AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B083HLQJT8
224 pages
Éditeur : (04/01/2020)

Note moyenne : 4.71/5 (sur 52 notes)
Résumé :
A 12 ans, Tom un petit garçon espiègle et plein de vie découvre qu’il est capable d’’influencer l’univers, afin que tous ses vœux soient exaucés.Élevé seul par sa mère à qui il voue un amour inconditionnel, il décide de faire de leur vie un véritable conte de fée. Pourtant, très vite, il réalise que tout ne se passe pas exactement comme prévu…Et s’il existait un prix à payer à son incroyable don, une ligne d’horizon qui répondrait à la question : Jusqu’où va l’amour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
fabienne1809
  29 mai 2020
C'est avec ce roman que je découvre l'oeuvre de Jack-Laurent Amar.
Il en parle si bien que je n'ai pas hésité une seconde quand il m'a suggéré de commencer par celui-ci pour le découvrir.
Et je ne le regrette vraiment pas.
Je me suis tout de même posé des questions au départ, parce que, pour moi, il s'agissait d'une histoire gentillette, dans laquelle il existait un attachement très fort entre une mère et son fils ainsi qu'entre la mère et la marraine de l'enfant. J'ai poursuivi parce que le petit gars de 12 ans, Tom alias Skip, était super attachant.
Et puis, soudain, tout change... Un peu comme dans le roman du même nom de Gilles Legardinier...
On entre alors dans une toute autre histoire, poignante, qui témoigne de la sensibilité de la plume de l'auteur.
Je n'en dirai pas davantage pour ne pas dévoiler cette belle histoire, que je vous recommande de découvrir à votre tour !
Commenter  J’apprécie          384
Supermaman64
  30 octobre 2020
Tom est un garçon pétillant, intelligent et adorable. A 12 ans il se comporte avec sa mère comme un véritable amour. Des marques de tendresse aux jolies phrases, il est aimé de tous (et surtout des lecteurs qu'il touche profondément). Impossible de ne pas pleurer en lisant ce livre qui est une véritable merveille. Je découvre cet auteur avec plaisir! La plume est jolie, les mots sont percutants et le style différent. A découvrir...
Commenter  J’apprécie          380
AMR_La_Pirate
  20 janvier 2020
En août 2019, j'ai eu le privilège de lire ce roman en avant-première à la demande de son auteur, qui cherchait des bêta-lecteurs(trices) ne connaissant pas son univers habituel…
Aujourd'hui, Jusqu'où va l'amour de Jack-Laurent Amar est enfin publié et trouve ses lecteurs, l'occasion pour moi d'en parler enfin au grand jour et d'apporter ma pierre à sa renommée naissante.
En toute honnêteté, je dois avouer que le titre a un côté « romance » qui ne m'aurait pas du tout attirée…, même par simple curiosité. Mais, sachant déjà que Jack-Laurent Amar était l'auteur de thrillers (que je n'ai toujours pas lus), sa démarche m'avait suffisamment intriguée pour que j'accepte cette bêta-lecture. Conscient de ce décalage, l'auteur a d'ailleurs prévu un message pour ses lecteurs au début de son livre et, dans le courant du récit, son titre (que je qualifiais de « risqué » au départ) prenait sens peu à peu autour d'un jeu de mots et d'une variation sur le thème d'aimer « tout court » qui revenaient, tel un fil rouge, pour donner une réelle profondeur au récit.
Contre toute attente, j'ai signé le pacte de lecture et apprécié cette comédie sentimentale qui me semblait parfois proche de Sixième sens, le film de M. Night Shyamalan, en moins poussé cependant. Je me disais : « voyons donc où tout cela nous mène »…
Dès les premières pages, Tom et sa mère forme un duo craquant et attachant. Ils évoluent dans un décor vivant et réaliste avec juste ce qu'il faut de mystère pour captiver et accrocher les lecteurs.
Les dialogues sont très bien écrits, font « vrai » et naturel. Les problématiques sont actuelles : famille monoparentale, grand-mère alzheimer, maladie incurable… ; les lecteurs et surtout les lectrices s'y reconnaitront sans doute.
J'adhère moins aux histoires de mômes et aux plaisanteries de cours de récréation ; tels quels, je les considère comme des respirations amusantes, des moments de fraicheur dans un contexte plus grave.
L'écriture est fluide, agréable et rythmée avec une alternance des points de vue et des registres, aller-retour entre passé et présent : focalisation sur les enfants, puis sur les adultes, extrait de journal intime, retour au récit à la première personne, langage courant et plus châtié, recherché et métaphorique.
La rencontre entre l'écrivain et la belle journaliste n'a rien de vraiment original au départ mais elle sert d'écrin à toute l'histoire : deux personnages un peu étrangers l'un à l'autre, rapprochés par un petit garçon à l'étrange pouvoir… le retour ponctuel à cette situation initiale agit comme une mise en abyme, devient un récit dans le récit, fait d'Héloïse une sorte d'alter ego du lecteur : comme elle, on se demande quel rôle joue le narrateur dans l'histoire.
En effet, l'originalité vient du fait que, dans la majorité du roman, l'histoire nous est racontée en partant du point de vue de l'enfant qui l'a vécue et non pas de l'adulte qui la raconte. Parfois, la linéarité du déroulement des évènements est un peu bousculée, présentée selon des focalisations différentes.
J'ai beaucoup aimé la manière dont l'humour fait passer le côté un peu trop « guimauve » à mon goût de certains passages ; les scènes entre la mère de Tom et le beau et ténébreux voisin ont pu m'agacer un peu, je l'avoue, trop « clichés » à mon goût, mais Jack Laurent Amar m'a gentiment remise à ma place et recadrée sur le sujet en m'expliquant sa vision personnelle des dits clichés ou stéréotypes dont la vraie vie est remplie…
Naturellement, les retournements de situation et le dénouement m'ont prise de court… Je ne peux rien dire de plus ici sous peine de divulgacher, mais c'est plutôt bien ficelé, croyez-moi sur parole et l'émotion est au rendez-vous !
Sachant que la romance n'est vraiment pas mon genre de prédilection, je reconnais que ce roman est très bien construit, original. J'ai passé un excellent moment et apprécié mes échanges avec son auteur…
Du coup, et même si cela n'a pas vraiment de rapport, j'ai bien l'intention de lire ses thrillers, L'ombre et sa lumière et Les Méandres du mal, où je serais peut-être plus dans mon élément.
https://www.facebook.com/piratedespal/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Les_lectures_de_Florelle_et_Robin
  11 mars 2020
Nous venons vous parler dans une double chronique de « Jusqu'où va l'amour » de Jack-Laurent Amar
. Plus qu'un coup de coeur.
L'histoire est assez simple : une maman solo et son fils de 12 ans nous emmènent dans leur petit monde. Skippy (le surnom de Tom) découvre un « pouvoir » magique après avoir regardé une émission à la télé. La puissance de l'esprit sur l'univers.
Tom va découvrir que parfois, il y a un prix à payer pour réaliser ses rêves.
L'avis de Robin :
Je tiens d'abord à m'excuser auprès des auteurs que je vais lire par la suite. Je viens vous parler d'un livre qui m'a tout simplement bouleversé et j'ai l'impression que mes prochaines lectures n'auront pas la même saveur.
Ici, je vais vous parler de pure émotion, je ne vais pas en dire trop sur l'histoire, je m'interdis de vous mettre sur une voie quelconque. Je vais simplement vous dire que cette histoire est un probable déclencheur de panne de lecture.
A qui s'adresse ce livre :
Aux femmes et hommes qui hésitent à avoir un enfant. le petit gars présent dans ce livre est une petite boule d'amour.
Aux parents qui s'énervent souvent sur leurs enfants, après la lecture, vous allez les aimer encore plus
Aux thrilleriens, thrilleriennes, polardeux et polardeuses qui, après avoir lu des horreurs, ont envie de découvrir une histoire de vie, un concentré d'émotion.
Deux parties dans ce magnifique bébé :
La première, vous allez avoir le sourire aux lèvres (on vous prendra probablement pour un idiot).
