AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226319081
288 pages
Éditeur : Albin Michel (28/10/2015)
3.89/5   263 notes
Résumé :
Lorsque mon père est décédé j'ai placé des objets dans son cercueil.
Je n'en ai parlé à personne.
Puis j'ai interrogé des médiums qui disent communiquer avec les morts.
Découvriront-ils de quels objets il s'agit ?
C'est le test.


Peut-on parler avec les morts ? Des femmes et des hommes le prétendent et en font même profession. Des milliers de gens les consultent. Ces capacités sont-elles réelles ou sont-elles une ill... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (58) Voir plus Ajouter une critique
3,89

sur 263 notes

Deslivresalire
  30 juillet 2018
Pour faire ce test, cette expérience, mettez quelques objets que vous aurez préalablement choisis sans en parler à personne, dans le cercueil de votre père tout juste décédé.
Couvrez le cercueil, laisser reposer pendant un an et allez de ce pas consulter plusieurs médiums pour entrer en contact avec le mort et lui faire dire ce qu'il y a vraiment dans le cercueil.
Voilà l'idée saugrenue et diablement originale de Stéphane Allix, présentée comme un moyen "d'offrir à son père le livre qu'il aurait aimé lui faire lire avant qu'il parte", pour le rassurer notamment.
Le contenu de cet essai vise d'une part à vous en dire plus sur chaque médium consulté (comment le sont-ils devenus, qu'en ont-ils fait, etc.) et d'autre part la retranscription de ce que ces médiums auront "vu", "entendu" ou "ressenti" lors des séances de médiumnité, de la part du défunt ou d'autres personnes de sa famille... et vous n'allez pas en revenir !
A mon avis :
D'abord, il faut comprendre que le médium n'est pas un voyant, ni une cartomancienne ou que sais-je encore... C'est une personne comme vous et moi, capable néanmoins de percevoir et d'entrer en contact avec des esprits défunts.
Ensuite, avant d'entamer la lecture de ce livre, il faut quand même une certaine dose d'ouverture d'esprit et faire entièrement confiance à Stéphane Allix sur la véracité des récits collectés.
Mais une fois passé ce cap, c'est tout simplement bluffant.
La démarche initiée par Stéphane Allix est bien cadrée, les informations livrées aux médiums sont minimalistes et il est tout de même peu probable que les dés soient pipés.
Pourtant, les informations se recoupent, d'un médium à l'autre.
Pas de doute possible, il y a bien une source d'information commune à tous... est-ce réellement le défunt qui communique avec son fils ? Nul ne peut le prétendre avec certitude, mais enfin c'est tout de même très étonnant et on ne ressort pas de ce récit sans une grande curiosité pour ce phénomène de transmission.
Le journaliste aborde cette expérience avec le plus de neutralité possible, en tentant de ne pas influencer les médiums, en ne leur délivrant que très peu d'indices.
Néanmoins, même si tout semble fait dans les meilleures conditions possibles, il est encore possible pour les esprits cartésiens (ou chagrins) de se raccrocher aux branches et de contester ce qui semble être évident, car la transmission des mots qui définissent les objets laissés dans le cercueil n'est pas aussi claire qu'attendue... même si cela devient anecdotique au regard de tout ce que l'on découvre.
Mais que l'on soit sceptique ou pas, on ne peut pas refermer ce livre sans conséquence ou sans questionnements.
Et ça, moi, j'adore !
Ouvrez vos chakras !
Merci de vous abonner à mon blog pour recevoir d'autres avis sur d'autres lectures : https://blogdeslivresalire.blogspot.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          484
GribouilleLechat
  16 octobre 2016
Comme son titre l'indique, ce livre est un test, une expérience. Stéphane Allix, qui est journaliste, a été reporter de guerre pendant 15 ans, puis a brusquement changé de voie après un événement bouleversant : la mort de son frère, au printemps 2001. Depuis, il explore les mystères de la conscience et de la mort. Fondateur de l'INREES (Institut de Recherches sur les Expériences Extraordinaires), il a fait de nombreuses expériences avec des médiums pour vérifier scientifiquement la théorie selon laquelle ceux-ci parlent réellement aux défunts, et qu'il ne s'agit ni de supercherie, ni de télépathie.
