AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782075121453
416 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (06/06/2019)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 139 notes)
Résumé :
Charly Vernier découvre que sa grand-mère était magicienne. Mais un mystérieux voleur de mémoire, le Cavalier, l'a dépouillée de ses souvenirs et cherche à s'emparer de la source ultime de la magie. Pour la sauver, Charly, aidé par Maître Lin et par son amie Sapotille, n'a d'autre choix que de devenir apprenti magicien.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (72) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  13 juillet 2019
Charly Vernier, jeune garçon a priori normal, à part son chat qui semble avoir des capacités au dela de la normal, découvre un jour que sa grand mère , dispartue depuis 5 ans porurait faire partie d'une grande confrérie de magiciens.. Celle ci revient un jour totalement amnésique et apathique, , et pour lui venir en aide Charlie va devoir utiliser ses pouvoirs magiques qu'il avait enfoui au fond de lui même.
Les sagas pour la jeunesse à base de sorcières, et autres balais et grimoires prolifèrent tant sur les rayons des libraires qu'une certaine lassitude peut parfois poindre.
Heureusement de temps à autre, un ou une auteur(ice) vient apporter un peu de nouveauté au genre; c'est le cas de la française Audrey Alvett dont le premier tome de sa nouvelle saga Magic Charly est sorti le 6 juin, en librairie. Un premier tome d'une trilogie ensorcelante et jubilatoire, dont les références à JK Rowling et Sir Terry Pratchett ( l'auteur du "disque monde" notamment ) sont clairement assumées.
Alors certes, certains ingrédients de la tambouille d'une sage magique sont bien réunis dans ce Magic Charly à base de sorts les plus tordus et de dangers évidents et dans un monde qu'il connait si mal et ce sont surtout ses qualités humaines qui pourraient le sauver...
Un apprentissage de la magie , qui fait forcément penser à du Harry Potter, où notamment les balais volants poussent à partir du moment où on s'asseoit dessus..
Un univers de conte foisonnant et addictif, et une lecture sur laquelle que les jeunes lecteurs devraient assurément se ruer dessus !
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Ileauxtresors
  07 août 2019
Derrière cette couverture splendide se cache un roman initiatique fabuleux – le premier tome d'une nouvelle série française qui va sans aucun doute faire beaucoup parler d'elle ! Nous l'avons lu à voix haute – enfin en partie seulement, à cause de son succès, les garçons n'ayant pas réussi à patienter et en ayant lu de grandes parties seuls… Verdict unanime : ce livre nous a fait procuré un plaisir de lecture équivalent à l'émerveillement de la découverte des Harry Potter – et je pèse mes mots !
Le prologue plante magnifiquement le décor et nous accroche pour une lecture addictive de plus de 400 pages. On y fait la connaissance du petit Charly et de sa grand-mère, Dame Mélisse, dégustant de savoureux beignets de prédiction dans une cuisine enchantée. Mais soudain, la grand-mère s'effondre en découvrant la teneur de sa prophétie… Cinq ans plus tard, Charly vit désormais seul avec son originale de mère et n'a plus que de vagues souvenirs de Dame Mélisse. Lorsque cette dernière resurgit brusquement dans sa vie, il est loin d'imaginer les révélations, les rencontres et les aventures qui l'attendent. Mais le temps lui est compté : s'il souhaite survivre et venir en aide à sa grand-mère, il doit effectuer son apprentissage de magicier et déjouer un complot terrible…
Autant le dire tout de suite : Audrey Alwett nous a tous ensorcelés avec sa belle écriture imagée. L'intrigue qui se tisse sous nos yeux écarquillés est passionnante, surprenante mais parfaitement maîtrisée. Elle est racontée avec beaucoup d'humour et de générosité. Les personnages sont réussis : attachants, déconcertants, drôles, effrayants parfois, avec notamment plusieurs protagonistes féminines qui jouent un rôle de premier plan. Charly suscite la sympathie et l'identification, plus que d'autres personnages de roman plus conformes à l'image stéréotypée du héros. Sensible, attentionné, il ne semble pas avoir de facilité particulière dans ses apprentissages de magicier et doute souvent de lui. Mais Charly puise dans son attachement à ses proches des ressources insoupçonnées pour trouver le courage nécessaire…
Et surtout, il faut parler de la richesse du monde des magiciers, qui déborde de créatures et trouvailles délicieuses, comme l'ingénieux moyen de locomotion que sont les citrolles ! J'ai également beaucoup apprécié, comme chez Harry Potter, la manière dont cet univers magique donne à réfléchir au monde réel : par exemple en traitant la magie comme une ressource rare, qui doit être économisée, mais qui peut donc faire l'objet de formes de commerce. Ou en montrant les dérives d'une trop grande concentration des pouvoirs politiques et judiciaires. Ou encore à travers les métaphores et « allégories » qui permettent d'aborder de façon très originale les grandes questions comme la mort, la perte de mémoire ou la justice au sens large…
Il va sans dire que nous allons compter les jours jusqu'à la parution du tome 2 ! D'ici là, nous allons nous pencher sérieusement sur les autres livres d'Audrey Alwett… en regrettant de ne pas avoir des apocachips ou des madeleines de réconfort sous la main !
Lien : https://wp.me/p9lfMs-ky
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
ValHou57
  30 août 2019
Connaissant l'autrice pour ses BD de Princesse Sara, le dessin animé de mon enfance qui m'aura tant fait pleuré, j'ai eu envie de la découvrir sous la forme de roman. de plus, et même si dans mon cas la couverture n'influence ou ne freine pas un achat, je dois bien reconnaître qu'elle est juste canon. Cette couverture est divine et représente tellement bien ce premier tome.
Dans ce livre, nous découvrons Charly Vernier, un jeune garçon qui goûte les beignets de prédiction de sa grand-mère dans l'insouciance la plus complète. Malheureusement, la situation va vite dégénérer… Charly joue à cache-cache et sa grand-mère rentre dans le jeu. Lors de la découverte d'un message, la grand-mère est saisi d'effroi. Elle décide de renvoyer Charly chez sa mère au plus vite et disparaît brutalement avec sa roulotte. Pendant cinq longues années, Charly et sa mère n'auront plus aucune nouvelle. Un beau jour, un coup de fil étrange leur apprend qu'elle a été retrouvée à l'autre bout du pays, désorientée, et qu'elle a visiblement perdu en grande partie sa mémoire. Ni une, ni deux, Madame Vernier décide de lui aménager une chambre chez eux.
C'est ainsi que tout commence pour Charly ! La découverte d'un monde extraordinaire, de la magie, ses codes, ses merveilles, mais aussi et surtout de ses dangers.
Comme à chaque fois que l'on voit une telle communication sur un titre, je suis inquiète. Inquiète de ne pas aimer, de passer à côté, ou tout simplement saoulée d'en entendre parler en boucle. Ici, l'avantage c'est qu'on l'a aperçu dans de nombreux book haul, mais je n'ai vu passer qu'un voire deux avis, donc j'en ai profité pour me plonger dedans très rapidement. Et je reconnais volontiers que j'en suis plus que ravie.
Charly est un adolescent de 14 ans qui vit seul avec sa mère. Elle est la directrice de son école et exige de lui autant que pour n'importe quel élève. C'est un ado bien élevé, intelligent, charmeur, drôle, et qui prend volontiers la défense des autres. Il est foncièrement gentil et n'aime pas les conflits. S'il peut arriver à calmer le jeu, au lieu de jouer des poings, il le fait volontiers. Pour le reste, il n'a rien du héros cliché. Il a la peau noire, n'a pas le physique d'un Dieu vivant, n'est ni le Bad boy ni le mec populaire de l'école, plutôt bon à l'école, mais pas très doué en devinettes ou magie. C'est un personnage authentique qui échoue parfois. Il commet des erreurs, il patauge dans cet univers inconnu, et n'excelle pas dans tous les domaines. Néanmoins, sa grande force de caractère réside dans son obstination à ne jamais abandonner tant qu'une lueur d'espoir brille.
June est sa meilleure amie. Ses parents ont une entreprise qui tourne parfaitement et espère la voir reprendre le flambeau familial, sauf que la jeune fille a bien d'autres projets. C'est une adolescente qui n'a pas froid aux yeux, déterminée et intelligente, et sa spécialité est sa capacité à avoir de merveilleuses idées pour semer la pagaille. Son passe-temps favori : trouver la pire bêtise à commettre. Elle apporte un grain de folie et une grande dose de bonne humeur aussi bien à Charly, qu'à nous lecteurs. Quelque chose me dit qu'on est loin de tout savoir sur elle, et qu'elle saura à coup sûr nous surprendre dans les prochains tomes. D'ailleurs, je n'en attends pas moins d'elle.
Sapotille est une élève sérieuse, bonne première de la classe, et ses camarades se font un malin plaisir de l'embêter quotidiennement., sauf Charly, qui ne supporte pas cela. de nature solitaire, consciencieuse, elle n'a besoin de personne pour la défendre. Derrière son caractère limite fougueux et sauvage, se dissimule une héroïne touchante et mystérieuse. Sapotille porte des lunettes et des vêtements amples, elle est donc bien loin de l'héroïne bimbo. Elle n'a pas froid aux yeux et pas sa langue dans sa poche. Je trouve que le trio qu'elle forme avec Charly et June est drôle, frais, intéressant à suivre, atypique et plaisant. Chaque personnage est bien différent et le tout fonctionne à merveille. Sapotille est sans doute le personnage qui m'intrigue le plus par bien des aspects. J'ai hâte de découvrir son vécu et ce que l'avenir lui réserve.
Il y a bien d'autres personnages, mais si je commence à vous parler de chacun d'entre d'eux, vous n'aurez plus de surprises, et au lieu de lire un avis, vous aurez la taille d'une nouvelle lol.
Audrey Alwett réinvente la magie et ses codes pour nous offrir sa vision des choses. Une vision innovante et rafraîchissante. le premier tome pose les bases de l'univers, les liens qui unies les personnages, la mythologie de vigueur, et aurait pu se contenter de cela. Après tout, il n'est pas rare qu'un premier tome ne serve que d'introduction au reste de la trilogie/saga. Mais il est tellement plus que cela. Dès les premières pages j'ai été happée dans cet univers. Dès le début, j'ai été séduite par ce que je lisais. Que ce soit pour l'univers, la mythologie mise en place, la façon de nous raconter cette histoire, la plume de l'autrice, les événements qui s'y passent, le mystère, la magie, les personnages humains, le chat, la serpillière, l'humour, les répliques piquantes, les moments touchants, les révélations ou encore les complots mis en place. L'autrice nous offre une folle aventure qui nous émerveillera. Une chose est sure, on ne voit absolument pas défiler ces 416 pages. Je tiens aussi à mettre à l'honneur, tout ce qui touche à l'école : L'école des Allumettes Hurluberlu que j'ai adoré et qui ne manque pas d'imagination.
Le texte est travaillé, la plume fluide et non infantilisante, l'univers bien construit, la réinvention de tout ce qui touche à la magie est revigorante, le choix de placer cette histoire en France, et l'originalité des prénoms choisis. J'apprécie aussi grandement que l'autrice n'est pas succombée à l'appel des personnages stéréotypés, sans pour autant faire des siens des martyrs. Si certains événements étaient attendus, d'autres ont su me surprendre au point de me laisser sur les fesses.
En résumé, un excellent premier tome où l'ennui n'a pas sa place. Une mythologie différente, originale et qui permet de se détacher de ce qu'on a déjà pu lire auparavant. Des personnages attachants et qu'on a envie de retrouver très rapidement. Et le tout dans un style et une plume envoûtants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lunartic
  20 juillet 2019
Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour la chronique d'un premier tome de saga qu'il me fallait AB-SO-LU-MENT, j'ai nommé Magic Charly : L'Apprenti. En effet, j'étais tout bonnement surexcitée à l'idée de dévorer ce livre ; et encore, je pèse mes mots. En même temps, ce titre tout ce qu'il y a de plus aguicheur pour la fana de fantastique, fantasy et sorcellerie en tout genre que je suis et cette couverture juste EXTRAORDINAIRE (un immense bravo à Stan Manoukian ; ça, c'est ce que j'appelle du travail d'orfèvre) me promettaient tout ce que j'aime : de l'aventure, du grand frisson et de la magie à l'état pur, tout simplement. Qui plus est, la plume et l'imaginaire d'Audrey Alwett m'avaient tout bonnement séduite lorsque je les avais découverts avec ses précédentes oeuvres, à savoir la somptueuse série de BDs Princesse Sara et le truculent Poisons de Katharz. En clair, j'étais toute prédisposée à me laisser embarquer dans le nouvel univers extraordinaire proposé par l'autrice, dont l'indéniable pouvoir magique d'inventer des mondes et des personnalités hors normes s'est vérifié ici aussi.
Premier point positif de L'Apprenti et ce qui nous happe immédiatement dès les toutes premières lignes de ce tome introducteur : l'imagination débordante de l'autrice. Ça nous éclabousse, ça déborde de couleurs et d'ingéniosité de partout, et ce à chaque page qui se tourne, à chaque minuscule recoin de ce monde grandiose, si vaste et dont il nous reste tant à explorer. Je vous le dis très sincèrement : impossible de ne pas être complètement subjugués face à un esprit créatif regorgeant d'autant de ressources comme celui d'Audrey Alwett. Je vais rester très évasive à ce sujet et m'en arrêter là car ce serait franchement dommage de vous gâcher toutes les fabuleuses et splendides surprises que cette écrivaine bourrée de talent vous réserve. Ce serait pour ainsi dire véritablement criminel, croyez m'en sur parole. Je vous dirais juste que, pour ce qui est de l'atmosphère singulière qui se dégage dans ce premier tome de Magic Charly et des nombreux lieux que nous parcourons au cours de cette lecture mouvementée et diablement envoûtante, l'émerveillement est total. On s'en prend plein les yeux sans aucun temps mort accordé pour se remémorer un seul petit instant notre morne quotidien de quiéton et c'est un réel et salvateur retour en enfance que j'ai vécu grâce à l'espièglerie et la générosité de la remarquable écriture de l'autrice. Cette dernière possède un véritable don de conteuse, elle nous prend par la main et mène nos émotions et notre perspicacité à la baguette avec une dextérité déconcertante. Et puis, elle n'a pas son pareil pour ce qui est de donner vie et esprit aux objets les plus abracadabrants et indispensables pour mener toute vie réussie qui se respecte - j'ai le besoin irrépressible d'acquérir une Pépouze pour me sentir pleinement heureuse, ceux qui auront lu ce livre comprendront certainement ce désir ardent mais à mon grand dam insatiable !
Autre grand point fort de ce récit résolument enchanteur : ses protagonistes. Ces derniers ne sont effectivement pas en reste et ils deviennent rapidement d'authentiques compagnons de route sur lesquels l'on peut constamment compter. En outre, le héros de cette folle et pétillante aventure, Charly, est extrêmement attachant et à mon sens, on ne peut que compatir au vu des épreuves qu'il a déjà subies et de celles qu'il doit encore traverser pour protéger ceux qu'il aime. Pour ma part, j'ai ressenti une profonde empathie à son égard, et je me suis également énormément à lui. En effet, je me suis beaucoup retrouvée dans le caractère à la fois calme et gai de ce personnage. D'un naturel gentil et généreux, souhaitant à tout prix éviter les conflits et quelconque forme de violence, Charly offre ses sourires lumineux à l'effet aussi efficace qu'un rayon de soleil perçant l'obscurité de notre humeur et sentiments souvent moroses comme un rien. Bon, ne vous y trompez pas, c'est aussi un fieffé coquin mais, pour bénéficier de la lumière éblouissante de ses dents parfaites et éblouissantes, je suis prête à tout lui pardonner ! Vous l'aurez compris, je suis littéralement tombée sous le charme de ce jeune garçon intrépide et indubitablement attendrissant, et je ne m'en cache même pas. Sa bonté désarmante et son exceptionnelle intelligence m'ont faite irrémédiablement fondre, que voulez-vous... Néanmoins, les figures emblématiques féminines de cette histoire n'ont rien à lui envier. Elles sont extrêmement intéressantes et fascinantes, même si elles m'ont parfois agacées plus que de mesure. Cependant, il suffit d'apprendre à les connaître, à les apprivoiser en quelque sorte, pour qu'elles se révèlent à nous telles qu'elles sont véritablement : deux jeunes filles fortes, astucieuses, inoubliables, profondément émouvante et tout simplement formidable pour l'une, carrément culottée, déjantée et au sens de l'humour décapant et très, très particulier pour l'autre. Être au contact de Sapotille et de June le temps de 416 pages précisément, c'est les adopter. Je les aime d'amour autant l'une que l'autre, même si je me suis évidemment plus retrouvée dans le sérieux à toute épreuve de Sapotille plutôt que dans la nonchalance légendaire de June. Je me rends compte en rédigeant cette critique que je pourrais vous parler de ces deux forts tempéraments radicalement différents, ainsi que de la vanité hilarante de Maître Lin, du comportement arrogant et de l'humour pince-sans-rire d'Alastair, pendant des heures mais une fois de plus, je vous invite à découvrir et à vous délecter de tout cela par vous-même. Si vous souhaitez connaître tous les ingrédients de cette recette magique maîtrisée à la perfection par Audrey Alwett qu'est L'Apprenti, il vous faudra vous procurer celle-ci par vos propres moyens ! (ou comment faire passer une incitation à l'achat subtilement, comme une lettre à la Poste, by Nanette)