La seconde, vous allez avoir envie de pleurer et vous réfugier sous un plaid pour le finir, tranquillement et seul avec votre conscience.
Vous allez découvrir le sens du mot amour, le sens du mot amitié et cela va vous changer, c'est fort probable.
Je viens de lire seulement la 4e de couverture. Je n'aime pas cela avant la lecture. Je la lis souvent avant de chroniquer pour savoir jusqu'où je peux aller pour ne pas trop en dire. Là, elle est parfaite, elle résume juste ce qu'il faut cette histoire sans trop en dire.
Et je vais reprendre un morceau de phrase de celle-ci. Existe-t-il un prix à payer quand on a un vrai bonheur ? Certains le pensent, d'autres trouvent cela ridicule. A vous de vous faire une idée en lisant les pages noircies par l'auteur.
Je ne précise que rarement quand il s'agit d'un SP dans mes chroniques. Je vous le dis là pour la simple et bonne raison que je vais acheter ce livre pour l'avoir dans ma bibliothèque. Il devient un essentiel. Juste magistral.
Et dire qu'il est en auto-édition… Alors les ME, je vous le dis clairement, vous allez vous en bouffer les doigts mes petits cocos, parce qu'il est clair et net que ce livre aura un succès fou.
Lisez-le, prêtez-le, il est d'utilité publique.
Petit message à Jack-Laurent : Merci, merci et merci. Rares sont les livres qui me donnent autant d'émotions. Et je n'imaginais pas qu'un livre écrit par un homme puisse me faire cet effet-là (oui, je sais c'est cliché… Tant pis, il fallait que je vous le dise). J'ai d'ailleurs très envie de découvrir vos autres livres.
Une petite prière que je me fais intérieurement (nan, publiquement en fait) comme un cri d'amour pour votre livre. Je le veux en papier, je le veux dans ma bibliothèque. Mon adresse est sur les informations de la page, j'attends votre compte Paypal pour le régler et j'espère que vous aurez la gentillesse de me fournir une petite/jolie dédicace.
Le petit mot de Flo :
Nous ne faisons pas souvent des doubles chroniques, mais là nous étions obligés, tant cette histoire que nous venons de lire est puissante, émotionnellement puissante. Ce livre nous a été tellement conseillé que nous avons décidé de le lire en même temps et de le passer en priorité parce que nous savions qu'il le fallait, que c'était un livre «spécial ». Effectivement Jusqu'où va l'amour de Jack-Laurent AMAR fait partie de ces bouquins pour lesquels on laisse tomber tout le reste, il n'y a pas de suspense, pas d'action, pas d'enquête de police, pas de tueur en série … mais il y a une nécessité humaine parfois à lire ces histoires qui peuvent arriver pour de vrai, malheureusement, et moi j'ai plus peur d'une histoire comme celle que je viens de lire qu'en lisant un thriller gore. Et j'avoue ne rien avoir à ajouter à la chronique de Robin, car je suis complètement d'accord avec lui. Ce livre est une merveille, d'amour et d'émotions. Je suis bouleversée, terriblement émue, en tant que maman d'un enfant de 12 ans, en tant qu'être humain, je réalise la chance que j'ai d'être une lectrice passionnée, d'avoir l'opportunité de découvrir des pépites que je n'aurais jamais lu si j'avais été une lectrice lambda et d'avoir ce super pouvoir de partager mes émotions au travers de mes petites chroniques. Je lis beaucoup, j'aime la majorité de mes lectures, mais parfois il y a un bouquin qui sort du lot, qui me touche plus que les autres, qui n'est pas seulement un très bon livre mais qui est juste nécessaire, qui te chamboule le coeur et reste gravé dans ta mémoire.
Donc, vous l'aurez compris, s'il y a un livre que vous devez absolument lire, quel que soit votre style littéraire habituel, c'est « Jusqu'où va l'amour » de Jack-Laurent Amar. Vous allez tellement aimer Tom et sa maman, leur petit monde, leur amour inconditionnel. Je vous souhaite plein de bouleversements dans vos petits coeurs de lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
JHJM1905
  06 janvier 2020
Complètement bouleversant! Je le dis souvent, j'ai du mal à avoir des ''grosses'' émotions en lisant mais dans ''Jusqu'où va l'amour'' l'émotion était si forte, si poignante que j'ai eu du mal à terminer le bouquin et non pas que c'était mauvais mais parce que j'avais tellement de larmes qui m'embrouillaient les yeux que je n'arrivais plus à lire du tout. Chapeau, Jack-Laurent, tu as fait fondre mon p'tit coeur!
En discutant avec l'auteur, je me suis vite rendue compte à quel point il était un être humain magnifique. Des belles valeurs, une vision de la vie positive, un véritable passionné... et tout ça on le ressent dans ce bouquin. Véritablement, les émotions sont à fleur de mots.
Plume poétique, colorée, nous sommes complètement immergés dans le quotidien d'un petit garçon de 12 ans, Tom. Rapidement, ce jeune garçon se rend compte qu'il possède un don afin d'influencer le cours de l'univers en faisant de simples voeux. Sa maman étant malheureuse, autant qu'il peut le comprendre et le voir à travers ses yeux d'enfant il décide de faire de la vie de celle-ci un véritable conte de fées à la hauteur de l'amour qu'il se porte mutuellement.
C'est avec ce livre que je découvre la plume de Jack-Laurent et je suis déjà une grande fan... quel grand auteur! Un très gros coup de coeur que j'ai passé sous silence à l'automne mais maintenant je le crie sur tous les toits, vous devez absolument lire cette histoire merveilleuse qui fait du bien à l'âme.
Merci infiniment pour ta confiance, JL... c'était un privilège de te lire et heureuse qu'enfin ce petit bijou soit disponible!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          147

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
fabienne1809fabienne1809   24 mai 2020
(...) Alzheimer ressemblait à une double peine ; un deuil qu'il fallait se préparer à vivre par deux fois. La maladie, disait-elle, vous retire d'abord tout ce qui fait d'une personne qu'elle est unique à vos yeux. En lui volant sa mémoire, elle brise cette douce complicité qui vous unit, parce que l'amour repose toujours sur une passerelle invisible, une passerelle édifiée par les souvenirs. Elle dépouille alors le cœur du malade de tous ces instants magiques pour ne laisser aux yeux des proches qu'une enveloppe vide (...) Après avoir grignoté l'esprit avec perversité, elle vend le corps comme un vulgaire morceau de viande à son amie la faucheuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
pikanellepikanelle   03 février 2020
(...) ce n'était plus des larmes de tristesse, mais des larmes de souvenirs, celles qui font faner les yeux et fleurir le cœur. Croyez-moi, la différence est de taille...
Commenter  J’apprécie          60
OdileJacquemetOdileJacquemet   13 avril 2020
Fabrine haïssait même le parfum de son père, parce que la mémoire olfactive était de loin la plus tenace et que si le visage ou le timbre d’une voix s’effaçait avec le temps, les odeurs, elles, subsistaient comme une cicatrice de souvenirs.
Commenter  J’apprécie          20
fabienne1809fabienne1809   24 mai 2020
En amour, je t'aime très fort, c'est un peu comme je t'aime beaucoup. Pour les oreilles du coeur, ça sonne presque... presque comme une insulte ! Je t'aime, c'est infini, abyssal, insondable.
Commenter  J’apprécie          20
Entre2LivresEntre2Livres   17 mars 2020
C’est étrange les larmes, c’est un peu comme quelqu’un qui bâille et qui vous donne envie de bâiller, c’est contagieux, ou communicatif, je ne sais pas quel est le bon mot.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jack-Laurent Amar (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack-Laurent Amar
Parenthèse...Jack-Laurent AMAR
autres livres classés : amour maternelVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'ombre et la lumière" de Jack-Laurent Amar.

Quel métier la maman de Bastien fait-elle ?

secrétaire
serveuse
professeur

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : L'ombre et la lumière de Jack-Laurent AmarCréer un quiz sur ce livre

.. ..