AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Dahliya, artisane magicienne tome 3 sur 5

Megumi Sumikawa (Autre)Melody Pages (Traducteur)
EAN : 9782372875660
184 pages
Komikku éditions (29/04/2021)
4.32/5   22 notes
Résumé :
Cette créatrice d'objets magiques va vous ensorceler ! Depuis sa plus tendre enfance, la jeune DAHLIYA a appris la magie auprès de son père et elle peut fabriquer de nombreux objets magiques grâce à des gems : des épées, des protections contre les slime ou encore des verres enchantés. Ainsi, lorsqu'elle se réincarne dans un monde fantasy et se retrouve à travailler dans un salon de coiffure pas comme les autres, elle est fin prête à utiliser ses talents ! Une aventu... >Voir plus
Que lire après Dahliya, artisane magicienne, tome 3Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Ce n'est que le troisième tome mais je suis toujours autant sous le charme de cette saga, et j'attends chaque tome avec grande impatience, et en même temps avec une petite appréhension, d'être déçue par ce tome, tant j'en attends de cette saga. Mais ce troisième tome m'a plu et ne m'a pas déçu, j'aime énormément la tournure que prend cette histoire.

On retrouve Dahliya dans son quotidien de créatrice d'objets, et on la retrouve en voulant tenter de créer un réfrigérateur et un congélateur. C'est un personnage que j'adore suivre, c'est une jeune femme forte et indépendante, qui est vraiment moderne. Elle sait prouver à chaque fois qu'elle n'a pas besoin d'un mari pour s'en sortir, elle a seulement besoin de relations professionnelles, et ce sont ses rencontres qui vont l'aider à progresser, et à s'améliorer.
On a toujours des petites bribes de son passé, avec son papa notamment, qui est un personnage parti trop tôt. Il reste un soutien pour elle, une source d'inspiration aussi comme on peut le voir dans ce tome.
Dahliya regorge d'idées, et d'inventions, elle tente aussi de créer des objets qu'elle avait dans son ancienne vie et qui pourraient vraiment être utiles dans celui-ci. Elle peut compter sur ses deux amis proches pour la soutenir et tester ses prototypes de création. Mais ils sont aussi un grand soutien pour elle d'un point de vu personnel, et ils ne veulent que le meilleur pour elle. Ce sont vraiment de super personnages, qui sont trop peu mis en avant.
Et dans ce tome, un nouvel allié se présente à elle, un nouveau partenaire commercial, ce n'est autre que le grand frère de son ex-mari. Il se présente à elle, d'une part pour s'excuser pour le comportement de Tobias, et d'une autre pour lui proposer des avantages commerciaux, en échange de certaines choses. Elle prend des décisions intéressantes et avec lesquelles je suis plutôt en accord. En parlant de Tobias, on le voit de nouveau, mais ce n'est vraiment pas un personnage auquel je suis attaché. Je comprends ses sentiments et sa position, mais il aurait fallu agir différemment pour que les deux honneurs soient saufs. Il a réagit avec impulsivité, et n'a vraiment pas réfléchi, il reste un être humain avec des sentiments que je comprends, mais il a oublié que Dahliya aussi…

Si lui, a de nouveau fait surface, il y en a un autre qui est toujours présent et que j'adore c'est Wolf ! Ce personnage, je l'adore ! Il est très agréable, super sympathique, et il continue de fréquenter Dahliya pour renforcer leur amitié. Entre les deux, il n'est que question d'amitié, mais je dois avouer que mon petit côté fleur bleue, apprécierait une petite romance entre eux, parce qu'ils sont vraiment hyper adorables ensemble. Ils formeraient vraiment un couple très original de passionnés mais tellement sympathique, notamment quand ils travaillent ensemble pour l'épée magique de Wolf.
Ce personnage est très présent pour elle, et il la traite comme son égale parce qu'ils ne sont pas du même milieu mais il essaie de ne pas le lui faire ressentir.
Toujours pour ce qui est de ce personnage, les mangakas nous le développent un peu plus, on le retrouve dans son travail de chevalier qui élimine les ennemis du peuple. On rencontre aussi de nombreux autres chevaliers qui travaillent avec lui, cela permet aussi d'introduire un nouvel objet magique qui va complètement faire fureur auprès de ces chevaliers. Pour lesquels d'ailleurs on est confronté à une certaine réalité sur leurs conditions de travail et leurs tenues.
Pour Wolf on en apprend un peu plus sur lui, sa famille, et une personne très mystérieuse mais qui semble avoir noué un lien fort avec lui. Celui-ci fait parler mais pour eux c'est clair.

Encore une fois, la suite me laisse sur ma faim, j'ai envie de retrouver ces personnages, et de voir comment Dahliya va présenter cette grosse commande qui lui a été passé. Elle commence à faire son trou dans le domaine des artisans d'objets magiques. Tout est toujours bien expliqué sur les attributs de chaque matériau, comment les utiliser et comment les combiner, c'est toujours prenant et intuitif. J'adore ce titre, vraiment !
Lien : https://takeabreakavecsachik..
Commenter  J’apprécie          30
Hisaya Amagishi et Megumi Sumikawa continuent de nous embarquer dans l'univers charmant de Dahliya, notre inventrice d'objets magiques. C'est léger, frais, amusant et plein de bons sentiments.

Ce troisième tome se concentre cette fois sur la relation amicale et plus qu'entretienne Dahliya et son chevalier. Les auteurs enchaînent les petits moments chaleureux entre eux, autour d'une invention et d'un bon verre. C'est charmant. Cela n'a rien de révolutionnaire dans le genre mais c'est agréable de voir deux jeunes adultes échanger sans arrières pensées sur ce qu'ils aiment ou juste discuter de leur quotidien.

Dahliya, en plus, continue à inventer des objets toujours plus utiles les uns que les autres, en s'inspirant de sa vie précédente à notre époque, dans notre monde. Les auteurs s'en donnent à coeur joie pour adapter ces objets de notre quotidien à celui des habitants de cet univers rempli de magie, celle-ci remplaçant souvent la technologie et l'électricité. Nous assistons ainsi aux étapes de créations d'un frigo-congélateur, d'une épée magique ou encore de chaussettes permettant de garder les pieds au sec dans les conditions les plus extrêmes. C'est souvent drôle et très inventif et j'aime aussi la façon dont la magie se combine à tout ça.

Dahliya continue donc d'évoluer en tant que femme et inventrice. Elle est désormais à la tête de son entreprise et Wolf lui apporte à la fois son soutien en privé qu'en public. C'est un investisseur et un commanditaire important pour son entreprise. Il participe bien à son développement, chose intéressante à suivre pour nous lecteurs, même si c'est un peu trop léger parfois.

Cependant, malgré toutes ces belles caractéristique, c'est aussi un tome bavard, parfois trop et pas toujours utilement. Les auteurs nous noient parfois sous les explications, des explications pas toujours des plus intéressantes, que j'en viens à sauter pour ne pas casser le rythme de la narration que je souhaite trouver. Il reste donc à trouver le bon équilibre.

Dahliya est toujours une lecture agréable avec son univers unique mélangeant artisanat, invention et magie. Ses personnages sont gentils et attachants et c'est bon de suivre un couple d'adultes qui partagent une solide amitié qui se construit sous nos yeux. Cela change un peu des autres isekai.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          40
Me voici donc avec le troisième tome de Dahliya, artisane magicienne, et dernier tome disponible pour le moment. Alors autant le deuxième ne m'avait pas transcendait, autant ce troisième opus, me plaît davantage.
Je me posais également la question de savoir en quoi cette saga était du seinen, et j'arrive à le comprendre via ce tome-ci. Est-ce un peu les combats des chevaliers ? Ou bien est-ce à cause de ces verres d'alcool ? Parce qu'il est vrai que je ne vous ai pas du tout parlé depuis le début, mais, il faut savoir que Dahliya ou son père ou bien ses amis, sont très friands d'alcool, un peu trop ? Peut-être.

En tout cas, nous retrouvons Dahliya avec ses découvertes et inventions. Elle fait un peu des inventions bizarres mais qui sont totalement utiles. C'est peut-être assez moches visuellement mais si on passe au-dessus de ça, c'est très pratique. Par exemple ici, elle a inventé des chaussettes qui gardent les pieds au sec, et pour les chevaliers qui vont dans des marécages, eh bien ça va leur servir, à la fois pour un confort immédiat mais aussi pour certains petits problèmes liés à la sueur, à l'humidité .. je vous passe les détails. Mais ces chaussettes ont des orteils, et ça m'a fait doucement rire, parce que j'en avait quand j'étais ado, et j'adorais ça.
On retrouve également Wolf, qui l'aide beaucoup dans ses inventions, dans le sens, où il va lui donner son avis (sur des dizaine de pages), mais aussi pour les idées qui peut lui donner. Et je vais vous avouer que j'aime énormément l'amitié qu'ils entretiennent tout les deux. Chacun pense recevoir plus de la part de l'autre, Dahliya se dit que Wolf dépense plus d'argent que nécessaire et ne s'en rend pas compte vu qu'il est assez riche vu que c'est un noble, et Wolf, de son côté, pense qu'il reçoit beaucoup car Dahliya lui fait des objets magiques, comme les lunettes qui changent la couleur de ses yeux, ou tout autre objet magique, plus tout les repas qu'ils font chez elle. Chacun veut être l'égale de l'autre et je trouve ça génial. Il n'y a qu'en public qu'ils peuvent pas être eux-mêmes, puisqu'ils sont de rangs différents.

Dans ce tome, on voit aussi Tobias, vous savez que je n'en suis pas fan, et pourtant ici, il a réussi à m'émouvoir un petit peu part son histoire. Même si bon, il restera parmi ceux que je n'aime pas ! On y voit son frère, et géant de la famille et entreprise Orlando, et lui, j'avoue que je l'apprécie plus. A voir avec le temps qi ça continu ou non.

En tout cas, que de bonnes nouvelles pour Dahliya et son entreprise qui prospère à vitesse grand V.
Du coup, je vais vous avouer que je suis comme avec le tome 1, j'ai envie de connaître la suite. Malheureusement ce ne sera pas pour tout de suite car je crois que le quatrième n'est même pas encore sorti au Japon. Patience patience donc.
Lien : http://imaginalivre.blogspot..
Commenter  J’apprécie          20
Cette série est toujours aussi intéressante, originale et cool. Personnellement j'adore. C'est un isekai qui change, qui surprend, qui fait réfléchir, et nous en met plein la vue. J'imagine que tout le monde ne sera pas aussi conquis que moi, mais moi je suis ravie de pouvoir avoir accès à des pépites de ce genre là.

Dahliya est toujours aussi formidable. J'ai également été très touchée par les parties qui remettent sur le devant de la scène son passé dans ce monde et dans notre monde, celui d'origine pour elle. Dans ce nouveau monde entre autre avec son mari. Nous voyons totalement qu'elle n'a pas la même stature, sourire, confiance en elle, mais également par celui dans notre monde, qui continue à lui donner des idées, mais où nous voyons aussi certains problèmes épineux traversés les mondes.

J'adore également la voir dans son activité de créatrice, d'inventrice, d'artisane. Mais j'aime et je félicite également sa prise de recul, son envie d'être au plus juste. Elle fait au mieux, elle réfléchit, elle demande des retours sur ses produits, réfléchit au meilleur prix, mais elle sait également s'entourer, et demander de l'aide si besoin. Dans le sens, nous n'avons pas tous le même domaine de compétences, nous ne pouvons « malheureusement » pas tout maîtrisé par nous-mêmes.
Elle sait également malgré la souffrance faire la part des choses, et ne pas faire payer tout le monde pour la cruauté d'une personne.

Nous pouvons également apprécier les moments d'amour ou d'amitié, telle est la question quelque part, entre Dahliya et Wolf. En tout cas, ils partagent repas, conseils, vies, inventions, dans la joie et la bonne humeur, et ont fait au moins naître de l'amitié. Les voir ensemble donnent le sourire 🙂
Evidemment, il y a aussi des moments où nous les suivons chacun de leur côté. Entre autres, Wolf va avoir une expédition pour éliminer des grandes grenouilles, et des petites surprises vous attendent pendant celle-ci.

Nous apprenons également à connaître ce monde de fantasy petit à petit.

Un isekai de qualité, avec un très beau graphisme, qui change. Une artisane magique géniale. le plaisir de découvrir cet autre monde, et de très belles réflexions que ce soit sur ce monde, ou son monde d'origine.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
Commenter  J’apprécie          20
Début du mois, quand je suis allée à la médiathèque, j'ai trouvé les troisième et quatrième tomes de Dahliya artisane magicienne et, malgré une déception pour le second tome, je n'ai pas hésité à les emprunté.

Dahliya continue à améliorer ses objets magiques avec l'aide de Wolf. Dans ce troisième tome, on suit sur le terrain la troupe des armures écarlates dont fait partie Wolf. C'était intéressant de voir à quoi ces soldats sont confrontés.
On a également un début de conclusion aux fiançailles rompues de Dahliya et Tobias par le biais de la réaction de la famille de l'artisan magicien. À voir ce qu'il se passera dans les prochains tomes.

Le caractère des personnages est cohérent avec les précédents tomes. La seule chose qui m'a saoulée c'est leur politesse extrême. Habituellement, ça ne me dérange pas, mais là, c'est trop ! le refus catégorique de Dahliya pour tout ce qui est cadeau est compréhensible, mais sa réaction est excessive, c'en est presque lassant.
J'ai bien aimé l'ambiance qui se dégageait de l'histoire. C'était détendu : il y a bon nombre de repas pris en discutant des améliorations possibles sur les objets enchantés. Les héros prennent leur temps et du plaisir, ça se ressent et c'est contagieux.

Les dessins sont tout aussi beaux que les précédents. Dommage qu'il y ait peu de grandes planches. Les scènes de combat m'ont impressionnée, je ne m'attendais pas à ce que ce soit si réussi ; j'ai pris beaucoup de plaisir à m'attarder sur les illustrations.
J'ai bien aimé ce troisième tome et je lirai volontiers le prochain tome avant la fin du mois.
Lien : https://psylook.kimengumi.fr..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
MangaNews
28 octobre 2021
La lecture continue de se suivre toute seule. Le volume est assez calme dans le fond, et est sans doute un peu expéditif sur certains éléments, mais dans l'ensemble on continue de suivre le parcours de notre jeune artisane d'objets magiques avec intérêt.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Dans ce monde civilisé, on fait un trou avec la magie de terre, on met les corps des créatures tuées, et on y met le feu avec la magie de feu.
Une personne libre les recouvre de terre... et met un peu de vin rouge.
Puisqu'ils ne peuvent pas cohabiter avec nous, le combat est inévitable, mais ce sont tout de même des créatures vivantes. Ce sont les pratiques des troupes d'expéditions punitives de prier en silence, après la fin du combat.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (43) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1453 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}