AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782743611682
272 pages
Éditeur : Payot et Rivages (03/10/2003)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Viâtre, petite ville au bord du rhône. Un sans-abri est retrouvé brûlé vif sous une passerelle. Assommé par l'alcool, Jonas, qui dormait près de lui, n'a rien entendu. Mais une semaine plus tard, il découvre sur les lieux du crime une chienne mutilée. Celle-ci le conduira auprès d'Odile, une jeune vétérinaire, puis sur la trace de son ancienne propriétaire. Dès lors, les disparitions de marginaux vont se succéder à un rythme inquiétant. Ont-elles un lien avec le foy... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
paulmaugendre
  30 octobre 2019
Nul ne sait pourquoi il s'était surnommé Gégène. A cause de la guerre d'Algérie, par réminiscence d'un incident électrique lorsqu'il était jeune ? Ni comment il a atterri à Viatre, petite commune au bord du Rhône.
Gégène a été retrouvé mort sous la passerelle où il dormait, arrosé d'essence, brûlé. Jonas qui couchait près de lui n'a rien entendu, rien vu, trop abruti par son absorption de Baleine rose, mélange de sirop à la framboise et de vin blanc.
Gégène et Jonas se rendaient quotidiennement au Foyer, afin de trouver une pitance préparée par Habiba, la cuisinière. Mais ils ne voulaient plus faire partie des Apprentis, obligés d'effectuer de petits travaux d'entretien. Quelques jours plus tard, Nakusha, une jeune fille malingre, atteinte d'anorexie mentale, et qui a vécu elle aussi au foyer, est retrouvée défenestrée, gisant au pied d'un immeuble laissé à l'abandon. Un suicide ?
Jonas recueille une chienne éclopée, à qui il ne subsiste qu'un moignon à la patte antérieure gauche. L'animal avait été attaché à la passerelle et Jonas a coupé le lien qui le retenait prisonnier, presque malgré lui, un reste d'humanisme. La chienne est mal en point, et lorsque Jonas confie la bête à Odile, vétérinaire et soeur de Jef, l'animateur du foyer, c'est pour apprendre que l'espèce de cicatrice qu'elle porte au cou est une plaie de brûlure.
D'autres disparitions surviennent et entre Odile et Habiba s'établit une complicité qui les amène à penser que le directeur du Foyer, le Chameau, est le coupable de ces meurtres. le Taleb, un sorcier qui prodigue conseils et médecines imaginaires, la plupart du temps à des femmes recherchant l'âme soeur, déstabilisées dans leurs relations affectives, contre trois billets de valeur différente, cherche lui aussi à comprendre les évènements.

Chacun des protagonistes de ce roman, qu'il soit d'un côté ou l'autre de la barrière sociale, recèle en lui une profonde meurtrissure issue presque toujours de l'enfance ou de l'adolescence. Ce qui explique souvent leur comportement de marginaux ou d'êtres qui s'apitoient, plus ou moins ouvertement, sur les autres.
Mais ce livre nous oblige aussi à porter un regard différent sur les sans abris, les exclus, les marginaux que nous rencontrons aux portes des magasins ou établissements financiers.
Il nous apprend la compassion et à réfléchir sur ces êtres dont nous ne pouvons croiser le regard, par la faute d'a priori, de colportage de ragots, comme quoi ce ne sont que des ivrognes et des feignants.
Nous ne savons pas pourquoi ils sont ainsi en marge, leur refusant le plus souvent l'aumône d'une pièce, d'un sourire, d'un bonjour. Une oeuvre forte, dense, poignante, réaliste, qui met le doigt où ça fait mal, mais qui se refuse à toute démagogie.
Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
adelaide
  23 août 2018
C'est tout à fait par hasard que j'ai lu ce roman l'ayant trouvé en compagnie de quelques autres dans un carton en bas d'un immeuble (il y avait un petit mot de la ou du propriétaire nous invitant à nous servir). Comme dans beaucoup de polar il y a un meurtre dès le départ et passablement horrible puisque la victime – un sans-abri - a été brulée vive sur les berges du Rhône. D'autres suivront. Mais ici pas d'enquête de policier ou de privé, le roman nous parle des habitués du centre d'hébergement que fréquentait occasionnellement la victime, qu'ils soient éducateurs, employés ou sans-abri. Ce qui m'a fait tourner les pages de ce roman ce n'est pas de découvrir le ou la coupable et ses motivations mais c'était de connaitre et de suivre ces personnages au passé souvent douloureux et de voir les conséquences de ce passé sur leur comportement vis-à-vis des événements du roman.
J'ai cru comprendre que Claude Amoz est spécialiste des romans noirs mettant en scène des personnages au passé tourmenté mais dans celui –ci j'ai trouvé un petit quelque chose qui me fait croire en la résilience des personnages et espérer en leur avenir, ce qui pour moi en atténue la noirceur. Je vais donc lire d'autre roman de cette auteure pour vérifier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Video de Claude Amoz (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claude Amoz
Cercle polar : Histoires de familles ."La découronnée" de Claude Amoz (Rivages) "La fille de la peur" d'Alex Berg (Jacqueline Chambon) "Savana Padana" de Matteo Righetto (Le dernière goutte) Claude Amoz a le goût des archéologies familiales et des enfances meurtries. Sa nouvelle valse des fantômes, lente et entêtante, est une réussite. L'Allemande Alex Berg orchestre sur le même registre, mais avec un tempo beaucoup plus rapide, la course éperdue de familles brisées par la guerre et l'exil. Quant à l'Italien Matteo Righetto, ce sont les familles mafieuses qui l'inspirent et dont il joue savoureusement, façon Donald Westlake ou Dino Risi. La famille sur tous les tons au menu de ce Cercle polar.
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
45 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre