AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2283019877
Éditeur : Buchet-Chastel (05/02/2004)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le Cour-Mareuil appartient à la famille Chevrier depuis le milieu du XIXe siècle. C'est une grande et belle ferme isolée, plantée au milieu des champs. Deux tours encadrent la maison principale comme des guillemets, c'est pourquoi les gens l'appellent « le château ».

Lorsque l'histoire commence, vivent là, coupés du monde, Hubert Chevrier (l'héritier), Bernadette (son épouse neurasthénique), et leurs quatre filles (qui ont le tort de ne pas être des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
zazimuth
  28 janvier 2019
C'est un roman sur un secret de famille qui se déroule principalement dans les années soixante-dix mais que le cadre désuet rend intemporel.
A la mort de Magdeleine qui a élevé ses quatre nièces à la mort de sa demi-soeur, Blanche, l'aînée qu'elle a adoptée, découvre le journal intime de celle qu'elle admire et n'a jamais quittée et…
Des mensonges qui ont forgé une image fausse de cette famille au père effacé, à la mère dépressive, à la cuisinière-gouvernante omniprésente, à la tante dévouée.
Les hypothèses levées par cette lecture seront confirmées et explicitées pour le lecteur par le fameux arbre du titre dans une seconde partie qui plonge plus profondément dans les racines de l'arbre généalogique de cette famille.
J'ai surtout aimé l'atmosphère de ce texte et du Cour-Mareuil auquel Magdeleine redonne vie.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   01 février 2019
Les filles vivaient comme des chatons, qui jouent ensemble et se querellent sans éprouver les uns pour les autres ni affection ni jalousie. Rien ne les reliait, rien ne les séparait. Aucune autorité à combattre, aucun intérêt commun à défendre, aucun amour à se disputer. Aussi n'y avait-il entre elles ni rivalité ni attachement. Personne ne leur avait rabâché qu'elles devaient s'aimer, se comprendre, faire des concessions, être responsables. L'altruisme et la compassion, pas plus que l'esprit de compétition, ne faisaient partie des valeurs prônées au Cour-Mareuil. (p.22-23)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   01 février 2019
La liberté, juste endiguée par ce presque, prenait un goût délicieux, cette saveur subtile des instants d'exception posés entre l'interdit permis et le permis interdit. (p.41)
Commenter  J’apprécie          20
zazimuthzazimuth   02 février 2019
Mais les filles du château étaient râpées et délavées avec distinction - ce qui faisait toute la différence. les Chevrier étaient des riches pauvres. Il eût fallu choisir entre la possession de la terre et le prix de son abandon pour faire partie des riches riches. Une idée qui ne leur était pas venue. Ou qui avait été rejetée - le sol est noble, le sou vulgaire. (p.61)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   02 février 2019
Elles ne se posaient pas de question et jouissaient pleinement de la liberté que donne l'indifférence au regard des autres. (p.62)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   02 février 2019
Il a dû écumer les registres des mairies pour s'assurer que sa future bru n'allait pas brouiller son saint sang ! Pas méchant, non. N'airait pas fait de mal à une mouche, même juive. Mais un vrai raciste qui s'ignore, un maniaque du gène propre. (p.75)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Cookie Allez (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cookie Allez
Cookie Allez parle de "Dominique" Partie 1
autres livres classés : suicideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1021 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre