AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221127625
Éditeur : Robert Laffont (28/03/2013)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 94 notes)
Résumé :
Zoe est enfin libre. Elle a échappé à sa condition d’esclave au sein de la Communauté en se déconnectant du Lien qui contrôlait les moindres de ses pensées et émotions. Elle a surtout échappé aux griffes de la sinistre Chancelière qui voulait sa mort. Mais cette liberté est bien loin de rimer avec sérénité… Zoe et Adrien se cachent désormais à la Fondation, une académie préparant les jeunes glitchers à grossir les rangs de la Résistance.
Ensemble, Zoe et son ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Melisende
  02 novembre 2013
L'année dernière, sensiblement à la même époque, j'ai lu le premier tome de Glitch. Et j'avais trouvé ça très mauvais. Mais vraiment très mauvais. Il n'y avait rien à sauver, à mon goût : univers pas du tout développé, intrigue superficielle, personnages exaspérants, histoires d'amour pas crédibles pour un sou… RIEN ne m'avait convaincue. Je n'avais donc aucunement l'intention de poursuivre l'aventure… jusqu'à la réception de ce deuxième opus, suite à une erreur. Ayant eu vent de bons échos à son sujet et ne voulant tout de même pas passer à côté de quelque chose (sait-on jamais !), je me suis dit que je pouvais prendre quelques heures de ma vie (les livres de la Collection R se lisent toujours à vitesse grand -v) pour tenter…
Et contre toute attente : oui, ce deuxième tome baptisé Résurrection est bien meilleur que le premier ! Alors non, ce n'est toujours pas la lecture du siècle, on reste toujours dans de la young adult un peu superficielle, mais quand même, de gros efforts ont été faits sur tous les points (personnages, univers, intrigue) ! Si le premier tome m'avait fâché avec Heather Anastasiu, je suis presque curieuse de lire la suite et fin de cette trilogie grâce à ce deuxième opus, c'est pour dire le pas de géant !
Dans le premier tome, on faisait la connaissance de notre héroïne - Zoe - et des deux garçons qui allaient lui tourner autour et se battre pour elle durant la majeure partie du développement - Adrien et Max. Je les avais détestés, tous les trois. Creux, caricaturaux, sans aucun intérêt et sans aucune surprise. C'est bien simple, j'avais envie d'entrer dans le bouquin pour les secouer ou leur en mettre une (et non, je ne crois pas que c'était le but de l'auteure !). Je redoutais de retrouver ce trio pour un nouveau triangle amoureux insipide… et en fait, non (enfin presque pas).
Si la romance principale ne m'inspire toujours pas une grande sympathie (c'est un peu niais quand même), elle est tout de même beaucoup mieux passée que précédemment car mieux construite, un peu plus crédible et approfondie, à mon sens. En revanche, j'ai toujours une dent contre les auteurs young adult qui trouvent tous les prétextes possibles et imaginables (la porte qui s'ouvre, quelqu'un qui crie, le toit qui s'effondre…) pour empêcher les deux amoureux d'aller plus loin que le chaste baiser. Ok c'est de la littérature adolescente donc faudrait pas choquer ces chers petits mais quand l'auteur se défile cinq fois dans le bouquin… faut pas croire, ils sont peut-être jeunes mais ils ne sont pas cons. Je ne dis pas qu'il faut que les auteurs de littérature Young adult se mettent à nous décrire des scènes porno à chaque chapitre, mais ne serait-ce que lancer l'idée qu'il se passe un truc entre les deux héros… ce serait moins artificiel et donc plus crédible que tous ces contretemps qui arrivent de nulle part !
Malgré tout, et c'est un très net progrès, j'ai réussi sans mal à suivre les aventures de Zoe, l'héroïne et narratrice principale. Je n'en ferais pas ma meilleure amie, mais je trouve qu'elle a bien évolué d'un tome à l'autre. Elle semble plus mature, plus réfléchie et prend enfin conscience de son destin. Mais, malgré les pouvoirs qu'on lui prête et ce qu'on attend d'elle, elle ne se révèle pas infaillible et ça m'a plu. On suit parfois des héros beaux, intelligents, brillants, qui maîtrisent leurs nouveaux pouvoirs en un claquement de doigt… Chez Zoe c'est beaucoup plus progressif, beaucoup plus « humain », malgré ses compétences hors du commun. Elle peine à appréhender cette force en elle et elle met du temps avant de la comprendre et de savoir la diriger du bon côté. Cet apprentissage va de paire avec son évolution générale et vers un nouveau statut dans sa communauté. J'ai pris plaisir à la suivre sauf lorsqu'il s'agit de sa relation avec Max qui est clairement un personnage détestable (pour ne pas dire un gros connard), mais, très naïvement, elle continue à s'accrocher, à le soutenir et à le défendre face aux autres… complètement incompréhensible à mon sens (à sa place je le laisserais bien crever dans son coin !).
La majeure partie de l'intrigue de ce deuxième opus tourne autour de la maitrise du pouvoir de Zoe et de la place qu'elle doit occuper dans la rébellion. On passe donc beaucoup de temps à suivre ses progrès et son apprentissage auprès des autres glitchers. Des amitiés et des inimitiés se créent dans cette vie en collectivité et tout n'est pas rose pour notre héroïne. Mais sous des airs d'école, les professeurs sont là pour former les adolescents au combat car leur mission est, grossièrement, de sauver le monde ! Pour cela, ils doivent venir à bout de leur grande ennemie, la Chancelière Bright, qui détient d'autres glitchers et la clef de la réussite… le groupe de combattants organisent donc des raids, sous les ordres de Taylor, une femme de poigne qui a une idée derrière la tête.
Même s'il ne se passe pas énormément de choses dans ce deuxième tome, le rythme ne manque pas, comme d'habitude avec les livres de la Collection R. Chaque chapitre contient son lot de révélations ou de nouvelles questions qui poussent forcément à lire - dévorer - la suite. Et d'ailleurs, en parlant de révélations, je trouve que celle qui arrive dans les derniers chapitres est plutôt (très) bien amenée car elle m'a surprise, je ne m'y attendais pas. Heather Anastasiu ne facilite pas les choses pour ses héros et même si je ne suis pas sadique, j'apprécie le fait que tout ne soit pas tout beau tout rose et que tout ne se résolve pas simplement, d'un petit claquement de doigt.
J'ai également beaucoup critiqué l'auteure lors de ma chronique du premier tome, car je trouvais qu'elle n'avait absolument pas développé son univers « dystopique », qu'elle était restée entièrement en surface, ne s'attardait sur rien, n'approfondissait aucune idée. La dystopie étant un sous-genre de la science-fiction, il me semble assez évident que le « décor » soit hyper travaillé.
Ce n'est encore pas génial dans cette suite, mais c'est toujours mieux que précédemment. Heather Anastasiu ne s'attarde toujours pas trop sur les détails de l'univers qu'elle a créé, sur ce qui passe au niveau de la puce implantée dans le cerveau des êtres humains, sur la raison pour laquelle certains développent des capacités surhumaines… mais on obtient quand même quelques petites informations qui, si elles ne répondent pas à nos questions, enrichissent un minimum le monde imaginé et le rendent un peu plus palpable et intéressant.
Quant à la plume (ou du moins la traduction française), la narration à la première personne du singulier permet au jeune lecteur de vivre l'aventure au plus près, comme d'habitude (ou presque) avec les livres du genre. Et comme d'habitude (ou presque) avec la young adult, peu de détails descriptifs sont apportés (difficile donc d'avoir une image précise des lieux et des scènes), seule la trame générale est offerte. Les dialogues, nombreux, font avancer l'intrigue et facilitent encore un peu plus la lecture que je conseillerais donc aux jeunes lecteurs débutants, de préférence. Il est évident que les lecteurs avisés en littérature imaginaire s'ennuieront de pied ferme et ne trouveront là que gentillesses et facilités. Cela dit, si vous avez quelques heures devant vous et l'envie d'oublier vos soucis, sans prise de tête… pourquoi pas !
Ce n'est pas la saga SF du siècle, c'est évident, ni même la romance la plus palpitante de la décennie, mais c'est assez rythmé pour distraire quelques heures. En revanche, n'espérez pas trop, vous serez divertis pendant le temps de lecture, mais vous ne retirerez rien de celle-ci et l'oublierez aussi vite que vous l'aurez dévorée !
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Anne-C
  22 mai 2013
Après la lecture du premier opus que j'avais bien aimé malgré un ou deux petits défauts, j'avais tout de même hâte de reprendre là où l'auteure nous avait laissé. Je me suis fait une joie de retrouver les personnages et plus particulièrement Zoe et Adrien ! Précédemment j'avais était un peu gêné par le côté "survolé" des sentiments par moment. J'avais trouvé que tout allait très vite pour un premier tome, que l'auteure n'avait pas assez pris le temps d'installé la relation entre Zoe et Adrien notamment. Habituellement les deuxièmes tomes ont tendance à un peu décevoir, à être en dessous du précédent ... Là c'est tout le contraire ! J'ai dès les premières pages accroché. J'avais adoré l'univers et c'est toujours le cas sauf que cette fois ci, la relation Zoe/Adrien m'a également beaucoup plu ! Elle est plus "adulte", plus profonde, plus mature. Tout ce qui avait pu m'embêter lors du premier opus semble avoir disparu dans cette suite.
Nous retrouvons nos héros où nous les avions laissé, c'est à dire hors de la Communauté. Rappelez-vous, Zoe faisait parti d'une "ville" plus communément nommé La Communauté. Ville au sein de laquelle les émotions n'existaient plus suite à l'implantation d'une puce dans les corps humains pour relier l'esprit à un système qui coupait du reste du monde, le Lien. Pourtant progressivement des dysfonctionnements étaient apparus, Zoe en était un. C'est une Glitcheuse, elle avait donc commencé à "glitcher" , à se séparer du lien par moment et donc à ressentir des émotions mais aussi à manifester certains pouvoir ... Plus précisément de la télékinésie. Ce qu'elle ne savait alors pas c'est qu'une Résistance, composée notamment d'autres personnes comme elle, existait, et c'est sa rencontre avec Adrien qui va tout changer. Suite à de nombreuses périphéries Zoe avait réussi à s'échapper pour rejoindre la résistance, c'est donc là que reprend ce deuxième tome. Zoe est désormais officiellement en fuite, et c'est à La Fondation, un lieu de rassemblement pour les résistants, qu'elle va apprendre à gérer ses pouvoirs. Elle représente pour tous un symbole mais surtout un espoir énorme, elle est celle qui pourrait tous les sauver. C'est une pression immense qui pèse sur les épaules de la jeune femme, en plus d'apprendre à maîtriser sa force, son don, elle doit aussi faire bonne figure face à toutes ces personnes qui comptent sur elle ... Elle voudrait compter sur Adrien mais celui ci, tracassé par de nombreuses choses se renferme sur lui même, s'éloigne, tente de la protéger à sa manière. Entre ses cours, ses rencontres, ses entraînements, la vie de Zoe n'est pas de tout repos, et quand les missions commencent ... Cela devient de plus en plus dangereux. Car même si la jeune femme a réussi à échapper à la Communauté, la Chancelière n'est pas prête de laisser tomber et fera tout pour la retrouver et pour éclater l'ensemble de la Résistance ...
Zoe est une jeune femme que j'avais apprécié dans le premier tome même s'il m'avait manqué un petit quelque chose. Je n'avais pas le sentiment de beaucoup la connaître, je trouvais que parfois elle manquait un peu de réactivité ... Autant vous dire que j'ai adoré la retrouver ici car elle est beaucoup plus attachante ! Déjà elle semble moins naïve face à sa découverte du monde extérieur, même si elle continue à s'émerveiller devant de petite chose, je trouve ça beaucoup plus "crédible" car elle semble réaliser seule qu'elle a depuis toujours été coupé de tout. de plus, le fait qu'elle fasse partie de la résistance lui donne des responsabilités plus importante sachant que les gens attendent beaucoup de sa personne, elle gagne en maturité et en profondeur dans ce tome ci. Adrien est un personnage que j'aimais déjà beaucoup dans le tome précédent et ça continue encore ici. Il est vraiment posé et me fait parfois penser à une oasis pour Zoe ... C'est un jeune homme profond qui porte un lourd fardeau sur ses épaules. Il ne sait pas forcément toujours comment gérer son don et si avant c'était toujours lui qui venait en aide à Zoe, cette fois ci il y a aussi un retour de la part de cette dernière. Leur relation semble plus égale, c'est peut-être d'ailleurs grâce à ça qu'elle gagne en profondeur ! Nous rencontrons de nombreux nouveaux personnages et beaucoup ne sont plus d'actualité par rapport au premier tome, cela étant du au changement de "camp" si je puis dire. J'ai apprécié faire ces découvertes ... Bonnes ou mauvaises.
Autre chose que j'ai beaucoup aimé découvrir, c'est l'autre aspect de l'univers qu'a su créer l'auteure. Ici on apprend à connaître l'extérieur, la résistance à l'inverse du premier opus où on se concentrait principalement sur la communauté ! Franchement, l'univers me plaisait déjà et c'est toujours autant le cas voir même plus ! J'ai trouvé que l'action était plus au rendez-vous également. Nous découvrons donc comme je le disais plus haut, de nouveaux personnages, notamment d'autres glitcheurs, ce qui fait que nous sommes face à de nouveaux pouvoirs tous plus différents les uns que les autres. J'ai trouvé ça vraiment agréable et plaisant, ça m'a même un peu fait pensé aux X-Men ces histoires de pouvoir par moment ! (c'est dire à quel point j'étais plongé dans le roman). Chacun y va de son petit don, plus ou moins important, et même si pour certains il s'agit plus d'une malédiction, tous se mettent au service de la cause qu'ils défendent. Une vraie bataille a lieu entre La Communauté et la Résistance, le danger plane en permanence, il y a une tension dans l'atmosphère tout au long de la lecture. C'est haletant, c'est prenant, une fois commencé il devient difficile de reposer ce livre tant on a envie de savoir quel sort est réservé à nos héros et à leur cause.
La romance est un peu moins présente dans ce deuxième volet, même si elle reste une pièce maîtresse de la série et que l'auteure nous propose régulièrement des scènes vraiment attendrissantes. j'ai d'ailleurs largement préféré la relation entre Adrien et Zoe ici. Il n'y a pas photo vis à vis du tome précédent ! de manière générale, j'ai trouvé Résurrection beaucoup plus touchant sur bien des aspects, que se soit par rapport aux personnages ou à leur relation. Heather Anastasiu s'est surpassé en nous proposant un tome plein de rebondissements. On se laisse emporter par l'intrigue du début à la fin, il n'y a pas le temps de s'ennuyer !
Vous l'aurez compris en lisant cette chronique, si le précédent volet, que j'avais tout de même bien aimé, ne m'avait pas pleinement convaincu, c'est cette fois chose faite ! Et pas à moitié ! Nous avons là un tome à l'intrigue bien ficelée avec des personnages plus matures et plus attachants qu'avant, tout en restant dans le même univers on découvre de nouveaux aspects ne le rendant que meilleur. Je suis clairement conquise par la lecture de Résurrection. C'est vraiment une très bonne surprise et j'ai déjà hâte de savoir comment l'auteure conclura sa trilogie ! Pour cela il faudra attendre Novembre prochain !
Lien : http://galadelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
luckita
  08 juin 2014
Ce deuxième tome est dans la lignée de 1er. Pas beaucoup d'innovation par rapport aux dystopies déjà écrite, des personnages qui manquent un peu de profondeur et auxquels j'ai eu du mal à m'attacher. L'écriture à la première personne, classique dans ce genre de roman n'est pas toujours bien maîtrisée, mais peut être est ce dû à une traduction pas toujours réussie. le livre se laisse quand même bien lire et je vais de ce pas attaquer le troisième tome même si j'ai déjà ma petite idée sur comment tout cela va se terminer.
Commenter  J’apprécie          90
Kelith
  18 septembre 2013
Ayant été pas mal déçue par le premier tome de cette saga, qui n'exploitait pas son potentiel selon moi, ce sont donc finalement les nombreux avis plus que positifs sur cette suite (venant de lecteurs qui avait aussi trouvé le tome 1 moyen) qui m'ont encouragé à poursuivre l'aventure.
Le début ne fût pourtant guère encourageant pour moi. J'ai d'abord retrouvé le couple Adrien/Zoe auquel je n'accroche toujours pas, que ce soit les personnages en eux-même, très plats, que leur couple (même si maintenant que leur histoire est casée, ça passe mieux puisque, forcément, je n'assiste plus à l'évolution mal menée de leurs sentiments).
Puis on entame ensuite une phase où Zoe se morfond et n'arrive à rien. Une partie du roman que j'ai trouvé profondément ennuyante. D'autant que Zoe reste très centrée sur elle-même. Je ne commençais donc pas cette suite sous les meilleurs auspices...
Pourtant, de tout nouveaux personnages secondaires apparaissent, et c'est précisément ce que j'attendais de cette suite. Et ils auraient être un gros plus, si seulement ils n'étaient pas aussi stéréotypés... du coup, ajouté au fait que Zoe ne s'y intéresse pas vraiment de près et n'apprend pas à les connaître (elle est très tournée sur elle-même comme je le disais), ils ne sont pas très attachants. Voire même agaçant pour certains. C'est notamment le cas de Xona dont l'air grincheux et les préjugés m'ont couru sur le haricot. On retrouve aussi quelques personnages du tome précédents, en particulier Max et Molla, qui ne changent pas d'un pouce. Je suis toujours aussi dégoûtée par leur tournure...
Le seul auquel j'ai vraiment accroché en fait, c'est Cole. Un jeune homme très intéressant dans son combat contre lui-même. J'aurais d'ailleurs voulu le voir bien plus, et j'aurais préféré avoir son point de vue plutôt que celui de Zoe pour tout dire.
De manière générale, tous les personnages secondaires mériteraient vraiment d'être plus développés que ça, car le potentiel est là. J'aurais aimé voir mis plus en avant les relations entre eux notamment. Cependant, plus on avance, plus on les voit, plus on les apprécie et plus on s'y attache (Zoe est moins centrée sur son malheur aussi), mais ce n'est pas encore assez pour moi. Je pense que le point de vue de Zoe n'aide malheureusement pas de ce côté-là. Ce sont les inconvénients du "Je"...
La seconde moitié du roman est en revanche beaucoup plus intéressante que la première. En partie car Zoe se réveille enfin, avance. Elle devient plus combative, arrête de subir et se montre décidée dans tous les aspects de sa vie (même romantique, et ça c'est cool !).
L'apparition de Cole fait bien évidemment aussi partie de ce qui m'a relancé dans ma lecture. Dès que je l'ai vu apparaître, j'étais certaine qu'il me plairait.
Et puis, surtout, il y a beaucoup plus d'action. Certes, une grande partie du livre est consacrée à l'entraînement (ce qui ne m'a pas emballé des masses mais qui a le mérite de nous montrer ce que peuvent faire les personnages), mais les choses sérieuses commencent. Ça bouge parmi la résistance ! Et on commence enfin à bien apercevoir le côté X-Men promis par la quatrième de couverture.
J'ai aussi apprécié que l'auteur garde le mystère entier sur la fin de saga, et les visions d'Adrien font qu'on se pose beaucoup de question. Rien n'est acquis. Les révélations de fin illustre d'ailleurs totalement ce fait tant elles sont fracassantes ! Je n'ai rien vu venir de mon côté et n'ai pas pu m'empêcher de revenir en arrière pour relire certains passages du coup (la preuve d'un twist réussi). L'auteur n'a pas choisi la facilité, et c'est tant mieux ! le récit n'en devient que plus mature.
En bref, voilà un tome meilleur que le premier sans nul doute. Cependant, cela ne fait pas encore de cette saga un incontournable pour moi.
Lien : http://lesvictimesdekelith.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
April-the-seven
  21 juillet 2015
Ayant adoré le premier opus, je me faisais violence depuis un moment pour ne pas commencer ce deuxième tome. En ce mois de Novembre, je n'ai pas pu résister : je me suis ruée dessus. Cruelle déception, ce livre n'a pas du tout été à la hauteur. Malgré de nombreux points forts, il s'éloigne considérablement du coup de coeur que j'avais espéré.
Nous retrouvons Zoe dans sa lutte contre le courroux de la Chancelière. Elle découvre enfin la résistance dans toute sa splendeur, doit s'adapter et faire connaissance avec d'autres glitchers. Une ombre au tableau demeure et persiste : son pouvoir grandit mais deviens de plus en plus incontrôlable. Il la rend très instable et menace même ses alliés dans les moments critiques. Zoe doit être efficace sur tous les fronts, car nombreux sont ceux qui comptent sur elle.
Je dois dire que je suis assez mitigée. Dans ce roman il y a du bon, mais aussi du moins bon. Je pense tout particulièrement au côté “glitcher” de Zoe. J'ai apprécié voir un personnage qui ne maitrise pas sa puissance et qui se remet en question. Elle fait pas mal d'erreurs, galère beaucoup pour canaliser sa magie. J'ai trouvé cette vulnérabilité plus crédible et ça la mettait plus en relief comparé au tome 1 où on ne sait pas grand-chose de son pouvoir.
Ensuite, l'auteur nous en met plein les yeux quant aux retournements de situation. On va d'aventures en aventures. À peine on s'imagine que les héros vont pouvoir se poser et régler leurs conflits internes qu'un événement traumatisant vient balayer nos espérances et rend les choses encore plus raides. de ce fait, on ne peut nier que ce tome-ci est riche en rebondissements et en révélations. Parfois je trouvais que ça faisait trop, mais au moins les périodes de creux se faisaient plus rares.
Il y a aussi les nouveaux personnages introduits dans la vie de Zoe. Ils ont tous un caractère bien affirmé qui les rend attachants à leur façon. Il y a aussi toute cette problématique sur le cas des ex-régulateurs, ceux qui ont décidé de rejoindre la résistance. J'ai aimé cette question un peu rhétorique, à savoir s'ils peuvent être considérés comme des humains ou non. Est-ce qu'on peut leur faire confiance ? Sont-ils habilités à décider de leur sort ? Bref, l'auteur amène des questions plus profondes qui, même si elles sont secondaires à l'intrigue, méritent que l'on s'y penche.
Par contre, Glitch 2 a ses limites. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. Ça commence assez lentement, c'est mou. Je me suis forcée à continuer et à ne pas abandonner dès le début. Heureusement les choses s'améliorent lorsque Zoe parvient auprès des autres glitchers.
Autre point noir à punaiser au tableau : le couple Zoe/Adrien. Autant ils étaient parvenus à me convaincre dans le tome 1, autant j'ai trouvé leur relation très creuse, sans réelle profondeur dans celui-ci. Pour être tout à fait honnête, je n'ai pas vraiment ressenti leur attachement. Ça s'apparentait plus à une amourette et le personnage d'Adrien m'a complètement laissé de marbre, ce qui n'est pas très bon signe. Après certes, il est beaucoup plus effacé dans ce tome, mais sa psychologie m'a totalement échappé, même si je comprends pourquoi il a choisi de faire telle ou telle chose. Malheureusement, je ne me suis pas sentie impliquée. Mais pas du tout.
En définitive, c'est un avis en demi-teinte. Une déception pour moi qui attendait beaucoup de ce deuxième tome (ayant adoré le premier). Je pense bien sûr lire le troisième et dernier opus, mais je reverrai mes attentes à la baisse, c'est certain.
Un style agréable et simple, même si le début ne commence pas vraiment sur les chapeaux de roue. En revanche, l'action est présente et bien décrite. Je regrette un peu que les sentiments ne soient plus au coeur de l'intrigue, comme dans le tome 1.
Un deuxième tome assez décevant, malgré beaucoup de révélations et d'action. Ce n'est pas l'opus que je retiendrai le plus, malheureusement. Je ne ressens plus cette impression d'urgence quant à lire le tome suivant, malgré une fin intrigante. Mais je le lirai, c'est certain.
Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   04 mars 2014
À l'instant où j'émerge du vestiaire,Adrien surgit de la douche,une serviette nouée à la taille.Sa poitrine est couverte d'une fine toison.Il s'arrête et me dévisage. J'ai l'impression que la température a subitement augmenté d'une dizaine de degrés.En quelques enjambées,Adrien m'a rejointe et il scelle ses lèvres aux miennes.Prenant mon visage au creux de ses paumes,il me serre contre lui. Entre nous, il n'y a plus qu'un peu de tissu de rien du tout.Je l'embrasse de plus belle et le bourdonnement éclate dans ma tête,mais je parviens à le modérer.Une nouvelle bouffée de chaleur m'assaille quand je prends conscience de ce que ça signifie:mon pouvoir n'est plus un obstacle à notre intimité!Nous allons enfin pouvoir nous rapprocher pour de vrai. J'ôte le peignoir en toute hâte.Je ne porte plus qu'un léger caraco,qui semble faire son effet puisque Adrien se fige un instant pour me contempler,yeux écarquillés. Puis il me ramène contre lui et je l'embrasse avec frénésie.Les sensations me chavirent le ventre comme une lame de fond. Plus le baiser se prolonge,et plus le désir s'intensifie.Ses mains glissent tout en douceur de mes épaules à mes hanches.Je presse ma poitrine contre son torse en laissant échapper un petit gémissement tandis qu'il dépose une guirlande de baisers le long de mon décolleté.Puis j'attrape son visage à deux mains et plaque mes lèvres sur les siennes.Le désir bouillonne dans mes veines...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   04 mars 2014
Lorsqu'il embrasse mon cou, je lui écarte brusquement la tête pour m'emparer encore de ses lèvres pulpeuses, dans un halètement. Il me tournoyer à travers la salle de bains avant de me plaquer contre le mur. J'enroule une jambe autour de sa taille et l'attire contre moi. Un grognement lui échappe tandis qu'il agrippe le tissu de ma tunique, s'apprêtant à la retrousser. En cet instant, seuls m'importent ses lèvres et son corps pressé contre le mien.
Cambrée contre lui, j'ignore le bourdonnement qui me déchire pourtant les tympans et va crescendo. Jusqu'à ce que le miroir derrière Adrien vole en éclats.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   04 mars 2014
Il reste immobile dans mes bras tandis que ma bouche effleure le bas de son visage, à deux doigts de ses lèvres. Puis il plonge son regard assombri dans le mien. Soudain, les mains sur ma nuque, il colle ses lèvres contre les miennes avec voracité. Une décharge électrique me traverse le corps.
Toute la souffrance et l'angoisses contenues dans sa voix se transfèrent maintenant dans ses caresses brutales. Lorsqu'il embrasse mon cou, je lui écarte brusquement la tête pour m'emparer encore des ses lèvres pulpeuses, dans un halètement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   04 mars 2014
- J'arrive enfin à accepter l'idée que ma prescience ne me rend pas responsable de tous les malheurs du monde. Je vais continuer d'agir à ma mesure. J'ai compris qu'à force de me soucier de l'avenir je ne profitais plus du moment présent.
Il pose les yeux sur moi et poursuit d'une voix douce :
- Le temps nous est compté. Or je tiens à partager chaque moment avec les gens que j'aime. Avec toi.
Il m'attire dans ses bras et enfouit son visage au creux de mon cou.
- C'est toi que je veux, et personne d'autre, murmure-t-il.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   04 mars 2014
Il faut que je fasse le vide dans mon esprit pour ne pas laisser ce genre de sinistres pensées saper mon assurance. Je me concentre sur mon souffle et ma télékinésie se manifeste de nouveau. Les Régulateurs se rapprochent peu à peu. Les yeux fermés, je les localise tous. Ils sont dix, dispersés à travers le bâtiment. Je les enveloppe de mon énergie et fixe mon attention sur leurs vertèbres cervicales. Je brise la deuxième en partant du haut _ l'axis.
Les régulateurs s'écroulent comme des masses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Heather Anastasiu (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Heather Anastasiu
Interview Heather Anastasiu (en anglais)
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

trilogie glitch

combien a t-il de livre?

1
3
2
4

4 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Glitch, Tome 1 : L'amour est une arme de Heather AnastasiuCréer un quiz sur ce livre