AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2889081532
Éditeur : La Joie de Lire (05/01/2013)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Lucrezia a treize ans, un sens aigu de l’observation, une admiration sans borne pour son papa pilote, et une maman qui travaille dans une agence de mannequins à Milan. A ses yeux la famille idéale, complétée par Emma, sa nounou, à qui ses parents, très accaparés par leur travail, l’ont souvent confiée depuis sa petite enfance. Le premier jour des vacances d’été ses parents lui apprennent qu’elle va avoir un petit frère ou une petite sœur. Or la grossesse se passe ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Jangelis
  27 mars 2014
Une excellent surprise pour moi que ce roman.
Déjà, la couverture laisse présumer plutôt un livre très fille / léger / gentillet / "beauté et copines".
En outre, bien que j'adore la langue italienne, et le pays, j'ai généralement du mal avec les auteurs jeunesse italiens. La plupart du temps, je peine à accrocher à l'histoire.
Là, je suis entrée dès les premières lignes avec bonheur dans le roman, et j'ai beaucoup aimé.
Lucrezia, 13 ans, vit à Milan.
Fille unique d'une famille "parfaite", mère belle, ex mannequin, et aimante ; père pilote de ligne, qui adore sa fille même si souvent absent, une nounou qui la dorlote.
Ses parents lui apprennent qu'ils attendent un autre enfant, puis sa mère doit être hospitalisée, juste au moment où la nounou n'est pas là, et le père absent pour travail.
La mère fait appel à sa propre mère, et à sa soeur, mais trop égoïstes pour accepter.
Le père se résout à l'envoyer, en train, dans le sud, chez sa soeur, que Lucrezia ne connaît pas.
Elle arrive dans une famille aussi aimante que la sienne, mais tout à l'opposé quand au mode de vie : assez pauvres, vivent entassés, 4 garçons remuants, bruyants.
Tous l'accueillent à bras ouverts, surtout le bébé, sauf le fils aîné.
Ce qui est assez rare, c'est que si tout l'humour du livre joue sur l'opposition entre les deux familles, il n'y en a pas une positive et l'autre non.
Toutes deux sont chaleureuses, aimantes, et c'est pourquoi ce roman est plein de tendresse et réchauffe le coeur.
On sourit souvent, mais l'auteur en profite pour parler de sujets difficiles. du secret de famille, puisque Lucrezia ne connaissait pas cette branche, et ignore pourquoi ils ne se fréquentent pas, jusqu'aux problèmes plus adolescents.
On pourrait penser que trop, c'est trop, quelques sujets graves auraient pu être évités. Mais on lit cette auteure avec tant de plaisir que ça passe parfaitement. Et surtout, il y a tant de petites choses qui nous font sourire qu'on sort de là plutôt réjoui.
Le contraste entre les modes de vie, et la découverte par Lucrezia qu'on peut vivre très différemment de sa famille, et avec autant de bonheur sont très intéressants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
docidf
  12 novembre 2013

Trop Parfaite / ALVISI, Gigliola
Traduit de l'italien par Françoise LIFFRAN
La joie de lire – Janvier 2013 – 305 pages (Hibouk)
ISBN : 978-2-88908-153-0 - Prix : 13,90 €
Résumé : Lucrezia doit quitter sa famille idéale (un père pilote et beau comme un dieu, et une mère ex-mannequin et reine de l'organisation) et ses copines à Milan, pour aller passer l'été chez sa tante Mariella et ses cousins dans les Pouilles. Elle qui vit dans une famille parfaite va découvrir un monde très différent où les menus équilibrés, l'organisation, le calme et l'intimité ne sont pas de mise mais où l'on se bagarre pour la salle de bain, où l'on mange comme quatre… Derrière cette ambiance très joyeuse, elle perçoit un mystère, lié à un drame familial dont on rejette la faute sur son père sans qu'elle comprenne pourquoi.
Mots clés: FAMILLE / RELATIONS PARENTS-ENFANTS / SECRET DE FAMILLE / MORT / CULPABILITE / AGRESSION / DIFFERENCE
Commentaires : Sous une apparence plutôt légère, ce roman dit plein de choses sur les relations familiales (secret de famille, non-dits, perte d'un enfant) et les problèmes de société (viol, culpabilité). Il décrit avec justesse les différentes facettes de l'adolescence et aborde des questions profondes, notamment en ce qui concerne les relations familiales.
L'héroïne est beaucoup moins superficielle que son apparence de barbie ne peut le laisser penser, elle a les pieds sur terre et accepte de bonne grâce les changements qui lui sont imposés.
Les échanges entre les personnages se fait par SMS ou par mail, avec un style et un vocabulaire particuliers qui peuvent parfois dérouter les adultes.
