AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur A Good Girl (10)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
EloDiie972
  11 octobre 2017
Ok…. Je viens de me prendre une claque, et je ne vais sûrement pas dormir cette nuit ! je suis en PLS même et je me demande encore comment je vais pouvoir écrire cette chronique tout en vous vendant du rêve et SANS SPOIL ! Si quelqu'un a lu venez me voir en PV j'ai besoin d'extérioriser tout ça !
Alors, Comme le dit le résumé, Riley est la fille parfaite… Mais quand je vous dit parfaite… Vraiment, on dirait un robot !
Elle est major de sa promo, n'a jamais des notes en dessous de 18/19, a assisté depuis son plus jeune âge dans des associations caritatives, sauve les bébés chiots, aide les personnes âgées, les militaires ! Elle à fait du mannequinat.. Enfin bref vous voyez le tableau ! Elle est chef des pom-pom girl et à toujours été élu reine du bal ! même quand elle est arrivée en seconde ! Riley EST parfaite ! Elle est entourée de ses meilleures amies : Kolbie et Neta qui elles aussi sont intelligentes mais pas des intellos et très belle, elle forme à trois un beau trio ! Je m'attendais donc à découvrir qu'en fait Riley faisait ça pour masquer un profond secret, qu'au fond c'était une peste, qu'elle était méchante.. Mais non… C'est bien plus complexe que ça !
Pour retourner à l'histoire, de fil en aiguille.. Les amies de Riley l'encourage à sortir de son cocon de petite fille modèle et de commencer à s'amuser… Jusque la rien de grave puisque Riley n'arrive pas à se détendre.. Les fêtes alcoolisés remplis de gamins… Ce n'est pas sa tasse de thé.
Tout commence quand le professeur de français de Riley commence à lui prêter un petit peu pus d'attention (Ok, je vois que j'ai votre attention.. Mais ne sous-estimer pas cette histoire.. Ce n'est pas ce que vous croyez !) Petit à petit, une relation amoureuse naît entre les deux et petit à petit on commence à percevoir la personnalité de Riley, mais trop car ce récit et de son point de vue… Et franchement, qui dirais du mal de lui même !!??
Pendant tout le livre jusqu'à la fin rien de spécial n'arrive et je me demandais OU l'auteur venait nous emmené… Tout ce que je voyais c'est que Riley était toujours.. PARFAITE !
Comment je le sais ? A part le fait qu'elle le dise elle même ?
Et bien, chers amis, à la fin de quelques chapitre, il y a une liste avec les qualités et toutes les bonnes choses que Riley a accompli dans sa vie, une liste à faire pâlir de jalousie n'importe qui, une liste à se sentir minable et à se demander… Mais en fait, je ne fais pas grand chose de ma vie… Ou cette fille trouve-t-elle le temps de faire des brownies, sauver des bébés chiens, participer à 3 oeuvres caritatives tout en maintenant sa vie scolaire et sa vie sur le plan social !!! Ça doit cacher quelques choses… Et bien… Jusque la NON ! Tout ce qui est dit … EST VRAI ! Riley est un ange…
« Je suis une fille sage, après tout. »
Je continue donc ma lecture… Entre elle et Alex, une fois ça va, une fois elle se montre jalouse car toutes les filles du lycée lui tourne après, celui ci lui promet de quitter sa femme pour elle… Bref une histoire lambda comme on s'y attend, une sorte de cliché en somme…
Alors, je me demandais.. Mais il est ou le thriller à la fin quoi !!!
Et la… Les dernière pages… LE CHOC ! D'où la position de PLS :
Je vous vois derrière vos écrans trépigner d'impatience, vous demandant MAIS QU'A T-IL PU BIEN SE PASSER POUR QUE JE SOIT COMME CA !
Chers lecteurs.... L'heure est grave car je ne dormirai pas ce soir…
Le pire dans ce livre c'est qu'après avoir tourné la dernière page, on est pas sur d'avoir bien compris l'histoire, on se rend compte que Riley… Cette fille est bizzare ! Je ne dirais pas d'autres mots pour ne pas SPOIL mais… Woah !
Ce livre nous fait tourner en bourrique pendant tous les long et ce n'est qu'au 5 dernière pages que TOUS le récit prend son sens ! Toute la force de ce livre repose dans les dernières pages !
Cette fin nous laisse… Perdu, j'ai même du aller demander sur Insta à des âmes charitable si c'était bien ce que j'avais compris du récit tellement je n'étais pas sur ! Tellement ce livre m'a retourné le cerveau ! Ce livre est mon deuxième thriller… Et vous savez quoi ? Selon la définition de ce mot ! Les conditions sont REMPLIS ! Et je suis désolé moi même de vous en dire sans trop vous en dire, mais si je vous disais réellement ce qui se passait ! Ça gacherait TOUT !
A good girl c'est l'histoire d'une fille parfaitement imparfaite, je dirais !
" Les apparences sont parfois trompeuses "
C'est une histoire normale, une histoire qu'on lit tout en se demandant où est l'action, une histoire ou on a hâte d'en découdre et au final, on ne s'attend pas à cette fin ! Ce livre était vraiment un thriller psychologique car à la fin…. Vous le découvrirez vous même !
Alors certes, ce n'est pas un coup de coeur.. Mais on en est pas loin…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Laurapassage
  04 octobre 2017
C'est assez rare pour le préciser que les éditions Lumen publient un livre contemporain. Alors évidemment, j'étais plus qu'enthousiaste à l'idée de découvrir A Good Girl de Amanda K. Morgan avant sa sortie.

"Je suis une fille sage, après tout."

Riley est une fille sage, parfaite, engagée et intelligente. A Good Girl, c'est elle, cette lycéenne à qui on ne peut rien reprocher. Aussi belle que ses deux meilleures amies, Kolbie et Neta, elle milite en plus pour des associations depuis son plus jeune âge. Toujours première en cours, elle se montre aussi sportive que cérébrale. Mais ce n'est pas tout ! Elle ne boit pas, ne sèche jamais, est conciliante avec sa famille parfois difficile à supporter et se réserve pour l'homme idéal. Non, ce n'est pas un cliché, Riley est la fille que tout le monde envie, jalouse, admire. Même Kolbie et Neta paraissent bien ternes à ses côtés, son frère un raté, tous les garçons pas assez bien. Seul son professeur, Alex Belrose, semble à la hauteur de Riley, et ne semble pas indifférent à son charme.

Les premières pages de A Good Girl mettent directement dans une ambiance à la Pretty Little Liars, vous savez, ces filles parfaites... Passé le deuxième chapitre, s'installe un climat en mode lycée, avec des histoires comme on a pu en voir dans Dawson ou One Tree Hill. Pourquoi je parle de toutes ces séries? Pour montrer dans quel esprit Amanda K. Morgan place le lecteur, tout simplement. Une histoire simple et sans prétention. Oui, mais ça, c'était avant la moitié du livre,où la tension du thriller prend de plus en plus d'ampleur, jusqu'à être le principal élément du récit. A partir de là, impossible de lâcher ce livre qui m'a embarquée jusqu'au dernier mot. Car dès que Riley décide de s'amuser et d'agir un peu plus comme les filles de son âge, sa vie prend un tournant inattendu.

"Parfois, même les filles parfaites font des erreurs."

Amanda K. Morgan nous présente ainsi une histoire à plusieurs facettes. de sa plume fluide et prenante, agrémentant son récit de faits passés sur son héroïne, elle met le lecteur dans le doute. Car plus les pages défilent, plus on sent qu'un élément nous échappe et que tout peut basculer. Riley reste d'ailleurs un mystère, avec ses réactions parfois déplacées, tout en restant la lycéenne parfaite. Elle laisse entrevoir quelques faiblesses, moins souvent un défaut, mais le lecteur s'attache à elle, lui pardonne tout, tient même à elle. En avançant dans le livre, on prend peur, on s'attend au pire, appréhendant le climax du récit, car on ne peut imaginer ce qu'il va se passer. Et arrive enfin le final, le coup de poing que donne l'auteure à son lecteur, assemblant chaque détail disséminé tout au long de l'histoire. Cette fin laisse sans voix, abasourdi, perdu. On ne comprend pas, on ne réalise pas. Et pendant des heures, on retourne les événements dans sa tête, afin d'assimiler l'évidence que l'on se cachait.

"Les apparences sont parfois trompeuses, lancé-je, avant de me maudire aussitôt."

A Good Girl est un livre qui monte en puissance au fil des pages. Et alors qu'Amanda K. Morgan nous présente une histoire à l'allure banale, plus les chapitres défilent, plus la tension monte jusqu'au choc final, qui laisse sans voix.
Lien : http://laura-passage.com/a-g..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LeaTouchBook
  05 octobre 2017
Lorsque Lumen compare A good girl à Pretty Little Liars et Gone Girl, je peux vous assurer que c'est une excellente comparaison !

Ce roman est un thriller psychologique machiavélique, un véritable page turner qui se lit d'une seule traite. Dès le départ le lecteur fait la connaissance de Riley Stone, une adolescente qui semble absolument parfaite sur tous les points : belle, intelligente et gentille. Pourtant derrière ce masque se cache peut-être une autre personnalité...

Durant tout le long de cette lecture on se demande qui manipule qui pour en fait se rendre compte que c'est Amanda K. Morgan qui nous mène dans un piège littéraire parfait. J'ai aimé l'idée de ponctuer l'histoire d'anecdotes sur Riley, des anecdotes qui deviennent progressivement inquiétantes mais sans pour autant nous empêcher de nous questionner jusqu'au grand final : Riley est-elle innocente, tout ceci est-il le fruit d'un drame amoureux inéluctable ou d'une machination sadique ?

A good girl ne nous laissera pas en paix tant que nous n'aurons pas le fin mot de l'intrigue et il vous hantera après lecture pour réfléchir à tous les mécanismes mis en place pour arriver à un dénouement aussi intéressant et intelligent. Même si il n'y a pas beaucoup d'actions dans ce roman, tout repose sur l'ambiance : une atmosphère pesante où l'angoisse monte au fil des pages.

En définitive, un thriller Young Adult addictif et machiavélique !
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PoisonLady
  20 octobre 2017
Difficile d'évoquer A good girl sans spoiler. Du coup, cette critique se fera en deux temps, le second sous balise, à ne lire qu'une fois que vous aurez terminé l'ouvrage!

A good girl, donc. Le type d'histoire a priori pas du tout ma came, mais que les autres book addicts de Twitter auront très bien su me vendre. Et me voilà à acheter... quoi, au juste? Le récit d'une fille parfaite (mais genre, vraiment parfaite, au point d'en être un aimant à baffes: bonne élève, serviable, généreuse, sage...) qui se laisse tenter par l'interdit, à savoir son très sexy professeur de français. Sachant que ledit prof de français n'a que 26 ans et était un ami de jeunesse de son frère, la chose n'a rien de dérangeante... a priori. Car Alex est marié, et l'affaire doit rester secrète. Seulement, petit à petit, tout dérape.

