AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221048979
572 pages
Robert Laffont (01/01/1985)
3.95/5   19 notes
Résumé :
1943-1944...
Lentement, l'hiver de l'occupation se dissipe. Rien n'est fini sans doute, mais l'on devine que tout va finir. C'est pourquoi Henri Amouroux a voulu donner au septième volume de sa Grande histoire des Français sous l'occupation ce titre symbolique : Un printemps de mort et d'espoir. Se sachant condamnés, les Allemands accentuent leur pression, leurs exigences, leurs représailles. De Vichy, ils vont faire un État satellite dont le chef nominal, Ph... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Polomarco
  10 juin 2021
Comme dans les tomes précédents, Henri Amouroux nous livre ici le fruit d'un énorme travail de recherches, attesté par une longue bibliographie et une -non moins- longue liste de remerciements à ceux qui, par l'ouverture de leurs archives familiales, ont permis que cette grande histoire des Français sous l'Occupation s'appuie sur un maximum de faits.
Très complet, Un printemps de mort et d'espoir couvre à la fois les dimensions diplomatique, politique, militaire et sociale de ces mois de fin 1943 et début 1944, où tous sentent que le vent a tourné et qu'un débarquement se prépare.
Diplomatique :
Les Allemands font pression pour faire entrer au Gouvernement Darnand, Henriot et Déat, favorables à une collaboration active. de vives tensions s'élèvent donc entre Pétain, Chef de l'Etat, et Laval, Chef du Gouvernement, que Pétain avait écarté du pouvoir le 13 décembre 1940, mais dont les Allemands avaient, en avril 1942, exigé le retour. de son côté, Eisenhower prend de haut le Général de Gaulle.
Politique :
A Alger, le 9 août 1944, est édictée une Ordonnance "rétablissant la légalité républicaine" et frappant de nullité tout "ce qui est postérieur à la chute, dans la journée du 16 juin 1940, du dernier gouvernement légitime de la République" (page 133). Par ailleurs, De Gaulle doit composer avec le Parti communiste. Si ce dernier s'associe à la Résistance et au Conseil National de la Résistance, c'est que, pour lui, la Libération n'est pas un but, mais le moyen de prendre le pouvoir, s'il peut prendre de vitesse De Gaulle...
Militaire :
Les bombardements alliés préparent le débarquement, en désorganisant les défenses allemandes, par l'écrasement des gares de triage et  l'attaque des aérodromes (page 421). de son côté, la Résistance organise des maquis (Les Glières, le Vercors, le Mont-Mouchet, Saint-Marcel) pour attirer les troupes allemandes dans des lieux éloignés du lieu probable du débarquement. de longs développements, consacrés aux combats du plateau des Glières, où près de 500 maquisards font face à 6700 Allemands et Gardes mobiles français, précisent et corrigent le récit de François Musard dans la collection Ce jour-là.
Sociale :
Henri Amouroux revient sur le drame des "malgré nous", ces Alsaciens et Lorrains naturalisés Allemands à partir du 23 août 1942, drame auquel s'ajoute celui qu'entraîne le STO (Service du Travail Obligatoire), institué deux jours plus tard. Un autre aspect mis en lumière est celui du Docteur Petiot, qui, au prétexte de faire partir des juifs en Amérique du Sud, les escroque et les tue.
Cette guerre est décidément une tragédie nationale, à tous points de vue. Henri Amouroux rend compte, avec objectivité, de l'extrême complexité de cette période de l'Histoire de France. On peut, par exemple, être résistant, sans être communiste ; on peut, aussi, être anti-collaborateur, sans être anti-pétainiste, à l'image de Tom Morel. A la guerre, officiellement suspendue, contre les Allemands, s'ajoute en effet la guerre civile qui oppose les Français entre eux, dans des violences fratricides. Au-dessus de ce volcan, les Allemands, qui ont interdit à Pétain de se déplacer en France sans leur accord, font en sorte que  Pétain "règne sans gouverner" (page 79). le tout est résumé d'une formule terrible : "le radeau d'un pouvoir délabré" (page 89).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Oresteici
  06 juillet 2019
Dans ce livre Henri Amouroux nous expose la situation en France en 1944 avant le débarquement. La prise du plateau des Glières par les nazis, le débat à distance entre De Gaulle et Pétain. la lutte du maquis face à la milice et l'armèe allemande. Un point important c'est la description de la situation des "malgré nous" ces soldats Lorrains et Alsaciens enrôlés de force par la Vehrmacht. Saviez-vous que s'ils ne collaboraient pas avec l'occupant, des représailles étaient effectuées sur leurs familles, allant jusqu'à la déportation et parfois la mort de leurs parents, soeurs etc..
La montée en puissance de De Gaulle face aux grandes puissances alliées est un autre point important traité dans ce septième opus de "La grande histoire des français sous l'occupation".
Commenter  J’apprécie          00
lehibook
  27 juin 2019
certes je ne partage pas les options idéologiques et politiques de l'auteur mais cela posé il faut rendre hommage au magnifique travail de recherche effectué sur une période propice aux controverses . Et , au fil des volumes j'ai pu confronter les témoignages rapportés avec ceux de mes parents et amis qui ont vécu ces moments .
Commenter  J’apprécie          10
Tatane72300
  08 avril 2020
Un témoignage de poids fait par un historien hors pair.Il serait important que chacun d'entrenous en ait connaissance. Toutefois compte tenu de la nature humaine , je ne suis pas sûr que ça nous serve de leçon.
Commenter  J’apprécie          00
Nikoz
  09 juillet 2013
Periode entre chien et loup, où visiblement l'attente n'était plus un secret pour personne.
Commenter  J’apprécie          00


Video de Henri Amouroux (5) Voir plusAjouter une vidéo

La vie intellectuelle sous l'occupation
Bernard PIVOT propose un débat autour du théâtre, du cinéma, et de la littérature sous l'Occupation, en compagnie d'Hervé LE BOTERF, journaliste, romancier, Henri AMOUROUX, journaliste, ex-directeur de France Soir, Pierre SEGHERS, poète, éditeur, Maurice TOESCA, romancier, et Marcel CARNE, cinéaste.- Hervé LE BOTERF présente son livre "La vie parisienne sous l'Occupation", panorama de...
Dans la catégorie : 1939-1945Voir plus
>20e siècle>Troisième République: 1870-1945>1939-1945 (35)
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1018 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre