AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-François Ménard (Traducteur)
ISBN : 2070426882
Éditeur : Gallimard (15/01/2003)

Note moyenne : 3.06/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Il s'en passe de belles au presbytère d'Appleseed, une demeure campagnarde qui abrite le temps d'un week-end les ébats d'une dizaine de personnes bien décidées à jouer à fond le dérèglement de tous les sens. L'échantillon est plutôt pittoresque : de Quentin l'aristocrate à Roxeanne la vamp américaine, de Giles le riche hypocondriaque obsédé par la peur de perdre ses dents à Keith le nain... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Floyd2408
  05 janvier 2015
Je viens de finir ce livre si ennuyeux ....si peu enthousiasment....on lis 390 pages pour se dire mais pourquoi avoir ouvert ce livre ....
Je cherche un intérêt pour défendre cet auteur dans ce roman nauséeux .fade.vide .....aucun point positif sauf l'avoir fini et de le mettre à la poubelle .....Passé votre chemin
Commenter  J’apprécie          60
olivberne
  03 avril 2013
Un roman des années 70, pour se moquer de la libération sexuelle, à travers les relations d'une dizaine de personnes dans une maison pendant un week-end, avec drogue et alcool qui coule à flot.
Rien de bien nouveau, la beat-génération est déjà passée par là, rien de bien excitant non plus: un roman sans prétention et sans profondeur, une lecture un peu longue. Un conseil, il y a d'autres romans bien plus flamboyants.
Commenter  J’apprécie          50
Wyoming
  15 avril 2018
Sexe, drogue, alcool, voici les trois axes de divertissement pour un week-end à la campagne d'une bande jeunes dans les années 70. de la créativité dans les postures, quelquefois acrobatiques au-delà desquelles on peut détecter des cerveaux plutôt vides mais qu'importe, l'essentiel est que les corps s'expriment et ils ne s'en privent pas. Au moins, ce n'est pas niais comme une vulgaire roman érotique et les poupées sont bel et bien exposées et explosées.
Commenter  J’apprécie          10
Maxrice
  20 août 2014
L'écriture de Martin Amis est exceptionnelle, mais là je n'apprends rien à ses lecteurs. Poupées crevées est un roman très sexuel mettant en scène une dizaine de personnages établis dans une baraque pour un weekend où l'alcool coule à flot, et où des tonnes de drogues sont consommées. A lire si on aime le genre intimiste et libéré.
Commenter  J’apprécie          10
Livretoi
  03 mars 2019
Sexe, drogue, alcool, blabla, sont au programme de ce week-end en groupe. Les personnages oublient de penser, malheureusement Martin Amis a oublié d'être intéressant. J'ai arrêté ma lecture à la page 100 parce qu'il fallait bien que je me fixe une limite. J'ai survolé au hasard le milieu du livre et les 5 dernières pages au cas où j'aurais raté quelque chose. Apparemment non.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Floyd2408Floyd2408   19 décembre 2014
Ainsi, le presbytère d'Appleseed est un lieu aux contours changeants, aux vides implosés, un lieu où le temps s’étire, où la mémoire est trompeuse, un lieu où règne la tristesse des rues, la fatigue nocturne et le sexe contrarié.
Commenter  J’apprécie          50
Floyd2408Floyd2408   21 décembre 2014
Pour Diana, le sexe n'était pas une préoccupation charnelle; c'était un cadran de contrôle, comme dans une machinerie,qui entretenait la considération qu'elle avait d'elle-même, un hommage à son sens de l'élégance, un salve d'applaudissements pour ses exercices de gymnastique, un coup de chapeau à son régime, le compliment requis à son coiffeur, le moyen de se mesurer socialement aux autres.
Commenter  J’apprécie          10
Floyd2408Floyd2408   20 décembre 2014
Les Américains constituaient une triade, un "troy", ce qui signifiait plus ou moins qu'ils baisaient et se sodomisaient indifféremment les uns les autres. Ils avaient également coutume d'enrôler un quatrième personnage pour former un "rectangle", ou un autre couple pour constituer une "étoile".
Commenter  J’apprécie          00
Floyd2408Floyd2408   20 décembre 2014
Tu renonces à ton esprit chaque fois que tu acceptes de vendre ton temps à la grande ville, de régler ton pas sur celui de la cité.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Martin Amis (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Amis
SÉDUCTION FATALE (London Fields) Bande Annonce VF (2019)
autres livres classés : drogueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
697 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre