AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226195955
Éditeur : Albin Michel (03/03/2010)

Note moyenne : 2.71/5 (sur 40 notes)
Résumé :
TROP VIEILLE ??? ELLE ! Alice manque de s'étrangler. Elle a quarante ans, c'est vrai. Elle ment (si peu) sur son âge, c'est vrai. Elle songe parfois au botox et à la chirurgie plastique, vrai aussi. Mais de là à se faire traiter de « vieille » par son rédac chef et virer du journal pour qu'une fille plus « jeune et dans le coup » prenne sa place... Drôle et insolent, un livre jubilatoire en ces temps de régression machiste et de dictature de la jeunesse éternelle. À... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
noursette
  16 novembre 2011
Une amie m'a offert ce livre à l'approche de mes 35 ans (bon d'accord, je dramatisais un peu le fait qu'après 35, on arrive de suite à 40 ans, ce qui est totalement faux). Pour le fun, pour rire et j'ai pris le contre pied de tout cela et l'ai lu dans la foulée.
Qu'en dire ? C'est un livre léger, sur la femme, son âge qui avance et les tortures que cela procurent. Notre Alice a 46 ans, enfin, c'est son âge civil. Son âge réel change en fonction de son interlocuteur. Mais ses 46 ans, elle n'en voit que le drame, les défauts et les souffrances.
Cela donne un livre frais, amusant, décalé, écrit par une femme pour les femmes. Je l'ai lu à peine trop jeune pour en rire totalement, mais j'ai pu me projeter dans ses pensées profondes. Je me suis réellement amusée.
C'est un livre que je qualifierais de rigolo, qui n'est pas écrit comme un roman mais plutôt comme un journal intime. Il se lit très vite.
D'un registre facile à aborder, le français utilisé est accessible à tous. En gros, on s'y croirait.
Ce livre fera grincer des dents celles qui freinent des quatre fers à l'approche de la quarantaine et fera rire les autres.
Un très bon moment de lecture.
Lien : http://lagrottedenoursette.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
javine
  12 juin 2014
Alice ma pauvre.....
Comme toi j'ai 45 ans et comme toi j'ai 2 enfants, je me suis reconnue dans tes pages.
J'ai lu ce livre comme un journal intime,une confession d'une amie à une autre.
J'ai ouvert les yeux sur certaines choses et d'autres me sont apparues comme logique.
Une écriture fluide, agréable, je l'ai dévoré!!
c'est mon premier livre de Christina Alonso mais surement pas le dernier!
Pour conclure, c'est une bonne leçon de vie avec l'optimisme qu'il faut.
Commenter  J’apprécie          92
Laeti1304
  08 avril 2013
Forcée de lire de la Chick-lit pour mon challenge Mystère, j'ai eu beaucoup de mal à trouver un livre qui ne parle pas de shopping ou du dernier vernis à ongle que le personnage principal a acheté (j'ai des préjugés moi ? mais non quelle idée xD) ... Ma mère étant en plein crise de la quarantaine, je me suis dis que ça m'aiderait peut-être à mieux la comprendre de lire un petit roman qui parle justement de cette problématique... Eh ben très sincèrement, après avoir lu Alice au Pays des trop vieilles, non seulement je ne comprends pas mieux ma mère, mais en plus j'ai eu l'impression de perdre mon temps...
L'histoire est plate et sans intérêt : on suit Alice, une quadra mal dans sa peau qui viens de se faire virer et qui est remplacée par une jeunette (plus cliché tu meurs...). On découvre ses relations compliquées avec ses deux ados (cliché), ses problèmes de couple (cliché), ses copines toutes aussi désespérées qu'elle (chliiiiichéééééé) ! le problème principal d'Alice est donc son apparence physique : elle vieilli et découvre donc la joie des rides et des cheveux blancs et fait tout ce qu'elle peut pour cacher ces signes de l'âge (cliché, cliché, cliché !). Et en plus de ça, elle ment sur son âge (clichissime !!)
Bon, je suis pas insensible non plus, elle m'a fait de la peine cette ptite dame, surtout lorsqu'elle tombe malade à cause du stress... Mais ça ne m'a pas suffit !
Les chapitres sont très courts et sont tous divisés de la même manière :
Un titre, généralement bien choisi.
Un paragraphe en gras, style journal intime avec des phrases courtes, sans sujet, originaux et assez sympatoches.
Une "liste de choses à faire" (drôle mais sans plus et pas très utile).
L'Histoire avec un grand H.
Et une partie "Récapitulons" qui récapitule le chapitre (INUTILE : Où est l'intérêt de récapituler un chapitre qui dure à peine 3-4 page ? A part ajouter des répétitions hyper lourdes, je vois pas..) et où Alice nous explique comment on "devrait" réagir dans la même situation.
En ce qui concerne L Histoire avec un grand H, pas de quoi casser 3 pattes à un canard comme je vous l'ai dis et j'ai eu un peu de mal avec le style de l'auteure. Son style est simple, concis, avec phrases courtes et percutantes mais (oui y'a un mais) ça m'a vraiment dérangé qu'elle décide de mettre des "je" de manière un peu aléatoire (y'a peut-être une raison, mais en tout cas moi j'ai pas compris et ça m'a réellement posé problème...). le style "journal intime" c'est sympas mais à petite dose. Uniquement dans le petit paragraphe en gras ça aurait laaargement suffit.
Lien : http://deslivresenpagaille.e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
leinavaleski
  17 septembre 2012
De nos jours, les femmes sont soumises à pas mal de pression concernant leur âge, leur poids, leur façon de s'habiller/se maquiller, etc. Il n'y a qu'à voir le nombre de pubs pour les crèmes et les régimes. C'est à ça que m'a fait penser cette lecture parce que quoi qu'on en dise, on se soumet plus ou moins à tout ça. Quand Alice est virée car trop vieille, elle remet tout en question.
On suit donc Alice qui doit accepter son âge, accepter aussi d'être elle même. Elle m'a parfois touchée, parfois amusée mais parfois elle m'a gonflée. Moi qui ne rentrerai jamais dans un 38, je ne comprends pas que ça soit THE taille. Je n'ai pas son âge et je ne comprends pas cette envie de rester éternellement jeune (mais peut être que ça viendra). Et puis il faut dire aussi que la chirurgie esthétique, je n'aime pas vraiment l'idée. Mais c'est aussi une femme qui a vécu et qui veut encore vivre, même si le monde ne semble pas toujours d'accord. Elle se bat et en cela, elle est touchante.
Les copines et la famille d'Alice sont sympathiques avec leurs folies, leurs réactions et leurs discussions. Sans être envahissants, ils apportent un plus au récit.
J'ai aimé la façon dont c'est écrit avec la liste de choses à faire au début et le récapitulatif à la fin, le ton d'Alice et sa vision des choses qui l'entourent. C'est parfois un peu lourd mais c'est une lecture détente amusante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aidoku
  09 juin 2012

Pour Alice, c'est alors la crise, une prise de conscience horrible sur le temps qui passe, son poids, le regard des autres, ses cheveux, ses vêtements, son pouvoir de séduction...
Avec beaucoup d'humour, Cristina Alonso partage avec nous sa crise de la quarantaine, suite à l'annonce fracassante de son employeur. Régime, crème antiride, pique amicale ou non, dispute conjugale volontaire, répartie acerbe des enfants, humiliation rigolote... les deux mois relatés dans ce roman nous touchent au quotidien, nous femmes, mais le tout est traité avec fantaisie et auto-dérision. La société et son dictat de la beauté et de la jeunesse en prennent pour leur grade avec simplicité, mais efficacité. On ferme le livre un grand sourire sur les lèvres, en se disant que oui, ces situations, on les a vécues, on s'est toute déjà sentie à la place d'Alice, mais qu'est-ce que ces tracasseries peuvent être ridicules en fait,
Le style est simple, efficace. Chaque chapitre, très court, se découpe en une liste de choses à faire, des évènements de la journée et un récapitulatif de conseils pour savoir réagir en toute circonstance. Rapide, incisif, mais surtout très drôle, Alice au pays des trop vieilles est un concentré de bonne humeur et d'ironie, qui se lit très facilement et très rapidement.
A relire dans une quinzaine d'années !
Lien : http://biblio-steph.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
sevmargueritesevmarguerite   18 avril 2011
Édition ALBIN MICHEL
Paru le 4 mars 2010
220 pages

Christina ALONSO partage avec nous lecteur son premier roman décalé de sa quarantaine fracassante, au titre parodique Alice au pays des trop vieilles. C'est un récit jubilatoire qui fera sourire jeune et moins jeune. Fous rire garantis.

Alice, mère de famille de deux adolescents, marié à un homme calme et serein dans toutes les circonstances. Elle est journaliste, elle adore son métier jusqu'au jour où son patron Dennis QUAID décide de promouvoir une jeunette à sa place.
Tout en travaillant avec cette jeunette, Alice se rend compte de son problème sur lequel elle fait l'autruche, elle vieillit!! Pire, elle est vieille. Elle se ment à elle-même sur son âge au point d'avoir sa date de naissance erroné sur son passeport. De plus, elle donne toujours une date de naissance fausse lorsqu'on lui demande son âge et même ses enfants mentent! Petit à petit et au fil du roman, elle se rend compte que le mensonge n'arrange rien.

Christina ALONSO raconte les déboires d'Alice avec une telle légèreté et d'une simplicité plaisante. Les jeunes en riront, les plus âgées se reconnaîtront peut être...

L'auteur a les bonnes phrases, les bonnes expressions afin de faire sourire le lecteur voir même lui provoquer quelques fous rires.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
javinejavine   12 juin 2014
Réaliser avec l'aide de Camille,Ethan et Clément un lexique à usage des trop vieilles....
c'est starlough : c'est mortel
c'est flingué ; c'est nul
tarot : faire l'amour
bolosses : nazes, imbéciles.......
pour le reste voir page 95 ;-)
Commenter  J’apprécie          70
latracelatrace   31 mai 2010
Évitez d'acheter, comme une femme que j'ai connu au cours de ma vie professionnelle, quatre levrettes femelles sous prétexte que vos quatre filles âgées de 20 à 35 ans ont quitté la maison. Son mari , effrayé par un tel transfert d'affection, a fui lui aussi. Je ne l'ai pas revue. Peut-être un beau lévrier afghan est-il venu compléter la collection, qui sait?
Commenter  J’apprécie          20
javinejavine   12 juin 2014
Récapitulons

maintenant que vos vertiges (symptôme destiné à masquer vos réelles angoisses) sont neutralisés, vous n'avez plus le choix.
Vous allez devoir affronter un à un les empêcheurs de vivre en rond.
Ce ne sera pas de tout repos.
Mais la porte est enfin entrouverte. Accrochez-vous.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Cristina Alonso (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cristina Alonso
Interview Cristina Alonso - Alice au pays des trop vieilles
autres livres classés : crise de la quarantaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14877 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..