Pour ce qui est de l'humour caractéristique de la plume résolument pétillante de l'autrice, ce dernier est omniprésent au sein de l'intrigue, même si ce trait-là du récit est moins marqué que dans Les Poisons de Katharz. Et j'ai franchement envie de dire « Encore heureux ! » parce qu'en voilà des diatribes salées et des réparties fleuries que les bambins ne doivent pas entendre à leur si jeune et innocent âge ! Cependant, Audrey Alwett est tout de même parvenue à apposer sa marque, son petit grain de folie à cette succulente expérience de cuisine littéraire qu'est Magic Charly pour tout lecteur impressionnable de sept à soixante-dix sept ans qui se respecte en mettant dans la bouche de l'ensemble de ses personnages des répliques mordantes et irrévérencieuses à souhait. Et je peux vous assurer que cela fait un bien fou au moral, une telle liberté de parole et d'expressions multiples ! On se laisserait presque, que dis-je, carrément, emporter par ce vent de fraîcheur qui souffle sur nous et dont l'autrice nous fait si malicieusement profiter au fur et à mesure que les chapitres défilent inlassablement et pour notre plus grand plaisir et joie.
Pour conclure, je dirais que ce premier tome fut à la hauteur de mes grandes espérances, même s'il manque encore un soupçon de je-ne-sais-quoi pour que cette série livresque réussisse à véritablement me conquérir. Mais je ne m'inquiète pas trop pour cela car il ne s'agissait là que du début des incroyables péripéties de Charly en tant que patouilleur et je suis sûre que la suite de ses mésaventures saura se révéler être aussi explosives que les papillotes de sa formidable grand-mère, dame Mélisse, à n'en pas douter ! Comme dirait son bien-aimé et fin gourmet petit-fils, il faut absolument plus de sucrétincelle pour que cela soit encore meilleur ! Ceci n'est pas un secret : la gourmandise est un vilain défaut mais à l'instar de notre adorable et facétieux héros, je l'assume fièrement ! Cependant, malgré le fait qu'Audrey Alwett n'ait pas voulu trop abuser des bonnes choses, et cela est parfaitement compréhensible (L'Apprenti ne constitue après tout que l'entrée du bel hors-d'oeuvre qui s'annonce - vous vous en doutez, Audrey Alwett nous réserve encore bien des surprises et qui plus est, elle maîtrise l'art du suspens jusqu'au bout... Je ne me répéterai jamais assez mais ses talents sont multiples et flagrants, que les choses soient dites !), ce tome un a été pour moi l'équivalent d'un appétissant croissoleil qui vous réchauffe le coeur, doublé d'une savoureuse madeleine de réconfort qui redonne instantanément du courage et qui, dans mon cas, est parvenue à réveiller l'âme de vaillante et émerillonnée (un mot synonyme d'espiègle, je découvre chaque jour de nouveaux mots ravissants grâce à ce blog !) petite sorcière qui sommeillait jusqu'alors en moi. En bref, un pur délice à déguster sans modération aucune !
Lien : https://lunartic.skyrock.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
Mladoria
  27 août 2019
J'ai craqué sur cette sublimissime couverture !!! Et bien m'en a pris car cette histoire est aussi belle en dedans qu'en dehors.
Charly est un jeune garçon qui découvre peu à peu les secrets que cache sa grand-mère suite à un mystérieux drame familial survenu cinq ans auparavant. Et si la magie existait vraiment ?
Je n'en dirai pas plus pour l'intrigue parce que c'est un réel plaisir de tout découvrir dans ce livre. Des personnages haut en couleur, chaleureux et attachants (attachiant(e)s pour certain(e)s) ; une Aix-en-Provence revisitée en décor ; des objets magiques tous plus insolites les uns que les autres (ma petite préférence va à Pépouze !!!), tous les ingrédients d'un récit magique sont réunis dans ce premier tome qui vous embarque totalement, la magie utilisée est assez originale et allie plusieurs formes, les créatures et êtres surnaturels sont légion. L'Académie en toile de fond qui plane telle une menace, comme la figure du Cavalier...
Pétillant, fourmillant et complètement prenant, je ne peux que vous conseiller ce Magic Charly... Je ronge déjà mon frein en attendant la suite de cette histoire !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
letilleulletilleul   29 août 2019
Cinq ans plus tôt
Souvenir pris à Charly Vernier
Collection personnelle du Cavalier
 
Dans la douceur du petit matin, la roulotte rouge embaume les confitures. Une lumière dorée tombe dans le coin cuisine et, comme à leur habitude, les trois marmites de cuivre bouillonnent sur le feu.
Charly se balance sur sa chaise. Il ne quitte pas des yeux l’assiette que sa grand-mère remplit de beignets. C’est déjà la deuxième fournée.
– Je pense que cette fois, ils sont parfaits, dit-elle en posant l’assiette devant lui.
Puis elle tape deux fois dans ses mains :
– Grimoire ?
À son signal, un livre obèse se traîne sur la table et s’ouvre poussivement sur une page blanche.
– Alors, on les baptise « choco-beignets de prédiction », tout simplement ? Tu es d’accord ? demande-t-elle.
– Oui, c’est bien, approuve Charly en attrapant l’un d’eux, luisant dans sa croûte brûlante.
Il y plante les dents et sent le dessus craquer avant de s’enfoncer dans la chair moelleuse. D’un ton de goûteur expérimenté, il ajoute :
– Mais j’aimerais encore mieux avec du
– Si je t’écoutais, j’en mettrais partout !
Comme Charly dévore son beignet à belles dents, il ne tarde pas à tomber sur le petit papier plié au cœur de la pâtisserie. Il le recrache et déchiffre :
 
TON CHAT VA TE VOLER TON BEIGNET
 
– Ah bon ? a-t-il à peine le temps de s’interroger.
Au même instant, une boule de poils blanche le lui arrache des mains.
– Mandrin ! Rends-moi ça !
Mais le chat s’est déjà réfugié sur les poutres du toit et s’empiffre sans état d’âme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Enya75Enya75   10 juin 2019
La serpillière reprit sa route vers la sortie. Charly était à peu près certain qu'il ne pouvait pas laisser une serpillière animée par ses soins se balader en toute liberté dans les rues. Il en était responsable magicièrement, ou quel que soit le mot adéquat. Il lu courut après, et l'attrapa à pleines mains.
- Il faut qu'on discute, toi et moi.
En réponse à quoi, la serpillière lui sauta à la figure et serra de toutes ses fibres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   05 juillet 2019
Les sorts de base ne sont pas très compliqués, mais plus tu progresses, plus cela exige du doigté. Et de l’élégance aussi. Un sort élégant est mieux réussi. La magie est une chose vivante qui réagit différemment en fonction de la personnalité de chacun. Nous ne faisons que l’interpréter…
Commenter  J’apprécie          50
AnalireAnalire   26 novembre 2019
Selon Charly, les gens avaient le visage qu'ils méritaient. Non pas concernant son aspect général, mais parce que les émotions en marquaient les traits année après année.
Commenter  J’apprécie          80
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   05 juillet 2019
Ils s’installèrent près du feu, dans deux fauteuils confortables, quoique en partie couverts de lierre. Sur une petite table, une théière et deux tasses les attendaient.
– Elle va te servir toute seule, lui dit Maître Lin. C’est une théière perpétuelle. Elle produit un thé différent à chaque tasse, qu’elle sélectionne en fonction de ton humeur.
Charly n’était pas un buveur de thé, mais il fut fasciné de voir la théière s’avancer sur ses petits pieds de porcelaine et le servir délicatement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Audrey Alwett (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Alwett
Beignets de prédiction, grimoires volants, serpillière enchantée et pilleur d'âmes... Bienvenue dans le monde ensorcelant de Magic Charly! Audrey Alwett nous plonge dans une aventure de grande fantaisie, à la croisée des univers de Terry Pratchett, J.K. Rowling et Myazaki. A découvrir en librairie.
autres livres classés : sorcellerieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Princesse Sara - tome 1

Où Sara et son père habitaient avant ?

Aux Indes
En Angleterre
En France

7 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : Princesse Sara, tome 1 : Pour une mine de diamants de Audrey AlwettCréer un quiz sur ce livre

.. ..