AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Alain Deschamps (Traducteur)
EAN : 9782253108443
540 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (16/06/2004)
4.33/5   102 notes
Résumé :
A la veille du débarquement allié de 1944, une unité d'élite, la compagnie E de la 101e division aéroportée de l'armée de terre américaine - 140 hommes -, est parachutée dans l'arrière-pays normand. Au prix de combats meurtriers, elle va contribuer à bloquer la contre-offensive allemande. Puis, après une mission aéroportée en Hollande, la compagnie E se battra dans les Ardennes, avant de poursuivre sa marche héroïque jusqu'à Berchtesgaden, le nid d'aigle de Hitler..... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 102 notes
5
6 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

solenn
  14 novembre 2011
Tout comme la série de Spielberg (inspirée du roman), ce livre est un beau trésor et un bel hommage envers les paras américains venus délivrer la France du joug nazi. Avec beaucoup de détails, d'anecdotes et de passages émouvants, ce roman est intéressant et passionnant. Si vous avez vu la série, je vous conseille vivement de lire ce livre car il retrace tel qu'elle les dialogues de la série.
Commenter  J’apprécie          50
zenzibar
  12 février 2013
Le récit des exploits homériques de la mythique 101éme division aéroportée US de la Normandie au coeur de l'Allemagne.
Alors qu'au début de 1944 à l'Ouest, la majorité des forces américaines par inexpérience des hommes et du commandement n'était pas aussi performante que l'armée allemande ce fut une unité comme la 101ème à l'épreuve du feu qui se révéla et permit avec la supériorité matérielle et en hommes de vaincre cette armée nazie qui restait redoutable
Si on reste naturellement admiratif devant le courage et les souffrances endurées par ces jeunes hommes décrites dans le livre, d'un point de vue strictement littéraire le lecteur est néanmoins quelque peu déçu car, par rapport à la très réussie série tv de Spielberg il n'y a pas véritablement de développements additionnels
Commenter  J’apprécie          20
IreneAdler
  04 février 2012
La chronique de la 101ème division d'infanterie aéroportée, la première de l'histoire. Des hommes, américains, ayant acceptés de s'engager pour libérer l'Europe du joug nazi. des hommes de tous horizons, contraints de faire équipe et qui deviendront plus proches que des frères. Un engagement civique et humain. Indispensable.
Le livre qui a inspiré la série Band of Brothers de Steven Spielber et Tom Hanks.
Commenter  J’apprécie          30
London16
  08 octobre 2015
Les ouvrages sur la seconde guerre mondiale ont parfois le défaut de se limiter à une analyse descriptive des tactiques militaires, au récit de l'évolution des positions respectives, ou encore à passer au crible la pertinence des décisions prises par les hautes instances. Rien de tout ceci ici. On a la chance de s'immerger au coeur de la 101ème division aéroportée, de découvrir les hommes qui la composaient, de partager leurs impressions, et d'avoir le sentiment, pendant quelques instants du moins, de les comprendre. On partage leur peine, leurs défaites, et leurs victoires. Un superbe récit!
Commenter  J’apprécie          10
Vincent1981
  15 mai 2021
Histoire vraie, décrite avec précision, de ces hommes de la Easy Company, compagnie de combat de la légendaire 101 ème division aéroportée. de leur formation au nid d'aigle, ce livre est bien plus qu'un récit historique, Ambrose nous fait rencontrer des hommes ordinaires unis à jamais par les actes extraordinaires qu'ils ont accomplis et qui ont fait d'eux des héros !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
zenzibarzenzibar   12 février 2013
La guerre c'est le monde à l'envers. Des étrangers se donnent beaucoup de mal pour vous tuer et si ils parviennent ils ne sont pas punis pour homicide, bien au contraire, ils sont récompensés, fêtés, honorés. A la guerre les hommes s’enterrent durant le jour et accomplissent leur tache à la faveur de l'obscurité. Être en bonne santé est une malédiction: avoir les pieds gelés, une pneumonie,, une violente diarrhée, une jambe cassée une bénédiction.
Personne ne peut fonctionner efficacement très longtemps dans ce monde sans dessus dessous. Certaine ne tardent pas à craquer mentalement. Les psychiatres militaires ont calculé que lors de la campagne de Normandie, entre 10 et 15% des fantassins avaient souffert de troubles mentaux plus ou moins graves au cours de la première semaine et avaient fui au combat ou avaient du être évacués(...)
La plupart des hommes deviennent inefficaces au bout d'une période de cent quarante à cent quatre vingt jours . Selon l'opinion générale , un soldat atteindrait son maximum d'efficacité au cours des 90 premiers jours de combat , puis cette efficacité décroitrait progressivement jusqu’à"à devenir nulle.
A la date du 3 janvier 1945 , la compagnie E avait combattu vingt trois jours en Normandie, soixante dix huit en Hollande, et quatre en Belgique, soit un total de cent seize jours. Si l'on en croit les statistiques, la totalité de son effectif était donc susceptible de d'atteindre le point de rupture à tout moment.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LelliaLellia   04 octobre 2013
"La peur la plus intense de mes années de guerre, celle qui ne m'a plus quitté depuis, c'est la peur que tout ce qui m'est arrivé n'ait servi à rien... Combien de fois ai-je écrit dans mon journal de guerre que si la journée que je venais de vivre n'avait pas une influence positive sur ma vie future, cela ne valait vraiment pas la peine que j'ai autant souffert."
Commenter  J’apprécie          41
LelliaLellia   04 octobre 2013
On lisait des articles sur les restaurants qui faisaient du marché noir, sur un industriel qui désirait être autorisé à entamer immédiatement sa reconversion, abandonner progressivement les productions de guerre pour revenir à ses fabrications du temps de paix, et on se demandait si les Américains sauraient jamais ce qu'il en coûte de terreur, de sang versé, de morts atroces pour gagner une guerre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LelliaLellia   04 octobre 2013
"J'ai la ferme conviction que seul un ancien combattant a le droit de juger un autre ancien combattant. Seul quelqu'un ayant participé à une guerre au sein d'une unité d'infanterie peut savoir à quel point il est difficile de conserver son équilibre mental tout en faisant son devoir et en s'efforçant de survivre sans perdre le respect de soi. On doit apprendre à pardonner aux autres, à se pardonner à soi-même certains actes que l'on a été amené à commettre."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IreneAdlerIreneAdler   07 juin 2012
En voyant ces gens derrière les barbelés, je me suis dit : "Maintenant je sais pourquoi je suis là".
Commenter  J’apprécie          80

Dans la catégorie : Campagnes et bataillesVoir plus
>Histoire de l'Europe depuis 1918>Histoire militaire 2de guerre>Campagnes et batailles (59)
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2339 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre