AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782917084656
184 pages
Éditeur : Attila (14/02/2013)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Les héros de ces histoires escaladent tantôt des dalles lisses comme de la glace, tantôt des abymes. À force de concentration, la montagne devient sous leur pas immatérielle, comme un miroir ou une voie vers le ciel. Et l'alpiniste finit par disparaître en lui-même, se fondant dans l'espace, le vide, voire la nature tout entière. Bernard Amy s'interroge sur un art sans contrainte, sans limites, où la liberté et la nécessité seules tracent leur chemin. L'AUTEUR Berna... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Crazynath
  15 juin 2014
Je reconnais que sans la dernière opération de masse critique de Babelio, ce livre ne serait jamais passé entre mes mains !! Encore merci à eux ainsi qu'aux Editions le Tripode.
Ce petit livre est un recueil de six nouvelles ( il s'agit d'une édition qui ,par rapport aux éditions précédentes comporte une nouvelle supplémentaire " L'arbre" et une postface de l'auteur ) qui est agrémenté en plus de quelques très jolies illustrations.
Pour moi l'alpinisme était un sport difficile qui a entre autre pour enjeu le dépassement de soi. Représentation assez basique , je l'avoue sans honte ....
A travers ses nouvelles, Bernard Amy,( lui même alpiniste), m'a fait comprendre qu'être alpiniste était bien plus que cela.
Ses nouvelles, très bien écrites, empreintes de poésie et de philosophie, m'ont entrainé sur bien des sommets et ,à l'issue de cette lecture, je sais maintenant que " qui pressent qu'être alpiniste, c'est tout simplement accepter la montagne en soi".....
Commenter  J’apprécie          210
Pacomeux
  15 juin 2014
LES VARAPPES DES MOTS
Je dois le confesser, je ne connaissais pas Bernard AMY.
La lecture de ce livre de mai 2014 m'a permis de découvrir cet amoureux – que dis-je ce mystique – de la montagne sous toutes ses formes.
Bernard AMY n'est un débutant en matière d'écriture montagnarde. Il a rédigé son premier livre en 1970, soit voici près de 45 ans.
Ces décennies lui ont vraisemblablement permis de progressivement ciseler les mots nécessaires à la description de sa passion, de son art.
Le style est fluide, direct, assez épuré, dépourvu de circonvolutions inutiles ; tout comme une varappe, construite autour de l'essentiel: technique affinée, réflexion initiale, effort physique régulier, économie des forces, concentration et jouissance finale.
Le livre est articulé autour de 5 nouvelles, mettant en action 5 personnages différents en 5 lieux distincts.
La première, « le meilleur grimpeur du monde » met en scène « TRONC FEUILLU » maître-grimpeur japonais. Un « sensei » (celui-qui-sait ; professeur) nippon en la matière. Au cours d'une randonnée alpine, ce dernier relate l'histoire du chinois CHI-CH'ANG qui voulait devenir le meilleur grimpeur du monde.
La seconde, « Genèse » révèle la rencontre avec un vieil homme « tailleur de montagne ». Ce dernier armé de son tablier, son burin et son marteau sculpte la montagne en toute intimité avec cette dernière. Non pas comme aux USA avec les portraits des présidents américains sur le Mont Rushmore. Seulement pour compléter l'oeuvre de la nature. Comme un sacerdoce.
La troisième, « Les Grands Navires » est un conte. Deux alpinistes grimpent tardivement et se font piéger par une tempête. Ils doivent s'élever au dessus d'elle pour y échapper. Là commence la part du rêve. Tels de Grands Navires sur une mer de nuages, l'escadrille des plus hautes montagnes mondiales manoeuvre devant nos alpinistes chevronnés.
La quatrième, « La transgression » raconte la rencontre avec KOWAPI, un indien d'une des réserves indiennes américaines. Désireux d'escalader les tours rocheuses proches du village de KOWAPI, le narrateur est entrainé par ce dernier dans une expérience qui lui permet de transgresser l'interdiction d'escalader les tours rocheuses édictée par la tribu.
La cinquième, « L'échelle de Jacob » relate l'histoire d'un prêtre qui s'est vu accorder comme lieu de retraite, un bel ermitage au pied du mont RAS SAFSAFA. Cent jours de désert et de montagne pour jouir de l'isolement le plus pur. Chaque jour, il doit escalader le mont pour atteindre la croix plantée en son sommet. C'est l'histoire d'une double rencontre : d'abord avec la paroi, puis avec un livre.
Conclusion : au final, nous avons là cinq belles histoires intimes – toutes tournent autour de l'art de la grimpe – un art véritable, au même titre que la musique, la danse ou l'écriture – c'est ce que nous offre Bernard AMY – un écriture verticale avec ses piolets sur le granit des pages de papier
P@comeux - 2014/06 ©
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
karkarot
  02 septembre 2018
Voici un beau recueil de nouvelles portant toutes sur la montagne et l'alpinisme. Cependant ici il y a assez peu d'exploit en montagne, de grande première ou de chose de ce genre.
Ici, c'est vers les montagnes intérieures que l'on se tourne la moitié du temps, vers l'introspection.
Car le véritable alpiniste n'a plus besoin de montagne pour escalader, c'est en lui même qu'il accomplit cette ascension, pour lui même, contre lui même, pour le plaisir du chemin, du geste, de l'effort, de la victoire sur soi même.
Les textes présentés ici sont simples, épurés, l'escalade réduite à sa plus simple expression, à son essence, à sa beauté. le style de Bernard Amy est poétique, beau, symbolique.
A nous de trouver à chaque fois la morale de l'histoire... ou de retourner grimper, ces textes en tête !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CrazynathCrazynath   13 juin 2014
Il s'est mis à me parler des montagnes, de celles qui existent et de celles qui restent à créer, de celles qui, au faite de leur perfection, commencent déjà d'être effacées, de celles qui , encore ébauches grossières, émergent encore à peine à l'intérieur des continents.
Commenter  J’apprécie          70
CrazynathCrazynath   13 juin 2014
Il était très vieux, avec un corps maigre et sec, des bras nus aux muscles noueux, une figure tannée et couverte de rides, une barbe inculte et un peu sale. Il donnait l'impression d'avoir de tout temps porté la blouse qui lui descendait jusqu'aux mollets, le chandail à col roulé dont le soleil avait effacé la couleur, le vieux pantalon de velours et les chaussures de montagne de l'ancien temps.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Bernard Amy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Amy
https://le-tripode.net/livre/bernard-amy/anabase-lesprit-de-la-montagne
Anabase - L'esprit de la montagne Beau-Livre - 11 peintures - Édition reliée et cartonnée 48 pages 9782370551054 Prix: 16,00 ? Parution: 27 octobre 2016
Au hasard d?une rencontre, Jean-Marc Rochette confia un jour son admiration pour Bernard Amy. Il s?agissait de la confidence spontanée d?un passionné de montagne qui, comme tant d?autres, avait lu dans sa jeunesse le Meilleur grimpeur du monde et en restait profondément marqué.
Le projet Anabase est né de cette confidence. Il s?agissait de permettre au peintre de confronter ses propres visions de la montagne au texte emblématique de l?écrivain. Bernard Amy et Jean-Marc Rochette ont eu des vies d?une densité exceptionnelle, et leurs ?uvres rassemblées ici témoignent d?un amour des hauteurs où l?aventure spirituelle l?emporte sur l?épreuve physique, la recherche de la beauté sur celle du spectaculaire, la connaissance de soi sur la quête des trophées. L?Auteur
Bernard Amy est né à Beyrouth en 1940. Ancien chercheur au CNRS en sciences cognitives, il est un alpiniste reconnu pour ses talents de grimpeur et d?écrivain, son engagement écologique et son attirance précoce pour les expéditions au long cours. Il a ouvert des voies à peu près dans le monde entier, de la Patagonie au Kurdistan en passant par l?Atlas marocain et le Groenland. Il a publié plusieurs textes qui ont marqué la littérature de montagne. Bernard Amy demeure avant tout un humaniste en quête de vérité, un admirateur du Mont Analogue de Réné Daumal.
Le Peintre
Jean-Marc Rochette est né en 1956. Illustrateur, il est notamment l?auteur de la célèbre série le Transperceneige (Casterman). Il dédie désormais l?essentiel de son temps à la peinture. Il a grandi à Grenoble et, comme il l?explique lui-même, la montagne fait depuis partie de son quotidien?: «?J?ai pratiqué intensément l?alpinisme dans ma jeunesse, avec une bande de jeunes camarades, qui tous voulaient en faire leur métier. Deux sont devenus guides, trois sont morts en montagne, et moi, je suis devenu artiste après un grave accident dû à une chute de pierre. La montagne est la base même de mon travail, je ne vois le monde qu?à travers elle, son esthétique me traverse. »
+ Lire la suite
autres livres classés : attilaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
92 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre