AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782012039308
160 pages
Éditeur : Hachette (06/11/2013)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Paulo, onze ans, assiste à l'enterrement de son grand-père. Un enterrement des plus animés, dans un cimetière immense aux airs de parcours de golf. Soudain, la mère de Paulo tombe assise sur les genoux du cousin le plus confortable de la famille. Ses contractions ont commencé, la soeur ou le frère de Paulo est sur le point de naître. Pendant que ses parents sont à la maternité, Paulo reste chez sa grand-mère avec sa petite cousine Jade, cinq ans.
Tout à coup... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
cuisineetlectures
  18 novembre 2013
Vovô est mort. Au Brésil c'est ainsi que l'on dit papi et « Paulo n'avait jamais imaginé qu'un enterrement pouvait être aussi agité. Tout le monde se tombait dans les bras, pleurait et parlait » […] « Tout était embrouillé. Les idées. Les idées et les sentiments. Cette journée avait été la plus bizarre de sa vie. Il avait un poids sur le coeur. Un brouillard dans la tête. Ce n'était pas normal. ».
Vovô d'origine française, était marié à Elisa, brésilienne. Malgré sa peine, cette pétillante grand-mère va veiller sur Paulo car sa maman est partie accoucher d'un petit frère ou d'une petite soeur. Que d'émotions… Paulo s'amuse et se chamaille avec Jade, sa cousine, comme savent le faire les enfants dans les moments graves mais au cours d'une partie de cache-cache il ouvre la porte du bureau de son grand-père et pénètre à l'intérieur alors que c'est formellement interdit ! Accroupi dans le noir, il reconnaît à tâtons le vieux tapis troué de son grand-père. C'est le seul objet qu'il gardait de sa famille juive tuée dans les camps d'extermination en Allemagne durant la seconde guerre mondiale. Puis il se remémore toutes leurs conversations autour de sa collection d'armes avant de découvrir « L'arbre à l'envers », un magnifique présent pour ses petits-enfants.
Pendant ce temps, Jade se réfugie sur les genoux de sa grand-mère qui vient d'ouvrir une boite pleine de souvenirs et de photos. D'anecdotes en souvenirs joyeux ou douloureux, elle lui raconte l'histoire de la famille et ses secrets.
Pauline Alphen est née à Rio de Janeiro, au Brésil, d'un père français et d'une mère brésilienne et ce joli roman autobiographique est émaillé de termes et de références culturelles brésiliennes. « J'ai écrit ce texte quand j'ai su que la maison (familiale) allait être vendue sans que je l'aie revue. Que c'était fini, je ne pourrais plus y retourner. Que ma fille n'en aurait aucun souvenir. Et qu'il ne m'en resterait que les miens. J'ai écrit ce texte pour que tout cela continue à vivre. Parce que je suis reconnaissante de tant de bonheur. Parce que le bonheur passé n'est jamais passé... ».
Son écriture est tendre et touchante et évite tout pathos. Elle invite à une belle réflexion sur la transmission, la mémoire et le deuil avec beaucoup de délicatesse.
Je remercie chaleureusement les éditions Hachette et Masse critique pour cette jolie découverte.
Junior à partir de 8 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          251
orbe
  13 novembre 2013
A l'occasion de l'enterrement du grand-père, la famille de Paulo se retrouve. Mais rien ne sera désormais pareil. le jeune garçon est doublement touché par le changement puisqu'il attend d'un moment à l'autre la naissance d'un petit frère ou d'une petite soeur. C'est autour de la grand-mère brésilienne que le lien entre le passé et le présent va s'effectuer. Alors qu'Elisa écoute Vovo lui parler des femmes de la famille métissée, Paulo en jouant à cache-cache avec son autre cousine Jade, découvre dans le bureau interdit un étrange arbre tout à l'envers...

Conte poétique sur la transmission intergénérationnelle. Les réflexions du narrateur mêle la mort à la vie et nous pousse nous aussi, à redécouvrir notre généalogie, nos racines. L'auteur semble nous inviter à ne pas oublier d'abreuver à notre tour nos enfants et petits enfants des anecdotes familiales, seules à même à garder parmi nous nos chers disparus. Un récit qui mêle avec bonheur petites histoires et réflexions sur l'essence de la vie.

Lien : http://t.co/vRCfRjkjZv
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Acalia
  21 novembre 2013
Masse critique
Un titre qui a éveillé ma curiosité, le résumé a fini de me convaincre. Un arbre à l'envers, qu'est-ce que cela peut être?
Le livre commence sur le retour du cimetière. Paulo, un garçon de 11 ans, se pose des questions sur ce qui s'est passé cette journée-là, et il essaie de faire le point sur ses sentiments. Il doit aussi répondre aux questions de sa jeune cousine Jade, sur leur grand-père qui vient de décéder. Un après-midi, ils commencent une partie de cache-cache. Paulo cherche une nouvelle cachette, et au dernier moment, il entre dans le bureau de son grand-père, habituellement fermé.Là débute son aventure.
Un petit roman poétique, jouant sur les sentiments, le ressenti et les souvenirs des personnages. Beaucoup de notes sont rajoutées en bas de page pour expliquer des expressions (l'histoire se passent au Brésil) et des références culturelles. A la fin le lecteur comprend ce qu'est l'arbre à l'envers. C'est aussi une rencontre de moeurs d'époques différentes, de partage entre générations.
A découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lisbei13
  13 novembre 2013
Paulo est un jeune garçon de 11 ans qui aime jouer au foot, courir et écrire. Mais aujourd'hui, c'est le jour de l'enterrement de son grand-père, et au beau milieu du crématorium, sa mère s'est mise a ressentir les premières douleurs de l'accouchement. Donc aujourd'hui, Paulo a enterré son grand-père et il attend d'une minute à l'autre la naissance de son petit frère.
Et tandis que ses parents sont partis ensemble à l'hôpital, Paulo se retrouve chez sa grand-mère, qui pleure la disparition de son cher Arthur, avec sa cousine Jade, qui ne cesse de le bombarber de questions auxquelles il ne sait quoi répondre ... et c'est dans ces circonstances que Paulo va sans le vouloir pousser la porte du bureau de son grand-père, le bureau où celui-ci s'enfermait volontiers des jours entiers, et y découvrir la réponse à quelques unes de ses questions.
Ce petit livre est un joli petit récit mâtiné d'un brin de fantastique poétique, une ode à la vie et à la famille, une approche originale pour les jeunes lecteurs des souvenirs et des liens familiaux.
L'auteur, Pauline Alphen, est franco-brésilienne et on sent dans ce texte son désir de faire partager à ses lecteurs français un peu du Brésil qui compose la moitié de sa vie et de ses origines. C'est le premier roman d'elle que je lis, mais je me souviens avoir vu passé une trilogie de fantasy pour la jeunesse intitulée Les Eveilleurs (avec pour héros des jumeaux, Claris et Jad), que vous trouverez maintenant en format poche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
abo2008
  08 novembre 2013
Je tiens à remercier les éditions Hachette, ainsi que l'opération Masse Critique pour la découverte de cet ouvrage.
Mon avis est assez mitigé et je ne saurai dire si j'ai aimé ou non ce livre. L'histoire est très belle. Ce livre aborde des sujets difficiles comme la perte d'un être cher, le deuil, le souvenir, le rôle de chaque génération dans la création d'une histoire familiale… Je pense que le jeune lecteur peut trouver des réponses à ses propres interrogations sur la mort, ou du moins, des pistes de réflexions, l'auteur n'apportant pas de réponse toutes faîtes. Elle fait juste le constat qu'on ne sait pas ce qu'il y a après la mort et que c'est à chacun de croire ce qui lui convient, chose que j'ai beaucoup apprécié. Paulo, Jade et leur grand-mère font leur deuil du grand-père chacun à leur manière, montrant par là qu'il y a plusieurs façon d'accepter la disparition d'un proche. Mais quelque soit la manière dont l'acceptation de la mort est faîtes, un point commun ressort : même si le grand-père n'est plus parmi eux, il vivra toujours dans leur souvenir. La fin se termine sur une touche positive : un nouveau membre de la famille voit le jour et le cycle de la vie continue.
Par contre, j'ai été déçu par ce que la 4ème de couverture annonçait comme « une aventure incroyable » vécu par Paulo. Je m'attendais à quelque chose de plus spectaculaire, de plus magique. Je n'ai pas trop compris l'utilisation du fantastique par l'auteur. Je pense que le message qu'elle voulait faire passer aurait pu être amené autrement. du coup, alors que j'étais bien entrée dans l'histoire, je m'en suis détachée et je n'aie pas apprécié la fin de ma lecture.
Lien : http://hellody.canalblog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
HistoiresSansFin   21 mai 2014
Un conte nostalgique et poétique dont vous n'oublierez certainement jamais le voyage…
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   13 novembre 2013
On peut changer - certains diraient "grandir" - en un clin d'œil, un battement de cils ou de cœur, une marche que l'on saute, une poignée que l'on baisse, une porte qui s'ouvre. De l'extérieur, on ne semble pas différent. dedans, rien n'est plus pareil.
Paulo se sentait comme ça. Ailleurs. A côté. En voyage vers un lieu inconnu où tout est admirable parce que rien ne fonctionne comme on en a l'habitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
HarioutzHarioutz   29 mars 2016
Il monta sur une chaise en tenant la lampe de poche et, parmi les racines anciennes, mangées de mousse et de lierre, il déchiffra une inscription à demi effacée, perdue dans la brume des hauteurs : "Arbre généalogique". Alors, Paulo comprit tout.
C'était donc ça ... C'était ça le travail auquel son grand-père consacrait les heures interminables qu'il passait enfermé dans son bureau. Les lettres et les photos qui lui parvenaient de pays lointains, les livres faisaient partie de ses recherches.
L'arbre était un schéma, avec les noms et les dates de naissance et de mort de chacune des personnes de sa famille. Il était immense parce qu'il portait la généalogie du côté d'Arthur et du côté d’Élisa.
Son grand-père avait consacré une bonne partie de sa vie à cette oeuvre : réunir tous ses ancêtres et ceux de sa femme dans le même arbre, faisant des voisins de personnes qui ne s'étaient jamais rencontrées, réunissant le Brésil et la France, l'Amérique et l'Europe, le passé et le présent, reconnaissant ceux qui étaient morts, nommant les oubliés, reliant chaque individu à ses parents, enfants, frères et sœurs, oncles et tantes, neveux et nièces ...
(p.134-135).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cuisineetlecturescuisineetlectures   18 novembre 2013
Si les morts sont comme les cicatrices, on les garde à vie
Commenter  J’apprécie          241
AcaliaAcalia   02 décembre 2013
Son cœur battait la chamade, ses mains transpiraient.Paulo oublia qu'il était grand. L'enfance, avec ses effrois et ses merveilles, l'enfance et ses urgences que ne conjugue que le présent était là. Le jeu. Il fut à nouveau un enfant en entier dans l'instant présent, un enfant pour qui jouer c'est sérieux, une question de vie ou de mort.
Commenter  J’apprécie          20
LivresetmerveillesLivresetmerveilles   05 janvier 2014
La tristesse n'a pas besoin de faire du bruit pour faire mal. Les larmes coulaient sur leurs joues, sous les lunettes de soleil, et je me demandais si, à force, elles creuseraient un lit comme les ruisseaux.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Pauline Alphen (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pauline Alphen
? PLUS D?INFOS EN BARRE D?INFO ? Mets la HD, on y voit plus clair ! ____________________ Vidéo de présentation du projet : https://www.youtube.com/watch?v=00MKR... Vidéo de Treky (hier) : https://www.youtube.com/channel/UCyQgSL_aQgNLt_q27M63cyQ Chaîne de Mathilde Ma Malle aux livres (vidéo de demain) : https://www.youtube.com/channel/UCrxhhoB8soSL0YYV9mlz3-Q
Chroniques écrites des trois romans présentés :
Page facebook BBENSHORT : https://www.facebook.com/BBenshort Page twitter BBENSHORT : https://twitter.com/BBenShort
Toutes mes vidéos : http://bit.ly/1BgTU0u __________________________________ Livres présentés dans la vidéo : - La Quête d'Ewilan de Pierre Bottero (Rageot) - Les éveilleurs de Pauline Alphen (Hachette) - Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos (Gallimard) - Gardiens des cités perdes de Shannon Messenger (Lumen) ___________________________________ Pour me joindre/trouver :
Le BLOG : www.croquelesmots.fr FACEBOOK : Croque les mots ou la page perso Cassandra Croque les mots Le compte TWITTER : https://twitter.com/CroquelesMots LIVRADDICT : http://www.livraddict.com/profil/kyeira/ INSTAGRAM : _croquelesmots_
Par MAIL ? : croquelesmots@hotmail.com
N'oubliez pas de paramétrer votre Compte GOOGLE+ pour que je puisse vous répondre !
Je filme avec une SONY HDR-CX240 Je monte mes vidéos avec Sony Vegas pro 12
Bonnes lectures ! ?
+ Lire la suite
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz Gabriel et Gabriel

De quelles nationalités sont les deux garçons ?

Français et Portugais
Russe et Espagnol
Chinois et Américain
Français et Brésilien
Américain et Français

3 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Gabriel et Gabriel de Pauline AlphenCréer un quiz sur ce livre

.. ..