AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791090836419
86 pages
Éditeur : Al Manar (24/02/2015)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
... Et voici, sans ses orgues, et entre ciel et pierre blanche, le couteau de la magnificence et je ne sais pas m'en servir, avec mes doigts tout rouges de tiédeur, au moment où la serpe miniature de nos désirs ne fauche que de trop petits emblèmes. La poète Gabrielle Althen- qui fut proche de René Char - est ici accompagnée plastiquement par le peintre Philippe Hélénon. Sa poésie est l'une des plus hautes qui soient aujourd'hui.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
coco4649coco4649   15 avril 2021
Ateliers de Braque



Parce qu’il était déjà là
Un oiseau put traverser l’esprit
Bientôt suivi de beaucoup d’autres
On eut très vite un beau losange
De choses blanches qui vivaient
Et puis le temps fit un ovale
Non ce n’était pas une auréole
Ce chant qui bourdonnait tout autour de ta tête
Mais un halo d’espace blanc
Tout frissonnant de foi prémonitoire
Oiseaux dans ce désert
– La foi déplace les images –
Oiseaux sous cette lampe
Capables immobiles d’aller
Des quatre coins
De l’épopée
Vers la chose qui habite la tête
Ô mes enfants mes impatients
Ce halo pesant le poids du ciel
Tous ses oiseaux coulaient de source
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   16 août 2017
L’ISOLE


Le ciel sans offre jette son mur de maison nue devant ton front. En contrebas s’agitent des nœuds d’oiseaux labiles et la charité des hommes qui glisse sur leurs mains d’échange. Le paysage que tu as tant aimé s’est déversé ailleurs où s’achève le pain et les paroles à saisir au vol sur la sinuosité vive des lèvres.
Et toi, pauvre de toi, qui te sens si souvent fils d’une maison vide, et qui t’es tu, jusqu’à ce que l’absence de messages d’un ciel lavé de ses figures ne délimite plus le temps, tu ne sais si tu pourras longtemps habiter plus haut parce que ton âme, que tu voulais retenir, à demeurer trop silencieuse s’est gonflée de son bruit naturel et de tonnerre, et que nous nous plaignons de supporter très mal ce rapt d’ententes et d’horizons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   20 avril 2019
Bergère de la lumière…


Bergère de la lumière, sans même savoir qu’elle était
aux aguets, elle tenait son cœur vert et nu spacieux
assez pour y loger des souvenirs et des arceaux de ciel.

La résonance cherchait en elle le préférable et sa limpidité.
Un arbre pur en contre-jour lui écrivit dans la clarté.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
921 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre