AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9781097365005
196 pages
Revue America (28/06/2017)
4.39/5   40 notes
Résumé :
Six mois à peine après l’investiture de Donald Trump, la maison flanche… et la résistance s’organise. Depuis le cœur du « Trumpistan », Salman Rushdie nous livre un parti-pris aussi politiquement incorrect qu’éclairant, Sylvain Cypel nous raconte comment la Californie s’érige en bastion anti-Trump, et Chimamanda Ngozi Adichie se glisse jusque dans la tête de Melania Trump.
Mais vous l’avez compris, dans America, la résistance est avant tout littéraire : laiss... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
le_Bison
  27 février 2022
Peu importe le retard que j'ai, le regard sur l'Amérique est toujours présent avec certains passages intemporels. Heureusement que tout n'est pas magouilles et politiques, richesses et perruques blondes virant à l'orange malsain. Donc, j'ai chargé mon pick-up d'une caisse de bières, plusieurs même, accompagné de son rye sudiste pour partir en expédition avec Joël Dicker. Mon grand moment de cet épisode 02/16. Une virée de trois semaines immergés dans la nature, Yellowstone et sa faune, des centaines de bisons, des ours venus croisés ma route sans que j'ai eu le temps de sortir mon spray au poivre pour lui titiller sa truffe. Oui, la belle aventure, à la belle étoile, au milieu de mes congénères survivants...
Mais bon, ne réduisons pas ce chapitre à cette aventure suisse. le grand entretien. Un type qui m'attire et me fait peur aussi, par moment. J'y vais donc avec prudence avec lui, car il faut se préparer avant, et il faut trouver le bon moment, le bon état d'esprit avant d'oser ouvrir un roman de Don Delillo. Enfin, ce n'est que mon point de vue, qui ne vaut donc pas grand chose.
Il était une fois l'Amérique, ça sonne comme un film américain sous-titré US 157124. Mais c'est surtout comme il était une fois la révolution, dans cette Amérique de 1874, avec ce brevet-là US 157124, le fil barbelé. le fil barbelé, si cher au nazisme et depuis à toutes les dictatures, a débuté sa vie donc, ici, là-bas, pour changer à tout jamais le paysage américain. Les terres n'étaient plus immenses et infinies. Elles avaient maintenant des limites dans lesquelles le bétail ne pouvait plus s'affranchir. Formidable épopée signée Laurent Gaudé.
Et à noter aux rayons des séries décortiquées, Breaking Bad... Un grand moment.
De grands moments dans cet opus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
MELANYA
  31 juillet 2021
C'est dans le désordre que je vais publier mes chroniques pour la revue "America", une revue que j'ai suivie du premier numéro au dernier.
Je débute donc par "America n°02 : Trump, la maison flanche". On recollera les morceaux quand tout aura été fait mais j'ai publié une liste à ce sujet.
Cette revue a été éphémère car destinée à ne durer que le temps du mandat de Donald Trump.
Le premier numéro était déjà une réussite tant par sa présentation, son importance en nombre de pages : 194 pages, toutes dédiées au sujet de « L'Amérique comme vous ne l'avez jamais lue ».
On y trouve, cette fois, comme thèmes principaux :
* L'édito de François Busnel.
* Un poème de Allen Ginsberg.
* Un texte : « L'ami imparfait » de Salman Rushdie.
* Une chronologie de trois mois dans l'Amérique de Donald Trump.
* La chronique du poisson rouge.
* Un grand entretien avec Don de Lillo ayant comme sujet : « J'écris sur les dangers qui guettent l'Amérique » comprenant un extrait exclusif de « ZERO K ».
* Un article sur Chimanda Ngozi Adichie.
* Un reportage de Sylvain Cypel : « La Californie, bastion avancé de la résistance ».
* Un reportage de Phiippe Coste : « Newburgh : Crim' City ».
* de magnifiques photos pour illustrer : « Born in the bayou » : un portfolio de William Widmer.
* Les 10 must de l'été.
* Un texte de Laurent Gaudé : « Il était une fois l'Amérique US 157124 ».
Ainsi de suite pour arriver au final : La chronique d'Augustin Trapenard : « Figures de Donald ».
C'est donc, une fois de plus, une revue plus que riche, passionnante, pratique puisque tous les articles peuvent se lire séparément, au gré de nos envies, à découvrir.
Avec la revue « Sang-Froid », c'est la revue que je manque pas de me procurer lors de sa sortie. Il faut aussi ajouter qu'elle comporte de nombreuses illustrations qui rajoutent un plus à son excellence.
Malgré son grand format, elle trouve bien sa place dans ma bibliothèque et je peux ainsi reprendre des articles très facilement ou lire ceux que je n'ai pas encore entièrement parcourus.
Une très bonne idée de François Busnel, notre animateur de « La Grande librairie », émission qui a pris ses quartiers d'été,
*****
En fait, sur la véritable couverture, il est noté : "Face à Trump, portrait d'un pays éclaté." Je ne comprends donc pas très bien le titre qui lui a été donné sur le site. Mais comme j'ai TOUS les numéros chez moi, je me permettrai de faire part de mes observations si nécessaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
mumuboc
  26 juillet 2018
Je ne sais pas vous mais moi, comme beaucoup d'autres, je suis inquiète depuis l'élection de cet homme à la tête d'un des pays les plus puissants au monde.
Depuis j'essaie de me tenir informée, de comprendre comment on en est arrivé là, car cela peut nous concerner un jour, ne jamais dire jamais, mais parfois tout cela est bien obscure et compliqué.
A force d'en entendre parler sur les réseaux j'ai craqué pour cette revue, ce « mook » entre livre et magazine et je ne le regrette pas. Découvrir l'effet Trump mais à travers des écrivains, le plus souvent de grands écrivains, des pointures, des références est un vrai plaisir. Je comprends beaucoup mieux les enjeux de la situation et comme le dirait un des auteurs que je lis actuellement dans le cadre du Prix de la Rentrée Littéraire 2018 :
A notre époque refuser de prendre position pour continuer à somnoler est un crime. « Notre châtiment à court terme est Donald Trump. La punition à long terme est une terre ravagée, des guerres civiles et des dérèglements climatiques dus au réchauffement de la planète. (p359)
J.K. STEFANSSON
Dans le tome 5 que j'ai déjà lu et dont vous trouverez ma chronique ICI sur le thème de la nature sauvage et sur celui-ci qui traite plus de la résistance qui s'organise aux Etats-Unis (il est paru en Juin 2017) nombreux sont ceux qui prennent la parole pour nous faire comprendre les enjeux qui se joue actuellement. Les actions de ce sinistre bouffon auront des conséquences au-delà ce qu'elles ont déjà.
J'ai particulièrement aimé les articles du poisson rouge, une bulle dans le bocal de la Maison Blanche, le grand entretien consacré à Don Delillo (sur son travail mais aussi son regard sur son pays), Laurent Gaudé qui nous raconte à sa manière l'histoire de l'inventeur du fil de fer barbelé dont le brevet porte le N° US157124, Colson Whitehead (l'auteur de Underground Railroad) avec un extrait pour ceux qui ne l'ont pas encore lu ?????), un magnifique voyage au Parc de Yellowstone avec Joël Dicker qui l'a parcouru à la découverte des bisons, ours et autres prédateurs (et ce ne sont pas que des animaux sauvages), etc.
Comment ne pas parler de l'article sur Martin Eden de Jack London, le livre culte pour moi pour les amoureux de la lecture et de la littérature. Vous ne me croyez pas et bien commencez par cet article avec un extrait du récit (en version française et américaine pour les puristes) et vous comprendrez.
Et puis cela se termine toujours par une rubrique d'Augustin Trapenard, toujours entre grincements et humour, pour mieux digérer peut-être.
La lecture de cette revue est aussi l'occasion d'enrichir notre liste des auteurs à découvrir et pour ma part ma liste s'allonge en particulier avec Annie Proulx, vous ne connaissez pas ? Mais si je vous dit : Brokeback Mountain cela vous parle ! Et bien c'est elle. La rubrique C.Q.F.D. Yellowstone lui est en partie consacrée avec des livres, des films et même une playlist sur le thème de ce grand parc américain en danger.
Je veux également attirer votre attention sur la qualité de l'objet en lui-même au-delà de la qualité des articles. L'ouvrage est réalisé sans publicité aucune, sur un papier tout doux (il a même une odeur, si si), des photos exceptionnelles.
Des grands écrivains nous informent, nous parlent de ce qu'ils voient, entendent, ce qu'ils craignent et ce qui est en train de se passer ou va arriver. Ils sont les voix de l'Amérique, nous ne pourrons pas dire nous ne savions pas, on avait pas compris et pour 20€ par trimestre vous vous offrez un voyage magnifique mais aussi, je dois l'avouer inquiétant au sein de ce qui est, a été et ne sera peut-être pas un grand pays.
Le prochain à lire sera le N° 6 « Quand les Femmes défient Trump » et je sens que celui-là va me plaire, mais je vous en parle très bientôt.
Lien : http://mumudanslebocage.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
neveuxbruno
  02 août 2017
Pas mal, ce deuxième numéro. Petit bémol concernant le papier sur le couple Mélanie - Trump. Lauteure est appréciée par Beyoncé. Quel intérêt cela peut-il avoir ? Un peu voleur, quoique psychologiquement cela semble - malheureusement - tenir la route...
Commenter  J’apprécie          20
folivier
  15 octobre 2017
Défi relevé pour ce second volume. Une tenue d'écriture remarquable. Passionnant, l'interview de DeLillo et le reportage sur la ville de Newburgh par Philippe Coste ainsi que l'article sur l'inventeur du fil barbelé, Joseph Glidden, par Laurent Gaudé.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
le_Bisonle_Bison   27 février 2022
Je remonte le Wyoming par l'autoroute I-25 North puis la US-20 West pour rejoindre Cody, ville fondée par Buffalo Bill, d'où je rallie finalement Yellowstone par la route 14 et l'East Entrance, l'un des 5 points d'accès au parc. Une fois passé le poste de contrôle des rangers, dans les premiers miles parcourus à l'intérieur des limites de Yellowstone, je ne vois d'abord aucune différence avec les paysages précédemment parcourus : la route, caillouteuse car en travaux, est bordée par une forêt. Rien de très impressionnant. Je m'avance dans le parc encore un bon moment sur une route sinueuse prise entre les pans montagneux qui m'obstruent la vue. Je suis d'abord déçu : je n'ai pas le sentiment d'être dans un endroit particulier, mais je ne sais pas non plus à qui m'attendre vraiment. Puis soudain, après un long virage, je découvre devant moi une vaste plaine d'herbe grasse à perte de vue sur laquelle paissent des centaines de bisons. Le spectacle, extraordinaire, est presque irréel de beauté. Je me gare sur les bas-côté et sors de voiture pour contempler cette scène aux airs de paradis perdu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MELANYAMELANYA   30 juillet 2021
Le Donald est du genre imprévisible. Le moindre contretemps le contrarie. Il est plus impulsif qu'une armée de moustiques sur les plages de Hawaï à la tombée du jour.
P.21
Commenter  J’apprécie          80
MELANYAMELANYA   31 juillet 2021
Lire pour moi, était un acte politique. Je ne lisais pas seulement pour tromper l'ennui, mais pour protester contre la ségrégation. P.38
Extrait d'un entretien avec Toni Morrison.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Revue America (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Revue America
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
America n°9 de François Busnel et Eric Fottorino aux éditions Revue America https://www.lagriffenoire.com/146977-livres-preparation-ecole-public-america-n-9.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
autres livres classés : donald trumpVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus