AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012904416
Éditeur : Hachette (25/01/2017)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 133 notes)
Résumé :
Liliana Wilson ne pensait pas qu'en intégrant la célèbre université de Los Angeles pour étudier le journalisme, sa vie allait autant changer.L'absence de sa meilleure amie Rosie, plongée dans un coma dont elle ne se réveillera peut-être jamais, la faisait bien trop souffrir. Accablée par le chagrin et une forte culpabilité, elle avait décidé de prendre des distances avec son passé. Mais c'était sans compter sur le retour du dangereux Jace?Elle voyait son avenir déjà... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (64) Voir plus Ajouter une critique
ART3MIS
  21 octobre 2018
J'avais beaucoup entendu parler de ce livre. Il y avait eu des promotions et la note de moyenne sur babelio est correcte (presque 4 étoiles). J'attendais quelque chose de construit et qu'il n'y ait pas trop de cliché même si l'histoire parlait de “bad boys”.
Liliana va à l'université de l'UCLA pour réaliser son rêve : devenir journaliste. Quand elle arrive au campus elle apprend que l'administration a fait une erreur et l'a placé dans une chambre avec pour colocation deux garçons. L'administration a, soit disant, confondu son deuxième prénom avec le premier...bof bof comme départ pour le roman. Donc Lili va s'installer dans son appartement et elle va rencontrer Evan et Cameron, les fameux garçons avec qui elle va partager l'appartement. Evan se montre avenant tandis que Cameron est froid, distant et paraît hostile.
Personnages:
Je n'ai vraiment pas aimé le personnages de Lili qui est basé sur un cliché. Donc c'est la petite fille (dans le genre qui arrive pas à attraper des lampes et le paquet de sucre dans les placards), elle est naïve au point où ça en devient insupportable, Liliana peut pardonner tout à tout le monde et, le plus important : elle a un passé difficile...eh oui les amis, cette histoire ne vole pas haut. Puis elle est immature ! Des fois j'avais l'impression de lire l'histoire d'une gamine de 10 ans !
Ensuite il y a Cameron, le soit disant bad boys de notre histoire… Peut être faut-il que Mathilde Aloha révise sa définition de bad boy car ce n'est certainement pas une personne qui est lunatique, a un coeur tendre et est romantique… Je veux bien qu'il y ait quelques clichés mis en place car : comment ne pas faire sans, quand le terme lui-même en est un ? J'ai pris ce livre en acceptant qu'il y ait des clichés mais je n'accepte pas ceux qui sont mal construits : un bad boy est quelqu'un d'impassible, fort, sûr de lui pour chaque décision et pourquoi pas brutal (moi-même, j'utilise un stéréotype, je le reconnais) mais ce qui est sûr c'est qu'il ne va pas être lunatique, romantique et va tomber comme une mouche en prétextant un coup de foudre… Puis la jalousie à deux balles non merci.
Histoire:
Je n'ai pas aimé cette histoire. Je l'ai trouvée trop brute, pas assez travaillée. Il y avait des scènes qui ne tenaient pas debout et d'autres que j'ai trouvé vulgaires, les dialogues n'étaient pas subtiles et encore moins intéressant, les clichés m'agacent,...
C'est comme une roche brute qu'on me présente, je la trouve pas belle, tordue, je ne voie pas le potentiel qu'il pourrait y avoir,... A contrario : si on me présente une sculpture qui est travaillée jusque dans les moindres détails, qui a des formes harmonieuses, raconte une histoire où tout prend sens,...je vais apprécier ! Parce que c'est ça la littérature : ressentir le travail de l'auteur, les émotions de personnages et les comprendre, savoir que à la base tout n'était qu'idée et qu'à la fin il y a un livre qui plaît !
Sauf que je n'ai pas eu ce plaisir.
J'aimerai qu'on m'explique pourquoi un chapitre commence par : “Je bandais tellement-”. J'ai trouvé ça affreusement vulgaire ! Et je ne comprend pas pourquoi l'auteur a voulu mettre ça. Peut-être est-ce un moyen de montrer la virilité de ce bad boy ? de montrer sa part d'animalité ? Dans tous les cas c'est un flop…
Le style d'écriture de Mathilde Aloha n'est pas pour moi. Cette auteur abuse des points d'exclamations ce qui donne à la lecture un air beaucoup trop enfantin. Surtout que dans certaine situation ce n'était pas du tout approprié. Et puis il y a des dialogues qui me sortent par les yeux.
Ensuite, la cohérence n'aime visiblement pas ce livre… On peut m'expliquer pourquoi quand Cameron rentre totalement tabassé à l'appartement et qu'il est limite en train de ramper tellement il a mal, l'instant d'après sur un coup de tête il sort de la salle de bain quasiment en courant ? Mais en plus il y a d'autres exemples ! Et pendant tout le livre Lili se plaint que ses colocataires partent sans lui dire où il vont et dans 600 pages d'ennui Mathilde Aloha ne nous le dit même pas !
Et même si on fait abstraction de tout ça l'histoire en elle-même est mal construite. Elle tourne en rond et n'a pas de sens. Un coup les deux colocataires s'embrassent (Cameron et Liliana), un autre ils se disputent et vas y je rends jaloux l'autre en embrassant un tel. Ça n'en finit jamais !
Malgré tout l'auteur avait 19 ans quand elle l'a écrit et je trouve ça bien qu'elle ait fait son livre jusqu'au bout. Malgré que je ne l'ai pas aimé ce livre il a trouvé son public et tant mieux.
Lien : https://unelectureparminute...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Melvane
  03 octobre 2017
"Une autre histoire d'un mauvais garçon" ... Bon, je ne sais pas si c'est moi qui suis un peu trop brute ou si c'est moi qui ne suis pas assez ... "gnan gnan"mais pour vous, c'est quoi un mauvais garçon ? Pour de vrai ? votre Bad boys à vous ? Moi, je le vois mystérieux, le regard flamboyant, une démarche chaloupée, totalement inaccessible et qui n'a pas peur du danger sans compter le passé très lourd sur ses épaules qu'on a envie de connaître, juste pour se sentir privilégier. Pour moi, c'est ma perception du Bad Boys qui n'est absolument pas celle de Mathilda Aloha. Alors bien sûr, je ne critique absolument pas sa façon de voir cet aspect d'une personne mais bon, je suis tombée de haut quand même.
- Il grogne, c'est vrai. Un chaton vit en lui.
- Il est jaloux sur tout les autres hommes qui approchent sa Lili : Mon pote, c'est pas crédible ça. Tu dois être INACCESSIBLE !
- Il prépare du café ... ( Bon, ok j'abuse)
- Il n'est absolument pas sur de lui ( Evan est de bien bon conseil pour lui)
- et ensuite, il se transforme en une morve et dit dix fois je t'aime dans une même phrase.
Attention, c'est un personnage super mignon mais pas Bad Boys ...
Et Lili ... Canon + Petite + joues qui s'embaument constamment = Femme enfant. Une jeune femme qui s'envole dans une vie et se retrouve avec deux garçons qui puent la virilité et la testostérone. Elle est presque dans une fosse aux lions la pauvre mais heureusement pour elle, elle s'en sort pas trop mal. (enfin, elle s'est quand même fait choper ...)
C'est un topo légèrement indélicat de ma part, je ne m'en cache pas. J'ai trouvé l'histoire bien écrite, bien ficelée mais je pense que ce genre d'histoire ne me correspond plus. Les héros d'une histoire qui jouent au chat et à la souris en se faisant souffrir, ça en devient presque ridicule à mes yeux. Si l'auteure ne tournait pas autant autour du pot, l'histoire ferait une cinquantaine de page et l'histoire serait déjà toute réglée.
De plus, je me faisais un plaisir de comprendre POURQUOI les garçons partaient toujours en soirée jusque des heures pas possible. Un gars dans un bar avait sous entendu des combats mais cette idée est tombée à l'eau, comme un pavé dans la mare. Déception. Est ce que le sujet va être relever dans le tome 2 ? ( que je suis malgré tout entrain de lire ... Oui, je ne reste pas sur une déception. j'espère quand même trouvé mieux dans la suite). C'est la question.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
BOOKSANDRAP
  27 avril 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/04/27/another-story-of-bad-boys-t1-mathilde-aloha/

Pour tout vous avouer ce livre me faisait pas mal de l'oeil, mais j'hésitais beaucoup à le lire car j'avais peur que ce soit trop à la sauce « After ». Je ne les ai jamais lus mais je vois parfaitement l'ambiance du bouquin et je me méfiais un peu du contenu de « Another story of bad boys ». Ma curiosité l'a quand même emporté et j'ai quand même eu l'irrésistible envie de me plonger dedans. Résultat mitigé car j'ai, et c'est très rare, abandonné ma lecture à 200 pages de la fin. Pas parce que c'est un mauvais bouquin mais parce que je n'arrivais pas à croire ce que je lisais.

Tout commençait pourtant très bien. La mise en place de l'histoire est très sympa, j'ai tout de suite bien accroché au style de l'auteur assez mature et à sa manière de nous introduire ses personnages avec une dose d'humour. J'ai trouvé qu'il y a avait de bons dialogues, de bonnes descriptions. J'ai passé les 100 premières pages à plutôt bien apprécié ma lecture. Et puis par la suite ça c'est gâté. Autant le contenu de l'intrigue que le fond même de l'histoire ont été pour moi une déception. J'ai trouvé certains moments vraiment niais, prévisible et parfois franchement aberrant. Ça manquait cruellement de crédibilité. C'était parfois trop tiré par les cheveux, j'avais du mal à croire ce que je lisais, je me disais sans arrêt « mais non mais c'est vraiment n'importe quoi là », j'avais du mal à ne pas lever les yeux au ciel devant certaines scènes. Ça aurait pu vraiment le faire si l'histoire avait été faite plus simplement, si l'auteur n'avait pas exagéré ses personnages et leur situation, si l'auteur n'avait pas voulu jouer autant sur des clichés adolescent. Si l'intrigue avait été plus simple, ça aurait à mon sens mieux tenu la route et j'aurais pu mieux m'identifier à ces jeunes. C'est vraiment dommage car la plume de Mathilde Aloha est vraiment agréable, ça se lit très vite, mais malheureusement ça manquait pour moi de légèreté. Tout était trop théâtral.

Trop de stéréotype n'ont finalement pas tuer les stéréotype on dirait bien…
J'avais l'impression de lire une histoire qu'on connaît déjà vous voyez ? Un mix de plusieurs romances. C'était pas vraiment innovant, un peu trop lent par moments également. le livre fait quand même 600 pages, et j'avais l'impression de tourner en rond. Les réactions des personnages sont parfois exagérées, je n'ai pas compris à certains moments comment ils pouvaient en arriver là. C'est lassant au final. J'aurais davantage aimé si ce jeu du chat et la souris avait duré moins longtemps. C'était toujours le même schéma, toujours les mêmes choses, les mêmes jalousies. J'ai trouvé leur caractère et certaines situations trop extrêmes et grotesques.
Les personnages eux-mêmes étaient assez caricaturaux. Cameron en particulier. Parfait cliché du beau gosse ténébreux et froid par excellence qui tombe sous le charme de la belle nouvelle et fini par s'ouvrir et libérer tout ses secrets. C'était du vu et du revu on est d'accord. J'ai tout de même adoré Lili tout de suite, j'ai aimé son caractère revêche, timide, parfois tête en l'air. Je ne peux qu'avouer que même si les personnages et l'histoire ne sont absolument pas originaux, leur duo fonctionne plutôt bien.

Une chose que j'ai beaucoup aimé retrouvé par contre, c'est l'alternance des points de vue. On suit principalement Lili, on a majoritairement son point de vue, sa version des faits, sa vision des choses mais parfois on nous insère quelques pages sur le point de vue Cameron et comment lui vit la scène et j'ai trouvé ça vraiment sympa et intéréssant de pouvoir, le temps de quelques pages, savoir ce qu'il pense, ce qui est assez rare car c'est un jeune homme assez insondable.
Pour résumer, je vous conseille ce livre si vous êtes une ou un ado qui aime profondément les histoires d'amour compliquées. Je vous le conseille si les personnages cliché ne vous dérange pas, car ça reste un livre qui se lit bien, même si personnellement je n'ai pas réussi à en venir à bout. le fait de savoir également que c'est un premier tome et que je n'aurais pas toutes mes réponses à la fin de celui-ci à fini de m'achever. Si vous n'aimez pas les histoires prises de tête passez votre chemin, mais si vous appréciez le complexe et les personnages au passé ténébreux foncez, vous trouverez surement votre bonheur. Malheureusement la magie n'a pas opéré sur moi et j'en suis la première déçue.

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Marionrey
  23 juillet 2017
Another story of bad boys était typiquement le genre de lecture dont j'avais besoin en ce moment ! Ce type d'histoire était totalement en accord avec mon humeur. J'avais besoin de légèreté, de romance, de soleil. Ce roman a parfaitement rempli son rôle et j'ai passé un excellent moment avec ce premier tome. On est pas loin du coup de coeur, eh oui !
Suite à une erreur de dossier, Liliana, nouvelle élève à UCLA va devoir vivre en colocation avec deux garçons : Evan et … Cameron ! Entre elle et Evan, le courant passe immédiatement tandis qu'avec Cameron, ça part mal ! le jeune homme se montre extrêmement froid et distant, limite irrespectueux avec elle. Vous vous doutez de la suite n'est-ce-pas ? Évidemment, une relation plutôt tumultueuse va s'installer entre ces deux là.
Il faut savoir que si vous avez aimé la saga After d'Anna Todd, ou Did I mention I love you d'Estelle Maskame, vous apprécierez Another story of bad boys, croyez-moi ! Si certains peuvent penser que ces histoires sont clichées et niaises et bien j'assume, moi, de temps en temps, J'ADORE. Depuis After, aucune saga ne m'a réellement fait ressentir des émotions comme celles que j'avais pu avoir avec le couple Tessa/Hardin. Et bien avec Another story of bad boys, j'ai retrouvé un peu de ces émotions là et ça fait du bien ! Oui l'histoire est prévisible, oui c'est une romance adolescente mais pourtant… je n'arrivais pas à décrocher. Une fois commencé, impossible de lâcher ce roman qui s'est révélé extrêmement addictif !
Le personnage de Liliana est plutôt attachant, même si je l'avoue, elle m'agaçait parfois à être trop crédule, à tout accepter sans broncher. J'avais envie qu'elle se réveille, qu'elle s'affirme, qu'elle ne tombe pas dans le cliché de la jeune fille amoureuse qui cède sur tout. Malheureusement, elle n'y a pas tellement échappé. Mais ça n'a pas gêné ma lecture plus que ça. Puis il y a Cameron : le bad-boy ! Enfin bad-boy, c'est peut-être vite dit car finalement, certain de ses comportements sont touchants. J'ai adoré Cameron, vraiment. Il donne ce petit côté rock'n'roll à sa relation avec Lili qui elle, est plutôt calme.
Une relation entre deux opposés et vous verrez, ce ne sera pas de tout repos ! Entre disputes et réconciliations (pas autant qu'After je vous rassure, car là, c'était vraiment excessif) nous suivons l'évolution de ces deux personnages qui s'apprendront des choses mutuellement et qui au final, se complètent. La romance prend effectivement une très grande place dans ce roman mais il n'y a pas que ça. Evan et Cameron semblent cacher quelque-chose d'important à Lili. Ils sortent le soir, très souvent, et rentrent la plupart du temps très amochés.
Nous avons également des flash-back de la vie de Liliana avant son arrivée à Los Angeles et nous apprenons qu'un drame a eu lieu. Une chose terrible que Liliana aura du mal à oublier et qui la rattrapera dans le présent. C'est une partie que j'ai trouvé intéressante car elle amenait un certain suspens au récit qui parfois, tirait légèrement en longueurs.
Nous rencontrons bien-sûr plein d'autre personnages ! C'est une bande de potes que j'ai adoré découvrir et dont j'aurais aimé faire partie !
Tout ce que je peux vous dire à propos de ce roman c'est qu'il est juste parfait pour cet été et qu'il plaira à celles qui aiment les romances young-adult très addictives avec une bande de potes qui sortent en soirée et un couple qui détonne ! Oui, il n'échappe pas aux clichés habituels et pourtant, ça a totalement marché avec moi. !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AltheaWonderland
  12 avril 2017
Je vous le dis tout de suite, je suis au niveau -500 de l'objectivité en ce qui concerne Another Story of Bad Boys. Ce roman m'a fait exactement le même effet que lors de ma lecture de la saga After : y'a plein de défauts et de clichés, si je m'étais arrêtée deux secondes pour y réfléchir j'aurais levé les yeux au ciel d'agacement toutes les 6 secondes, mais au moment de ma lecture tout ça était le dernier de mes soucis car j'étais irrémédiablement et irrévocablement ACCRO.
Sincèrement Another Story of Bad Boys est une drogue. Je l'ai commencé un dimanche en fin d'après-midi et le lundi matin je le terminais. J'avais l'impression de bingewatcher une série/romcom pour jeunes adultes et c'était exactement ce dont j'avais besoin : un bouquin pas prise de tête qui m'embarquerait tellement que je ne penserais à rien d'autre alors que j'en tournais les pages.
Le fait est que quand je compare le roman à une série pour jeunes adultes, je ne plaisante pas vraiment. Il s'y passe des trucs d'un réalisme limité, y'a plus de dramas dans un seul chapitre que j'en connaîtrais dans toute ma vie, les personnages tournent tellement autour du pot que c'est à se demander comment ils peuvent ne pas avoir le tournis, mais si vous lisez ce roman à un moment où vous êtes dans le mood pour ce genre de péripéties, vous allez être piégé par le récit. Personnellement je voyais globalement quelles choses de profilaient à chaque fois pour les personnages, comme je l'ai dis on est quand même dans du très classique niveau rebondissements, mais je n'attendais que ça.
Concernant les personnages ils manquent clairement de maturité, à commencer par l'héroïne qui pourrait presque se balader avec un post-it indiquant "naïve" collé sur le front et qu'on a parfois envie de claquer. Cependant il faut bien sûr garder à l'esprit que l'auteure est elle-même très jeune, si j'en crois le communiqué de presse elle n'avait que 17 ans lorsqu'elle a commencé à publier son récit sur Wattpad, donc cela se ressent forcément dans l'écriture et la construction du récit et des personnages. Néanmoins dans cette configuration ce n'est pas forcément un point négatif puisque les personnages ont tous entre 18 et 21 ans, ainsi le réalisme qu'on ne voit pas forcément dans les événements on le retrouve au moins avec les protagonistes. Y'a une tendance assez pénible aux adolescents agissant et s'exprimant comme des adultes en contemporain Young Adult et moi j'ai trouvé assez rafraîchissant d'être face à des adolescents qui se comportaient comme des ado pour une fois.
Après, malgré mon enthousiasme aveugle pour cette histoire, il y a deux points qui m'ont tout de même fortement frustrée. le premier c'est que certaines promesses qu'on nous fait dans le résumé ne sont pas tenues. le secret de Cameron et Evan qui rentrent parfois couverts de bleus ? Ça n'est que tout juste effleuré dans ce premier tome. Clairement ce n'est pas un secret pour nous, c'est tellement évident que ça en est presque comique que Liliana soit pas capable de comprendre... Surtout que lors d'une conversation un personnage dit clairement ce qui se passe et elle est même pas capable de percuter, quand je vous disais qu'elle avait pas tous les neurones intacts celle-ci !
Du coup tout cet aspect de l'intrigue est totalement mis de côté et en fin de compte Another Story of Bad Boys se construit seulement sur le jeu de "je t'aime moi non plus" entre Cameron et l'héroïne. Et cela m'emmène d'ailleurs au second point qui m'a soûlée : les passages écrits du points de vue de Cameron. Et là vous allez vous dire que je me moque de vous puisque un paragraphe plus haut je me suis plainte de l'ignorance de Liliana et de ma frustration à ce que le secret de Cameron et Evan ne prenne pas plus de place. Forcément si on a des passages du point de vue de Cameron on a accès à des événements croustillants non ? BAH NON. Si vous espérez, comme moi à la base, qu'on va avoir droit à des révélations et à de la bagarre vous allez vous ennuyer ferme dans la tête du jeune homme. Son point de vue ne sert à ABSOLUMENT rien, si ce n'est à le rendre aussi niais que sa dulcinée, et clairement il ne rend pas du tout service à l'histoire. Au contraire même.
En fin de compte je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai tant aimé Another Story of Bad Boys et ouais j'aurais pt'être pu vous dire ça avant que vous perdiez votre temps à lire mes divagations... Mais bon je vous avais prévenu que j'avais atteins le niveau -500 de l'objectivité donc ne vous plaigniez pas trop okay ? Tout ce que je sais c'est que malgré le côté nunuche de l'héroïne je l'ai bien apprécié au fond, elle est quand même super attachante, que les personnages secondaires eux m'ont beaucoup plu, surtout Evan et Grace, et surtout que l'auteure a su complètement me piéger dans son récit et me rendre accro à la moindre péripétie de ses protagonistes. En ce moment je me regarde les rediffusions de Gossip Girl quand je peux être à la maison et ça me fait exactement le même effet. Objectivement c'est pas ultra quali comme série, il se passe tout et n'importe quoi, mais je peux pas pas décoller de mon écran (et le pire c'est que j'ai déjà vu les épisodes). Bah c'est exactement la même chose avec ce roman. Si on prend point pour point tout ce qui s'y passe, y'a tout pour m'agacer et me donner tout sauf envie de le lire, et pourtant j'ai passé un excellent moment. Ne cherchez pas à comprendre, c'est aussi ça la magie de la lecture non ? (ou alors je suis définitivement passée du côté obscur de la force)
Lien : http://altheainwonderland.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
maarinette09maarinette09   26 novembre 2017
J'ai envie de croire que tout est possible. J'ai envie de croire que retrouver ton amour et ta confiance est possible. Ca ne fait que quelques heures que tu m'as laissé sur cette plage mais, pourtant, j'ai l'impression que ca fait des jours. Le temps sans toi est long, Lili. Tu es un rayon de soleil, mon rayon de soleil. Quand je t'ai rencontrée dans la cuisine de l'appartement, je me souviens encore des quelques mots que je t'ai lancés. "C'est Cameron pour toi. Pas Cam." Quel con j'étais. Je pense que je me souviendrai toute ma vie du regard que tu m'as jeté à ce moment là. On a fait énormément de chemin et je ne regrette pas un seul jour passé à tes côtés. Je sais que tu doutes, que voir des personnes de mon passé te fait souffrir mais ca ne devrait pas. Tu sais pourquoi ? Parce qu'elles font partie de mon passé. Toi, tu es mon présent et mon futur. Tu ne devrais jamais douter parce que je t'aime, Liliana Wilson, probablement plus que je n'ai jamais aimé quiconque. Je sais que tu aimerais entendre qu'Olivia ne représente plus rien pour moi mais, si je te le disais, je te mentirais. Mon esprit est dans un brouillard permanent, or, je sais que c'est toi que je veux, Lili, pas quelqu'un d'autre. Peu importe le temps que ca prendra, je ferai absolument tout pour retrouver ton amour et ta confiance.
Je ne sais pas si tu liras cette lettre ou si, comme Elena me l'a dit, tu la jetteras au feu en déchirant des photos de nous, mais je voulais que tu saches ce que je ressens pour toi. Je t'aime de tout mon cœur, Liliana.
Avec tout mon amour, Cameron.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
viedefunviedefun   08 février 2017
Bien que je sois persuadé que ce mec est son ex et qu’il la harcèle, je pose quand même la question :
— Lili, regarde-moi. Jace est ton ex-copain ?
— Non, murmure-t-elle. Sans attendre, je passe mes doigts sous son menton et relève sa tête. Elle pleure et ça me retourne de la voir dans cet état, si fragile. Je n’arrive plus à détacher mes yeux des siens et je passe mes pouces sous ses yeux pour essuyer les larmes qui en coulent. Elle sourit faiblement pour me remercier mais je sens que son cœur est sur le point d’imploser.
— Qui est Jace alors ? je reprends. Elle déglutit avant de saisir sa tête entre ses mains.
— Je… j’ai peur, Cameron, bafouille-t-elle, et cet aveu me retourne les tripes.
— Je suis là, Lili. Elle lève doucement le regard vers moi. Elle est effrayée et perdue, je le vois dans ses yeux. Qu’est-ce qui s’est passé pour qu’elle se retrouve dans cet état ?
— Je sais, dit-elle faiblement. Mais ce n’est pas ça le problème.
— C’est quoi, alors ?
— Je ne veux pas vous mêler à tout ça.
— Je n’ai pas peur, Liliana.
— Mais moi oui ! s’emporte-t-elle. Jace est un monstre, Cameron.
— Quoi ?
— Vous ne voulez pas me dire ce que vous cachez pour me protéger, eh bien, je veux faire la même chose. Je ne veux pas vous perdre vous aussi. Vous ne pouvez pas être au courant.
— Au courant de quoi ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
viedefunviedefun   08 février 2017
— Enlève ta main de sa taille. Cette voix rauque me fait complètement vibrer, encore plus que la musique. Je meurs d’envie de lui demander ce qu’il fait ici mais je ne me retourne pas et ferme les yeux. Il est si près de moi que je sens son torse me frôler.
— T’es qui toi ? s’énerve le garçon devant moi.
— Son mec, alors dégage. Le blond le dévisage sans retenue.
— Tu n’as pas l’air d’être son mec pourtant. Cameron souffle derrière moi.
— Enlève ta putain de main. Je ne le répéterai pas une troisième fois. Sa voix tremblante de colère me fait frissonner si bien que le blond décide d’abandonner, jugeant qu’il est inutile de continuer à hausser le ton. Il me lance un dernier regard avant de partir en soupirant.
— Mon mec ? je dis en me tournant vers Cameron. Il hoche la tête. Le petit sourire arrogant qu’il arbore m’énerve au plus haut point.
— Tu n’es pas mon mec, Cameron, et je ne suis pas ta copine. Va voir Leila, c’est elle ta copine, je rétorque sèchement. Avant même que je puisse me détourner de lui, sa main se pose sur ma taille et il m’emmène vers le centre de la piste. Je ne contrôle plus rien et me laisse faire. Sans aucune difficulté, il se fraie un chemin, m’entraînant derrière lui. Lorsque je reprends enfin mes esprits, Cameron s’arrête et pivote vers moi. Je voudrais lui dire ses quatre vérités, tout lui déballer, mettre les points sur les i. Mais toutes les pensées cohérentes que je pouvais avoir s’envolent en fumée lorsque nos regards se croisent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
maarinette09maarinette09   26 novembre 2017
- A quoi cela rime, Cam ?
Son pouce vient caresser ma lèvre. Les traits de son visage sont tendus, il a l'air de réfléchir.
- Je veux être avec toi, lâche-t-il.
- Quoi ?
- Sors avec moi, Lili !
- Cam, je ne suis pas sûre ...
- Arrête de réfléchir. Je sais que je n'ai pas toujours été le type idéal, que j'ai parfois été un gros con avec toi. J'en suis désolé. Vraiment. Tu m'intriguais tellement que je n'étais plus moi-même quand tu étais là. Je pourrais pas te l'expliquer ! T'es arrivée dans ma vie et t'as tout bouleversé. Un soir, je t'ai embrassée et, après ca, j'ai fait une grosse connerie parce que ce que je ressentais pour toi me faisait flipper comme un dingue. Je me suis dit que ca allait passer, que c'était juste physique, mais ca a continué. J'ai essayé de t'oublier. Mais quand j'étais avec Leila, c'est toi que je voyais et, dès que t'étais là, je devais me contrôler pour ne pas t'embrasser. Si tu savais comme j'ai envie de cogner Enzo quand il est avec toi. J'étais perdu mais, maintenant, je sais. Je sais que ce n'était pas seulement une attirance physique ou une simple passade mais que j'étais bel et bien en train de tomber ...
Il s'arrête un instant et reprend avec un peu plus d'ardeur :
- S'il te plaît, Liliana. J'ai besoin de toi à mes côtés. Laisse-moi devenir tien et toi devenir mienne. Prends-moi à l'essai si tu veux, mais si je reste un jour de plus sans pouvoir te tenir dans mes bras, t'embrasser quand je le veux, je vais devenir fou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
leanelileaneli   27 novembre 2017
-C'est juste un cauchemar, murmure-t-il en caressant mes cheveux. Juste un cauchemar.
Je n'arrive pas à le croire. Tout paraissait si vrai. J'ai réellement eu l'impression de tout vivre dans les moindres détails, les personnes, les lieux mais aussi les odeurs et la peur.
-Ça va mieux ? me demande-t-il doucement en se détachant de moi.
Je hoche la tête. Il tient désormais mon visage entre ses grandes mains et essuie mes larmes qui ont coulé.
-Il se passait quoi dans ton cauchemar ? Poursuis Cameron, toujours d'une voix douce.
J'étais à Miami, au bout des grands quais sans savoir comment j'avais pu arriver là. Après ça,il y a eu tout ce qui représente l'horreur pour moi : des armes, du sang, la mort , Jace. Mais surtout, tu étais là, Cameron, et j'ignore pourquoi.
-Je ne me souviens pas, j'élude. Tout ce que je sais, c'est que c'était affreux et qu'on me voulais du mal.
Page 134
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Mathilde Aloha (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathilde Aloha
Another Story of Bad Boys disponible le 25 janvier 2017 aux Éditions Hachette Romans !
autres livres classés : colocationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

bad boys tome 1

Quel le prénom de Lili ?

liliane
liliana

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Another story of bad boys, tome 1 de Mathilde AlohaCréer un quiz sur ce livre
.. ..