De prime abord, rien de très original donc. L'histoire nous est narrée par Riley elle-même, et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'histoire est très, très longue à démarrer. Il faudra passer le cap des cent premières pages pour que les choses deviennent intéressantes. Mais, même à ce stade, on cherche encore le rapport avec le résumé de la 4e de couverture. Car si Riley laissait la très mauvaise impression d'une fille relativement imbue d'elle-même dans le premier chapitre, ce sentiment s'est entretemps totalement dissipé, nous laissant en tête à tête avec une lycéenne normale, voire même sympathique. On se prend au jeu, à espérer avec elle que tout se passe pour le mieux... puis, on ne sait plus. Sa relation avec Alex, certes taboue, dérange bientôt pour d'autres raisons... et l'on observe les personnages s'entre-déchirer. Sans pouvoir s'empêcher de penser que tout ceci n'est pas normal. Jusqu'à la fin.

Mais ça, c'est le premier degré de lecture.
Car, quelques pages avant la conclusion, Amanda K. Morgan nous donne enfin les moyens de comprendre toute l'affaire. Et TOUT ce que l'on vient de lire change alors de sens.

Pour la suite, ce sera sous spoiler:
[]

A good girl n'est donc pas forcément passionnant à lire en lui-même, notamment dans sa première moitié. En revanche, les choses s'emballent dans la seconde, et une fois que "l'on sait", on ne peut que saluer le tour de force magistral de l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sourisetdeslivres
  03 octobre 2017
Sans être un coup de coeur, j'ai adoré ma lecture.

C'est un véritable page turner, assurez-vous d'avoir le temps de lire devant vous sous peine de grande frustration au moment de le déposer ou soyez assuré de passer une nuit blanche si vous le commencer le soir.

Nous suivons Riley Stone.
Riley est en classe de terminale, elle est parfaite en tout point, élève modèle, acceptée dans plusieurs universités prestigieuses, elle finira certainement major de sa promotion ; capitaine des pompons girl ; bénévole dans de nombreuses associations ; elle ne boit pas ; elle ne sort pas et n'a pas de petit ami.
Autour d'elle gravitent ses 2 meilleures amies : Kolbie et Neta. (Vérifier orthographe)
Riley se sent seule dans sa famille, son père et sa mère ont l'air de plus s'intéresser à son frère aîné : Ethan.
Si Riley n'a jusqu'à présent laissé aucun garçon perturber ses études, un jour, son frère lui fait remarquer qu'elle devrait penser à s'amuser, à ne pas toujours vouloir être parfaite, qu'elle passe à côté de sa jeunesse. C'est donc son conseil que Riley va suivre sans pour cela aller trop loin...du moins pas immédiatement.

Un prof fait craquer toutes les filles du lycée, Mr Belrose, le prof de français de Riley, peu à peu, Riley voit son professeur d'un autre oeil. Et s'il s'intéressait à elle finalement, surtout qu'avant d'être son professeur c'était Alex, l'ami d'Ethan.
Je ne vous dirai rien de plus, croyez-moi quand vous l'aurez lu, vous aurez envie d'en discuter avec quelqu'un immédiatement.
Sachez simplement que non ce n'est pas du tout une banale amourette entre un professeur et son élève.

Tout au long du livre, on sent que quelque chose ne tourne pas rond sans pouvoir poser le doigt dessus.
Ça a l'air d'une histoire banale, on suit 3 adolescentes avec leur joie, les peines de leur âge ; les sorties que ses amies font et lui racontent ; les repas de Riley avec sa famille ou tout simplement en cours ; ses discussions avec ses amies ; ses profs qui ne tarissent pas d'éloge sur elle.
Quel professeur ne voudrait pas avoir dans sa classe une fille comme elle ?

On tourne et tourne les pages voulant en savoir plus sur Riley ; on s'y attache, à certains moments on la plaint ; on craint même pour elle, ne sachant vraiment à aucun moment où l'auteure va nous emmener.
Par moment, entre les chapitres, dont le titre est soit un état d'âme, un verbe, un lieu, un défaut ou une qualité, sont disséminées des listes intitulées « Ce qu'il faut savoir sur Riley ». Ces listes nous narrent point par point la vie de Riley avant le lycée, ce qui va vous permettre de porter un tout autre regard sur l'héroïne sans toutefois comprendre l'intrigue qui se joue devant vos yeux.
Vous savez bien que Riley, étant la narratrice, elle a des pensées pas toujours honorables sur ses proches, mais sans exactement pouvoir avoir un avis définitif sur elle.

La fin est un gros, mais gros uppercut en plein visage. Cette fin !!!!

À la lecture de l'épilogue et de la dernière liste concernant Riley je me suis dit : non, ce n'est pas possible, non et non. Je n'ai rien vu.
La qualité du roman se résume à cela la force de l'auteur de vous faire sentir qu'il y a un malaise, mais en vous faisant douter de plusieurs protagonistes à l'origine de cette étrange angoisse que vous ressentez, on sent que quelque chose de grave va arriver, mais sans jamais savoir qui, quand ni quoi.

Riley est elle manipulée, elle est tellement parfaite même en tant qu'amie qu'on ne se jouerait pas d'elle ? Ou est-ce que Ryley sous cette couche de perfection cache t'elle un secret ?
Est-ce que la perfection a un prix ?
N'est-ce pas trop de pression que de devoir être première partout tout le temps pour être certaine d'accéder aux universités rêvées ?
C'est impossible de rester insensible à la fin du livre, un page turner qui va vous mettre sous tension, et ce jusqu'à la dernière ligne.

Avec très peu d'intervenants et une vie de lycée à l'apparence banale l'auteure se joue de vous et j'adore ça.
Des doutes j'en ai eu, mais pas au point de m'imaginer le dénouement.

Cela aurait été un coup de coeur si Riley avait encore été là narrateur dans l'épilogue, si j'avais pu avoir un peu plus de développement au final, mais malgré tout Amanda K. Morgan clôt son roman parfaitement, les explications, certes courtes, sont suffisantes.

Ce livre m'a fait penser à un autre livre au titre quasi similaire : une fille parfaite de Mary Kubica que j'avais aussi adoré pour les mêmes raisons que celui-ci. (Chronique de 2015 ici : http://luciebook.blogspot.be/2015/04/chronique-une-fille-parfaite-de-mary.html)

Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
echosdemots
  02 octobre 2017
A Good Girl aura été une vraie bonne surprise ! En le commençant, je m'attendais à aimer, à passer un bon moment mais pas à être vraiment étonnée comme ça concernant la tournure des évènements. Et ça, c'est forcément un très bon point pour commencer !

Ce que j'ai aimé :

J'étais tombée amoureuse de la couverture à l'instant où je l'ai vu mais, clairement, après avoir lu ce livre, je me rends compte qu'elle est à 100% parfaite en tout point. Non mais vraiment, c'est rare de se trouver face à quelque chose d'aussi pertinent et esthétique alors je le dis. Si je ne dis pas de bêtises, c'est une couverture Made in Lumen!
Riley est un personnage adorable et détestable à la fois. le genre de fille mieux que nous (et on ne peut pas laisser passer ça) et à la fois capable de manipuler son monde avec brio (ça, ça impose un minimum le respect).
La narration est à la première personne, aussi, le lecteur sera plongé dans les pensées de la jeune femme dont la noirceur, l'intelligence et les incertitudes se révéleront peu à peu. Top !
Alex, le professeur, est un personnage difficile à cerner dans l'ensemble mais il m'a fallut un chapitre pour le détester. C'est comme ça je suis sans pitié. Cependant j'ai adoré me poser pleins de questions à son sujet tout au long du roman tout en félicitant intérieurement l'auteur de me faire tourner en bourrique!
La fin est absolument délicieuse et inattendue ! YAS ! Les romans capables de nous faire pousser un "mais noooooon!" choqué devraient tous figurer sur une liste et recevoir des récompenses. Amen.

Ce que je n'ai pas aimé :

J'ai quand même trouvé que le roman n'allait pas assez en profondeur ; que ce soit dans les personnalités des héros, dans "le dérangeant" ou dans l'importance des personnages secondaires. Dommage car c'est là, à mon sens, son seul défaut... Mais un gros défaut ! On ne refuse jamais + de détails dans un roman lorsqu'ils promettaient d'apporter poids et crédibilité à l'histoire !


En bref :
A Good Girl est un roman très dur à lâcher une fois qu'on l'a ouvert. le lecteur se retrouve happé dans une spirale mêlant puissance d'un premier amour et secrets découverts, confiance trahie et révélations fracassantes. A travers les pages de ce roman bien exécuté, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et je me suis laissée surprendre avec plaisir par l'auteur qui dirige des personnages tordus avec talent !
Cependant, en prenant le temps de repenser à l'histoire, je retrouve pas mal de choses qui auraient mérité d'être creusées afin d'offrir davantage de profondeur à un roman qui me laissera une petite pointe de déception.
Lien : http://echos-de-mots.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mademoisellebooks
  21 octobre 2017
L'histoire a un cadre plutôt classique avec l'image même de la jeune fille modèle qui assure aussi bien au niveau scolaire, parascolaire mais aussi autour de ses ambitions et sa personnalité. Bien décidée à ce que les choses se passent comme elle le souhaite, elle se donne à fond. Mais cette image de fille sage qui lui colle à la peau, ne l'étouffe t-elle pas un peu ? Et puis, Riley est-elle si parfaite que cela ?

La lecture est fluide et l'histoire avance comme de l'eau, tranquillement. Cependant, j'avoue que je ne voyais vraiment pas quand arriverait le point culminant où comment l'auteure allait pouvoir tout faire basculer. En réalité je crois que cela a vraiment perturbé ma lecture au point de rester un peu sur ma faim lors de la chute. Je ne dis pas que je n'ai pas apprécié l'histoire mais elle était pour moi un peu trop lisse, peu de rebondissements avant le dénouement. Néanmoins, on peut dire que la fin est tout de même à la hauteur de mes attentes : je ne l'ai pas vu venir. Ai-je loupé tous les indices ? Suis je passée à coté ? Ou l'auteure à t-elle vraiment surpris tout le monde par cette fin ?

Lien : https://mademoisellebooks.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Khallysta
  18 octobre 2017
D'abord dubitative... Mais de dieu, une fois le livre fermé, on se dit "ok, l'auteur a carrément géré son coup !".
Adeptes de Pretty Little Liars ou même Riverdale, ou simple curieux/curieuse tenté(e) par une sorte de thriller psychologique, vous pouvez foncer sans hésitation :)
Commenter  J’apprécie          10
9004089
  14 octobre 2017
C'est en voyant le livre chez Laura-Passage que je l'ai découvert et, je l'avoue, la couverture m'a de suite séduite. Puis elle a partagé un avis positif et cela a aussi été le cas de d'autres personnes que je suis, notamment Une souris et des livres. Convaincue par ces bons retours, un beau visuel et un résumé attractif, j'ai rapidement acheté et lu ce livre. Il a été exactement ce que j'attendais et j'en suis très heureuse !

Riley est une jeune femme parfaite. Jolie, bon résultat scolaire, gentille, amusante, bonnes fréquentations… Elle n'est pas du genre à sortir avec n'importe qui, à coucher à droite à gauche ou à perdre du temps, elle doit suivre le chemin qu'elle a tracé pour atteindre ses objectifs. Mais ses sentiments pour son professeur pourraient changer la donne.

La présentation laisse penser qu'il s'agit d'un roman plutôt simple, voire un brin cliché, mais détrompez-vous, ce n'est pas le cas. Riley n'est pas l'héroïne à laquelle on s'attend, elle n'est pas aussi stéréotypée que d'autres. C'est un personnage très coloré et singulier que j'ai beaucoup aimé suivre. Mais pas seulement elle. Ses amis, sa famille, son professeur… ils sont tous uniques et m'ont permis de vraiment apprécier ma lecture.

Aussi, le style d'écriture (ou la traduction, si vous préférez) est agréable, pas trop « jeune » comme on aurait pourtant pu sy attendre. C'est un des points forts de cette maison d'édition. En plus de leurs couvertures toujours sublimes, ils ne proposent pas des traductions trop enfantines qui gâcheraient l'histoire originale. Ils ont bien compris que jeunes ne veut absolument pas dire idiots et je leur en suis très reconnaissante !

Grâce à tous ces éléments, j'ai été plutôt prise dans l'histoire, dès les premières pages. L'ambiance « école » m'a de suite charmée et le fait que l'auteure ne se soit pas permis les facilités habituelles m'a ravie. Ajoutez à ça une ambiance très particulière, propre au thriller, qu'on sent très rapidement, et vous obtenez une lectrice captivée.

Contrairement à la plupart des lecteurs dont j'ai lu les chroniques, je n'ai absolument pas été surprise par la fin du livre. J'ai bien cerné le personnage mis en avant et je m'attendais donc à ce type de chute. Pour autant, j'ai trouvé cela original et tellement bien trouvé ! Je pense que la psychologie et la complexité des personnages est le réel point fort de ‘A Good Girl' et c'est ce qui m'a fait dévorer le livre. C'est ce qui le rend tellement unique.

Seul petit point négatif ? Les trois coquilles que j'ai remarquées. C'est quelque chose qui me gêne toujours beaucoup quand je lis. Mais que cela ne vous empêche pas d'acheter ce roman et de le lire car je pense qu'il vaut vraiment le détour et qu'il se démarque des autres livres jeunesse. C'était pour moi une très bonne lecture !
Lien : http://plumebleuee.com/2017/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lupiotte
  02 octobre 2017
Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Lumen pour l'envoi de ce livre ! J'ai adoré le quatrième de couverture mais également la couverture que je trouve magnifique et ce roman m'a intrigué ! Il faut dire que sa description est originale et que l'on se demande si ce roman va être un roman d'adolescent comme on en trouve beaucoup ou si justement il va se démarquer du lot. C'est justement cette deuxième proposition ! A Good Girl se démarque totalement du lot par son histoire et surtout sa présentation et son style.

Il faudra arriver à plus de la moitié du roman pour que l'intrigue se mette en place totalement et que l'on se rende compte du tournant que celle-ci prend. Difficile de le comprendre au début et de s'imaginer la fin qu'il peut avoir et surtout très difficile de lâcher le bouquin une fois commencé (encore plus lorsque l'on arrive réellement à l'intrigue). La lecture est rapide, le style est assez bon et on se laisse vraiment facilement rentrer dans l'histoire. Il faut dire que l'héroïne Riley est parfaite (c'est le cas de le dire on le répète assez dans le roman !). J'aime beaucoup les petits passages avec les anecdotes sur elle qui permet de la cerner et la comprendre un peu plus. Par contre, il faut bien le dire l'histoire se termine un peu trop brutalement et on reste un peu sur notre faim. J'aurais aimé un peu plus d'explications ou une fin un peu plus longue parce que finalement il manque quelques informations qui auraient fait un peu plus la différence. Ça n'en reste pas moins un sacré renversement de situation et je dois dire que je ne m'attendais pas à lire un roman de ce genre en le commençant sachant qu'il commence comme tous les romans du genre pour finir de façon surprenante. Un thriller psychologique dont je comprend mieux les comparaisons entre Gone Girl et Pretty Little Liars.

En résumé, A Good Girl est un page-turner excellent qui vous surprendra par le tournant de son histoire ! Un thriller psychologique dont on ne se doute pas du début à la fin ! Je ne peux que vous conseillez de courir vous le procurer le 5 octobre dans votre librairie la plus proche !
Lien : http://antredeluciole.fr/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre