaine chilienne, l'auteure vivante la plus lue de par le monde ( enviable pour certains, hein?).
Je ne me suis pas ennuyée et je déclare que je me suis bien amusée par moments, je dois conserver quelques onces d'adolescence attardée heureuse de lire "facile".
Cette fois l'aventure se passe en Afrique avec les mêmes personnages : la grand-mère Kate qui travaille pour le National Geographic, autoritaire en diable et rouspéteuse, son petit fils Alexander, sa protégée Nadia, d'origine brésilienne. Ceci pour le noyau familial.
Puis des personnages hauts en couleur comme la belle pilote et propriétaire du vieux tacot qui les emmène au coeur de la jungle, elle boit comme un trou, fume comme un pompier et n'a peur de rien sauf des crocodiles..Puis les deux photographes qui accompagnent l'expédition, dont l'un des deux a la phobie des serpents (comme je compatis...)
Voici le petit groupe lancé à la poursuite des pygmées au coeur de l'Afrique, avec des aventures en cascade.
Madame Allende n'oublie pas du tout sa touche de fantastique-magique puisque les deux adolescents sont dotés de pouvoirs extraordinaires (Alexander peut se transformer en jaguar et la mignonne Nadia en aigle).
Lien : https://pasiondelalectura.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
legoergosum
  22 décembre 2013
Des aventures en Afrique à la Indiana Jones : 2 adolescents, flanqués d'une journaliste vieillissante mais intrépide, d'une aviatrice casse-cou, et d'un missionnaire idéaliste, se veulent des justiciers, prêts à libérer un peuple africain opprimé par un « Rambo-dictateur » cruel. Les jeunes gens réussiront : les méchants périront et les bons (le peuple pygmée) retrouveront leur dignité en renouant avec la liberté et leur culture ancestrale. Ce roman d'aventures, troisième d'une trilogie, fait appel au merveilleux « local », c'est un livre plein de bons sentiments, dont le mérite essentiel est de nous faire apprécier le bon sens et l'humanité de ce peuple africain.
Commenter  J’apprécie          00
sld09
  27 juin 2017
J'ai moins aimé ce dernier tome de la trilogie où j'ai eu l'impression que le filon s'essoufflait. Isabel Allende y défend quelques belles idées sur l'écologie, le respect des peuples et de leurs cultures mais cela n'a pas suffi à m'entraîner à la suite de Nadia et Alexander.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SachenkaSachenka   15 mai 2011
- Nos croyances s’appellent religion, et celles des autres superstition », commenta Kate.
Elle répétait cette phrase devant son petit-fils chaque fois que l’occasion se présentait, afin de lui inculquer le respect des autres cultures. Deux de ses dictons préférés étaient : « Nous, nous parlons une langue, les autres parlent des dialectes » et « Les Blancs font de l’art, les autres peuples, de l’artisanat ». Alexander avait essayé d’expliquer les dictons de sa grand-mère en cours de sciences sociales, mais personne n’en avait saisi l’ironie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Harmo81Harmo81   15 janvier 2013
« Les Pygmées reproduisaient avec leurs grossiers instruments les voix de la nature, certaines délicates, comme celle de l’eau sur les pierres ou du saut des gazelles ; d’autres profondes, semblables à des pas d’éléphants, à des coups de tonnerre ou au galop des buffles ; d’autres encore étaient des lamentations d’amour, des cris de guerre ou des gémissements de douleur. La musique augmentait en intensité et en rapidité, atteignant son apogée, puis diminuait jusqu’à devenir un soupir presque inaudible. Ainsi se répétaient les cycles, jamais égaux, tous magnifiques, pleins de grâce et d’émotion, que seuls pourraient égaler mes meilleurs musiciens de jazz. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sld09sld09   10 septembre 2017
"Nos croyances s’appellent religion, et celles des autres superstitions", commenta Kate. Elle répétait cette phrase devant son petit-fils chaque fois que l’occasion se présentait, afin de lui inculquer le respect des autres culture
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Isabel Allende (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabel Allende
La Maison aux esprits (The House of the Spirits), un film dramatique de Bille August réalisé en 1993, adapté du roman homonyme d'Isabel Allende, publié en 1982. Avec Meryl Streep, Glenn Close, Jeremy Irons. Bande-annonce.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : littérature chilienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox