AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur A Good Girl (66)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
iris29
  29 novembre 2019
C'est un roman pour adolescents que je voulais lire depuis sa sortie en 2017. L'attente fut longue, et je constate une légère déception à l'arrivée, j'en attendais probablement trop ...
Tout d'abord le titre ( qui claque ) , excellemment choisi .
Puis un univers très girly.
D'habitude , j'adore l'ambiance "lycée américain" mais là , les descriptions sont trop caricaturales.
Le personnage principal Riley Stone est une excellente élève; elle a déjà (grâce à ses engagements caritatifs), tous ses frais futurs d'université payés)... De plus elle est superbe,( tous les ados qui occupent le devant de la scène sont très beaux et très intelligents. D'ailleurs, une de ses trois meilleures amies est mannequin.)
Elle craque pour son prof de français ( BG forcément mais marié à une bombe ..).
Et lui, craque aussi pour elle...
Il se trouve qu'elle le connaît depuis longtemps, c'était un ami de son grand- frère. Il n'a "que" 26 ans, (du coup , c'est moins glauque qu'il n'y parait ). Evidemment , ils tiennent à garder leur "relation inappropriée secrète", [ tu m'étonnes, il risque le renvoi pur et simple .. et le divorce aussi ].
Seulement voilà , leur relation, je n'y ai pas cru une seconde, il a 26 ans et a une façon de se comporter digne d'un ado de 14 ans. Très vite il est jaloux , et exclusif , à moins que ce ne soit elle , on s'y perd une peu.
Bien sûr, c'est fait exprès... Oui mais du coup, rien n'est cohérent...
Et puis...et puis , l'auteur nous offre un final que je n'avais pas vu venir et qui redistribue les cartes . Une fin qui mériterait qu'on relise tout depuis le début. Sauf que j'en ai pas eu envie, parce que le début m'a ennuyé et que j'ai failli abandonner...
Il se trouve que je lis beaucoup de romans policiers et que la fin, je n'y ai pas cru , (les flics ne seraient pas aussi cons...)
En général, les romans policiers pour ados ne se préoccupent pas de vraisemblabilité. Les adultes ( parents/autorité) sont toujours absents, les flics incompétents. Ça passe ou ça casse, en général , ça passe quand le style est sympa, où qu'on s'attache aux personnages.
Riley Stone est peut- être une good girl, mais c'est aussi aussi une vraie tête à claque ...Bénévolat, meilleures notes :, elle a tout "good". Oui, mais elle est pas humaine cette adolescente.
Bien sur , ça sert l'histoire, bien-sûr , c'est fait exprès.
Y a des fois quand ça veut pas , ça veut pas ... Un peu plus de nuances auraient été bienvenues.
Parfois les romans pour ados dépassent le cadre "ado", mais pas là. ( en tout cas pas pour moi ) Et comme, je ne suis plus une ado depuis perpette, ça doit être pour ça ;-))
J'avais adoré sur le même thème, le roman " Qui je suis " de Mindy Mejia ...

Challenge mauvais genre.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          464
llamy89
  05 novembre 2017

Voilà un roman captivant, thriller vous dîtes ? Tout au cours de ma lecture, je me suis demandée : "Pourquoi en voudrait-on à une si parfaite jeune femme" ? Lorsque je l'ai refermé, whaou ! J'avais beau être restée attentive et avoir cherché les indices, l'auteure m'a bluffé !

Parce ce que tout un chacun vous le dira : TOUT, je dis bien tout, dans la vie de Riley est parfait, nonobstant ce petit penchant pour son professeur de français. Encore a-t-elle des circonstances atténuantes, elle le connaissait avant qu'il ne soit professeur, lorsqu'il était Alex, l'ami de son frère. Incontestablement, Riley parle d'elle avec beaucoup d'assurance, elle ne connaît pas l'échec, sait ce qu'elle veut. Elle est déjà retenue dans les meilleures universités. Son avenir est tracé.

Ses amies Neta et Kolbie sont intelligentes et amusantes, bien dans leur temps. Elles cherchent à amener Riley à être un peu moins sérieuse, à profiter de sa jeunesse. Riley s'est laissée tenter par une soirée, mais non vraiment, elle ne comprend pas qu'on puisse lâcher prise à ce point : musique trop forte et alcool à déraison. Ce n'est pas pour elle. Riley est si sage.

Au fil des pages, Amanda K. Morgan fait monter la tension tout en égrenant les qualités de Riley à chaque entrée de chapitres.

On a l'impression que Riley joue une partie d'échec avec Alex. Tous les protagonistes de cette histoire, ont leur place sur l'échiquier. La psychologie de chacun est importante et joue un rôle essentiel dans l'issue diabolique concoctée par l'auteure. Elle laisse des signes sur le chemin, mais rien ne laisse présager de ce qui va être l'épilogue de cette histoire. le lecteur est manipulé avec machiavélisme, c'est bluffant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
florencem
  24 mars 2020
Il est assez rare, heureusement pour moi, de mettre une si mauvaise note à un roman. Je lui ai pourtant donné sa chance, poussant ma lecture malgré les premiers chapitres peu emballant. N'aimant pas abandonner, j'ai même été jusqu'à la fin, mais avec une lecture en diagonale. Et non, définitivement, je ne comprends pas ce que l'auteur a voulu accomplir ici.

J'avais choisi cette lecture pour sa catégorisation en thriller. Mal m'en a pris, je cherche encore à comprendre, mais à part peut-être dans les quelques dernières pages, comment on peut classer A good girl comme cela. Il y a de la "psychologie" mais question suspens et angoisse... J'avais plutôt envie de mettre des baffes à notre héroïne. En fait, il y a tellement de caricatures et de non-sens qu'arrivé à la fin, on se demande si on a pas loupé quelque chose. Riley, la petite fille sage et bien sous tous rapports, n'a pas la maturité qu'on veut nous faire croire, loin de là, et a un gros problème d'ego et de gestion de la colère. C'est une girouette qui ne sait pas ce qu'elle veut et qui change d'avis comme de chemise. Bref, à aucun moment, elle n'est attachante.

L'élément "déclencheur" de l'intrigue vient comme un cheveu sur la soupe. C'est trop rapide, et la psychologie d'Alex est loin d'être assez développée pour donner une cohérence à l'ensemble. Pire que tout, on se demande comment Riley peut entrer dans cette relation sans voir tous les indices qui prouvent qu'il y a un GROS problème. On se demande rapidement si l'adolescente est stable mentalement malgré ce que l'auteur essaye de dépeindre pendant un bon moment. La suite des événements est assez glauque, étrange, et les quelques mots de la fin sont dérangeants à bien des égards. Si Amanda K. Morgan voulait réellement nous amener à ce cheminement, il aurait fallu nous dévoiler des indices bien en amont, avec subtilité.

Je ne trouve malheureusement rien de positif à dire sur A good girl... Certains l'on aimé, tant mieux, mais clairement, je ne pense pas lire d'autres oeuvres de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Gaoulette
  09 novembre 2018
Voila un roman bluffant qui pourrait en dérouter plus d'un. Je vous avouerais que je suis restée sur mes fesses car je n'ai pas vu la tournure du roman venir. J'étais persuadée qu'il y avait une erreur sur les étiquettes et que je lisais simplement un Young adult. Je ne m'attendais pas à ce genre de thriller psychologique.
Amanda K Morgan commence son roman tout doucement et cela dure jusqu'au deux derniers chapitres.
Riley est la fille parfaite que tout parent rêverait d'avoir dans son foyer familial. Des notes excellentes, future major de sa promotion, une ado ordinaire qui ne fait pas de vagues, ne boit pas, ne sort pas, ne fréquente aucun garçon, active dans les associations caritatives, chef cheerleader. Une adolescente parfaite qui s'ennuie avec les jeunes de son âge. Elle ne souhaite que deux choses finir major et avoir la possibilité de choisir une des meilleures universités du pays. Mais voilà, un jour l'adolescente parfaite va voir débarquer une petite brindille qui va lui faire prendre des chemins de traverses sous les traits du professeur de français Alex Belrose.
Amanda K Morgan nous balade avec son roman jeunesse. On découvre une relation incestueuse et illégal entre Riley et Alex et au fil des pages on assiste à des situations choquantes qui vous glacent les sang. L'auteure arrive à faire un parallèle entre la vie simple d'une ado qui doit jongler avec sa relation amoureuse interdite. On attend patiemment le couperet final et découvrir comment cette affaire va éclater au grand jour.
Le jolie effet de l'auteure c'est qu'elle intègre entre plusieurs chapitres une sorte de biographie énumérative de l'héroïne pour la cerner, la comprendre sur les étapes de sa vie. L'auteure ne lâche rien et au fil des pages on voit la tension monter et on se demande comment cette histoire va se terminer.
Un sacré coup de maitre de nous plomber cette ambiance ado et nous révéler tout son art au deux derniers chapitres. C'est ce que j'appelle le Whaouhh final et fait basculer un roman du bon en coup de coeur. On ne s'y attend pas du tout car l'auteure arrive à nous garder sous sa coupes. La couverture prend soudain tout son sens plus que le titre en lui même. Des révélations chocs qui nous poussent à refaire tout le roman pour discerner toutes les subtilités et être sure qu'on est pas passé à côté de certains détails.
Une jolie partie d'écher à taille humaine. Une jolie découverte qui va enthousiasmer les ados.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
EloDiie972
  11 octobre 2017
Ok…. Je viens de me prendre une claque, et je ne vais sûrement pas dormir cette nuit ! je suis en PLS même et je me demande encore comment je vais pouvoir écrire cette chronique tout en vous vendant du rêve et SANS SPOIL ! Si quelqu'un a lu venez me voir en PV j'ai besoin d'extérioriser tout ça !
Alors, Comme le dit le résumé, Riley est la fille parfaite… Mais quand je vous dit parfaite… Vraiment, on dirait un robot !
Elle est major de sa promo, n'a jamais des notes en dessous de 18/19, a assisté depuis son plus jeune âge dans des associations caritatives, sauve les bébés chiots, aide les personnes âgées, les militaires ! Elle à fait du mannequinat.. Enfin bref vous voyez le tableau ! Elle est chef des pom-pom girl et à toujours été élu reine du bal ! même quand elle est arrivée en seconde ! Riley EST parfaite ! Elle est entourée de ses meilleures amies : Kolbie et Neta qui elles aussi sont intelligentes mais pas des intellos et très belle, elle forme à trois un beau trio ! Je m'attendais donc à découvrir qu'en fait Riley faisait ça pour masquer un profond secret, qu'au fond c'était une peste, qu'elle était méchante.. Mais non… C'est bien plus complexe que ça !
Pour retourner à l'histoire, de fil en aiguille.. Les amies de Riley l'encourage à sortir de son cocon de petite fille modèle et de commencer à s'amuser… Jusque la rien de grave puisque Riley n'arrive pas à se détendre.. Les fêtes alcoolisés remplis de gamins… Ce n'est pas sa tasse de thé.
Tout commence quand le professeur de français de Riley commence à lui prêter un petit peu pus d'attention (Ok, je vois que j'ai votre attention.. Mais ne sous-estimer pas cette histoire.. Ce n'est pas ce que vous croyez !) Petit à petit, une relation amoureuse naît entre les deux et petit à petit on commence à percevoir la personnalité de Riley, mais trop car ce récit et de son point de vue… Et franchement, qui dirais du mal de lui même !!??
Pendant tout le livre jusqu'à la fin rien de spécial n'arrive et je me demandais OU l'auteur venait nous emmené… Tout ce que je voyais c'est que Riley était toujours.. PARFAITE !
Comment je le sais ? A part le fait qu'elle le dise elle même ?
Et bien, chers amis, à la fin de quelques chapitre, il y a une liste avec les qualités et toutes les bonnes choses que Riley a accompli dans sa vie, une liste à faire pâlir de jalousie n'importe qui, une liste à se sentir minable et à se demander… Mais en fait, je ne fais pas grand chose de ma vie… Ou cette fille trouve-t-elle le temps de faire des brownies, sauver des bébés chiens, participer à 3 oeuvres caritatives tout en maintenant sa vie scolaire et sa vie sur le plan social !!! Ça doit cacher quelques choses… Et bien… Jusque la NON ! Tout ce qui est dit … EST VRAI ! Riley est un ange…
« Je suis une fille sage, après tout. »
Je continue donc ma lecture… Entre elle et Alex, une fois ça va, une fois elle se montre jalouse car toutes les filles du lycée lui tourne après, celui ci lui promet de quitter sa femme pour elle… Bref une histoire lambda comme on s'y attend, une sorte de cliché en somme…
Alors, je me demandais.. Mais il est ou le thriller à la fin quoi !!!
Et la… Les dernière pages… LE CHOC ! D'où la position de PLS :
Je vous vois derrière vos écrans trépigner d'impatience, vous demandant MAIS QU'A T-IL PU BIEN SE PASSER POUR QUE JE SOIT COMME CA !
Chers lecteurs.... L'heure est grave car je ne dormirai pas ce soir…
Le pire dans ce livre c'est qu'après avoir tourné la dernière page, on est pas sur d'avoir bien compris l'histoire, on se rend compte que Riley… Cette fille est bizzare ! Je ne dirais pas d'autres mots pour ne pas SPOIL mais… Woah !
Ce livre nous fait tourner en bourrique pendant tous les long et ce n'est qu'au 5 dernière pages que TOUS le récit prend son sens ! Toute la force de ce livre repose dans les dernières pages !
Cette fin nous laisse… Perdu, j'ai même du aller demander sur Insta à des âmes charitable si c'était bien ce que j'avais compris du récit tellement je n'étais pas sur ! Tellement ce livre m'a retourné le cerveau ! Ce livre est mon deuxième thriller… Et vous savez quoi ? Selon la définition de ce mot ! Les conditions sont REMPLIS ! Et je suis désolé moi même de vous en dire sans trop vous en dire, mais si je vous disais réellement ce qui se passait ! Ça gacherait TOUT !
A good girl c'est l'histoire d'une fille parfaitement imparfaite, je dirais !
" Les apparences sont parfois trompeuses "
C'est une histoire normale, une histoire qu'on lit tout en se demandant où est l'action, une histoire ou on a hâte d'en découdre et au final, on ne s'attend pas à cette fin ! Ce livre était vraiment un thriller psychologique car à la fin…. Vous le découvrirez vous même !
Alors certes, ce n'est pas un coup de coeur.. Mais on en est pas loin…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Val07
  25 novembre 2018
Et ni vu ni connu j't'embrouille...

Riley Stone, ado dans la fleur de l'âge, est une véritable petite Miss Parfaite : elle enchaîne réussites sur réussites, est capitaine de l'équipe des pom-pom-girls du lycée, fait la fierté de ce dernier où les autres élèves la traitent comme une reine, allié à une beauté renversante et une sympathie à toute épreuve. Sans oublier que plusieurs prétendants lui courent après, dont un pas très anodin car il s'agit de Mr Belrose, professeur marié qui n'a visiblement rien contre l'adultère.
Mais un matin, Riley va se réveiller avec une petite araignée au plafond, et va réaliser que sa réputation irréprochable pourrait bien être la clé lui permettant de faire à peu près n'importe quoi. Et l'engrenage se met en marche...

Un thriller perturbant, qui aurait tout aussi bien pu s'intituler "Petit traité de manipulation à l'usage des lycéens" !
Tout le long, on ne voit pas où l'auteur veut en venir. Puis viennent les dernières pages... Aucun doute, je vais guetter pendant longtemps les prochaines publications de Amanda Morgan !
Lorsque j'ai commencé A good girl, c'était sur un coup de tête pur et simple. Je surfais dans la bibliothèque de ma liseuse lorsque je vis ce résumé pour le moins accrocheur. Je décidai de lire un chapitre "pour voir"... Puis deux... Trois... Et c'est comme cela que je terminai le bouquin en moins d'une journée.

Amanda Morgan est une maline. Au départ, l'intrigue semble innocemment très "girly nunuche" (le chapitre 2 "Amies" en est un bon exemple), mais très vite, une ambiance dérangeante s'installe on ne sait comment, quelque chose semble clocher sans que l'on arrive à mettre le doigt dessus. Et c'est là que la mayonnaise a pris pour moi.

J'ai lu à plusieurs reprises sur Babelio, que les trois quarts de ce roman étaient plus soporifiques qu'autre chose et que ces personnes en regrettaient presque leur achat. Ce n'est personnellement pas du tout mon cas, même si certains chapitres sont dégoulinants de niaiserie comme dit ci-dessus, ce n'est que pour poser les bases du twist final.

Morale de l'histoire : ce n'est pas parce que l'on connait les pensées d'un personnage que !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
BOOKSANDRAP
  08 janvier 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/01/08/a-good-girl-amanda-k-morgan/


Je voulais ce livre depuis tellement de temps que dès que je l'ai eu entre les mains je n'ai pas pu résister et je me suis littéralement jetée dessus. Malheureusement comme cela peut arriver parfois, les grosses sorties nous déçoivent et je dois bien avouer que je suis ressortie de cette lecture un peu énervée.
Pas contre la plume de l'auteur qui est ma foi, sympathique et très simple. Mais plutôt contre toute la communication qui a été faite autour de ce livre et qui promet une histoire absolument formidable et mystérieuse alors que ça reste très peu original du début à la fin. Pour moi c'est un bouquin qui a été vraiment surcoté. On nous la vendu comme une histoire qui allait nous emporter et nous surprendre et moi qui adore généralement tout ce qui est suspense et tout ce qui touche aux lycée américains, j'ai voulu le lire pour finalement me laisser dire que j'avais perdu mon temps.


Je trouvais l'intrigue du livre très intéréssante.
Avec les quelques lignes du résumé, on ne sait pas vraiment où l'on va mettre les pieds. C'est ce qui me plaisait le plus dans cette nouvelle parution des éditions Lumen : Ce mystère. J'imaginais toute sorte de scénarios, de retournements de situation et même de terribles découvertes. Je pensais réellement dans le premier quart du livre, qu'on allait à tout moment basculer dans quelque chose de plus sérieux et de plus dramatique. En discutant avec plusieurs d'entres vous, je me suis rendue compte que je n'avais pas été la seule à penser qu'il s'agissait d'un thriller young-adult. Alors oui la dernière partie du roman tangue vers cet voie là mais ce n'est pas du tout ce que je pensais trouver dans ce roman.
Si je dois être tout à fait honnête avec vous, je n'ai pas été convaincue du tout par la manière dont l'auteure a développé son histoire. C'est plat. Et ça le reste jusqu'à la toute dernière page à mon grand dam. Je ne veux pas critiquer le travail non plus ni paraitre trop dure avec ce livre car nombre de personnes l'ayant lu on eu un coup de coeur, et pourtant je n'arrive pas à comprendre comment. Je ne comprends pas pourquoi cette histoire à passionnée tant de lecteur.


C'est une histoire qui avait un énorme potentiel à mes yeux et ce qui pèche le plus c'est sans aucun doute le personnage principal.
On nous présente Riley Stone comme une fille parfaite. Et je ne pense pas être la seule à penser qu'elle serait tout à fait exécrable, méchante, vicieuse, qu'elle aurait un double visage vous voyez ? Et bien pas du tout. Riley est vraiment sympa, ne sort pas avec des garçons, ne transgresse aucunes règles, à toujours des bonnes notes. Et c'est terrible car j'aurais aimé avec un personnage avec un peu plus de caractère. Un peu plus de répondant et qui aurait été un peu plus rebelle. J'aurais compris davantage où l'auteur allait nous emmener. Mais là j'étais vraiment déçue et c'est dommage car l'histoire aurait pu être encore meilleure si l'auteure avait un peu plus creusé son intrigue. Riley est un personnage dont je ne me suis pas vraiment attachée, elle m'a un peu laissée de marbre. Je lisais chapitre après chapitres en attendant que les choses bougent enfin, ce qui n'est jamais vraiment arrivé…


L'intrigue tourne autour d'une histoire d'amour interdite. Mais ça ne va pas plus loin.
Ou alors oui ça va plus loin mais ça part dans des directions qui sont beaucoup trop faciles et trop tordues pour être vraiment crédibles. Certaines choses sont trop tirées par les cheveux, ou se repèrent comme le nez au milieu du visage.
J'aurais aimé vous le recommander mille fois, j'aurais aimé passer un moment de lecture fantastique et me laissez totalement avoir par la plume d'Amanda K. Morgan mais j'ai été à l'inverse vraiment déçue par ce bouquin qui à fait beaucoup de bruit. Sans m'ennuyer réellement, j'avais tout de même hâte d'arriver à la fin pour passer à autre chose, ce qui, vous serez d'accord n'est jamais bon signe.
La fin est en plus un peu trop rapide et trop ouverte à mon sens. Je n'ai pas réussi à rentrer dedans, mais je vous invite tout de même à le découvrir s'il fait partie de vos plus grosses envies du moments. Faites vous votre propre avis, c'est encore le meilleur conseil que je puisse vous donner, bien qu'en ce qui me concerne, je vais surement très vite l'oublier…


Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ART3MIS
  19 avril 2018
Ce livre je l'ai connu grâce au compte Instagram de l'édition Lumen. Il y a beaucoup eu de super bonne critique et Lumen a fait beaucoup de promotion pour ce livre. Beaucoup de gens disent que c'est un thriller. le problème c'est que je ne considère pas ce livre comme ceci, d'après le dictionnaire Larousse un thriller est: Film ou roman (policier ou d'épouvante) à suspense, qui procure des sensations fortes.
Où sont les sensations fortes ???
Car pendant TOUT le livre c'est une amourette. Je n'ai rien contre les histoires d'amour, mais quand j'achète un livre "thriller" c'est pour avoir des sensations pendant TOUT le livre (en non pas les 45 dernières pages) !!

Ce livre parle de quoi ?
Ce livre parle de Riley qui est une fille parfaite, dans tous les sens du terme. Elle est major de sa promo, participe à beaucoup d'associations, elle en crée même, n'a pas de mauvaises fréquentations, n'est pas rebelle...elle est PARFAITE. Puis il y a Alex Belrose, un jeune professeur de français renforcé (l'histoire se passe aux Etats-Unis) qui est un ancien copain du frère de Riley, donc il n'y a pas non plus une grande différence d'âge. Dés le début il y a une attirance entre les deux. Etant jeune (adolescente) j'ai trouvé ça un peu gênant, malsains, dérangent (c'est quand même son professeur et il lui fait des remarques en classe,...).
Donc ces deux là vont flirter, etc... En plus Alex a une fiancée !!! Doublement dérangent car là on lit un adultère...

Malgré tout j'ai mis 2,5 étoiles, car faut l'avouer la fin est une pépite. Ce qui rattrape de justesse la note que j'allais mettre. Je ne peux pas vous le dire car je révélerai le suspens (le peu qu'on a) qui à la toute fin (les 45 dernières) est primordial. Malgré 200 pages d'ennuis J'AI ADORÉ LA FIN !!

Mais est ce que ça vaut vraiment le coup de supporter 200 pages pour avoir une fin de 45 pages de super biens ?? C'est d'autant plus dommage que TOUTES les critiques sont bonnes (beaucoup d'elles disent aussi que les 200 pages sont addictives...).

Bonne lecture (ou pas)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Pois0n
  20 octobre 2017
Difficile d'évoquer A good girl sans spoiler. Du coup, cette critique se fera en deux temps, le second sous balise, à ne lire qu'une fois que vous aurez terminé l'ouvrage!

A good girl, donc. Le type d'histoire a priori pas du tout ma came, mais que les autres book addicts de Twitter auront très bien su me vendre. Et me voilà à acheter... quoi, au juste? Le récit d'une fille parfaite (mais genre, vraiment parfaite, au point d'en être un aimant à baffes: bonne élève, serviable, généreuse, sage...) qui se laisse tenter par l'interdit, à savoir son très sexy professeur de français. Sachant que ledit prof de français n'a que 26 ans et était un ami de jeunesse de son frère, la chose n'a rien de dérangeante... a priori. Car Alex est marié, et l'affaire doit rester secrète. Seulement, petit à petit, tout dérape.

De prime abord, rien de très original donc. L'histoire nous est narrée par Riley elle-même, et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'histoire est très, très longue à démarrer. Il faudra passer le cap des cent premières pages pour que les choses deviennent intéressantes. Mais, même à ce stade, on cherche encore le rapport avec le résumé de la 4e de couverture. Car si Riley laissait la très mauvaise impression d'une fille relativement imbue d'elle-même dans le premier chapitre, ce sentiment s'est entretemps totalement dissipé, nous laissant en tête à tête avec une lycéenne normale, voire même sympathique. On se prend au jeu, à espérer avec elle que tout se passe pour le mieux... puis, on ne sait plus. Sa relation avec Alex, certes taboue, dérange bientôt pour d'autres raisons... et l'on observe les personnages s'entre-déchirer. Sans pouvoir s'empêcher de penser que tout ceci n'est pas normal. Jusqu'à la fin.

Mais ça, c'est le premier degré de lecture.
Car, quelques pages avant la conclusion, Amanda K. Morgan nous donne enfin les moyens de comprendre toute l'affaire. Et TOUT ce que l'on vient de lire change alors de sens.

Pour la suite, ce sera sous spoiler:
[]

A good girl n'est donc pas forcément passionnant à lire en lui-même, notamment dans sa première moitié. En revanche, les choses s'emballent dans la seconde, et une fois que "l'on sait", on ne peut que saluer le tour de force magistral de l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Laurapassage
  04 octobre 2017
C'est assez rare pour le préciser que les éditions Lumen publient un livre contemporain. Alors évidemment, j'étais plus qu'enthousiaste à l'idée de découvrir A Good Girl de Amanda K. Morgan avant sa sortie.

"Je suis une fille sage, après tout."

Riley est une fille sage, parfaite, engagée et intelligente. A Good Girl, c'est elle, cette lycéenne à qui on ne peut rien reprocher. Aussi belle que ses deux meilleures amies, Kolbie et Neta, elle milite en plus pour des associations depuis son plus jeune âge. Toujours première en cours, elle se montre aussi sportive que cérébrale. Mais ce n'est pas tout ! Elle ne boit pas, ne sèche jamais, est conciliante avec sa famille parfois difficile à supporter et se réserve pour l'homme idéal. Non, ce n'est pas un cliché, Riley est la fille que tout le monde envie, jalouse, admire. Même Kolbie et Neta paraissent bien ternes à ses côtés, son frère un raté, tous les garçons pas assez bien. Seul son professeur, Alex Belrose, semble à la hauteur de Riley, et ne semble pas indifférent à son charme.

Les premières pages de A Good Girl mettent directement dans une ambiance à la Pretty Little Liars, vous savez, ces filles parfaites... Passé le deuxième chapitre, s'installe un climat en mode lycée, avec des histoires comme on a pu en voir dans Dawson ou One Tree Hill. Pourquoi je parle de toutes ces séries? Pour montrer dans quel esprit Amanda K. Morgan place le lecteur, tout simplement. Une histoire simple et sans prétention. Oui, mais ça, c'était avant la moitié du livre,où la tension du thriller prend de plus en plus d'ampleur, jusqu'à être le principal élément du récit. A partir de là, impossible de lâcher ce livre qui m'a embarquée jusqu'au dernier mot. Car dès que Riley décide de s'amuser et d'agir un peu plus comme les filles de son âge, sa vie prend un tournant inattendu.

"Parfois, même les filles parfaites font des erreurs."

Amanda K. Morgan nous présente ainsi une histoire à plusieurs facettes. de sa plume fluide et prenante, agrémentant son récit de faits passés sur son héroïne, elle met le lecteur dans le doute. Car plus les pages défilent, plus on sent qu'un élément nous échappe et que tout peut basculer. Riley reste d'ailleurs un mystère, avec ses réactions parfois déplacées, tout en restant la lycéenne parfaite. Elle laisse entrevoir quelques faiblesses, moins souvent un défaut, mais le lecteur s'attache à elle, lui pardonne tout, tient même à elle. En avançant dans le livre, on prend peur, on s'attend au pire, appréhendant le climax du récit, car on ne peut imaginer ce qu'il va se passer. Et arrive enfin le final, le coup de poing que donne l'auteure à son lecteur, assemblant chaque détail disséminé tout au long de l'histoire. Cette fin laisse sans voix, abasourdi, perdu. On ne comprend pas, on ne réalise pas. Et pendant des heures, on retourne les événements dans sa tête, afin d'assimiler l'évidence que l'on se cachait.

"Les apparences sont parfois trompeuses, lancé-je, avant de me maudire aussitôt."

A Good Girl est un livre qui monte en puissance au fil des pages. Et alors qu'Amanda K. Morgan nous présente une histoire à l'allure banale, plus les chapitres défilent, plus la tension monte jusqu'au choc final, qui laisse sans voix.
Lien : http://laura-passage.com/a-g..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1944 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..