AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Faire mouche (27)

Bookycooky
Bookycooky   16 janvier 2018
Ces souvenirs étaient si anciens que j’avais le sentiment de les inventer.
Commenter  J’apprécie          560
fanfanouche24
fanfanouche24   21 avril 2018
Dehors, des oiseaux sifflotaient dans le petit jour, répétant des phrases aiguës, insouciantes, qui semblaient s'amuser avec le silence de la campagne. (p. 32)
Commenter  J’apprécie          240
nadejda
nadejda   14 mars 2018
Des nuages s'étaient de nouveau formés dans le ciel, de gros cumulus qui se reflétaient maintenant blancs et gonflés, sur la surface du lac. J'adressai de loin un signe à Claire, une sorte de salut indécis et amblgu.
Elle dut penser que je voulais qu'elle sorte de l'eau, car elle se mit à nager vers moi, dans ce ciel inversé, au milieu des nuages.
... Je me penchai et fouillai dans son sac pour prendre sa serviette de bain. Lorsque je me redressai, je vis que le soleil, tout à coup, s'était voilé. L'eau verte du lac s'était couverte d'une large flaque grise avec, par endroits des zones plus sombres, noires et laquées.
Commenter  J’apprécie          230
hcdahlem
hcdahlem   23 mai 2018
Elle aimait compliquer les choses. Petite, elle mentait déjà avec un aplomb qui déconcertait ma grand-mère. Si je n’avais pas attendu la mort de mes grands-parents pour ne plus remettre les pieds à Saint-Fourneau, c’était en partie à cause d’elle. Elle le savait. 
Je remarque que vous êtes allés déjeuner chez ta mère et que Constance est tombée malade, c’est tout. 
Je tentai de la fixer avec, dans mon regard, un mélange de consternation et de compassion, cherchant à insuffler, chez elle, un soupçon de doute. Mais elle ne baissa pas les yeux. Au contraire, son regard à elle se renforça d’une détermination butée, provocante. Elle avait l’air convaincue de ce qu’elle pensait. Pour dire la vérité, je me protégeais en feignant la surprise, car j’y avais songé, moi aussi. Lorsque j’avais entendu Claire vomir dans la salle de bains, je m’étais demandé ce qui se passait. Lucie dut sentir une faille, qu’elle transforma en brèche en s’y engouffrant. Son un ton plus méchant, qui me rappela la brutalité dont ma mère était capable, elle voulut savoir pourquoi j’avais toujours cherché à la protéger. (p. 91-92)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Annette55
Annette55   03 décembre 2018
" C'étaient des mouches. Cinq mouches mortes qui reposaient en famille sur les lames du parquet. Leurs corps trés noirs étaient argentés par de délicates ailes transparentes. Je me demandais si elles étaient tombées d'êpuisement à force de voler. Et soudain, je relevai la tête ."
Commenter  J’apprécie          121
Marti94
Marti94   14 mars 2018
Je la plaignais de vouloir sans cesse réécrire l'histoire.
Commenter  J’apprécie          30
fanfanouche24
fanfanouche24   22 avril 2018
Je me souvenais qu'à la campagne les matinées passaient vite, mais les après-midi étaient plus lents. Le temps pouvait s'arrêter, ça ne me dérangeait pas. (p. 97)
Commenter  J’apprécie          20
itzamna
itzamna   14 janvier 2018
Je voulu m'approcher de la fenêtre pour vérifier s'il y avait quelqu'un à l'intérieur de la maison, mais l'accès était rendu incommode par la présence, dans la véranda, d'un guéridon sur lequel était posé un cageot rempli d'un monticule d'épluchures de pommes de terre. Je dus me pencher en évitant de renverser un pot de fleurs. Derrière un rideau blanc ajouré, je reconnu la longue table de la cuisine. Mais il n'y avait personne, ni aucune lumière dans la cuisine.
Commenter  J’apprécie          20
kerfany54
kerfany54   27 janvier 2019
Alors, depuis le temps ?
ça va, exagérai-je
Commenter  J’apprécie          10
michelekastner
michelekastner   21 juillet 2018
J'expliquai à Claire que Lucie m'avait longtemps protégé parce qu'elle était plus âgée, mais je n'eus pas envie d'en dire davantage. Je ne lui dis pas ce que ma cousine m'avait raconté à la mort de mes grands-parents et la raison pour laquelle nous nous étions fâchés. Claire dut le sentir, car, d'un trait, elle termina son verre et se leva pour se resservir.
Tu en veux un autre ?
Non, merci, dis-je, je n'ai pas terminé.
Elle vint se rasseoir, son verre à la main. C'était de Constance que j'aurais aimé lui parler, mais je n'y parvenais pas.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Famille je vous [h]aime

    Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

    chien
    père
    papy
    bébé

    10 questions
    1104 lecteurs ont répondu
    Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre