AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505082693
Éditeur : Kana (28/06/2019)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Dans cette aventure inédite du Capitaine Albator, une équipe de scientifique a découvert un mausolée de Sylvidres et des informations où il est fait mention de manipulations génétiques et d'un pouvoir destructeur terrifiant. Pouvoir capable de rendre les Sylvidres immortelles ou au contraire de provoquer leur destruction. La vague de froid extraordinaire qui frappe la planète bleue pourrait bien être liée à l'une de ces Sylvidres mutantes. Le Capitaine Albator et so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  02 juillet 2019
Il était une fois Jérôme Alquié fanboy de la Génération Y qui faisait des fanarts. Ses fantarts furent remarqués, et il fut engagé pour réaliser des jaquettes. Puis ses jaquettes furent remarquées, et il fut engagé pour faire des BDs. Et son rêve se réalisa le jour où on lui demanda d'écrire, dessiner et coloriser une nouvelle aventure du Capitaine Albator, alias le Capitaine Nemo dans l'Espâce... Actuellement il est sans doute quelque part au paradis des geeks !
Les 6 premières pages nous résument tout ce qu'il faut savoir sur le capitaine, son vaisseau, son équipage, ses amis et ses ennemis : l'introduction est donc parfaite pour tous ceux qui ne connaîtrait rien au Leijiverse (je pense aux néophytes de la Génération Z).
Tandis que l'Arcadia fait quasiment à lui tout-seul le blocus de la Terre ravitaillée depuis l'Espace, les terriens eux souffrent d'une vague de froid planétaire pas très loin d'une nouvelle ère glaciaire (et dans les deux cas le gouvernants sont d'un aveuglement et d'une incompétence confinant à la trahison, tous occupés qu'ils sont à leur réélection pour continuer à profiter du confort qu'ils ont volé au reste de la population). A la base météorologique Ledus 4 dans l'Océan Arctique, le Docteur Imer et le Professeur Reiji Matsumoto découvrent que l'origine de la vague de froid est un tombeau sylvidre contenant le caisson d'hibernation d'une titanide. Seul survivant de l'expédition, le Docteur Imer est incompris des élites autoproclamées qui en ont rien à foutre de la fin du le monde et poursuivis par les agentes sylvidres qui sont très intéressées par la fin du monde. Il ne doit la vie sauve qu'à l'Arcadia et son Capitaine : et c'est parti pour l'Aventure, à la poursuite de la Sylvidre de Glace !
Il s'agit d'une série prévue en 3 tomes, et autant vous dire que les twists de la fin du tome 1 redistribuent toutes les cartes !
C'est beau, c'est coloré, c'est dynamique, et c'est respectueux de la saga originelle. L'auteur s'éclate à insérer son histoire dans la grande histoire du Leijiverse, et pour ce tome 1 il le fait avec talent et subtilité certes, mais surtout avec passion ! Ma joie est pondérée par le fait que mon Albator à moi, c'est celui de 1984 avec les Humanoïdes et l'Arcadia 4, et non celui de 1978 avec les Sylvidres et l'Arcadia 5. Mais bon, à chacun ses préférences n'est-ce pas ? Mais elle est aussi pondérée, et ce de manière plus objective à mes yeux, par le fait qu' à l'image de plusieurs de ses confères et consoeurs de la Génération Y (Bruno Lemaire, Romain Lemaire, Tony Valente, Patricia Lyfoung, Elsa Brants, le duo Vincent Chalvon-Demersay / David Michel dans l'animation et tant d'autres) le côté fan reste encore prédominant. Frères et soeurs de la Génération Y, émancipons-nous du passé et trouvons notre propre style pour redonner vie à tout ce qui nous a fait rêver !
La France est devenue plus que la Corée du Sud et la Chine l'autre pays du manga, et bon an mal an elle est désormais le 3e producteur mondial d'animation. Il est maintenant venu le temps de se poser cette question : la culture populaire française peut-elle redonner vie à l'Âge d'Or de la Science-Fiction japonaise, et plus encore si affinité (avant de mourir Shingo Araki avait déclaré qu'il fallait laisser les Français gérer l'avenir de la franchise "Saint Seiya" !). La French Touch revisitant "Mazinger Z", "Goldorak", "Albator", "Capitaine Flam", "Gundam", "Macross", "Armored Trooper Votoms"… Avec un petit coup de pouce ou un petit moment de lucidité de la part des « premiers de cordées » maraboutés par les sinistres, vénaux et ultralibéraux marketeux de la Disney Corporation, c'est fort possible ! OMG suis-je moi aussi quelque part au paradis des geeks !!!
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          382
garrytopper9
  04 juillet 2019
Je ne suis pas un spécialiste ni un grand connaisseur de l'univers d'Albator, je n'ai lu que quelques tomes de Capitaine Alabator Dimension Voyage, et vu le récent film d'animation. Je n'ai encore jamais lu la série principale car je sais qu'elle n'est pas terminée et que Leiji Matsumoto ne la terminera sans doute jamais. Et, aussi géniale soit-elle, j'ai du mal à me motiver pour lire une oeuvre inachevée.
Ici, ce n'est donc pas un manga que l'on a mais une bande dessinée écrite et dessinée par Jérôme Alquie, sous la supervision de Leiji Matsumoto. C'est donc le premier tome sur trois que comptera au final la BD, et qui sert donc d'introduction. Nul besoin de connaitre l'univers d'Albator pour profiter de cette superbe BD.
On y suit l'équipage de L'Arcadia qui est de retour sur Terre et qui va se rendre compte que celle-ci semble frappée par un froid anormal. Ils vont donc enquêter dans l'océan arctique et se rendre compte qu'il existe, enfoui dans les profondeurs de la Terre, une sorte de mausolée de Sylvidres, qui serait là depuis la nuit des temps, bien avant l'apparition des premiers hommes.
Ce que l'on va apprendre grâce à d'anciennes tablettes c'est qu'il existerait un pouvoir très puissant capable de provoquer la destruction de la planète. Cela nous est d'ailleurs expliqué par un scientifique qui même s'il ne fait que quelques apparitions au début, nous fera sourire car on aura tous reconnu les traits de Leiji Matsumoto, avec son béret et sa moustache. J'ai vraiment trouvé ce petit clin d'oeil de la part de Jérôme Alquie très sympathique.
Graphiquement, le titre est superbe, les planches sont dynamiques, les couleurs sont chatoyantes, très colorés et la découpe des cases est extrêmement fluide. La narration n'est pas lourde, et en tant que novice de cet univers, j'ai pris beaucoup de plaisir lors de ma lecture. de plus, en introduction on a plusieurs pages qui nous expliquent rapidement la situation, et même si quelqu'un qui connait cet univers notera sans doute des références que je n'ai pas, cela ne m'a pas empêché de comprendre et d'apprécier ma lecture.
Ce premier tome de 56 pages est une parfaite réussite, qui pour le coup, me donnerait presque envie de continuer Capitaine Albator Dimension Voyage dont j'avais arrêté la lecture tant la parution était d'une extrême lenteur.

Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
cyan
  09 septembre 2019
(...) Pour les gens de ma génération, Albator est surtout le héros d'un anime culte qui parlait de liberté et de lutte contre l'oppression. Ses aventures ont bercé mon enfance 🙂 Alors quand je suis tombée sur cette BD, je me suis littéralement jetée dessus ^^
L'histoire est inédite, mais basée sur l'anime. Je n'étais donc pas vraiment en territoire inconnu. La nostalgie a bien sûr joué sur mon appréciation de la BD, mais pas seulement. L'intrigue est intéressante et bien fichue, même si 56 pages, c'est un peu court pour vraiment tout approfondir. Mais il y a de l'action, de l'aventure, de l'humour, sur fond de sujets sérieux: critique de l'inertie politique de dirigeants irresponsables, destruction de la planète, etc.
Les dessins sont magnifiques, le trait est fin et soigné. On retrouve le style de l'oeuvre originale, notamment dans la représentation des personnages. Les décors sont précis et variés, il y a beaucoup de détails. Les couleurs sont somptueuses, chaque planche en met plein les mirettes.
Une super lecture, j'ai hâte de lire la suite! 🙂
Lien : https://bienvenueducotedeche..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
gyselinck_dominique
  29 juin 2019
Le voici de retour, le Capitaine Albator !!
A bord de l'Arcadia et accompagné de ses 40 hommes libres d'équipage, le Capitaine Albator doit préserver la terre d'un danger imminent : le retour des Silvidres sur terre.
Mais voilà, c'est une quête bien solitaire qu'il doit mener car les dirigeants de la terre en ont fait un hors-la-loi, bien plus préoccupés par leur petits plaisirs que de faire face à la menace qui se profile à l'horizon...
Le plaisir de replonger dans cette série qui a bercé toute ma jeunesse !!
Commenter  J’apprécie          20
Catilina38
  22 août 2019
Quand j'ai appris qu'une ribambelle d'adaptations de mangas des années 70-80 allait être lancée par des auteurs franco-belges, comme beaucoup d'entre vous mon cerveau s'est mis en pause et je me suis précipité sur cet Albator par l'auteur des Mythics. On parle ici du Albator 78 avec le vaisseau bleu. Tout d'abord je précise qu'il s'agit ici d'un ouvrage résolument jeunesse, qui contrairement à nombre de séries qui peuvent plaire à différents ages, se destine avant tout aux plus jeunes et aux fanatiques  de la première heure du personnage. La fidélité au matériau d'origine, tant dans le design des personnages que dans l'esprit du récit est totale et validée par le maître Leiji Matsumoto, l'auteur d'origine. La colorisation impeccable nous donne l'impression de lire un Anime comic alors que l'on est bien dans une création originale. On sent que l'auteur s'est fait plaisir avec un très grand sérieux pour pour proposer cette histoire d'armada Sylvidre (des extra-terrestres humanoïdes semi végétales) revenant sur Terre alors qu'une période glaciaire enserre la planète dont les dirigeants corrompus ne gèrent pas grand chose. L'album reprend des éléments désuets de l'Anime et la simplicité de l'intrigue comme des personnages laissera les lecteurs adultes sur leur faim. Pour peu que l'on ne se soit donc pas trompé de cible, ce premier volume d'un triptyque remplit donc totalement son objectif et permettra aux enfants de la génération club-Dorothée de faire découvrir cet univers fascinant à leurs jeunes enfants.
A partir de 7 ans.
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          03
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   30 juin 2019
- C’est impensable. Avec un tel gouvernement, nous courons à notre perte. La seule chose qui intéresse vraiment nos dirigeants, c’est leur confort personnel.
Commenter  J’apprécie          91
gyselinck_dominiquegyselinck_dominique   29 juin 2019
Quand le présent BD se fait l'écho d'un souvenir de jeunesse...
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Jérôme Alquié (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérôme Alquié
Jérome Alquié, l'art du manga
autres livres classés : piratesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Des romans sur une ile

Roman de l'auteur anglais William Golding publié en 1954 qui montre la fragilité de la civilisation. Il décrit le parcours régressif d'enfants livrés à eux-mêmes.

L'île
Robinson Crusoé
L'Île mystérieuse
Le Comte de Monte-Cristo
Shutter Island
L'Île au trésor
L’Île du docteur Moreau
Sa Majesté des mouches
L’Île du jour d’avant
Paul et Virginie

10 questions
93 lecteurs ont répondu
Thèmes : îles , mer , navire , pirates , corsaires , marinsCréer un quiz sur ce livre