Grâce à ses observations, il est de plus en plus convaincu que la vie après la mort est une hypothèse plausible.
Mais à travers le test qui est le sujet principal de ce livre, il a voulu pousser encore plus loin ses recherches et essayer de prouver la réalité de cette hypothèse.
Six médiums vont donc tour à tour passer le test, et leurs réponses sont réellement troublantes.
Face à ce genre de livre, il y a deux types de lecteurs : ceux qui croient déjà en l'existence d'un au-delà et de la survie de la conscience après la mort, et ceux qui n'y croient pas.
Ceux qui y croient déjà et abordent donc cette lecture en vue d'en apprendre plus ne seront pas déçus, car effectivement, toute cette expérience est saisissante.
Sans rien connaître de la personne qui est sur la photo (et parfois même sans voir la photo), ils donnent des renseignements précis sur la personnalité du père de Stéphane Allix, sur les circonstances de sa mort, sur son état de santé à la fin de sa vie, sur ses goûts, sur son état d'esprit également... Énormément d'informations précises (et pas des généralités) qui reviennent d'un médium à l'autre. Quant à l'expérience elle-même (les objets cachés dans le cercueil), plusieurs parviendront à les nommer (pas tous les objets mais certains d'entre eux), mais tous expliqueront au journaliste que c'est une chose très difficile qu'il a demandé à son père, car les défunts ne communiquent pas toujours par des mots avec les médiums (ou alors ceux-ci ne les perçoivent pas forcément), mais plutôt par des images, des ressentis, des sensations.
Mais ce livre va bien plus loin que cette expérience, car à travers elle, il permet aux médiums de parler de leur travail, de raconter leur expérience et la façon dont ils en sont arrivés à faire de leur "don" un métier, et de parler de la vie et de la mort, de la vie après la mort, et leurs points de vue sont vraiment complémentaires.
Chacun a eu une vie différente et exerce son don différemment, avec une sensibilité personnelle et un rapport avec les défunts qui leur est propre, mais au final, tous leurs points de vue se rejoignent et forment un ensemble cohérent.
Et la similarité de leurs expériences et de leurs récits ainsi que la répétition des "témoignages" des morts tendent à prouver l'existence de certaines étapes que traversent toutes les personnes décédées.
Et puis, sans même parler de médiumnité, ce livre traite aussi de l'accompagnement des personnes en fin de vie, et de la façon de se comporter avec elles, et rien que cet aspect-là est réellement très intéressant et émouvant.
Il est aussi question de l'aspect tabou de la mort et surtout de l'impossibilité d'évoquer l'existence d'un "après", dans notre société.
D'ailleurs, un grand nombre de soignants (anesthésistes, aide-soignantes, infirmières, pompiers, employés de pompes funèbres...), qui ont eux-mêmes vu des phénomènes troublants au cours de leur carrière, témoignent et parlent de la difficulté d'en discuter avec leurs collègues, par peur du ridicule ou pire, de passer pour un illuminé.
En rédigeant cette chronique, mon but n'est pas de vous convaincre de la réalité de l'au-delà ou que les médiums communiquent réellement avec les défunts, car je ne suis sûre de rien moi-même et surtout, chacun est libre de croire ce qu'il veut , mais de vous dire quel intérêt j'ai trouvé à ce livre.
Je trouve que ces expériences et ces témoignages apportent de l'espoir sur une possible survivance de la conscience et sur un "après", et que c'est rassurant.
Et même si personnellement, j'ai forcément un petit doute, car on ne peut être sûrs de rien avant le moment de sa mort, je suis de plus en plus convaincue de la réalité de ces phénomènes et qu'il y a une vie après celle-ci.

Et je pense que, après avoir lu ce livre, même les plus sceptiques verront leurs certitudes ébranlées, ne serai-ce qu'un tout petit peu. En partant du principe que Stéphane Allix est sincère, bien sûr, et je suis persuadée qu'il l'est et qu'il a mené ses recherches avec honnêteté, sérieux et bonne foi.

