AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782302063884
48 pages
Éditeur : Soleil (20/09/2017)
4.09/5   60 notes
Résumé :
Sara s'apprête à entrer au prestigieux Club des Automates. L'examen en est redoutable, il lui faut néanmoins le réussir si elle veut poursuivre son éclatante carrière. Toutefois, Sara n'a pas conscience du panier de crabes dans lequel elle est tombée.
Alors que James tente désespérément de la demander en mariage, elle s'enlise de plus en plus dans le piège qui lui est tendu... et qui pourrait bien lui coûter la vie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,09

sur 60 notes
5
8 avis
4
2 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

celosie77
  09 octobre 2017
Lorsque j'ai vu la couverture avec une Sara à fière allure, sûre d'elle, prête à en découdre, avec tous ses outils et en train d'enfiler ses gants comme si elle s'apprêtait à réaliser une opération délicate, et lorsque j'ai vu le titre de l'épisode : La guerre des automates, je me suis dit que nous entrions dans une nouvelle ère, plus grave, plus inquiétante et sans doute avec plus d'actions... et bien non !
Sara a seulement pour objectif d'intégrer le prestigieux Club des automates (depuis quand s'inquiète-t-elle d'obtenir ce type de reconnaissance ?), mais pour cela elle va devoir passer quelques épreuves et les autres membres du club ne comptent pas lui faciliter la vie.
Les épreuves, parlons-en : on s'attend à des épreuves techniques très complexes (pour lesquelles Sara se prépare durement en prenant un bain !), mais pas du tout : en fait Sara doit.... faire le ménage et préparer le thé ! Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire ? On frise vraiment le ridicule !
S'agit-il d'un rappel à l'enfance de Sara alors qu'elle n'était qu'une pauvre petite servante affamée et humiliée ? Si oui, à quoi bon ? Et si non, quel intérêt ? Et puis, que les membres du club s'amusent à cela, pourquoi pas, mais que Sara s'y plie uniquement pour pouvoir intégrer le club c'est incompréhensible.
La suite de l'histoire n'est guère mieux, avec , avec des querelles tellement prévisibles entre les membres du club, avec un méchant que l'on voit venir, avec des personnages secondaires inexistants et une Sara que l'on ne voit absolument jamais travailler sur le merveilleux automate qu'elle doit présenter au roi... Bref, on tourne en rond et, avec tous ces atermoiements on sent la série qui devient poussive et qui s'essouffle, comme d'autres, autour du 9e ou 10e épisode, mais que l'on veut prolonger à tout prix.
Le seul passage qui aurait pu être intéressant c'est lorsque Sara doit se prononcer sur cette question : Mais malheureusement c'est noyé dans tout le reste.
Les dessins, personnages, décors et costumes restent quant à eux absolument somptueux et très inventifs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Poniel
  24 septembre 2017
Attention, quelques spoilers se sont glissés par-ci par-là. Si vous n'avez pas encore lu ce tome, ne lisez pas cette critique.
Un peu déçue par ce nouveau tome, mais c'est le risque quand on attend quelque chose pendant longtemps.
Déçue parce qu'en fait je trouve que les relations entre les personnages, et je pense ici plus particulièrement à Sara et James, tournent en rond ! A travers tous les tomes, je ne compte plus le nombre de fois où James a voulu dire quelque chose à Sara, mais n'a pas pu. On est limite sur du comique de répétition, sauf que je ne trouve pas ça très comique.
Ensuite le scénario ne m'a pas emballé. Cela semblait évident que Ronald et Larcan étaient complices, puisqu'ils ont le même but. Bref, on voyait le piège venir à 100 mètres. Et puis cette fin qui n'en est pas une, alors qu'il va falloir attendre des mois pour en connaître la suite...
Dessins et illustrations sont toujours au top, et on a encore droit à quelques très jolies tenues.
Bref, pas très emballée par ce nouveau volume.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Elodie-Liseuse-Lifestyle
  10 octobre 2017
Princesse Sara fait partie de c'est rare bande dessinée que je suis avec assiduité, c'est avec émerveillement que je me plonge dans les nouveaux tomes de cette saga et la guerre des automates n'a pas dérogé à la règle. C'est un bonheur qui est toujours bien trop court.
Nous retrouvons Sara qui décide de tenter une nouvelle aventure, entrer dans le célèbre club des automates. Bien que l'entrée dans ce club fut difficile Sara réussie tout de même l'examen de sélection, un nouveau monde s'ouvre à elle et de nouvelles possibilités de développement d'automates. Enfin, c'est ce qu'elle pensait, car en réalité elle est tombée dans un nid de vipères tous plus corrompus les uns que les autres. Humiliée, traitée comme une servante, elle devra se battre pour trouver véritablement sa place.
Un nouveau tournent et de nouvelles aventures commencent avec ce tome, j'ai été quelques peux surprise au début, mais m'y suis faite rapidement. Un schéma se reproduit comme pour le premier tome de la saga, Sara devient la femme de ménage du club et cela rappelle les tourments connus dans sa jeunesse à l'orphelinat, bien que voulu par l'autrice, je n'ai pas réellement compris le besoin de la rabaisser et de consacrer tant de temps de l'intrigue à ce point, j'aurais préféré un peut plus, de détails sur la préparation de son automate par exemple, voir des scènes où son talent est mis en lumière. du côté personnel, James est bien présent, avec des scènes romantiques ainsi que quelques scènes d'action, j'adore ce personnage malgré le côté redondant de sa demande en mariage avortée. Mais les points négatifs sont tellement moindres face à cette passion pour l'univers de Sara et l'adoration que je porte à l'ensemble des personnages.
C'est une nouvelle fois du pur bonheur pour les mirettes, des planches plus belles, les unes que les autres, un travail colossal sur les robes et les détails. C'est toujours un émerveillement que de lire les oeuvres d'Audrey Alwett et de Marina Duclos. Des questionnements importants interviennent dans l'intrigue et rendent le contexte plus sérieux et surtout plus dangereux, Sara est entrés dans le monde des adultes, des gens assoiffés de pouvoir et de domination. Un tournent sombre et inquiétant qui nous laisse sur un final qui promet de l'action en veux-tu en voilà pour la suite. Et une suite que j'attend avec grande impatience.
Une saga de bande dessinée que je recommande chaudement.
Lien : https://elodie-liseuse-lifes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lafilleauxchaussures
  28 avril 2019
C'est pas le meilleur tome que j'ai lu de la jolie Sara, la fin on le devine pratiquement dans les trois dernières pages, mais c'est tout de même un beau tome coté images pas de doute, le coté victorien est là, c'est vraiment réussit.
Commenter  J’apprécie          50
labibliothequedepam
  19 juin 2021
Je tiens un compte instagram sur lequel je publie mes chroniques : labilbiothequedepam
Après un interlude à Venise, Sara et James sont de retour à Londres. Sara espère intégrer le très sélectif club des automates mais elle doit faire ses preuves et les membres du club, jaloux de la réussite de la jeune femme, sont déterminés à lui mettre des bâtons dans les roues. Alors que James essaie tant bien que mal de demander la jeune femme en mariage et ainsi consolider leur relation, Sara ne se doute pas de la menace qui plane au-dessus d'elle ni du piège dans lequel elle vient de tomber.
Ce tome signe le début d'une toute nouvelle intrigue qui intègre davantage d'action et fait de Sara un pion au milieu d'intrigues politiques qui la dépassent largement. Au fur et à mesure que la saga avance, les sujets deviennent beaucoup plus sérieux, on entre dans une nouvelle logique avec des thèmes plus adultes.
Les personnages secondaires qu'on a eu le loisir d'apprécier durant les tomes précédents sont absents de celui-ci, seuls Ram Dass et Becky font des apparitions, les autres m'ont manqué car ils apportaient par leur présence une touche d'humour bienvenue.
Dans ce tome, l'aspect steampunk est encore plus exploré et je trouve que ça apporte une vraie plus-value à cette adaptation. le scénario prend une tournure très romanesque, plus dramatique, l'histoire peut paraître tirée par les cheveux mais elle est surtout très addictive et à chaque tome terminé, on s'empresse de lire la suite. L'autrice et les illustratrices redoublent d'imagination pour nous immerger à chaque fois un peu plus dans cet univers fabuleux.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Sceneario   09 octobre 2017
Un bon tome qui attend sa suite et qui nous laisse avec une Sara... "dans de beaux draps" !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PonielPoniel   24 septembre 2017
Les automates ont été créés pour nous émerveiller, pas pour nous détruire !
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Audrey Alwett (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Alwett
Elfie revient et elle ramène le soleil de Provence dans ses valises !!! Présentation du tome 2 du "Grimoire d'Elfie" par Christophe Arleston, Mini Ludvin et Audrey Alwett.
autres livres classés : automatesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Princesse Sara - tome 1

Où Sara et son père habitaient avant ?

Aux Indes
En Angleterre
En France

7 questions
44 lecteurs ont répondu
Thème : Princesse Sara, tome 1 : Pour une mine de diamants de Audrey AlwettCréer un quiz sur ce livre

.. ..