Pistes de discussion :
• Que pensez-vous de l'atmosphère qui règne chez les cousins de Lucrezia ? Ordre ou désordre, dans quoi vous sentez-vous le plus à l'aise ?
• En quoi être très jolie est difficile à supporter pour Lucrezia ?
• Que pensez-vous de la réaction d'Alfonso vis-à-vis de Lucrezia ? Celle de son oncle vis-à-vis de lui ? Comment faire pour éviter les malentendus et les non-dits dans une famille ou entre amis ?
• Qu'est-ce qui permet une réconciliation entre les membres de la famille ?
Comprenez-vous le silence de Martina suite à son agression ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Jall
  23 avril 2015
Milanaise de 13 ans, Lucrezia a une vie chic et bien organisée entre une mère ex-mannequin qui travaille dans la mode et lui donne des notions d'élégance, et un père remarquablement beau, pilote d'avion. Sa mère est enceinte, la grossesse se passe mal, et voilà Lucrezia envoyée en vacances dans le sud de l'Italie, chez la soeur de son père qu'elle n'a jamais vue. La vie là-bas est diamétralement opposée à ce que Lucrézia connaît : une tante qui gère son travail et sa famille sans se soucier de son apparence, 4 cousins de 2 à 18 ans dont 3 très rondouillets, un oncle sympa mais qui n'aide pas à la maison. Les bagarres pour la salle de bains sont fréquentes, les distributions de taloches aussi. Les autochtones parlent un dialecte inconnu et l'espace est plus qu'exigu. Et pourtant, cet été là va changer la vie de Lucrézia.
Un roman ado à partir de 12 ans, bien écrit, sans mièvrerie. Très contemporain (écrit en 2013), il fait allusion à des événements récents, utilise les textos et les e-mails. Informer le lecteur français adolescent des différences entre l'Italie du sud et celle du Nord, même s'il peut le deviner seul. Il est fait allusion au viol dans ce livre de manière intelligente, néanmoins, ne pas hésiter à en discuter avec les lecteurs les plus jeunes.
En résumé, un roman contemporain, bien écrit, dont l'héroïne est une adolescente, mais qui évoque des sujets d'adultes (disputes familiales, différences de vie, agressions sexuelles). Ne pas hésiter à le faire lire aux ados de 12 à 15 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Iskiwiwi
  05 février 2014
Lucrezia a 13 ans et admire son père pilote et sa mère qui travaille dans une agence de mannequins. Elle voue une affection particulière à Emma, sa nourrice. Au début de l'été, ses parents lui annoncent la future naissance d'un enfant mais la grossesse est à risque et la mère doit se reposer. Lucrezia est alors envoyée en vacances chez une tante paternelle qu'elle ne connaît pas.
Une histoire intéressante et parfois touchante. Elle serait vraiment parfaite si je n'avais pas eu l'impression que l'auteur prenait le lecteur pour un imbécile. Lucrezia s'exprime comme une adolescente totalement écervelée et je ne parle pas des adultes dont les dialogues sont trop lisses et conviendrait parfaitement aux séries qui passent sur certaines chaînes en début d'après-midi…
Commenter  J’apprécie          00
Sylvie65000
  23 novembre 2014
Lucrezia doit quitter sa parfaite vie à Milan pour passer l'été dans le sud de l'Italie avec une tante qu'elle ne connait pas. Ecrit à la manière d'un journal intime de jeune fille entrecoupé des divers mails et SMS que Lucrezia échange avec sa famille et ses amies, on découvre le secret de famille (un deuil). Drôle, tendre et touchant.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   18 juin 2013
Gigliola Alvisi, dans ce roman à première vue un peu léger, décrit plutôt bien le passage de l'innocence de l'enfance à l'adolescence.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JangelisJangelis   25 mars 2014
-- Je voulais te dire ... Euh ... Je suis content que cette nuit tu n'aies pas ... disons ... que tu aies eu de la chance, voilà.
-- De la chance ? Si tu le dis ...
-- Moi non.
Et elle reste là, à regarder ses pieds.
-- Comment ça, en quel sens ?
-- En ce sens que moi je ne fais pas de karaté et que personne n'est venu me sauver.
-- Tu veux dire que tu ... ou plutôt qu'on t'a ... et qui ? Tarzan ? Il t'a ...
Je n'arrive jamais à prononcer ce mot horrible.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PianotinnePianotinne   31 mai 2017
Quand je ne suis pas déjà au travail, je me lève à six heures et je en même temps la cuisine pour
Le déjeuner et le dîner.....
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : italie du sudVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
539 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre
.. ..