Conclusion : Une lecture enrichissante, qui ouvre des perspectives troublantes mais aussi rassurantes. Un livre bien écrit, agréable à lire et passionnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
lenoute
  11 février 2020
Sujet intriguant, pensée facile à suivre, Ecriture fluide et simple.
Après la mort de son père Stéphane Allix décide de faire un test.
Ce test consiste à placer des objets dans le cercueil de son père, puis interrogé des médiums qui disent communiquer avec les morts.
Pour découvrir de quel objet il s'agit.
Ce livre est une succession de rencontres avec les médiums afin de d'avoir la preuve de l'existence de l'après-vie, et si il est possible de rentrer en contact avec une personne décédée.
Ce livre m'a amener a me poser beaucoup de question.
Je comprends qu'on veuille comprendre et savoir s'il y a une vie après la mort, que ça rassure de savoir ce qu'il y a après et qu'on puisse être en contact avec des personnes décédées.
mais faut 'il vraiment le faire ?
Ne vaut'il pas mieux les laisser partir en paix?
Commenter  J’apprécie          363
viedefun
  11 avril 2016
Je ne veux surtout pas essayer de vous convaincre de l'existence de l'au-delà en rédigeant cet avis sur ce livre. Chacun aura de toute manière la réponse au moment de son décès. Cela dit, pour les septiques et ceux qui nient en bloc la possibilité de la survivance de soi et le fait de retrouver ses proches après la mort, je trouve cela dommage de ne pas garder un minimum d'espoir et de « doute positif » quant à cette éventualité. Les récits rapportés dans ce livre par les différents médiums interrogés par Stéphane Allix sont assez similaires et prouvent donc une régularité indiscutable sur certaines étapes qui se déclenchent à la fin de notre existence terrestre. Il n'est d'ailleurs pas rare que des gens qui ont l'habitude côtoyer des personnes en fin de vie ou carrément des morts (des chirurgiens, comme le Dr Charbonnier, cité dans le livre, des médecins, des infirmières, des embaumeurs, des pompiers etc), soient témoins d'événements surnaturels et stupéfiants…. Comme le fait remarquer Stéphane Allix, la majorité de ces personnes feront le choix de se taire afin de ne pas êtres discrédités dans leur profession et passer pour des fous puisque nous vivons dans une société ou la mort est taboue et où l'existence de l'au-delà est une idée totalement absurde…..Et pourtant….Je vous mets au défi, après avoir lu ce livre, de ne pas vous laisser convaincre juste un petit peu ! Ou, en tout cas, de ne pas refuser obstinément de croire en la vie après la mort ! Personnellement, j'ai adoré ma lecture car, même si j'étais déjà convaincue de l'existence de l'au-delà et des pouvoirs médiumniques de certaines personnes, elle m'a également apporté des réponses concrètes et des hypothèses plutôt censées (via le ressenti des médiums interrogés) sur de nombreuses questions "pratiques mais aussi métaphysiques" que je me pose depuis très longtemps. Ce livre est rassurant, dans un sens, car on aime à espérer que tout ne se termine pas un fois que notre coeur cesse de battre. Que les proches que nous avons perdus nous attendent de l'autre côté….Que la petite goutte d'eau d'individualité qu'est notre "moi" se retrouve mélangé à l'océan d'un grand tout mystérieux....Ce livre est aussi effrayant car on réalise qu'il y a un paquet de morts qui hantent notre monde, même si, la plupart sont totalement inoffensifs. Et finalement, je dirai que des films comme « Ghost » ou « le 6ème sens » sont assez proches de ce que perçoivent les médiums et que le film "Les autres" montre bien ce que certains morts vivraient après leur trépas (ceux qui n'ont pas réalisé qu'ils étaient morts et qui continuent d'évoluer dans leur maison en parallèle avec les vivants)…Je réalise que tout cela peut paraître un peu dingue au moment où j'écris ces quelques phrases car notre culture, le monde dans lequel nous évoluons, nous pousse à croire que tout cela n'est qu'un ramassis d'absurdités.....Cela dit, nous découvrirons tous bien un jour la réponse à cette question sur l'existence de l'au-delà…..Stéphane Allix est convaincu qu'il existe et finalement, cela lui permet d'évoluer dans la vie d'une manière certainement plus sereine que la plupart des gens, avec cette idée réconfortante qu'un jour, il retrouvera ses proches disparus et également ceux qu'il laissera derrière lui après sa mort....
Ma note : 19/20
Lien : http://lespassionsdeviedefun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
OScaryne
  31 janvier 2016
J'ai lu avec beaucoup d'intérêt cet ouvrage d'investigation sur l'au-delà, la continuité de la conscience,l'aide que peuvent apporter les médiums pour entrer en relation avec les défunts. Les rencontres avec les six médiums sont riches d'informations sur leur "don" et sa mise en pratique. Je suis assez ouverte au sujet des esprits et de leur "survivance" après la mort. de même je suis persuadée de l'honnêteté et de la rigueur du travail mené par Stéphane Allix pour écrire cet ouvrage. Pourtant, à l'issue de sa lecture, j'ai l'impression d'avoir plus de doutes qu'avant. Je ne saurais trop expliquer pourquoi... Peut-être une impression de "too much" avec l'enchaînement de ces 6 consultations au cours desquelles des événements similaires se passent ? Ce qui est sûr c'est que cette lecture pousse à la réflexion et ouvre le champ des possibles en matière de spiritualité. Et sans hésiter, je la recommande à celles et ceux qui sont intéressés par le sujet.
Commenter  J’apprécie          220

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
lolitajamesdawsonlolitajamesdawson   07 février 2021
Lorsque mon père est décédé, j'ai placé quatre objets dans son cercueil. Je n'en ai parlé à personne. Puis j'ai interrogé des médiums qui disent communiquer avec les morts. Découvriront-ils de quels objets il s'agit ? C'est le test.

Écrire ce livre à changé ma vie. Peut-être changera-t-il la votre.

C'est cela qui est particulier dans une séance de médiumnité, et qui peut parfois être un moyen pour le médium de prétendre communiquer avec des défunts alors qu'il est en train de formuler les unes après les autres des banalités vagues : c'est nous-mêmes qui allons donner du sens à des choses qui n'en pas.

Faire de sa médiumnité un métier implique d'être rémunéré. Même si quantité de personnes exercent une profession pour laquelle elles ont un don au départ, sans que cela soulève la moindre objection, la question fait débat dès lors qu'il s'agit de médiumnité. Pourquoi ?

La mort ne signifie pas qu'ils nous ont abandonnés. Il faut essayer de se mettre à leur place et envisager que ne pas vouloir évoluer dans notre souffrance peut les culpabiliser. Par là nous les attirons sans cesse à nous.

Tout ne s'est pas arrêté avec leur départ, tout n'est pas figé dans la souffrance, même si l'absence créée par un décès laisse penser à ceux qui restent, à nous, que c'est le cas. Il faut penser à eux comme des êtres qui poursuivent leur vie.

Quand vous faites du spiritisme pour vous amuser, il se produit exactement la même chose ; vous braquez un projecteur sur vous, et devenez visible dans le monde des morts. En général, ceux qui errent à la recherche d'un peu de lumière ne sont pas ceux que vous auriez envie d'inviter à dîner. Mais une fois que vous leur avez fait coucou, ils peuvent trouver la maison accueillante. Alors un conseil : ne jouez pas à ça, ce n'est pas un jeu.

Deux forces sont présentées : le négatif comme le positif. En ce sens, le plan spirituel n'est d'ailleurs pas si différent de notre monde matériel où la lumière côtoie l'ombre la plus sordide. Chaque monde est le reflet de l'autre.

Si la mort n'existe pas et que la vie se poursuit, comment sait-on que l'on est mort ? Est-ce qu'on se réveille dans la mort comme si l'on sortait d'un long rêve ? Ou est-ce, l'inverse, comme si on plongeait dans un rêve sans fin ? Combien parmi les gens qui meurent chaque jour se retrouvent dans des situations de grande confusion, et se transforment en âmes errantes ?

La mort, comme la vie, est aussi un espace de rédemption, d'évolution et de croissance. Rien, nulle part, c'est figé dans l'éternité. Et puis il y a des êtres qui nous aident.

L'énergie est la clé qui ouvre l'accès au monde des esprits et rend possible la communication avec les défunts.

Pas de surprise. Rien d'inattendu. Tout est très conscient chez un adulte. La médiumnité, elle, invite à retrouver l'inconscience de l'enfance. Ne rien attendre, ne rien prévoir, ne rien supposer. Et tout absorber.

L'esprit concerne toujours la mémoire de ce qu'il a été, pas uniquement de la vie qu'ils
vient de quitter, mais également la mémoire de ses autres vies lorsqu'ils en a eu plusieurs. Pierre emploie l'image de la goutte d'eau : chaque goutte d'eau est unique, elle garde la mémoire individuelle du chemin qu'elle a parcouru, des expériences qu'elle a vécues, mais une fois retenues dans l'océan, elle va s'y fondre et devenir l'océan. Cette image presque philosophique va un peu à l'encontre de notre espérance et même de notre imagination lorsque nous nous projetons dans la vie après la mort.

Sans même évoquer la vie après la mort, le processus de deuil ne consiste pas à oublier le défunt, à ne plus penser à lui, pas plus qu'il ne consiste à entretenir une relation fusionnelle avec le défunt, identique à ce qu'elle était du temps de son vivant. Le processus de deuil consiste à élaborer une nouvelle relation. Une relation avec le même amour, de la même force, mais intégrant l'absence causée par le départ.

La mort nous propose de réinventer des relations, elle n'y met un terme qu'en apparence.

C'est en ouvrant notre monde intérieur que s'ouvre la porte vers les autres mondes extérieurs.

La matière et juste un espace d'apprentissage. Nous sommes avant tout des êtres célestes venus faire une expérience terrestre.

Avoir passé sa vie à penser qu'après la mort il n'y a rien bloque beaucoup d'âmes qui, une fois de l'autre côté, sont complètement perdues car ce qu'elles vivent ne correspond pas du tout à leur convictions ; inversement, d'autres sont tétanisés par la notion d'enfer au point qu'elles préfèrent ne plus bouger plutôt que de risquer d'y tomber.

Mais pour notre société occidentale, la mort est l'ennemi numéro un. Nous nous sommes attachés à la combattre et ce par cette prise de position et nous influence tous. Plutôt que de chercher à s'informer au sujet de la mort, beaucoup d'entre nous vont préférer l'affronter, la rejeter ou faire comme si elle n'existait pas. C'est bien dommage car en se comportant ainsi, on se coupe d'une partie de soi-même. La mort fait partie de nous. Notre corps est programmé pour mourir.

La mort fait véritablement partie de la vie, elle en est une composante nécessaire et saine. Mais il s'agit bien de là de la mort de notre véhicule matériel. Notre âme, elle, poursuit son cheminement. La vie continue, mais sous une autre forme.

Mon père, comme tous les êtres que nous avons aimés et qui nous ont quittés, est encore vivant ailleurs. La réalité est plus vaste qu'on est en mesure de l'imaginer. La mort n'existe pas, les liens d'amour perdurent et restent effectifs. Nous sommes liés à jamais. Je ne sais pas vous mais moi, ça me remplit d'énergie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
viedefunviedefun   11 avril 2016
On peut faire un parallèle avec les premières secondes du réveil. A cet instant, il se peut que vous ayez encore en tête le dernier rêve que vous venez de faire. Il est là, vous le sentez, son souvenir est inscrit en vous, avec sa puissance, ses évocations. Mais vous faites un mouvement dans le lit, et avant même que vous ne vous leviez, voilà qu'il s'étiole. Lorsque vous essayez de le noter par écrit, ou de le raconter à votre conjoint, très curieusement les mots que vous employez détruisent une partie du rêve. En le racontant ou le couchant par écrit, vous le réduisez à des mots. Il se recompose. Il devient presque autre chose. En fait, vous venez de passer du cerveau droit, qui rêve, au cerveau gauche, qui essaye de décrire le rêve. Et ça "coince". Pourtant vous conservez la sensation diffuse de fragments de rêves : il y avait plus de....Un point vous échappe...Cette couleur était....Comment dire ? Non, malgré vos efforts, vous ne parvenez pas à trouver les mots. Avez-vous déjà vécu cela ? Et bien pour un médium, comme nous allons nous en rendre compte, c'est un peu pareil : il doit lors d'une séance à la fois demeurer dans le rêve, cet espace subtil de perceptions fragiles ou il est en contact avec les défunts, et vous le raconter avec des mots. La capacité à faire de va-et-vient permanent sans altérer ses perceptions est le secret d'un bon médium.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
HarioutzHarioutz   01 février 2016
Dominique juge aujourd'hui qu'une part d'elle savait depuis toujours que son fils partirait jeune. Mais bien sûr cela ne fut jamais conscient. "On deviendrait fou !", dit-elle. Elle n'a réalisé cela que rétrospectivement. Depuis, Dominique a reçu de nombreuses mères ayant vécu ce qu'elle-même avait traversé. Et sans que ces femmes soient elles-mêmes médium, elles lui ont souvent fait part de cette sensation si particulière :"Au fond de moi, je le savais." (p.87).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
mamoun49mamoun49   02 mars 2016
Je suis en cours de lecture du livre
J'ai commencé ce livre en me débarrassant de tous mes
a priori étant quelqu'un de "raisonnable" et un peu
hermétique au para normal
Je souhaiterais tellement être convaincue par cette expérience mais quelque chose me gêne
Il me semble que l'auteur est ami avec les medium
ou tout au moins très connu -
j'ai peur qu'il leur aie été un peu facile de connaître les
passions du père de l'auteur (objets placés : livre, boussole, pinceau et peinture ) ainsi que des évènements de sa vie
peut-être quelqu'un pourra-t'il me contredire
merci
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
grasshopersgrasshopers   28 octobre 2017
Même si tu n'as pas vraiment envie de laisser ta famille, tu vas comprendre que c'est une voie nécessaire à ton évolution, et aussi à la leur. Tu sauras alors à l'évidence qu'il y a une vie après la mort. Tu sauras également que c'est toi qui viendras les chercher le moment venu. Tu découvriras enfin que tu seras en mesure d'intervenir pour parfois les aider. En définitive, ce qui te lie à elles n'aura pas changé. La seule chose qui sera différente, c'est que toi tu auras les réponses auxquelles elles n'ont pas encore accès de leur coté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Stéphane Allix (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Allix
« Je n'ai aucun souvenir de mon enfance. Je n'imaginais pas qu'il soit possible d'effacer à ce point des années entières de ma vie. Ce passé vient pourtant de resurgir de la plus inattendue des façons. Tout a commencé quand j'ai découvert les travaux d'un jeune scientifique dont les recherches bouleversent actuellement les neurosciences. J'étais à mille lieues d'imaginer les conséquences qu'allaient avoir sur ma vie ces révélations lorsque j'ai décidé de tenter l'expérience interdite. »
Entre doutes et certitudes, Stéphane Allix s'interroge : Comment entendre les messages et les signes que notre âme ne cesse de nous envoyer ? Pourquoi sommes-nous persuadés que notre vie se résume a notre existence terrestre ? Que notre conscience est limitée à l'activité de notre cerveau ? Quelles conséquences cet aveuglement a-t-il sur notre quotidien ? Ce récit bouleversant remet en cause ce que nous pensions savoir de la réalité. Une invitation à explorer notre conscience et nos mécanismes de défense. Un témoignage exceptionnel qui permet de considérer notre vie autrement.
Découvrir le livre : https://albin-michel.fr/ouvrages/nos-ames-oubliees-9782226438287
Activez la cloche pour être informé des nouvelles vidéos et abonnez vous : https://fanlink.to/AlbinMichel-YT
Nous suivre sur les réseaux sociaux : Instagram : https://www.instagram.com/editionsalbinmichel/ Facebook : https://www.facebook.com/editionsAlbinMichel Twitter : https://twitter.com/AlbinMichel Linkedin : https://www.linkedin.com/company/albin-michel
+ Lire la suite
autres livres classés : au-delàVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1410 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre

.. ..