AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bernard Amy (Autre)
EAN : 9782706146459
178 pages
Éditeur : Presses Universitaires de Grenoble (12/03/2020)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Pourquoi se lance-t-on dans l'alpinisme? Pourquoi partir risquer sa vie là-haut? Pour aller au-delà des réponses classiques données par les pratiquants de la montagne, et qui ont souvent de fausses réponses, cet ouvrage propose un regard nouveau sur cette passion par le biais d'une réflexion de psychologie comportementale.

La recherche d'une liberté toujours renouvelée, les émotions esthétiques suscitées par la montagne, les plaisirs de l'effort physi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Wyoming
  04 juillet 2020
Une première de couverture magnifique, un titre séduisant, mais un contenu recherchant les motivations des alpinistes dans les domaines scientifiques, psychologiques, philosophiques, très, très lassant à mon goût.
Livre offert dans le cadre de l'opération Masse Critique, donc merci à Babelio et aux Presses Universitaires de Grenoble, mais mauvais choix de ma part car c'est un ouvrage beaucoup trop technique, non pas au sens des techniques d'alpinisme, encore qu'elles soient évoquées dans un des rares passages qui m'ont intéressé, mais au sens de vouloir donner une explication technico-scientifique, psychologique au besoin des hommes de monter aux sommets des montagnes.
"Parce qu'il est là !" disait Mallory en répondant au questionnement sur son désir d'aller sur l'Everest. Bernard Amy conteste même cette traduction de la phrase : "because it is there". Qu'il soit là ou là-bas, peu importe, il existe et il fallait, pour Mallory y aller.
Le livre est très documenté, tant sur la littérature de montagne, la peinture qui en restitue les perceptions des peintres, et ces références sont plutôt intéressantes.
Mais les approches quasi-freudiennes des motivations des alpinistes ne m'ont vraiment pas embarqué à la suite de cette cordée au sein de laquelle manquent vraiment toute la poésie de la montagne, son merveilleux, son insaisissable, bref tout ce qui peut donner envie de monter sans se poser autant de questions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
celindanae
  06 juillet 2020
Femme d'un homme ayant fait pas mal de montagne et pratiquant encore l'escalade de manière occasionnelle, j'ai voulu savoir ce qui pouvait tant attirer les hommes tout là-haut. Certes, la montagne propose de beaux paysages, mais est-ce la seule raison ? Ce livre semblait donc intéressant par son propos et son objectif. Ce type de livre a l'air de plus très rare parmi la littérature alpine pléthorique concernant les récits d'ascension et romans d'aventure en montagne.
Le livre s'ouvre donc sur des bases solides, comme en témoigne la bibliographie fournie regroupée en fin d'ouvrage. On peut prendre peur devant une quantité de sources digne d'un mémoire de master 2. Ces sources, d'époques très différentes, servent bien le propos tout au long du livre, l'auteur s'appuyant sur certains concepts, ou réfutant certains lieux communs.
L'ouvrage propose dans une première partie les bases scientifiques attirant les hommes vers les sommets, allant de principes philosophiques aux données neurologiques. J'avoue que cette dernière partie m'a un peu perdue, même si elle se révèle utile plus loin dans le livre. On parle effectivement peu de montagne ou de grimpe ici.
Ensuite Bernard Amy décortique un certain nombre de raisons d'aller en montagne. Cela va du basique « parce que c'est beau » à « pour combler un vide familial » ou « pour mieux se connaître soi-même », en passant par de très nombreuses raisons générales ou très spécifique. L'auteur enrichi chaque proposition, et commence à nous faire réfléchir sur notre propre envie ou besoin d'aller en montagne. Il introduit alors la notion de « valeur ajoutée » de l'alpinisme, au travers des valeurs bien connues du partage, de la solidarité, de la liberté. Puis vient le moment de parler de risque, d'engagement, de mort.
Le montagnard lecteur découvre de nombreuses choses dans ces pages, auxquelles il n'avait jamais réellement réfléchi, et mon mari s'est étonné de se retrouver dans la plupart des idées, de mieux comprendre certains de ses plaisirs d'alpinisme, certains comportements des jeunes, de reconsidérer la manière dont on va en montagne, avec moins d'artifices ou d'aides technologiques. On peut aussi avoir une autre lecture de l'histoire des ascensions, bien différente de la version officielle ancrée dans la tête de nombreux pratiquants.
La fin de l'ouvrage s'intéresse enfin aux différentes activités allant du bloc à l'alpinisme, et prend du recul par rapport à la notion de performance aujourd'hui.
Cette lecture, a priori un peu ardue par son côté théorique, se trouve donc intéressante par bien des abords, légèrement iconoclaste par moment. On n'apprend pas forcément grand-chose dans l'absolu, mais on va surtout reconsidérer les activités alpines sous un prisme différent. A mettre entre toutes les mains de montagnards.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
WyomingWyoming   04 juillet 2020
De ses origines à nos jours, l'alpinisme n'a ainsi jamais cessé d'être une activité de découverte des montagnes du monde, et donc d'être une exploration.
Commenter  J’apprécie          50
WyomingWyoming   04 juillet 2020
Depuis la première ascension du mont Blanc jusqu'aux années 1870, par exemple, il était à peu près inconcevable de gravir un sommet sans l'aide d'un guide.
Commenter  J’apprécie          20
WyomingWyoming   04 juillet 2020
Comme tous les animaux, l'être humain garde en lui un attachement intime à son territoire d'origine. Il le marque pour le rendre reconnaissable, il y trace les itinéraires qui seront ceux de son lieu de vie.
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   03 juillet 2020
L'alpinisme est le plus souvent un acte gratuit -- la fameuse "conquête de l'inutile" tant revendiquée par ses pratiquants.
Commenter  J’apprécie          30
WyomingWyoming   03 juillet 2020
En 1336, l'ascension du Mont Ventoux par le poète Pétrarque préfigure ce qu'on a appelé "l'esprit de l'alpinisme" : le sommet était certes d'altitude plus que modeste, les difficultés d'ascension plutôt dérisoires, mais la course n'avait aucune utilité pratique, sinon celle d'atteindre le sommet, et surtout le récit qui en a été fait est celui d'un poète tout entier pris par la subjectivité de ses émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Bernard Amy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Amy
https://le-tripode.net/livre/bernard-amy/anabase-lesprit-de-la-montagne
Anabase - L'esprit de la montagne Beau-Livre - 11 peintures - Édition reliée et cartonnée 48 pages 9782370551054 Prix: 16,00 ? Parution: 27 octobre 2016
Au hasard d?une rencontre, Jean-Marc Rochette confia un jour son admiration pour Bernard Amy. Il s?agissait de la confidence spontanée d?un passionné de montagne qui, comme tant d?autres, avait lu dans sa jeunesse le Meilleur grimpeur du monde et en restait profondément marqué.
Le projet Anabase est né de cette confidence. Il s?agissait de permettre au peintre de confronter ses propres visions de la montagne au texte emblématique de l?écrivain. Bernard Amy et Jean-Marc Rochette ont eu des vies d?une densité exceptionnelle, et leurs ?uvres rassemblées ici témoignent d?un amour des hauteurs où l?aventure spirituelle l?emporte sur l?épreuve physique, la recherche de la beauté sur celle du spectaculaire, la connaissance de soi sur la quête des trophées. L?Auteur
Bernard Amy est né à Beyrouth en 1940. Ancien chercheur au CNRS en sciences cognitives, il est un alpiniste reconnu pour ses talents de grimpeur et d?écrivain, son engagement écologique et son attirance précoce pour les expéditions au long cours. Il a ouvert des voies à peu près dans le monde entier, de la Patagonie au Kurdistan en passant par l?Atlas marocain et le Groenland. Il a publié plusieurs textes qui ont marqué la littérature de montagne. Bernard Amy demeure avant tout un humaniste en quête de vérité, un admirateur du Mont Analogue de Réné Daumal.
Le Peintre
Jean-Marc Rochette est né en 1956. Illustrateur, il est notamment l?auteur de la célèbre série le Transperceneige (Casterman). Il dédie désormais l?essentiel de son temps à la peinture. Il a grandi à Grenoble et, comme il l?explique lui-même, la montagne fait depuis partie de son quotidien?: «?J?ai pratiqué intensément l?alpinisme dans ma jeunesse, avec une bande de jeunes camarades, qui tous voulaient en faire leur métier. Deux sont devenus guides, trois sont morts en montagne, et moi, je suis devenu artiste après un grave accident dû à une chute de pierre. La montagne est la base même de mon travail, je ne vois le monde qu?à travers elle, son esthétique me traverse. »
+ Lire la suite
autres livres classés : RisqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
324 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre