AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748523407
Éditeur : Syros (09/03/2017)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 108 notes)
Résumé :
Valentin, Matthis, Mia et Sacha étudient le piano au Conservatoire national supérieur de musique depuis trois ans. Trois années de perfectionnisme et d'acharnement entièrement tournées vers un concours qui déterminera leur avenir. Ils sont inséparables, se comprennent mieux que personne, mais ils sont aussi en compétition et n'ont rien d'adolescents normaux. Lorsque, du jour au lendemain, Valentin, Matthis, Mia et Sacha sont tous les quatre portés disparus, La commi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (64) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  08 mars 2017
Quatre étudiants. Une fille et trois garçons.
« Ils sont presque tous majeurs. Terminent leurs études au sein du très réputé CNSM. S'apprêtent à passer un concours de la plus haute importance pour eux, pour leur carrière [de pianiste international]. Et ils disparaissent d'un coup. Alors quoi ? »
Oui, alors quoi ? On sait d'emblée qu'ils n'ont pas fugué, qu'ils sont séquestrés ensemble, puisque l'auteur présente alternativement leur survie en captivité, leur vie d'avant avec les entraînements acharnés en vue du concours, et les avancées de l'enquête.
Heureusement que la typographie est très aérée et que les chapitres sont courts. Il n'y a que cela pour donner un rythme à cette lecture sans suspense. Aucune piste avant deux cents pages, des personnages sans épaisseur, des parents bien peu crédibles pour la plupart.
Le lecteur navigue à vue, et puis, soudain, dans le dernier tiers de l'intrigue, la révélation. Evidemment ! C'est limpide ! Et simpliste !
Et bien sûr, si la commissaire avait laissé un des témoins aller au bout de sa phrase, l'affaire aurait été résolue beaucoup plus tôt. Mais bon, tout le monde fait des conneries dans le cadre de son boulot...
La fin ne rattrape pas le coup, au contraire, on en a lu des dizaines comme celle-là, avec lueurs de génie chez les enquêteurs qui additionnent enfin les indices, et sauvetages in extremis - ou pas, ça dépend pour qui...
• Mea culpa : lu avec un regard d'adulte qui boulotte pas mal de polars/thrillers ; j'ai perdu de vue que le roman était destiné aux adolescents...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
cicou45
  21 novembre 2017
Ouvrage reçu lors du dernier Masse critique, je tiens tout d'abord à remercier Babelio ainsi que les éditions Syros pour cette magnifique découverte. Oui, je n'ai pas honte de le dire, moi qui suis d'habitude anti-polars et même si certains pourraient le trouver gnan-gnan, je me suis littéralement laissée emporter...la preuve, lu en deux jours et je ne suis on ne peut plus dégoûtée de l'avoir déjà fini.
Ici, il faut dire que tous les éléments étaient réunis et que cet ouvrage ne pouvait que me plaire : piano (instrument pour lequel je me passionne depuis toute petite), conservatoire (je n'ai pas pu y entrer enfant car il y avait des tests de sélection alors que je ne demandais qu'à apprendre), musique et le charme opéra. Nos quatre jeunes musiciens ne vivent ici que pour la musique : Valentin, Mia, Matthis et Sacha, bien qu'excellents dès qu'il s'asseyent derrière un piano, doivent cependant redoubler d'efforts s'ils veulent avoir une chance d'être sélectionnés lors su concours annoncé dans un mois et qui pourra faire d'eux de vrais professionnels et les amener jusqu'au sommet. Seulement, un contretemps plus que perturbant va venir s'immiscer dans cette préparation acharnée : le jour où tous les quatre se retrouvent séquestrés dans un endroit appelé ici "le cube". Plongés dans me noir intégral, ils ont non seulement perdu tous leurs repères spatio-temporels mais sont également réduits à l'état de bêtes. Obligés de faire leurs besoins dans un coin de la pièce (encore fait-il que cela en soit une), ils se rendent également rapidement compte qu'ils sont drogués à leur insu et que cela est incorporé soit dans la nourriture qu'on leur distribue soit dans l'eau qu'ils boivent. Aussi, décident-ils ne ne plus rien ingurgiter mais leur(s) ravisseur(s) ne veut au contraire pas qu'ils leur "claquent entre les doigts". Ils doivent vivre...du moins mais stop, je ne vous en dirais pas plus de peur de vous dévoiler l'intrigue du roman.
Avec des chapitres extrêmement courts et des phrases simples, l'auteure réussit non seulement à captiver son lecteur mais aussi à l'emmener dans un univers qu'il aurait préféré ne pas connaître, et ce, sans pour autant le dégoûter mais au contraire l'insurger ! La où horreur et passion se confondent (l'amour et la faine sont parfois très proches l'un de l'autre) et où il n'y a pas de limites pour parvenir à ses fins ! Un ouvrage que vous ne pourrez plus lâcher une fois que vous l'aurez entre les doigts ! A découvrir et à faire découvrir ! Attention, âmes sensibles, s'abstenir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Saiwhisper
  12 décembre 2017
Même si j'ai rapidement deviné le/la coupable, ce polar jeunesse m'a bien plu : il est fluide, dynamique, addictif et facile à lire. Les chapitres ne faisant qu'une à quatre pages maximum, les pages se tournent toutes seules et on est tenu en haleine par le scénario. Celui-ci met en scène quatre adolescents, Mia, Mathis, Sacha et Valentin, s'apprêtant à participer à un concours international de piano. Malgré le concours, les musiciens ne semblent pas ressentir de l'animosité les uns pour les autres : ils s'entraînent ensemble, ils passent la plupart de leur temps en groupe et s'entendent assez bien. C'est comme s'il n'y avait aucune concurrence. Cela m'a beaucoup surprise, car je m'attendais à ce que l'un ou l'autre se tire dans les pattes ou tente de sortir son épingle du jeu à un moment ou à un autre. Il n'en est rien puisque, un soir, les quatre jeunes sont enlevés en même temps ! Commence alors une longue enquête pour les policiers Clara, Louise, Lucas, Nathan et Clément. Au programme : des nuits courtes, des nerfs à vif, un manque de preuves, des interrogatoires et quelques affaires du passé remontant à la surface…
Certes, lorsque l'on est un habitué des romans policiers, on trouve qu'on n'innove pas forcément le genre toutefois, cela reste prenant et agréable à suivre. C'est sans doute un roman idéal lorsque l'on veut découvrir le genre. Par contre, je dois reconnaître que l'on peut être un peu perdu avec les personnages. Dans cet avis, je ne vous ai énoncé que les prénoms des ados et des enquêteurs, mais vous pouvez rajouter ceux des parents, ceux des frères et soeurs ainsi que ceux des proches comme les petits-amis ou le professeur de musique ! À moins de tout lire d'une traite ou avec des moments de lecture assez rapprochés, il y a de quoi se perdre un peu !
Cela dit, l'auteure prend le temps de développer la plupart des personnages principaux comme secondaires, tout en avançant dans l'intrigue. On n'a donc pas la sensation de traîner ou de lourdeur dans le texte. Au contraire, on est ravi de voir les protagonistes prendre de la consistance et on se demande quel rôle ils vont jouer dans cette affaire ! En ce qui me concerne, j'ai surtout été touchée par trois personnages : Elise, Clara et Sacha. Elise est l'ex-petite amie de Matthis. Franche, culottée, drôle et audacieuse, elle va démontrer qu'elle sait ce qu'elle veut. J'ai beaucoup aimé son humour ainsi que sa façon d'être. Ses apparitions apportent beaucoup de fraîcheur au récit. Clara est une fliquette tenace, intelligente, directe et déterminée. C'est l'une des enquêtrices que l'on verra le plus et qui sera le plus développée. Je dois avouer que c'est tout à fait le type de policière que j'apprécie. En ce qui concerne Sacha, j'ai surtout été touchée par ce qu'il est devenu au fil des chapitres. J'ai trouvé que les conséquences de cet enlèvement ont été affreusement bien retranscrites. Les enquêtes ne se terminent pas toujours bien pour tout le monde et ce genre d'événement peut traumatiser des victimes à vie… J'ai donc eu beaucoup de peine pour ce protagoniste dont le cas paraît malheureusement réaliste…
La narration est omnisciente : on butine de personnage en personnage. Il s'agit aussi bien de scènes se situant dans le présent avec l'enquête qui avance ou la séquestration des ados que des flash-back permettant au lecteur de découvrir chaque héros avant l'événement. Des indications temporelles permettent de ne pas se perdre. Par ailleurs, on a parfois les pensées du/de la criminel(le) à la première personne. Pour ma part, la narration alternée ne m'a pas trop perturbée : c'est assez clair et on avance dans chaque récit. Par contre, je reconnais que j'aurais parfois souhaité quelques détails supplémentaires dans certaines scènes ou que, parfois, cela manquait d'émotions (on en a surtout vers le dernier tiers du roman). Les thèmes abordés sont assez intéressants, mais c'est surtout le contexte musical qui m'a plu… Enfin, je recommanderai surtout cet ouvrage aux ados (fin collège), notamment à ceux qui ont lu peu de polar ou de thriller. Pour les adeptes du genre, la révélation principale risque d'être assez prévisible…

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
orbe
  07 mars 2017

Quatre jeunes dont le piano est toute leur vie disparaissent soudainement. Après une répétition, ils s'envolent dans la nature sans que personne ne sache leur destin. Leurs proches sont consternés car le jour du concours est proche et aucun n'avait de raison de partir.
Matthis, Mia, Valentin et Sacha ont en réalité été enlevés et ils sont séquestrés dans une pièce sans lumière. Drogués, ils n'ont aucun souvenir de ce qui a pu se passer et aucune information sur leur devenir. Ils ont simplement l'angoisse de cette pièce sombre et des heures qui passent…
C'est la commissaire di Lazio qui mène l'enquête alors que son frère a lui aussi mystérieusement disparu il y a des années sans jamais ensuite donner signe de vie.
Un roman policier bien rythmé avec un grand nombre possible de coupables. Même si les personnages sont assez nombreux, ils forment ensemble une sorte de huis clos avec la musique en liant.
Le lecteur pourra alterner les scènes de détention avec celles de l'enquête. le peu d'éléments et de pistes imposent alors de resserrer la trame sur les proches des victimes avec la crainte d'un nouvel échec qui pèse sur la commissaire.
A mi-parcours un rebondissement va encore accroître la tension dans ce récit qui captive.
A découvrir !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
BOOKSANDRAP
  21 avril 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/04/21/stabat-murder-sylvie-allouche/

J'ai eu extrêmement du mal à me plonger dans cette lecture, je ne peux pas dire le contraire. J'aurais vraiment mais vraiment aimé que ce soit une incroyable découverte, j'aurais adoré vous le recommander à 1000% mais malheureusement mon avis est plus tranché et penche vers le négatif. Je ne dirais pas que c'est un mauvais livre car je reste persuadée qu'il peut trouver son public, qu'il peut plaire à des personnes peut-être moins orienté thriller et qui seraient peut-être plus impressionnable que moi. Néanmoins il y a tout de même de bonnes choses dans ce livre qui ont fait que j'ai tenu à le lire jusqu'au bout.
Stabat Murder ça raconte quoi ? Je pense que si vous ne connaissiez pas ce livre avant, c'est la première chose que vous vous demander. Dans ce livre on va faire la connaissance d'une bande d'ados fana de musique. Un jour ils disparaissent mystérieusement et une enquête va être ouverte pour savoir où est-ce qu'ils peuvent bien être mais surtout avec qui… le speech de départ est hyper alléchant je pense qu'on sera d'accord, mais alors pourquoi ça à coincé ?

La première chose qui pour moi m'a causé des soucis c'est la plume de l'auteur.
C'est une écriture très particulière dont j'ai eu du mal à accrocher tout simplement car j'ai trouvé qu'elle ne me communiquait aucune émotions. Et ça c'est assez compliqué pour moi qui, en entrant dans une histoire, souhaite ressentir tout un tas de choses. En plus on est dans un thriller, on devrait ressentir logiquement de l'oppression, peut-être une pointe de stress, de l'adrénaline, de l'empathie pour les captifs… Et là rien. C'est parfois pas assez détaillée à mon goût. Là où j'aimerais davantage d'informations, on se retrouve avec quelques lignes explicatives qui me frustraient pas mal durant ma lecture. le lecteur est mit complètement en extérieur, j'avais l'impression d'assister à la scène de très loin et non pas d'être au coeur de l'action comme j'aime d'ordinaire.

J'ai aussi trouvé que l'intrigue était peu intéressante et trop prévisible.
À vrai dire, le résumé me tentait énormément et au fur et à mesure des chapitres je trouvais qu'elle n'avait rien de vraiment original. J'ai surtout trouvé que la manière dont l'auteur nous explique l'enquête n'était pas assez approfondie et peu crédible. C'était pas vraiment prenant, on abordait les choses en surface, on ne se laisse pas prendre au jeu. J'avais pas l'impression de suivre de vrais flics. L'idée est bonne mais c'est pour moi la forme qui prêchait.
La résolution de l'enquête reste plutôt sympa mais pas vraiment inattendu, on se doute de comment tout ça va se goupiller c'est dommage et puis ça reste assez brutal cette manière de conclure en quelques pages. C'était peut-être trop abrupte et précipité alors que j'aurais aimé plus de précisions. Je n'ai pas été surprise vous voyez ? Je n'ai pas eu ce petit doute et j'en suis la première déçue.

Il n'y a bien évidemment pas que des choses qui m'ont déplu dans ce livre, il y a quelques points positifs que j'ai relevé et dont j'ai envie de vous parler.
Vous n'avez pas pu passer à côté du thème général de ce livre. C'est un thriller oui tout juste, mais c'est un thriller centré sur la… Musique ! J'ai beaucoup aimé être plongé dans cette ambiance, c'est le thème du roman et c'était génial de pouvoir être immergé dans cet univers. On sent leur passion, tout tourne autour de ça, c'est ce qui réunit ces jeunes, c'est ce qui les motive et c'est aussi ce qui leur cause tout ces problèmes.
J'ai vraiment apprécié ce mélange des genres, le côté young adult et le côté policier qui, une fois mixés forment une histoire qui peut être lus dès l'adolescence. C'est toujours un plaisir de voir des livres qui ne restent pas enfermer dans une catégorie bien précise, mais qui justement touche un peu à tout.

Je n'ai pas forcément adhéré à tout vous l'aurez compris et principalement à cause des personnages. Je ne me suis attachée à aucun d'eux, j'avais ma petite préférence mais aucun d'eux ne m'aura marqué au fer rouge. Et pourtant je ne l'ai pas abandonné et cela pour une raison. Il y a pas mal de rythme grâce au bonds dans le temps et aux chapitres courts. Et ça j'aime beaucoup. Je n'ai peut-être pas adoré ce livre mais le fait de passer du présent au passé et nous permettre de revoir en même temps en alternance des chapitres où ils s'entraînent à la musique, dans leur quotidien, où on apprends à les connaître… C'était vraiment très sympa et c'est ce qui fait que ça se lit aussi vite. Les passages dans le Cube, là où ils sont retenus prisonniers sont intéressant bien qu'il ne m'ont pas oppressé ou terrifié comme je l'aurais aimé et comme je l'espérais !
Je ne recommande pas forcément ce livre à ceux qui aiment les policiers haletants et qui en lisent beaucoup, mais pour un premier dans le genre ou pour vos ados ce sera sûrement très agréable ! ;)

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   09 décembre 2017
- Aller, sois pas gêné, on va tous y aller à un moment ou un autre, alors…
Sacha rejoint le paravent assez rapidement. Il cherche en tendant les mains, ce qui pourrait servir de toilettes.
Un seau et, juste à côté, des rouleaux de papier.
Pff. Un seau. Salaud, pense-t-il en baissant son pantalon.
- Euh… ça vous dirait de chanter un truc ?
- Quoi ?!
- Envoyez les chœurs du Requiem de Mozart ou ceux de Carmina Burana, n’importe quoi, mais faites du bruit, bon sang.
Leur premier éclat de rire résonne dans les ténèbres.
Et leur dernier aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
beamag87beamag87   06 mars 2017
Elise prend une grande respiration, se lève à son tour, s'empare de sa contrebasse.
-Vous pensez qu'il est arrivé quelque chose de grave? demande-t-elle en redoutant la réponse.
Clara ne peut pas lui confier ses craintes. Elle ne lui dira pas que lors d'une disparition, chaque minute compte. Et que plus le temps passera, moins ils auront de chance de les retrouver vivants.
Commenter  J’apprécie          80
cicou45cicou45   21 novembre 2017
"Si les blessures faites à l'âme ne guérissent jamais, la musique, comme un baume, se pose doucement sur les cœurs."
Commenter  J’apprécie          280
cicou45cicou45   20 novembre 2017
"Il ne doit pas rater son coup. Incroyable comme un geste habituellement anodin peut prendre une importance capitale dans certaines circonstances."
Commenter  J’apprécie          200
cicou45cicou45   21 novembre 2017
"_Véronique, écoutez-moi. Vous devriez en parler avec Eric. Il vous aime, il comprendra...peut-être. En tout cas, je suis certaine qu'il vous aidera. Il n'est jamais trop tard.
_Je ne peux pas. Le désamour d'une mère...personne ne peut comprendre ça, personne."
Commenter  J’apprécie          100
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

"Brothers" de Sylvie Allouche

Quel est le lien familial entre Ben et Bruno ?

Cousins
Jumeaux
Demi-frères
Père et fils

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Brothers de Sylvie AlloucheCréer un quiz sur ce livre
.. ..