AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  20 octobre 2017
Difficile d'évoquer A good girl sans spoiler. Du coup, cette critique se fera en deux temps, le second sous balise, à ne lire qu'une fois que vous aurez terminé l'ouvrage!

A good girl, donc. Le type d'histoire a priori pas du tout ma came, mais que les autres book addicts de Twitter auront très bien su me vendre. Et me voilà à acheter... quoi, au juste? Le récit d'une fille parfaite (mais genre, vraiment parfaite, au point d'en être un aimant à baffes: bonne élève, serviable, généreuse, sage...) qui se laisse tenter par l'interdit, à savoir son très sexy professeur de français. Sachant que ledit prof de français n'a que 26 ans et était un ami de jeunesse de son frère, la chose n'a rien de dérangeante... a priori. Car Alex est marié, et l'affaire doit rester secrète. Seulement, petit à petit, tout dérape.

De prime abord, rien de très original donc. L'histoire nous est narrée par Riley elle-même, et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'histoire est très, très longue à démarrer. Il faudra passer le cap des cent premières pages pour que les choses deviennent intéressantes. Mais, même à ce stade, on cherche encore le rapport avec le résumé de la 4e de couverture. Car si Riley laissait la très mauvaise impression d'une fille relativement imbue d'elle-même dans le premier chapitre, ce sentiment s'est entretemps totalement dissipé, nous laissant en tête à tête avec une lycéenne normale, voire même sympathique. On se prend au jeu, à espérer avec elle que tout se passe pour le mieux... puis, on ne sait plus. Sa relation avec Alex, certes taboue, dérange bientôt pour d'autres raisons... et l'on observe les personnages s'entre-déchirer. Sans pouvoir s'empêcher de penser que tout ceci n'est pas normal. Jusqu'à la fin.

Mais ça, c'est le premier degré de lecture.
Car, quelques pages avant la conclusion, Amanda K. Morgan nous donne enfin les moyens de comprendre toute l'affaire. Et TOUT ce que l'on vient de lire change alors de sens.

Pour la suite, ce sera sous spoiler:
[]

A good girl n'est donc pas forcément passionnant à lire en lui-même, notamment dans sa première moitié. En revanche, les choses s'emballent dans la seconde, et une fois que "l'on sait", on ne peut que saluer le tour de force magistral de l'auteure.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus